French English

Appui pour la création d’une réserve communautaire dans le Delta du Mono

Résumé

Lors de cette mission, vous contribuerez à la mise en place d’une Réserve de la biosphère de l’UNESCO dans le Delta du Mono au Bénin. Avec une ONG locale, vous participez au recensement des espèces animales et végétales et des habitats, et à la sensibilisation de la population de la région. Aucune compétence particulière n’est requise pour y participer.

Présentation

Le projet d'accueil est une Organisation Non Gouvernementale créée au Bénin en 1999. Cette ONG travaille pour la mise en place du processus de développement local avec la quête du savoir-faire, savoir être et du savoir-vivre, nécessaires à la promotion de l’éco-développement.
Le Delta du Mono fait partie d’une zone humide reconnue d’intérêt international (RAMSAR). Cette zone a une biodiversité très riche qui apporte de grands bénéfices aux populations qui y vivent. Ainsi les humains ont, depuis toujours, profité des ressources offertes, sans pour autant avoir pensé à la durabilité de leur exploitation.
Le projet s’est investi depuis 2014 dans un travail de fond pour permettre la reconnaissance du site du Delta du Mono comme réserve de la Biosphère par l’UNESCO.
Le Réseau mondial des réserves de biosphère de l’UNESCO est un réseau dynamique et interactif de sites d’excellence. Il favorise l’intégration harmonieuse des peuples et de la nature pour un développement durable, contribuant ainsi aux objectifs du Millénaire pour le développement par le biais du dialogue, le partage des connaissances, la réduction de la pauvreté et l’amélioration du bien-être humain, le respect des valeurs culturelles et la capacité de la société à s’adapter au changement.
Ainsi, une réserve de la biosphère permettrait la conservation d’un vaste espace de 2250 km², d’une biodiversité exceptionnelle, et favoriserait les populations locales dans leurs actions d’éco-développement.

Une part importante du projet consiste à sensibiliser les populations locales dans les villages environnants pour leur permettre de s’approprier le projet et de prendre une part active dans la création de la réserve.

Les écovolontaires se joindront au projet et participeront aux différentes étapes préliminaires à la création d’une réserve : identification des zones à protéger, des espèces de faune et flore, des menaces et pressions existantes, et la sensibilisation des villageois.

Localisation / Habitat

Le projet se développe dans la commune de Grand-Popo en République du Bénin. La commune de Grand-Popo est située à l’extrême Sud-Ouest du Bénin et se présente comme une carotte de terre entre l’océan et le fleuve Mono.
Les peuples Xwla, Pédah et Mina sont les occupants de la commune de Grand-Popo.

Habitat

Les zones humides, comme le Delta du Mono, sont des espaces à l’interface entre des milieux terrestres et des milieux aquatiques, c’est-à-dire qu’ils sont recouverts par l’eau temporairement ou en permanence. Ce sont des marais, des lagunes, des mangroves, ainsi qu’un estuaire pour notre cas. Ils ont un fonctionnement particulier et rassemblent une grande richesse en termes de biodiversité.

La végétation est dominée par une formation herbacée, des espèces lacustres plus ou moins denses tels que les palétuviers (Avicenia et Rhizophora), les joncacées, les graminées etc.

Pour en savoir plus sur les conditions météorologiques locales

Espèces

Le delta du Mono comprend une zone côtière ainsi qu’une zone lagunaire, l’ensemble formant une zone humide. L’habitat le plus caractéristique du milieu est la mangrove où l’on retrouve le palétuvier rouge (Rhizophora racenosa) et le palétuvier blanc (Avicennia germinans) qui héberge certaines espèces de poisson, de crevette, d’huitre… et d’oiseau d’eau douce.

Cet écosystème particulier du delta du Mono, est propice à une diversité faunistique de mammifères allant de l’hippopotame (Hippopotamus amphibius) aux lamantins d’Afrique… Ces mammifères aquatiques sont sédentairement liés aux milieux aquatiques et sont encore observés dans les zones à faible fréquentation humaine du fleuve Mono.

Cette zone humide sert également d’habitat de nidification, d’accouplement et de couloirs de migration à plusieurs espèces d’oiseau d’eau. La zone côtière est également une zone de ponte de tortues marines.

Implication de l'écovolontaire

Vous serez mis à contribution pour toutes les activités menées par ce programme, vous allez notamment participer à :

  • L’assistance de l’équipe du projet dans ses interventions sur le terrain
  • Le dialogue avec les populations riveraines en vue de la mise en place des formes adaptées de gouvernance locales des ressources.
  • La sensibilisation des populations actrices des pressions sur les ressources existant afin de réduire/limiter les ponctions sur ces ressources

De plus vous contribuerez activement à :

  • Organiser des séances d’information et de sensibilisation aux populations locales des zones de la réserve
  • Identifier les zones potentielles pouvant faire l’objet des noyaux centraux à protéger ;
  • Participer à l’étude et au suivi des espèces de faune importantes dans la zone à savoir les tortues marines, les singes, les oiseaux, les lamantins,
  • Participer aux activités de restauration et de suivi de la végétation aquatique de la zone notamment les mangroves,
  • Cartographier les ressources présentes dans la zone d’étude.
  • Identifier les facteurs de risques pour la création d’une réserve communautaire ;
  • Identifier les formes de gestion locale des ressources existantes ainsi que les menaces/pressions qui y sont liées ;
  • Inventorier les espèces floristiques et faunistiques présentes dans la zone.

Stagiaires

Le projet accepte la participation des stagiaires dans le cadre d'une convention signée entre l'école (ou université) et le projet. Le stagiaire devra participer pour une durée de 15 jours minimum. Le sujet du stage devra être en lien avec l'activité de la mission (voir liste détaillée dans le document à télécharger)
Les demandes devront être effectuées au moins 6 mois à l'avance et seront acceptées au cas par cas, en fonction des disponibilités et du profil du candidat. Les stagiaires bénéficient de frais de mission réduits (voir plus haut).

Les demandes de stages doivent être effectuées à Cybelle Planète, nous vous aiderons dans vos démarches.

Exigences et contraintes

Pour participer à cette mission :

  • Vous devez avoir entre 18 et 65 ans avec une bonne condition physique (vous devez marcher plusieurs kilomètres par jour et vous déplacer en moto).
  • Aucune autre compétence n'est requise, mis à part d'être capable de vivre et travailler en zone humide.

Avant de vous inscrire :

  • Il est important de prendre connaissance de la documentation détaillée à télécharger (voir à droite de ce texte).
  • Vous devrez nous renvoyer le formulaire d'aptitude médicale (joint au à la documentation détaillée) rempli et signé par vous et votre médecin traitant.
  • Vous devrez nous faire parvenir un CV et une lettre de motivation (par email à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.).

Langue(s) utilisée(s)

Français

Conditions pour les mineurs

Les mineurs ne sont pas acceptés.

Déroulement

Chaque écovolontaire effectue au minimum une mission de 15 jours dont 2 jours d’encadrement au bureau et 11 jours de travaux de terrain.

  • Jour 1 : Arrivée et accueil à l’aéroport par un membre de la mission; repos. Nuit à l’hôtel à Cotonou
  • Jour 2 : Présentation du projet et des activités, et du calendrier de travail. Encadrement, préparation et appropriation des outils de travail de terrain.
  • Jour 3 : voyage jusqu'au projet à Grand-Popo
  • Jour 4 au jour 13 : Travail sur le terrain : diagnostic de terrain ; échanges avec les autorités administratives et locales, les groupes d’acteurs locaux ; Mise en œuvre des activités/tâches planifiées
  • Jour 14 : Retour à Cotonou et restitution-synthèse de la mission à l’équipe
  • Jour 15 : Départ de l’aéroport international de Cotonou pour le pays d’origine.

Hébergement

Le jour de votre arrivée vous serez logé dans un hôtel à Cotonou (inclut dans les frais de mission). Puis le troisième jour vous rejoindrez le projet à 85 km. Vous êtes logés dans un lodge avec chambre et sanitaires. Les volontaires dorment seuls dans leur chambre. Il y a un accompagnateur présent sur les lieux en cas de besoin. Il aidera les volontaires pour leurs diverses courses et pour les ravitaillements divers.

Lors des déplacements dans les villages vous serez logé chez l’habitant.

La restauration se fera dans les restaurants non loin du logement. Les végétariens sont les bienvenus.

Capacité

Le projet peut accueillir jusqu’à huit écovolontaires à la fois.

Dates et frais de mission

Frais de mission 2017

Particuliers : montant du don "mission"

  • 15 jours/14 nuits : 1071 € (hors déduc. fiscale)
  • Chaque semaine supplémentaire : 357 € (hors déduc. fiscale)
  • Stagiaire (1 mois minimum) : 193 € par semaine (hors déduc. fiscale)

Missions de plus de 8 semaines : Une réduction de 20% est appliquée sur la totalité des frais de mission

Congés éco-solidaires :

Le congé éco-solidaire permet aux salariés de partir en mission durant leurs congés avec le soutien financier de leur employeur. en savoir plus

  • 15 jours/14 nuits : 1232 € (hors déduc. fiscale)
  • Chaque semaine supplémentaire : 411 € (hors déduc. fiscale)

 


Déduction fiscale : Pour les particuliers, la participation vous donne droit à une déduction fiscale de 66 %. Ainsi pour un don de 1071 € ce projet ne vous coûtera réellement que 364 €.

Pour les entreprises, la participation de vos employés vous donne droit à une déduction fiscale de 60%. Ainsi pour un don de 1232 € ce projet ne vous coûtera réellement que 419 €.


 

Les frais de mission incluent :

  • le transfert de/vers l’aéroport,
  • l’hébergement en pension complète,
  • la nourriture et l’eau,
  • l’encadrement sur place.
Les frais de mission n'incluent pas :
  • le voyage jusqu'à l'aéroport,
  • les dépenses occasionnées hors mission
  • l'adhésion à l'association
  • votre assurance voyage (facultative)

Dates 2017

Les écovolontaires choisissent leurs dates de participation, sous réserve de l'acception par l'équipe d'accueil. Les volontaires peuvent être accueillis à n’importe quel moment de l’année.

Informations de voyage

Vous vous rendez à l'aéroport de Cotonou par vos propres moyens. Un membre du projet vous accueillera à l'aéroport et vous accompagnera jusqu'au site ou à l'hôtel (suivant votre heure d'arrivée). Les deux premières nuits à l'hôtel sont inclues dans le prix.

Le village d'hébergement (Avlo) est situé à 85 km de l'aéroport de Cotonou. Le temps de transport pour rejoindre Avlo est de 1h30.

Organisation du voyage

Vous devez organiser par vous même votre voyage jusqu'au projet : transport, visa, vaccinations si nécessaire, ....

Vous trouverez sur notre site web des informations concernant les visas.

Cybelle Planète peut se charger pour vous de réserver vos billets d'avion, ce service est optionnel.

Conditions Générales de participation

Les conditions générales de participation aux missions d'écovolontariat de Cybelle Planète sont consultables en ligne et téléchargeables. Nous vous invitons fortement à les consulter.

Engagement de l'écovolontaire

Avant de vous engager en tant qu'écovolontaire vous devrez avoir pris connaissance et accepté l' engagement de l'écovolontaire , à consulter en ligne ou à télécharger.

Cotisation annuelle

Cybelle Planète est une association française loi 1901, les séjours d'écovolontariat sont réservés aux membres adhérents à jour de leur cotisation annuelle de 50 €. Cette adhésion vous donne automatiquement accès à une assurance (incluant responsabilité civile, rapatriement, frais médicaux).

En savoir plus sur les adhésions

Assurance

En plus de l'assurance inclue dans votre adhésion, nous vous conseillons de souscrire également une assurance annulation, perte ou dommage de bagages, retard d'avion... Cybelle Planète vous proposera une assurance lors de votre pré-inscription (optionnel). Pour en savoir sur les assurances

Engagements éthiques de Cybelle Planète

Cybelle Planète est une association à but non lucratif. Les bénéfices sont totalement dédiés au fonctionnement de l’association pour atteindre ses objectifs ! Depuis toujours, nous choisissons le partage, l’équité et la solidarité pour toutes nos actions.

Nos engagements

Ethique de Cybelle Planète

Déduction Fiscale

La participation à une de nos mission d'écovolontariat est réservée à nos adhérents "soutien" qui versent à Cybelle Planète un don "mission" en complément de leur engagement sur le terrain. Chaque don effectué à Cybelle Planète ouvre droit à une déduction fiscale (pour les entreprises ou les personnes assujetties à l'impôt sur les sociétés ou sur le revenu en France).

En savoir plus sur la déduction fiscale

Témoignages d'écovolontaires pour cette mission

Découvrez les autres missions d'écovolontariat