French English

Protection de la Faune Sauvage au Malawi : sanctuaire, stage vétérinaire, et recherche de terrain

Résumé

Ce projet est dédié à la faune sauvage du Malawi. Dans ce pays d'Afrique australe, la disparition des habitats sauvages et les conflits hommes / animaux sont les menaces majeures qui pèsent sur la faune. Ce projet agit selon plusieurs modes : un sanctuaire de faune sauvage, qui héberge les animaux blessés ou traumatisés, un programme d'intervention vétérinaire pour les animaux nécessitant des soins adaptés, et un programme de recherche sur les éléphants ou les primates pour mieux comprendre et protéger ces espèces menacées.

Les écovolontaires peuvent intervenir dans le sanctuaire, pour aider le projet à prodiguer les soins journaliers aux animaux hébergés, mais aussi pour participer au programme de recherche ou aider le projet à mener ses campagnes de communication. Ce projet est aussi ouvert aux étudiants vétérinaires ou stagiaires dans le domaine de la biologie de la conservation.

Présentation

Le Malawi est un pays particulièrement riche en biodiversité végétale et animale, qui abrite 9 parcs nationaux ou réserves, et où de nombreuses espèces emblématiques et fortement menacées d'extinction y vivent. Les principales menacent qui pèsent aujourd'hui sur la faune sauvage sont le braconnage commercial et la déforestation.
La mission de ce projet est de protéger la faune sauvage du Malawi, il agit concrètement de plusieurs manières en offrant :
- Un abri temporaire ou permanent aux animaux en détresse, grâce au sanctuaire de faune sauvage. 200 animaux y sont hébergés, dans les conditions les meilleures possibles (enclos les plus grand et « naturels » possibles...). Une attention particulièrement est donnée à la réhabilitation dans le milieu naturel, quand cela s'avère réalisable. Les écovolontaires y sont totalement impliqués et restent la clef de la réussite de ce programme.
- Des soins vétérinaires adaptés, dans la clinique vétérinaire située au coeur du sanctuaire. Cette dernière est tenue principalement par les écovolontaire vétérinaires et les vétérinaires du projet.
- Un service d'urgence vétérinaire de terrain pour les urgences qui ne peuvent pas être traitées dans la clinique.
- Un appui concret à la mise en place de règlementations et législations en faveur des espèces menacées et de la faune sauvage en général au Malawi
- Un programme complet d'éducation à l'environnement auprès de la communauté (écoles), mené par les membres du projet et les écovolontaires.
- Un programme de recherche permanent sur les éléphants, les primates, l'épidémiologie, la traite illégale... pour intensifier son action de conservation de la faune sauvage du Malawi. Le projet y accueille les étudiants-stagiaires, ainsi que les écovolontaires pour les aider dans leurs travaux de terrain.

Pour l'aider à mener à bien ces actions, le projet accueille toute l'année des écovolontaires, mais aussi des étudiants vétérinaires ou des étudiants/stagiaires en biologie de la conservation. Chacun pourra prendre part concrètement aux actions menées, dans un cadre exceptionnel et au sein d'une équipe de professionnels expérimentés.

Les écovolontaires pourront, après avoir passé deux semaines au sanctuaire, participer aux recherches menées en biologie de la conservation (optionnel). Ils pourront également, s'ils le souhaitent, bénéficier de cours sur la réhabilitation de la faune sauvage, participer à l'organisation d'activités d'éducation environnementale dans les écoles, ou aider à la mise en place de campagnes de communication.

Localisation / Habitat

Les volontaires interviennent dans différents endroits, en fonction qu'ils soient écovolontaires, vétérinaires ou stagiaires...

Le sanctuaire de faune sauvage est situé dans une réserve de 180 hectares, proche de la ville. Les suivis menés au sein de la réserve ont révélés une grande biodiversité animale : oiseaux, crocodiles, potamochères, antilopes, hyènes.... Pour les écovolontaires, les étudiants vétérinaires, et les stagiaires en biologie de la conservation.

La réserve de Kuti, au centre du Malawi, est un espace de 2000 hectares d'une richesse faunistique et floristique époustouflante : forêts et prairies y abritent 200 espèces d'oiseaux, des girafes, des gnous, des zèbres, des primates.... Pour les étudiants vétérinaires qui participent au programme de recherches cliniques.

La réserve de faune sauvage Vwasa Marsh, au nord du Malawi est une réserve nationale de 1000 km², aux frontières de la Zambie. Les forêts et les prairies y abritent une faune aviaire exceptionnelle (près de 300 espèces d'oiseaux y ont été répertoriées), mais aussi de grands mammifères tel que les éléphants, les hippopotames, les buffles.... Pour les stagiaires en biologie de la conservation et les écovolontaires travaillant sur les éléphants.

Le parc national de Nyika, au nord du Malawi est le plus grand parc du pays avec ces 3000 km², au bord de frontière de la Zambie. Sa richesse et sa variété des habitats en font un refuge de prédilection pour de nombreuses espèces incluant 100 espèces de mammifères et plus de 430 espèces d'oiseaux. Pour les stagiaires en biologie de la conservation et les écovolontaires travaillant sur les singes samango (cercopitheque à diadème).

Climat

Au Sanctuaire, la saison humide se déroule de novembre à mars, avec des pluies plutôt modérées ; et la saison sèche a lieu entre avril et octobre. Octobre et novembre sont les mois les plus chauds (32°C en moyenne) et juillet le plus tempéré (25°C en moyenne).
La réserve de Vwasa Marsh est un peu plus chaude que le Sanctuaire.

Pour en savoir plus sur les conditions météorologiques locales.

Espèces

Le sanctuaire de faune sauvage est situé dans une réserve de 180 hectares, proche de la ville. Les suivis menés au sein de la réserve ont révélés une grande richesse en biodiversité : oiseaux, crocodiles, potamochères, antilopes, hyènes....
En moyenne, plus de 200 animaux sont hébergés au sanctuaire : crocodiles, antilopes, hyènes, babouins, lions, hiboux, singes vervets, pythons, servals...

La réserve de Vwasa Marsh abrite de nombreuses espèces telles que le buffle, l'éléphant, de nombreuses espèces d'antilopes, l'hippopotame et plus de 300 espèces d'oiseaux.

Implication de l'écovolontaire

Le projet accueille les écovolontaires, mais aussi les étudiants vétérinaires ou en biologie de la conservation.

Les écovolontaires devront passer au minimum 2 semaines au sanctuaire avant de pouvoir participer au programme de recherche en biologie de la conservation. Le sanctuaire héberge également la clinique vétérinaire.

SANCTUAIRE DE FAUNE SAUVAGE

Le Sanctuaire de Faune Sauvage suit un programme de réhabilitation des animaux accueillis, qui bénéficie aujourd'hui d'une renommée mondiale. Les activités qui y sont menées sont notamment :

  • Les soins prodigués aux bébés orphelins, suivant une procédure précise pour leur laisser la chance d'être relâchés dans la nature. Il s'agit le plus souvent de hiboux, chacals, vervets, babouins, servals et antilopes.
  • Les soins journaliers donnés aux animaux qui y résident toute l'année : nettoyage, préparation de la nourriture, soins.... Les principales espèces concernées sont les singes vervets, les babouins, et les antilopes.
  • L'enrichissement des enclos, nécessaire pour prévenir le stress des animaux : design et production d'objets, observations comportementales...
  • La réhabilitation de la faune sauvage dans son milieu naturel. Le programme suivi par le projet bénéficie d'une renommée mondiale de par son taux de succès élevé. Les animaux sont relâchés dans plusieurs sites naturels au Malawi, les volontaires peuvent ponctuellement y être associés. La plupart des Vervets et Babouins relâchés font l'objet de suivis et de recherches sur le long terme, dans le cadre du programme de recherche en biologie de la conservation.

Le temps de travail des écovolontaires au sanctuaire dépend des besoins du moment. En théorie ils travaillent entre 8h00 et 17h00, mais il arrive souvent qu'ils aient à intervenir plus tard ou plus tôt dans la journée, ou durant la nuit (pour alimenter les orphelins par exemple).

Les orphelins sont plus nombreux au sanctuaire entre octobre et mars.

Les écovolontaires ont un jour de repos par semaine, et un long weekend par mois. Le programme de travail est élaboré chaque semaine, en fonction de temps et des compétences particulières des écovolontaires sur place.

COURS DE REHABILITATION DE LA FAUNE SAUVAGE

Pour ceux et celles qui souhaitent en apprendre plus sur la réhabilitation de la faune sauvage, il est possible de combiner votre expérience écovolontaire à un cours théorique et pratique complet de 7 jours. Ce dernier est dispensé à des dates précises dans l'année. Les sujets abordés sont notamment :

  • Le sauvetage et l'hébergement de la faune sauvage
  • Le dépistage et le contrôle des maladies
  • Le soin des orphelins,
  • Les techniques de réhabilitation
  • Capture des animaux
  • Techniques d'observation comportementale
  • Techniques de libération et suivis...

EDUCATION ENVIRONNEMENTALE ET CAMPAGNES DE COMMUNICATION

Les écovolontaires pourront aider le projet dans ses actions d'éducation environnementale, au sein du sanctuaire et dans les écoles aux alentours. Selon les besoins spécifiques au moment de votre participation, vous pourrez être aussi impliqué dans la mise en place d'outils éducatifs ou aider lors d'évènements exceptionnels.

D'autres actions sont menées par le projet et requièrent tout l'aide et l'assistance des volontaires : alphabétisation des adultes, plantation d'arbres....

Le projet mène régulièrement des campagnes de sensibilisation sur la conservation au Malawi. Les volontaires ayant des aptitudes particulières en communication sont plus que bienvenus !

RECHERCHE

Les écovolontaires participant 4 semaines minimum peuvent partager leur temps entre le Sanctuaire et le programme de recherche. Ce dernier se déroule dans le « bush » dans la réserve de Vwasa Marsh, et porte principalement sur les éléphants ou les primates.

Le travail y est saisonnier et donc variable. Aucune expérience ou qualification n'est demandée. Vous pourrez apprendre à utiliser un GPS, des traqueurs vidéo, à collecter des données sur le terrain... Les sujets de recherche qui y sont actuellement menés sont : l'étude des grands mammifères, de la biodiversité, des arthropodes, du climat, de l'état de santé des populations...

PROGRAMME VETERINAIRE

Cette partie du projet est réservée aux étudiants vétérinaires, ou aux vétérinaires, qui souhaitent prendre part à la conservation des espèces sauvages du Malawi. La durée de participation doit être comprise entre 2 et 12 semaines.

Le travail se déroule dans la clinique vétérinaire, au sein du Sanctuaire, et consiste essentiellement au programme de réhabilitation, d'aide aux orphelins, et aux actions quotidiennes menées dans la clinique (suivi de santé réguliers et urgences médicales), sous la direction des vétérinaires du projet. Les étudiants vétérinaires peuvent également participer au programme de recherche clinique mené dans la réserve de Kuti sur la santé des populations sauvage et à la transmission des maladies.

Stagiaires

Le projet accepte les stagiaires en Biologie de la conservation. Les demandes devront être effectuées au moins 6 mois à l'avance et seront acceptées au cas par cas, en fonction des disponibilités et du profil du candidat. Si l'étudiant ne dispose pas d'un sujet de recherche, le projet pourra en proposer un, en concertation avec l'étudiant et son université.

Les stages doivent se dérouler sur 2 mois au minimum (12 au maximum). Les stagiaires auront un superviseur scientifique sur place mais devront faire preuve d'une grande autonomie dans leur travail pour mener à bien leur sujet. Les sujets de recherches principaux sont actuellement, le suivi des populations d'éléphants, des primates, et la recherche en médecine vétérinaire.

Les demandes de stages doivent être effectuées à Cybelle Planète, nous vous aiderons dans vos démarches.

Exigences et contraintes

Vous n'avez pas besoin de qualification particulière pour être écovolontaire à cette mission. Une fois sur place vous recevrez l'accompagnement nécessaire.

  • Vous devez avoir au moins 18 ans,
  • Vous devez avoir un réel intérêt pour la biologie de la conservation et les questions environnementales,
  • Vous devez être capable de travailler en équipe,
  • Vous devez être capable de marcher 5 km par jour en moyenne,
  • Vous devez avoir effectué tous les bilans de santé nécessaires avant votre venue,
  • Vous devez avoir un traitement anti-malaria, être à jour de votre vaccination contre la rage, et avoir la preuve d'un test négatif TB.
  • Vous devez savoir parler anglais,
  • Vous devez avoir une assurance voyage complète (incluant l'aide médicale d'urgence et les rappatriement).

Avant de vous inscrire :

  • Il est important de prendre connaissance de la documentation détaillée à télécharger.
  • Vous devrez nous renvoyer le formulaire d'aptitude médicale (joint à la documentation détaillée) rempli et signé par vous et votre médecin traitant.

Langue(s) utilisée(s)

Anglais - Le niveau minimum d'anglais requis est B1 : consulter les détails pour vous auto-évaluer

Conditions pour les mineurs

Les mineurs ne sont pas acceptés.

Déroulement

Exemple d'une mission de 15 jours au sanctuaire :

  • Jour 1 : Meeting à l'aéroport, transfert vers le sanctuaire. Repos
  • Jour 2 : accueil et orientation avec le coordinateur des volontaires, visite et explications
  • Jour 3 : explication et entrainement par les coordinateurs
  • Jours 4 à 13 : travail au sanctuaire – un jour de repos
  • Jour 14 : transfert vers l'aéroport

Hébergement

SANCTUAIRE DE FAUNE SAUVAGE

Vous êtes hébergé au cœur du sanctuaire, vivrez ainsi entouré d'animaux sauvages. La maison des écovolontaires est composée d'un dortoir qui peut héberger jusqu'à 10 personnes. Un espace commun, une cuisine, des douches et toilettes sont également à votre disposition dans la maison principale, ainsi qu'un jardin avec des tables de piquenique.

Un cuisinier est en charge de la préparation des repas, qui sont végétariens. Le dimanche, les volontaires se chargent de la préparation des repas.

En option : si vous souhaitez avoir plus de « confort », vous pouvez opter pour le chalet de 4 personnes ou du second chalet de 2 personnes. Chaque chalet dispose d'une salle de bain avec douche et WC. Les chalets se trouvent à côté de la maison des écovolontaires.

RESERVE DE KUTI

Vous disposez d'un hébergement « basique ». L'électricité et l'eau chaude sont produites par énergie solaire et disponibles les matins et les soirs uniquement. Vous dormez dans une grande tente dans le camp de recherche. Un espace est dédié à la toilette, un autre pour la cuisine et pour les repas.

RESERVE DE FAUNE SAUVAGE VWASA MARSH

Le camp de recherche dispose de grandes tentes partagées par les membres du projet et les volontaires. Un espace est dédié à la toilette, un autre pour la cuisine, un autre pour les repas, le bureau, et les cours. L'électricité solaire est disponible.

LE PARC NATIONAL DE NYIKA

Une cabane auto-suffisante est composée d'une cuisine, de dortoirs, et une salle de bain. L'électricité est disponible durant 4 heures chaque soir.

Quelque soit votre lieu de participation : Tous les repas sont végétariens. Il est possible d'accommoder les plats pour les personnes ayant un régime alimentaire particulier : vegans, allergies....

Capacité

Le projet peut accueillir jusqu'à 12 écovolontaires à la fois.

Dates

Frais de mission 2018

ECOVOLONTAIRES ET VETERINAIRES

Particuliers et Congés éco-solidaires* : montant du don "mission"

  • 2 semaines : 2290 € (hors déduc. fiscale)
  • 3 semaines : 2960 € (hors déduc. fiscale)
  • 4 semaines : 3721 € (hors déduc. fiscale)
  • 5 semaines : 4283 € (hors déduc. fiscale)
  • 6 semaines : 4796 € (hors déduc. fiscale)
  • 7 semaines : 5283 € (hors déduc. fiscale)
  • 8 semaines : 5730 € (hors déduc. fiscale)
  • 9 semaines : 6152 € (hors déduc. fiscale)
  • 10 semaines : 6524 € (hors déduc. fiscale)
  • 11 semaines : 7218 € (hors déduc. fiscale)
  • 12 semaines : 7218 € (hors déduc. fiscale)

Optionnel :

  • Chalet 2 places : 41 € pour 2 personnes par nuit, 25 € pour 1 personne par nuit (hors déduc. fiscale)
  • Chalet 4 places : 54 € pour 2 personnes par nuit, 31 € pour 1 personne par nuit (hors déduc. fiscale)
  • Recherche dans la Réserve de Vwasa : 164 € (hors déduc. fiscale)
  • Cours de réhabilitation de 7 jours : 277 € (hors déduc. fiscale)

* Le congé éco-solidaire permet aux salariés de partir en mission durant leurs congés avec le soutien financier de leur employeur. en savoir plus

Etudiants et demandeurs d'emploi* : montant du don "mission"

  • 2 semaines : 1805 € (hors déduc. fiscale)
  • 3 semaines : 2331 € (hors déduc. fiscale)
  • 4 semaines : 2929 € (hors déduc. fiscale)
  • 5 semaines : 3371 € (hors déduc. fiscale)
  • 6 semaines : 3773 € (hors déduc. fiscale)
  • 7 semaines : 4157 € (hors déduc. fiscale)
  • 8 semaines : 4507 € (hors déduc. fiscale)
  • 9 semaines : 4839 € (hors déduc. fiscale)
  • 10 semaines : 5131 € (hors déduc. fiscale)
  • 11 semaines : 5417 € (hors déduc. fiscale)
  • 12 semaines : 5677 € (hors déduc. fiscale)

Optionnel :

  • Chalet 2 places : 32 € pour 2 personnes par nuit, 19 € pour 1 personne par nuit (hors déduc. fiscale)
  • Chalet 4 places : 42 € pour 2 personnes par nuit, 24 € pour 1 personne par nuit (hors déduc. fiscale)

* La réduction des frais de mission ne sera appliquée qu'à condition de la réception d'un justificatif.

STAGIAIRES BIOLOGIE DE LA CONSERVATION :

  • 2 mois : 2414 € (hors déduc. fiscale)
  • 3 mois : 2607 € (hors déduc. fiscale)
  • 4 mois : 3310 € (hors déduc. fiscale)
  • 5 mois : 4015 € (hors déduc. fiscale)
  • 6 mois : 4719 € (hors déduc. fiscale)
  • 7 mois : 5423 € (hors déduc. fiscale)
  • 8 mois : 6127 € (hors déduc. fiscale)
  • 9 mois : 6859 € (hors déduc. fiscale)

 


Déduction fiscale : Pour les particuliers, la participation vous donne droit à une déduction fiscale de 66 %. Ainsi pour un don de 2290 € ce projet ne vous coûtera réellement que 779 €.

Pour les entreprises, la participation de vos employés vous donne droit à une déduction fiscale de 60%. Ainsi pour un don de 2290 € ce projet ne vous coûtera réellement que 916 €.


 

Les frais de mission incluent :

  • L'hébergement, la nourriture, l'eau potable, thé et cafés
  • Le transfert de l'aéroport jusqu'au projet le premier jour
  • L'encadrement
  • L'accès WIFI, 1 T-shirt, une carte SIM

Les frais de mission n'incluent pas :

  • Votre voyage jusqu'à Lilongwe
  • Toutes les dépenses supplémentaires "hors mission"
  • L'adhésion à l'association de 50 € (obligatoire)
  • Votre assurance voyage (obligatoire)
  • Votre visa

Dates 2018

Le projet est ouvert toute l'année.

L'arrivée et de départ des écovolontaires doit avoir lieu un mardi.

Les durées de participation minimales et maximales varient en fonction des participants :

  • Ecovolontaires et vétérinaires : minimum 2 semaines, maximum 12 semaines
  • Stagiaires en biologie de la conservation : minimum 2 mois, maximum 12 mois.

Informations de voyage

Le Sanctuaire est localisé près de la ville de Lilongwe, la capitale du Malawi, à 30 min. en voiture de l'aéroport.

Le premier jour un membre du projet viendra vous chercher à l'aéroport et vous accompagnera jusqu'au sanctuaire. Vous devez arriver un mardi.

Le transport jusqu'à la réserve Vwasa Marsh sera organisé par le projet à partir du Sanctuaire.

Organisation du voyage

Vous devez organiser par vous même votre voyage jusqu'au projet : transport, visa, vaccinations si nécessaire, ....

Vous trouverez sur notre site web des informations concernant les visas.

Cybelle Planète peut se charger pour vous de réserver vos billets d'avion, ce service est optionnel.

Conditions Générales de participation

Les conditions générales de participation aux missions d'écovolontariat de Cybelle Planète sont consultables en ligne et téléchargeables. Nous vous invitons fortement à les consulter.

Engagement de l'écovolontaire

Avant de vous engager en tant qu'écovolontaire vous devrez avoir pris connaissance et accepté l' engagement de l'écovolontaire , à consulter en ligne ou à télécharger.

Cotisation annuelle

Cybelle Planète est une association française loi 1901, les séjours d'écovolontariat sont réservés aux membres adhérents à jour de leur cotisation annuelle de 50 €. Cette adhésion vous donne automatiquement accès à une assurance (incluant responsabilité civile, rapatriement, frais médicaux).

En savoir plus sur les adhésions

Assurance

En plus de l'assurance inclue dans votre adhésion, nous vous conseillons de souscrire également une assurance annulation, perte ou dommage de bagages, retard d'avion... Cybelle Planète vous proposera une assurance lors de votre pré-inscription (optionnel). Pour en savoir sur les assurances

Engagements éthiques de Cybelle Planète

Cybelle Planète est une association à but non lucratif. Les bénéfices sont totalement dédiés au fonctionnement de l’association pour atteindre ses objectifs ! Depuis toujours, nous choisissons le partage, l’équité et la solidarité pour toutes nos actions.

Nos engagements

Ethique de Cybelle Planète

Déduction Fiscale

La participation à une de nos mission d'écovolontariat est réservée à nos adhérents "soutien" qui versent à Cybelle Planète un don "mission" en complément de leur engagement sur le terrain. Chaque don effectué à Cybelle Planète ouvre droit à une déduction fiscale (pour les entreprises ou les personnes assujetties à l'impôt sur les sociétés ou sur le revenu en France).

En savoir plus sur la déduction fiscale

Formulaire d'aptitude médicale

Votre inscription ne pourra être validée sans que nous ayons reçu votre formulaire d'aptitude médicale remplit et signé par vous et votre médecin traitant.

Afin de pouvoir éviter d’éventuelles difficultés, nous vous demandons de bien vouloir nous décrire, le plus honnêtement possible, votre état physique et émotionnel.
Quelle que soit la situation médicale, tous les projets ont vocation à accepter un maximum de participants. Pour cette raison, ils restent à l’écoute et se montrent très compréhensif quant aux divers problèmes de santé que peut connaître un candidat. Toutes les solutions sont envisagées pour permettre au candidat de participer au projet et ce, quel que soit son état de santé, et dans la mesure du possible.
Les conséquences de déclarations médicales mensongères et/ou omises peuvent s’avérer très contraignantes pour toute l’équipe impliquée dans la mission, voir dangereuses dans certains cas (missions en haute mer, dans des sites très isolés…). Ainsi, toute fausse déclaration, omission ou information mensongère pourra être sanctionnée par l’exclusion immédiate et définitive du participant à ses frais et sur décision exclusive et unilatérale du projet. 

Télécharger le formulaire pour une mission francophone

Télécharger le formulaire pour une mission anglophone

Le tee-shirt ECOVOLONTAIRE

Un tee-shirt ECOVOLONTAIRE est offert pour toute inscription à une mission d’écovolontariat.

Notez qu’aucune reprise ni échange n’est possible, nous vous invitons donc à consulter le descriptif et le guide des tailles .

Témoignages d'écovolontaires pour cette mission