Recherche avancée

Région du monde



Période de départ



Durée souhaitée



Budget minimum



Options supplémentaires

Stages d'études acceptés
Avec enfant mineur
Mission longue durée
Langue française
Langue anglaise

Rechercher une mission

Découverte en vidéo

 

Suivez-nous sur :


 

Conservation des singes Colobes des forêts sacrées du Bénin

Résumé

En participant à ce projet, vous contribuez à la conservation durable du colobe magistrat, Colobus vellerosus , un singe vénéré par la communauté locale mais malheureusement vulnérable. Totalement intégré à la construction d'un projet communautaire, vous participerez aux observations de terrain sur les singes et leur habitat, mais aussi aux actions d'éducation à l'environnement dans les villages et les écoles, et à la mise en place d'un circuit d'écotourisme.



Présentation

copyright BCBAu Bénin le colobe magistrat, Colobus vellerosus, est considéré comme une espèce vulnérable, principalement à cause de la chasse et de la disparition de son habitat. Ces singes vivent dans quelques forêts sacrées, comme celle de Kikélé, où ils bénéficient d'un statut particulier et sont fortement protégés. Ces forêt sont une grande importance religieuse au Bénin et jouent un rôle important dans la conservation et la protection des espèces qui y vivent. 

Malgré les efforts de conservation de la communauté locale, le nombre de Colobes est encore insuffisant pour assurer la survie de la population sur le long terme. Le Colobe bénéficie d'une protection remarquable dans le village de kikélé mais cette protection n'est ni étendue aux autres animaux ni aux villages voisins. Pourtant ce singe possède un grand potentiel pour les villages. La valorisation de cette espèce de primate à travers l’écotourisme contribuera au renforcement de la protection des colobes magistrats mais également au développement d'une économie alternative et durable pour les villageois.

copyright BCBCe projet vise à appuyer l’effort de conservation local de cette espèce, et à valoriser la ressource qu’elle représente pour le village et pour le développement local (au travers de l’écotourisme). Quelques travaux/études préalables sont nécessaires pour atteindre ces objectifs. Les membres du projet travaillent avec la population locale, et les écovolontaires les aident, en collectant les informations sur les primates, à sensibiliser les populations locales sur la conservation de l’espèce, et à former les jeunes du village à l’accueil des écotouristes.

Les écovolontaires sont accueillis par les membres d’une ONG locale, chercheurs ou spécialistes des primates et en agronomie. En participant à cette mission vous serez directement impliqué dans la vie du village et participerez au développement d'un projet communautaire, tout en découvrant les richesses de la biodiversité locale.



Localisation

Les données seront collectées dans le village de Kikélé, dans la commune de Bassila au Bénin en Afrique de l’Ouest. Le village est situé dans le bassin du fleuve Ouémé, à 9 km de la frontière Togolaise.

La population du village est d'environ 3000 habitants. Ce village abrite plusieurs groupes socio-culturels. Les activités dominantes sont l’agriculture, l’exploitation du bois et l’élevage.

 

 

 

 

 

 

 

 



Habitat

Kikélé est un village de la commune de Bassila qui abrite depuis plusieurs dizaines d’années une population de Colobes magistrats dans l’une de ses forêts sacrées. La forêt sacrée de Kikélé est une forêt communautaire sacralisée par les populations locales. Ce statut "religieux" permet de conserver les animaux et les végétaux qui y vivent.

L'habitat de la région est fortement altéré en raison de la croissance de la population humaine et de l'exploitation agricole. Mais le village de Kikélé abrite néanmoins une forêt d'environ 13 hectares.

Le climat est de type soudano-guinéen, avec une saison sèche de mi-octobre à mi-avril et une saison pluvieuse de mi-avril à mi-octobre. La pluviométrie moyenne annuelle est de l’ordre de 1100 à 1200 mm. Les moyennes annuelles de température varient entre 26°C et 27°C.

Pour en savoir plus sur les conditions météorologiques locales : http://www.meteofrance.com/climat/monde/cotonou/0065344

 



Espèces

copyright BCB

Le Colobe magistrat, ou Colobe de Geoffroy, (Colobus vellerosus) est une espèce de primate présente en Afrique de l’Ouest de la Côte d’Ivoire au Bénin.Il vit principalement dans la canopée où il passe la majeure partie de son temps. Son régime alimentaire est composé de feuilles, fleurs, graines et fruits. La froêt de Kikélé habrite une population d'une 20aine d'individus, habitués à l'Homme. Il semble de cette population est fortement régressé depuis quelques decénnie où l'on comptait alors plusieurs dizaines de singes.

copyright BCBClassée comme espèce vulnérable selon la liste rouge de l’UICN (Union Mondiale pour la Nature). Cette espèce est menacée principalement à cause de la chasse mais aussi de la perte de son habitat. En effet les régions où le Colobe vit sont en plein développement, et l'accroissement des populations entraînent la destruction de la forêt mais aussi de la chasse qui reste incontrôlée dans la plupart des cas.

Les forêts sacrées sont très importante au Bénin, comme dans beaucoup de pays au monde. Bien avant l'avènement des méthodes modernes de conservation de la biodiversité, les sociétés traditionnelles fonctionnaient sur des systèmes de croyance religieuses et culturelles protégeant les espèces et leurs habitats.la forêt de Kikélé est une relique forestière qui s'est retrouvée progressivement enclavée au sein du village. On y rencontre de grands arbres caractéristiques des forêts denses sèches. La faune est très peu diversité dans la forêt. On rencontre occasionnellement quelques singes Mona (Cercopithecus mona), divers rongeurs y compris une espèce rare d’écureuil volant Anomalurus beecrofti et plusieurs espèces d’oiseaux.



Implication

copyright BCBLes différentes tâches journalières sont réparties autours de deux activités : suivi des primates et animations à l’école et au sein de la communauté locale.
Les écovolontaires vont travailler au sein de l'équipe environ 8 heures par jour. Ils seront notamment impliqués dans : 
  • Le suivi du groupe de singes Colobes et le collecte de données éco-éthologiques. Tôt le matin, toute l’équipe se déplace dans la forêt pour repérer les groupes de singes et les suivre jusqu’aux heures chaudes de la journée.

  • l’éducation des populations locales et la valorisation de la forêt sacrée à travers l’écotourisme. Ces séances porteront sur la protection des primates en général et en particulier les colobes magistrats.

  • Pendant les mois de juin et juillet, les écovolontaires vont participer à la restauration de la forêt (reboisement). Cela permet d’enrichir la diversité des espèces végétales et d’augmenter le nombre d’aliments consommés par les colobes.

  • Les séances d’éducation environnementale dans l’école primaire de Kikélé, sur la conservation des ressources naturelles en général et des primates en particulier.

  • Formation les jeunes sur l’accueil et le guidage des écotouristes en vue du développement de cette activité.

copyright BCB

Stagiaires

Le projet n'accepte pas les stagiaires.



Déroulement

Exemple d'une mission de 15 jours :

Jour 1 : Arrivée, accueil à l’aéroport, puis installation à l'hôtel “Même Père -Même Mère » à Abomey-Calavi

Jour 2 : Départ pour Bassila en bus

Jour 3 au Jour 7 : Travail (suivi des primates, animation à l’école et au village)

Jour 8: Repos quartier libre : visite dans les environs (Bassila, et autres)

Jour 9 au Jour13 : Travail (suivi des primates, animation à l’école et au village)

Jour 14 : Retour sur Cotonou (voyage en bus), nuit à l'hôtel “Même Père -Même Mère » à Abomey-Calavi

Jour 15 : Visite de la ville, tourisme, plage de Cotonou. Départ pour l’aéroport le soir



Hébergement

Les écovolontaires logent dans une auberge ou une maison locale, à Bassila à 6 km de kikélé. L’hébergement en auberge est basique, vous pourrez bénéficier d’un lit avec matelas et moustiquaire, de sanitaires à l’européenne, d’électricité et d’eau courante. De Bassila vous devrez effectuer un trajet quotidien aller-retour en moto vers la forêt de kikélé (6 km) en moto-taxi.

La plupart des repas sont pris dans le village de kikélé, ou parfois à Bassilia dans les restaurants et maquis. Pour les repas à kikélé, une cuisinière se charge des courses et de la préparation des repas.

Les écovolontaires devront assurer des tâches ménagères : courses, préparation des repas, ménage des chambres et sanitaires personnels. Les participant ayant un régime alimentaire particulier (végétarien par exemple) doivent le signaler avant de s’inscrire afin que l’équipe locale puisse décider de les accueillir ou non selon les possibilités du moment.

Capacité

Le projet peut accueillir jusqu’à 4 écovolontaires à la fois. 



Langue(s) utilisée(s)

Français



Exigences

Les écovolontaires doivent :

- Être en bonne santé et avoir une bonne condition physique. Les écovolontaires doivent pouvoir marcher 5 heures en forêt sur une moyenne de 10 km, ils n’auront pas de charges à porter juste leur sac à dos contenant une bouteille d’eau minérale, et leurs effets personnels. Ils devront prendre une moto taxi plusieurs fois par jour, (6 km) sur une piste non goudronnée.

- Avoir au minimum 18 ans.

- Avoir de bonnes capacités d’intégration et d’échanges avec les élèves et la communauté locale.



Contraintes

Avant de vous inscrire, il est important de prendre connaissance du document à télécharger gratuitement sur la page web réservée au projet.

Afin de pouvoir optimiser votre séjour, nous vous demandons de nous faire parvenir une lettre de motivation expliquant pourquoi vous souhaitez participer à cette mission, votre expérience et vos qualifications éventuels qui pourraient être utiles pour cette mission, par e-mail à Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir. .

Pour les étudiants souhaitant postuler à un stage, vous devez également nous fournir un CV et une lettre de motivation détaillant votre parcours scolaire (et professionnel si c'est le cas), votre profil, la durée de stage souhaitée, l'intérêt de cette mission pour vos études etc... 



Conditions pour les mineurs

Les mineurs ne sont pas acceptés.



Informations de voyage

Les écovolontaires sont accueillis à l’aéroport, ils passent la première nuit dans une auberge à Abomey-Calavi. Le lendemain, ils voyagent avec l’équipe du projet en bus vers le site de recherche. Ce dernier étant loin (375 km environ) de Cotonou, 6 heures de temps en bus. Les écovolontaires doivent prévoir 40 € supplémentaires pour le transfert aller-retour aéroport-site de recherche.



Dates et Tarifs

Frais de mission 2014


Particuliers :

15 jours /14 nuits : 500 €
Par semaine supplémentaire (maximum 2) : 100 €

Tarifs spéciaux :

Mission de plus d’un mois : 500 € par mois (tarif au mois, dès le premier mois de participation)


Congés éco-solidaires

15 jours : 575 €
par semaine supplémentaire : 115 €


Ce prix comprend :

  • l’hébergement en pension complète,
  • la nourriture et l’eau,
  • l’encadrement sur place.

Ce prix n'inclut pas :

  • le transfert de/vers l’aéroport jusqu’à Bassilia (prévoir 40 € pour l'aller/retour),
  • le voyage jusqu'à l'aéroport,
  • les dépenses occasionnées hors mission

Dates 2014

Les écovolontaires choisissent leurs dates de participation, sous réserve de l'acceptation par l'équipe d'accueil. Les volontaires peuvent être accueillis à n’importe quel moment de l’année. la durée minimale de participation est de 15 jours.

copyright BCB

Organisation du voyage

Vous devez organiser par vous même votre voyage jusqu'au projet : transport, visa, vaccinations si nécessaire, ....

Vous trouverez sur notre site web des informations concernant les visas.

Cybelle Planète peut se charger pour vous de réserver vos billets d'avion, ce service est optionnel.

Conditions Générales de participation

Les conditions générales de participation aux missions d'écovolontariat de Cybelle Planète sont consultables en ligne et téléchargeables. Nous vous invitons fortement à les consulter.

Engagement de l'écovolontaire

Avant de vous engager en tant qu'écovolontaire vous devrez avoir pris connaissance et accepté l'engagement de l'écovolontaire, à consulter en ligne ou à télécharger.

Cotisation annuelle

Cybelle Planète est une association française loi 1901, les séjours d'écovolontariat sont réservés aux membres adhérents à jour de leur cotisation annuelle de 50€. Cette adhésion vous donne automatiquement accès à une assurance (incluant responsabilité civile, rapatriement, frais médicaux).

Assurance

En plus de l'assurance inclue dans votre adhésion, nous vous conseillons de souscrire également une assurance annulation, perte ou dommage de bagages, retard d'avion... Cybelle Planète vous proposera une assurance lors de votre pré-inscription (optionnelle). Pour en savoir sur les assurances

Engagements éthiques de Cybelle Planète

Cybelle Planète est une association à but non lucratif. Les bénéfices sont totalement dédiés au fonctionnement de l’association pour atteindre ses objectifs ! Depuis toujours, nous choisissons le partage, l’équité et la solidarité pour toutes nos actions. La répartition des frais de mission des écovolontaires est décrite en détail et consultable en ligne.

Engagements éthiques de Cybelle Planète



S'incrire

Pour vous préinscrire à ce projet vous devez remplir un formulaire en ligne.
cliquez ici.



Print Friendly and PDF
Retour en haut du site.
 
se préinscrire
cybelle mediterranee

Résumé de la mission

Mission :

Bénin, Singes Colobes

Dates :

toute l'année

Participation :

2 sem. : 500 €

Hébergement :

auberge

Nourriture :

Pension complète

Exigences :

18 ans minimum, français

Télécharger le PDF