French English

Perou foret CybellePlanete3

Solutions de transports écologiques et responsables

Empreinte écologique :

L'empreinte écologique est un moyen de mesurer la pression qu'exerce l'Homme sur la Nature.

Transport éco-responsable :

Même en partant à l’autre bout du monde nous pouvons réduire notre empreinte écologique :

  • En limitant les trajets en avion et/ou en optimisant ces trajets, en préférant le train dès que possible;
  • En augmentant le temps passé sur place, et en choisissant les transports les moins gourmands en énergie non-renouvelable pour se déplacer aux alentours du lieu de la mission;

Pour maximiser votre temps sur place vous pouvez aussi faire plusieurs missions d’écovolontariat lors d’un seul voyage. Nous proposons plusieurs missions dans certains pays tel que le Bénin, ou la Thaïlande.

Nous vous aiderons à faire des réservations qui prennent en compte le temps de transfert entres les missions.

Faites le bilan en comparant les différents moyens de transport

Train

Prendre le train contribue en moyenne à émettre 6 fois moins de CO2 qu'en prenant l’avion*. C'est le moyen de transport le plus écologique et économique, à utiliser dès que cette option s'offre à vous.

Par exemple, si vous souhaitez traverser l'Europe ou aller jusqu'en Mongolie, vous pouvez emprunter le transsibérien !

Avion

 Pour mieux choisir votre vol quand un choix s’offre à vous, voici un classement écologique des compagnies aériennes.

 

Ferries / Bateaux

Le mouvement Slow Travel, une idée dérivée du mouvement Slow Food, met en avant l’idée de prendre son temps, de favoriser les méthodes de transports lentes. C'est une façon de découvrir les paysages, de rencontrer les populations locales qui voyagent à bord des ferries, une manière de se réconcilier avec la vraie distance qui nous sépare entre ici et là-bas ! Dès que l'option se présente à vous, favorisez le bateau ou le ferry à l'avion, et profitez de l'aventure.

 Bus

Selon les chiffres de l’Ademe, prendre le bus consomme à peu près 140 kilos d’émission de CO2 et 30 kilos d'énergie en moins que la voiture. Pour aller au travail, pour se déplacer dans sa propre ville comme à l'étranger, ce mode de transport est plus économique et écologique surtout quand vous êtes seul(e) dans votre voiture. En voyage, conduire dans un pays ayant un code de la route différent du notre peut révéler quelques appréhensions. Notamment si vous êtes fatigué par le décalage horaire ou autre. Nous vous conseillons donc de prendre les bus locaux, et surtout de ne pas hésiter à entrer en contact avec les autochtones !

 Vélo

Bien évidemment peu d'entre nous peuvent se rendre sur le lieu de la mission en vélo ! Cependant, une fois sur place, vous pouvez louer un vélo pour vous déplacer aux alentours de la mission. Beaucoup moins polluant que le bus ou la voiture par exemple, cela représente une vraie autonomie supplémentaire, à faible coût ! En savoir plus

Il s'agit de votre 1ère expérience d'écovolontariat ?

Dans le cas où vous souhaiteriez tester l’écovolontariat avec une mission de courte durée, nous préconisons, si possible, de commencer par un voyage en Europe ou alors de faire une mission dans le cadre de votre voyage sur un autre continent.

* Voir l’article Voyage voyage (mais si possible, pas en avion !)