French English

Suivi de la Faune Sauvage, Afrique du sud

Résumé

En vous joignant à ce projet, vous participerez au suivi de la faune sauvage d’Afrique du Sud. Nous nous intéressons à la biodiversité, et plus particulièrement à la préservation des espèces en danger d’extinction. Ces espèces jouent le rôle de “sentinelles” dans l’écosystème, c’est à dire qu’elles jouent un rôle crucial dans l’équilibre des écosystèmes que nous étudions. 

Copyright Cybelle Planète

Présentation

Le projet est mené par des spécialistes de la biodiversité et de la faune sauvage. Fortement impliqués par la conservation des espèces en danger, le programme est soutenu par les plus grosses organisations de conservation, comme le WWF.

Le suivi de la faune sauvage et des mesures de conservations sont nécessaires à la survie des espaces naturels. Hors encore un grand nombre de réserves (privées ou nationales) n'ont pas de tels programmes (trop coûteux) et sont ainsi dans l'incapacité de protéger durablement les espèces et leurs habitats. Le projet propose à ses réserves d'assurer la pérennité de leur biodiversité locale en effectuant gratuitement ces travaux scientifiques de terrain. Ce travail ne pourrait pas avoir lieu sans la contribution des écovolontaires.

Ce projet d'écovolontariat est le seul en Afrique du sud à travailler à la fois dans des réserves privées et nationales, c'est donc une opportunité unique d'expérimenter la brousse sud-africaine. A ce jour les écovolontaires participent aux suivis de faune sauvage dans 4 réserves du Zululand, chacune d'entre elles étant différente des autres de par sa végétation et les espèces que l'on y observe. 3 d'entre elles y abritent les fameux "big 5"(lion, léopard, rhinocéros, buffle et éléphant) et toutes sont de véritables trésors de biodiversité.

En Afrique on compte plus de 400 espèces animales en danger d'extinction. Suivre et inventorier ses populations est essentiel pour assurer leur conservation. Les informations récoltées grâce au travail quotidien des écovolontaires sont utilisées de multiples manières : planification du déplacement de certaines individus d'une réserve à l'autre, management local des réserves mais aussi dans des campagnes de conservation nationales voire internationales.

Vous serez impliqués dans les activités journalières de recherches de terrain :

  • en localisant et en suivant les animaux

  • en utilisant la radio-télémétrie et le GPS

  • en assistant le projet dans les études comportementales des animaux

  • en aidant à mettre à jour les kits d’identification des animaux, et en aidant à évaluer les populations (taille, habitat, etc etc...)

  • en aidant (selon la durée de votre mission) lors d’interventions particulières sur les animaux (pose de colliers émetteurs, taggings, ou réintroduction…)

Depuis 2014 le projet est impliqué dans une étude à court terme sur le léopard. Cette opportunité exceptionnelle pourra vous emmener à participer à les suivis par vidéo tracking et des repérages sur le terrain de ce magnifique animal. Ce programme intervient dans 6 réserves, dont 3 nouvelles spécialement ouvertes pour ce dernier. Pour participer spécifiquement à ce projet vous devrez le signaler lors de votre inscription.

Participer à cette mission c'est aider activement à sauver des espèces animales en danger d'extinction. Vous allez ainsi pouvoir contribuer à un passionnant projet de conservation en Afrique du Sud. Les différents sites sur lesquels le projet travaille lui permettent de s'impliquer dans des travaux de recherche et de conservation sur le Guépard, Chien Lycaon, Rhinocéros Noir et Blanc, Vautours, Éléphant, Lion, Léopard, Hyène, et Buffle.

Localisation / Habitat

Le projet d'accueil est implanté dans les territoires “Zululand”, en Afrique du sud. 5 réserves naturelles (Tembe National Elephant Park, Hluhluwe-iMfolozi Park, Mkhuze game reserve, Somkhanda game reserve, Zululand Rhino reserve), chacune correspondant à un programme de recherche particulier.

L’écosystème local est un des plus diversifié et productif du monde. A la mesure de cette riche biodiversité, le défi de conservation est énorme.

Zululand est un endroit où la nature est intacte et où les cultures sont aussi diverses que les paysages. Les collines vertes sont entrecoupées par les rivières ; et les magnifiques littoraux sont encadrés par des forêts abondantes. Zululand est un endroit rare où la culture, les traditions et les réserves naturelles comptent parmi les plus anciennes... Un équilibre entre cultures modernes et  efforts de conservation.

Habitat

La mission se déroule sur 5 réserves différentes. Les écovolontaires participent aux travaux de recherche durant 2 semaines par réserve (le choix de la ou des réserves reste tributaire des besoins du projet). Chaque réserve a ses propres spécificités. Certaines, comme Mkuze, ont été reconnues comme faisant partie du patrimoine mondial UNESCO. Le Parc National des éléphants de Tembe héberge 200 des plus grands éléphants d'Afrique du monde. Le parc national de Hluhluwe-Imfolozi est un des plus anciens d'Afrique du Sud et présente une incroyable diversité de faune et flore. 

Le projet est localisé au sein d’un écosystème fragile et complexe, et les paysages sauvages de Zululand sont renommés pour leur rare concentration d’espèces endémiques d’oiseaux, insectes, plantes. L’habitat est constitué de brousse de savane africaine.

L'été (d'octobre à mars) est très chaud et humide,  avec des températures journalières autour de 40°C. Durant l'automne et le printemps la température est autour de 20-25°C, et en hiver de 10-15°c maximum.

Pour en savoir plus sur les conditions météorologiques locales

Espèces

Les réserves dans lesquelles se déroule cette mission sont toutes plus riches en biodiversité les unes que les autres. Quatre d'entre elles abritent les fameux "BIG 5" (Lion, Léopard, Rhinocéros noir et blanc, Buffle et Elephants), mais on peut aussi y observer d'autres espèces : de nombreuses espèces d'antilopes, girafes, vautours, chiens Lycaons, zèbres, babouins et singes, vervets, etc etc...

Les oiseaux font le bonheur de ornithologues, avec plus de 420 espèces !

La présence de rivière et de lacs dans plusieurs sites permettra aussi d'observer des hippopotames, crocodiles, pélicans....

Le projet se concentre sur le suivi de différentes espèces en danger d’extinction : lions, guépards, vautours, léopards, éléphants... Les populations de Chien Lycaon sont suivies avec beaucoup d'attention. Cette espèce est victime de sa mauvaise réputation et a été largement massacré, la population est passé de 400 000 individus en Afrique au début du XXème siècle à moins de 3000 aujourd'hui concentrés dans des petits territoires isolées.

Implication de l'écovolontaire

En fonction du nombre de participants et des besoins du moment, vous serez affecté à votre arrivée dans l'une des réserves. Toutes les deux semaines vous pourrez, toujours en fonction des besoins, aller dans une autre réserve.

Vous effectuerez des sorties en brousse journalières, en 4x4, avec les membres du projet. Le retour aux camps a lieu assez tôt, bien avant le coucher du soleil. Pendant la période estivale, les départs se font plus tôt dans la matinée pour éviter la chaleur de l'après-midi. Par conséquent, les pauses de l'après-midi sont plus longues.

Quelques sorties de nuits peuvent avoir lieu pour le suivi des espèces nocturnes.

Vous serez amené à participer aux recherches et suivis de conservation, sous l'encadrement d'un membre du projet. Les tâches journalières sont :  

  • suivi des espèces représentant un intérêt grâce à la radio-télémétrie

  • cartographie et géolocalisation (GPS)

  • création et mise à jour des kits d’identification

  • recherche sur le comportement animal

  • estimation des densités de population

D’autres activités peuvent avoir lieu. En fonction de la durée de votre séjour ou de la période vous aurez peut-être la chance d'aider à :

  • la pose de colliers émetteurs sur les animaux

  • le marquage d'animaux (ex rhinocéros)

  • la réintroduction d’animaux

  • le bagage d’oiseaux

  • le contrôle des espèces de plante invasives

  • le suivi nocturne d'animaux (ex : hyènes)

  • le soin d'animaux gardés en enclos le temps d'organiser leur transfert vers une autre réserve

Quelle que soit l'endroit où vous serez affecté, vous devrez participer activement et positivement au travail de terrain. Gardez à l'esprit que cette mission requiert une activité soutenue et une contribution physique, CE N'EST PAS UN SAFARI PHOTO !
Une journée par semaine sera passée au campement afin de réunir les informations récoltées sur le terrain et les préparer pour les analyses.

Stagiaires

Le projet accepte les stagiaires. Les demandes devront être effectuées au moins 6 mois à l'avance et seront acceptées au cas par cas, en fonction des disponibilités et du profil du candidat. Le projet pourra proposer à l'avance, en concertation avec l’étudiant et son université, le sujet du stage.

Les frais de mission sont les mêmes pour les écovolontaires et les stagiaires.

Les demandes de stages doivent être effectuées à Cybelle Planète, nous vous aiderons dans vos démarches.

Exigences et contraintes

Pour participer à cette mission :

  • Vous devez avoir plus de 18 ans
  • Vous devez parler anglais
  • Vous devez être en bonne condition physique,
  • Vous devez avoir une attitude positive vis à vis du travail de terrain et de la vie en groupe.

Avant de vous inscrire :

  • Il est important de prendre connaissance de la documentation détaillée à télécharger (voir à droite de ce texte).
  • Vous devrez nous renvoyer le formulaire d'aptitude médicale (joint au à la documentation détaillée) rempli et signé par vous et votre médecin traitant.
  • Afin de pouvoir optimiser votre séjour, nous vous demandons de nous faire parvenir une lettre de motivation rédigée en anglais (par email à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.).

  • Vous devrez, une fois inscrit à cette mission, prendre contact avec le projet au moins 15 jours avant votre date d'arrivée pour lui communiquer les renseignements nécessaires à l'organisation de votre transfert jusqu'au projet.

Langue(s) utilisée(s)

Anglais - Le niveau minimum d'anglais requis est B1 : consulter les détails pour vous auto-évaluer

Conditions pour les mineurs

Les mineurs ne sont pas acceptés.

Déroulement

Jour 1 : arrivée à l'aéroport de Richards Bay, collecte des écovolontaires et route vers les réserves

Jours 2 à 13 : sorties journalières sur le terrain, une journée par semaine est passée au campement pour analyse des données

Jour 14 : retour à l'aéroport.

Hébergement

Vous êtes hébergé à l'intérieur des réserves, dans le campement de recherche. Vous partagerez des chambres communes avec 1 ou 2 autres écovolontaires. Selon la réserve où vous travaillez, les campements sont différents, et certains sont plus rudimentaires que d'autres.
Les conditions de vie sont très basiques et sont le quotidien des employés des réserves ! Il y a des douches (eau chaude) et des toilettes.

La cuisine est commune, la préparation des repas se fait en commun avec les autres écovolontaires, vous devrez également participer aux tâches quotidiennes (vaisselle, ménage).

Vous aidez à faire les courses d’approvisionnement chaque semaine dans des épiceries locales. Les produits de luxe tels que les sucreries et les boissons non-alcoolisées doivent être achetées en ville, et à vos propres frais. les végétariens sont les bienvenus, ils devront le signaler au projet avant leur arrivée.

Capacité

Le projet travaille dans 5 réserves, il accueille jusqu'à 5 écovolontaires à la fois dans chacune d'entre elles.

Copyright Cybelle Planète

Dates et frais de mission

Frais de mission 2017

Le projet suit un programme de 2 semaines, les inscriptions doivent donc se faire toutes les 2 semaines

Particuliers : montant du don "mission"

  • 2 premières semaines (transfert A/R inclus) : 1950 € (hors déduc. fiscale)
  • chaque 2 semaines supplémentaires : 1230 € (hors déduc. fiscale)

Etudiants et demandeurs d'emploi* : montant du don "mission"

  • 2 premières semaines (transfert A/R inclus) : 1533 € (hors déduc. fiscale)
  • chaque 2 semaines supplémentaires : 966 € (hors déduc. fiscale)

* La réduction des frais de mission ne sera appliquée qu'à condition de la réception d'un justificatif.

Congés éco-solidaires :

Le congé éco-solidaire permet aux salariés de partir en mission durant leurs congés avec le soutien financier de leur employeur. en savoir plus

  • 2 premières semaines (transfert A/R inclus) : 2208 € (hors déduc. fiscale)
  • chaque 2 semaines supplémentaires : 1414 € (hors déduc. fiscale)

 


Déduction fiscale : Pour les particuliers, la participation vous donne droit à une déduction fiscale de 66 %. Ainsi pour un don de 1950 € ce projet ne vous coûtera réellement que 663 €.

Pour les entreprises, la participation de vos employés vous donne droit à une déduction fiscale de 60%. Ainsi pour un don de 2208 € ce projet ne vous coûtera réellement que 883 €.


 
Les frais de mission incluent :
  • L'hébergement et la nourriture,
  • le transfert de l'aéroport jusqu'au projet,
  • l'encadrement
Les frais de mission n'incluent pas :
  • votre voyage jusqu'en Afrique du Sud
  • toutes les dépenses supplémentaires "hors mission"
  • l'adhésion à l'association de 50 € (obligatoire)
  • votre assurance voyage (facultative)

Dates 2017

Votre arrivée et votre départ doivent avoir lieu un lundi, vous pouvez choisir vos dates. Les dates possibles pour votre arrivée et votre départ sont :

  • 02, 16 et 30 Janvier 2017
  • 13 et 27  Février 2017
  • 13 et 27 Mars 2017
  • 10 et 24 Avril 2017
  • 08 et 22 Mai* 2017
  • 05 et 19 Juin 2017
  • 03, 17 et 31 Juillet 2017
  • 14 et 28 Août 2017
  • 11 et 25 Septembre 2017
  • 09 et 23 Octobre 2017
  • 06 et 20 Novembre* 2017
  • 4 Décembre (mission d'une durée de deux semaines maximum en décembre car le projet est fermé du 18/12/2017 au 01/01/2018)

* Le projet organise deux réunions d’équipe par année, permettant aux écoguides des différentes réserves de se rencontrer et d'organiser le travail commun. Cette année ces réunions auront lieu du 27 au 28 Mai 2017, et du 25 au 26 Novembre 2017. Les volontaires qui participeront à la mission faune sauvage en Afrique du Sud durant ces périodes devront passer deux nuits à St Lucia. Ce séjour sera à la charge des écovolontaires mais à des prix négociés spécialement par le projet. Ces réunions sont une opportunité de rencontre avec l'ensemble de l’équipe et de participer à des activités hors du commun (ex : visite de l’estuaire de St Lucia récemment déclaré patrimoine mondial par UNESCO).

Informations de voyage

Vous devez vous rendre par vos propres moyens jusqu’à l’aéroport de Johannesburg (Tampo International Airport). Puis vous devez prendre un vol intérieur pour Richards Bay Airport où un membre du projet pourra venir vous chercher (et vous y ramènera). Dans ce cas vous devez arriver à l'aéroport avant 14h30.

Il est également possible de venir vous chercher, le lundi matin, en ville (dans un hôtel) de Richards Bay. Au cas où vous arriviez en Afrique du Sud avant le premier jour.

Dans tous les cas vous devrez vous-même organiser votre rendez-vous en prenant contact avec le projet au moins 15 jours avant votre arrivée. Le transfert est inclut dans les frais de mission.

Organisation du voyage

Vous devez organiser par vous même votre voyage jusqu'au projet : transport, visa, vaccinations si nécessaire, ....

Vous trouverez sur notre site web des informations concernant les visas.

Cybelle Planète peut se charger pour vous de réserver vos billets d'avion, ce service est optionnel.

Conditions Générales de participation

Les conditions générales de participation aux missions d'écovolontariat de Cybelle Planète sont consultables en ligne et téléchargeables. Nous vous invitons fortement à les consulter.

Engagement de l'écovolontaire

Avant de vous engager en tant qu'écovolontaire vous devrez avoir pris connaissance et accepté l' engagement de l'écovolontaire , à consulter en ligne ou à télécharger.

Cotisation annuelle

Cybelle Planète est une association française loi 1901, les séjours d'écovolontariat sont réservés aux membres adhérents à jour de leur cotisation annuelle de 50 €. Cette adhésion vous donne automatiquement accès à une assurance (incluant responsabilité civile, rapatriement, frais médicaux).

En savoir plus sur les adhésions

Assurance

En plus de l'assurance inclue dans votre adhésion, nous vous conseillons de souscrire également une assurance annulation, perte ou dommage de bagages, retard d'avion... Cybelle Planète vous proposera une assurance lors de votre pré-inscription (optionnel). Pour en savoir sur les assurances

Engagements éthiques de Cybelle Planète

Cybelle Planète est une association à but non lucratif. Les bénéfices sont totalement dédiés au fonctionnement de l’association pour atteindre ses objectifs ! Depuis toujours, nous choisissons le partage, l’équité et la solidarité pour toutes nos actions.

Nos engagements

Ethique de Cybelle Planète

Déduction Fiscale

La participation à une de nos mission d'écovolontariat est réservée à nos adhérents "soutien" qui versent à Cybelle Planète un don "mission" en complément de leur engagement sur le terrain. Chaque don effectué à Cybelle Planète ouvre droit à une déduction fiscale (pour les entreprises ou les personnes assujetties à l'impôt sur les sociétés ou sur le revenu en France).

En savoir plus sur la déduction fiscale

Témoignages d'écovolontaires pour cette mission