French English

Suivi faunistique et floristique au Mont Blanc

Résumé

Vous participez à un programme scientifique de terrain en haute Montagne. Sous l'encadrement de chercheurs et de guides de Montagne, vous participez à la collecte d'information sur la faune et la flore du massif du Mont Blanc. Vous serez également associés au traitement et à l'analyse des données collectées avec les Scientifiques du programme.

Présentation

Le projet est spécialisé dans le suivi environnemental du Mont Blanc. Les principaux objectifs qui motivent cette mission sont de :

  • Pallier à un manque d'informations scientifiques sur le fonctionnement global de la montagne, de ces écosystèmes, et de sa biodiversité ;
  • Suivre sur le long terme l'évolution des écosystèmes de haute Montagne et les populations animales et végétales, et comprendre l'influence que peuvent avoir les changements climatiques, et les adaptations qui en découlent ;
  • Démultiplier l'effort d'observation et collecter plus d'informations sur le terrain.

Les écosystèmes d'altitude sont en perpétuelle évolution. Les pressions «anthropiques» (dont l'Homme est à l'origine), que ce soit l'aménagement de l'espace ou le changement climatique présentent cependant des enjeux d'adaptation nouveaux et majeurs sur des espèces extrêmement spécialisées et adaptées à des conditions climatiques spécifiques.
Le projet étudie la phénologie, c'est-à-dire les principaux évènements saisonniers de la faune et de la flore, l'évolution de la distribution des espèces dans le massif et les relations entre espèces, en lien avec des paramètres climatiques comme la température ou le déneigement.

Ce projet contribue directement à un suivi scientifique global des écosystèmes d'altitude mené par des chercheurs Suisses, Français, et Italiens. Les sciences participatives, qui impliquent les citoyens pour la collecte d'information sur le terrain, sont largement utilisées.

Les écovolontaires sont ainsi totalement impliqués dans la collecte d'information sur le terrain, encadrés par des chercheurs et des professionnels de la montagne expérimentés. Ils pourront également participer au traitement et à l'analyse des données collectées. Cette mission est une immersion totale dans la vie de chercheur en montagne, en partageant le quotidien des chercheurs : randonnées, observations, échanges, prises de notes, et analyses le soir.

Localisation / Habitat

La mission se déroule dans le massif du Mont-Blanc, la zone géographique peut varier en fonction des conditions météorologiques et des besoins scientifiques du moment. Le camp de base est localisé à Chamonix, puis, les randonnées vers les sites d'étude vous mèneront vers 2000 mètres d'altitude.

Le massif du Mont-Blanc est un haut lieu d'histoire, d'aventure, et avant tout de recherche scientifique. Depuis le XVIIIe siècle, médecins, astronomes, géophysiciens, botanistes, météorologues, écologues, glaciologues ou encore climatologues l'explorent sans relâche pour y mener des expériences, y tester de nouvelles théories et de nouveaux instruments. Le projet tente de perpétuer cet esprit pour faire avancer la connaissance scientifique.

Habitat

Forêts de montagne, pelouses alpines, éboulis, zones glaciaires... Les écosystèmes de montagne abritent un grand nombre d'espèces animales et végétales. Façonnées par l'altitude et les climats extrêmes, elles se sont adaptées de manière unique aux fortes contraintes de leur environnement. Sensibles aux perturbations, notamment celles provoquées par les activités humaines, les écosystèmes d'altitude sont des marqueurs précieux de l'impact de l'Homme sur son environnement.

Pour en savoir plus sur les conditions climatiques locales

Espèces

Le massif du Mont-Blanc est riche d'une faune et d'une flore très diverse, du fait du gradient d'altitude qu'il couvre : parcourir ces 4300 m de dénivelé est l'équivalent en diversité à un voyage de la Méditerranée au pôle nord.
Les écovolontaires sont amenés à étudier diverses espèces floristiques des forêts de montagne aux pelouses alpines, avec quelques plantes typiquement alpines comme la renoncule des glaciers. Le programme suivi cible peu d'espèces spécifiques mais plutôt des habitats. Les volontaires apprendront à différencier les habitats typiques du Mont-Blanc et à en reconnaitre les principales espèces de plantes.

Concernant la faune, une grande diversité sera également travaillée par les volontaires : des ongulés de forêt (chevreuils, cerfs...) aux espèces typiquement alpines (chamois, lièvres variables, marmottes) pour les mammifères, des mésanges noires aux lagopèdes et autres espèces d'oiseaux des pelouses alpines (chocards, traquets, accenteurs, etc.) pour les oiseaux. Les micromammifères seront également suivis ainsi que les grenouilles rousses et tritons alpestres. Comme pour la faune, l'écovolontaire apprendra à reconnaitre les espèces, notamment leurs traces, mais aussi à comprendre leur place dans chaque habitat.

Implication de l'écovolontaire

Grâce à leur contribution, les volontaires vont, pendant 6 jours, aider les membres du projet dans leurs travaux de recherche, axés notamment sur l'étude de l'effet du changement climatique sur les écosystèmes montagnards.
Vous partagerez le quotidien des chercheurs : randonnée, observations, échanges, prise de notes, et analyse le soir.
Vous êtes au préalable initiés à l'utilisation de protocoles simples ou plus élaborés, selon le besoin.

L'équipe sera sur le terrain de 8h le matin à 17h, et procèdera aux relevés scientifiques tout au long de la journée. Vous pourrez également participer à des séances d'observation tôt le matin et de l'analyse de données ou discussions scientifiques le soir en refuge.

Les écovolontaires participent notamment aux observations à la jumelle, points d'écoute pour les oiseaux, relevés dans des nichoirs et mares référencées et dans des tunnels à micromammifères. Le projet utilise également des pièges photos, des enregistreurs de sons et beaucoup de télédétection (webcams, données satellites) que les volontaires confronteront à la réalité du terrain pour améliorer l'analyse des données.

Aucun niveau de connaissance n'est nécessaire pour cette mission. Il est cependant indispensable d'avoir un goût prononcé pour la nature et l'observation, une curiosité pour la science et un intérêt pour la découverte de la faune et de la flore.
La plupart des activités seront réalisées en altitude. Les conditions météo en montagne peuvent être rudes, changer rapidement et parfois de manière imprévue. Les volontaires seront accompagnés de professionnels de la montagne expérimentés et renseignés sur les conditions attendues.

Stagiaires

Les stagiaires ne sont pas acceptés.

Exigences et contraintes

Pour participer à cette mission vous devez :

  • Avoir plus de 18 ans
  • Avoir une bonne expérience de la randonnée est absolument nécessaire. Vous serez amené à réaliser de longues marches (plus ou moins 5h), sur sentiers entretenus et hors-sentiers.
  • Avoir un goût prononcé pour la nature et l'observation

Avant de vous inscrire :

  • Il est important de prendre connaissance de la documentation détaillée à télécharger (voir à droite de ce texte).
  • Vous devrez nous renvoyer le formulaire d'aptitude médicale (joint au à la documentation détaillée) rempli et signé par vous et votre médecin traitant.
  • Afin de pouvoir optimiser votre séjour, nous vous demandons de nous faire parvenir une lettre de motivation rédigée en français (par email à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.). Cette dernière servira à mieux connaître vos attentes, et vos éventuelles compétences pour les mettre à profit.
  • Vous devrez, une fois inscrit à cette mission, prendre contact avec le projet au moins 15 jours avant votre date d'arrivée pour lui communiquer les renseignements nécessaires à l'organisation de votre transfert jusqu'au projet.

Langue(s) utilisée(s)

Le français est la langue de travail.

Conditions pour les mineurs

Les mineurs sont acceptés à partir de 15 ans. Ils devront être accompagnés d'un de leur parent. Cela devra cependant être accepté par le projet.

Compte tenu des contraintes physiques liées à la mission, l'adulte référent doit pouvoir juger du niveau physique du jeune pour participer aux randonnées. Les mineurs devront rester avec leurs parents qui seront les seuls responsables de leurs actions.

Pour les mineurs participants, les parents devront fournir une décharge de responsabilité à Cybelle Planète.

Déroulement

Jour 1 : Randonnée en altitude. Découverte des protocoles et questions de recherche de la semaine. 800 m de dénivelé D+, 5h de marche. Nuit à Chamonix

Jour 2 : Montée sur l'un des principaux sites d'étude du projet à 2000 m d'altitude. Le long du chemin, premières observations et protocoles de recherche. 800 m de dénivelé D+, 5h de marche. Nuit au refuge.

Jour 3 : Journée d'observations avec les chercheurs. Analyse de données en fin d'après-midi et le soir, discussion avec les chercheurs. Entre 200 et 800 m de dénivelé D+, en fonction des protocoles et du groupe. Nuit au refuge.

Jour 4 : Départ matinal pour un protocole d'écoute des oiseaux avec le(s) chercheur(s). Retour à Chamonix dans la matinée. Après-midi libre. 800 m de dénivelé D-. Nuit à Chamonix.

Jour 5 : Randonnée dans un autre secteur du massif pour de nouveaux relevés. 800 m de dénivelé D+/D- en fonction du groupe. Nuit à Chamonix.

Jour 6 : Saisie des données et bilan scientifique. Fin de la mission vers 16h.

Hébergement

L’hébergement se fait en hôtel/Gîte ou en Refuge.

A Chamonix, vous devrez prendre en charge vos nuitées, dans un hôtel 3* (prévoir env. 90€) ou dans un gîte associatif (prévoir env. 37 €). Le projet pourra vous aider dans vos démarches pour les réservations.

Vous passez deux nuits en refuge à 2000 m d’altitude. Le confort est très basique : dortoirs de 16 personnes, eau chaude mais pas de douche, chauffé au bois.

Les jours 1 et 5, les diners sont libres (non inclus dans les frais de mission). Les diners en refuge seront préparés par l’équipe du projet les soirs 2 et 3, et le quatrième soir, le projet organisera un apéro dinatoire. Les déjeuners (pique-niques) sont fournis par des partenaires locaux tout au long de la semaine (inclus dans les frais de mission).

Les petits déjeuners des jours 2, 5 et 6, sont à votre charge. 

Les végétariens sont les bienvenus mais ils devront en avertir le projet avant leur départ pour lui permettre de s’organiser.

Capacité

Le projet accueille un maximum de 8 écovolontaires afin de permettre à chacun de participer activement aux projets de recherche et de clairement identifier les tâches confiées.

Dates et frais de mission

Frais de mission 2017

Particuliers : montant du don "mission"

6 jours : 1655 €

Etudiants et demandeurs d'emploi* : montant du don "mission"

6 jours : 1300 €

* La réduction des frais de mission ne sera appliquée qu'à condition de la réception d'un justificatif.

Congés éco-solidaires :

Le congé éco-solidaire permet aux salariés de partir en mission durant leurs congés avec le soutien financier de leur employeur. en savoir plus

6 jours : 1903 €

 


Déduction fiscale : Pour les particuliers, la participation vous donne droit à une déduction fiscale de 66 %. Ainsi pour un don de 1655 € ce projet ne vous coûtera réellement que 563 €.

Pour les entreprises, la participation de vos employés vous donne droit à une déduction fiscale de 60%. Ainsi pour un don de 1903 € ce projet ne vous coûtera réellement que 761 €.


 

Les frais de mission incluent :

  • l’encadrement en montagne (2 accompagnatrices certifiées),
  • l’encadrement scientifique (1 à 4 chercheurs répartis sur au moins 2 jours),
  • les nuits au refuge,
  • les déjeuner (midi), les petits déjeuners en refuge, les diners des jours 2, 3 et 4,
  • Les remontées mécaniques pour les sites d’altitude (si-nécessaire),

Les frais de mission n’incluent pas :

  • le voyage jusqu’à Chamonix,
  • Les nuitées et les diners à Chamonix (sauf diner du jour 4),
  • Les petits déjeuners à Chamonix
  • les dépenses occasionnées (boissons, restaurant, snacks....) qui restent à votre charge
  • l’adhésion au projet (20 €) à payer sur place.

Dates 2017

3 sessions sont organisées en 2017 :

  • 18 au 23 Juin
  • 25 au 30 Juin
  • 16 au 21 Juillet

Informations de voyage

Vous devez vous rendre à Chamonix par vos propres moyens. Le rendez-vous a lieu le matin du premier jour dans le hall d'un hôtel à Chamonix.
La mission se terminera le dernier jour (6) vers 16h.

Organisation du voyage

Vous devez organiser par vous même votre voyage jusqu'au projet : transport, visa, vaccinations si nécessaire, ....

Vous trouverez sur notre site web des informations concernant les visas.

Cybelle Planète peut se charger pour vous de réserver vos billets d'avion, ce service est optionnel.

Conditions Générales de participation

Les conditions générales de participation aux missions d'écovolontariat de Cybelle Planète sont consultables en ligne et téléchargeables. Nous vous invitons fortement à les consulter.

Engagement de l'écovolontaire

Avant de vous engager en tant qu'écovolontaire vous devrez avoir pris connaissance et accepté l' engagement de l'écovolontaire , à consulter en ligne ou à télécharger.

Cotisation annuelle

Cybelle Planète est une association française loi 1901, les séjours d'écovolontariat sont réservés aux membres adhérents à jour de leur cotisation annuelle de 50 €. Cette adhésion vous donne automatiquement accès à une assurance (incluant responsabilité civile, rapatriement, frais médicaux).

En savoir plus sur les adhésions

Assurance

En plus de l'assurance inclue dans votre adhésion, nous vous conseillons de souscrire également une assurance annulation, perte ou dommage de bagages, retard d'avion... Cybelle Planète vous proposera une assurance lors de votre pré-inscription (optionnel). Pour en savoir sur les assurances

Engagements éthiques de Cybelle Planète

Cybelle Planète est une association à but non lucratif. Les bénéfices sont totalement dédiés au fonctionnement de l’association pour atteindre ses objectifs ! Depuis toujours, nous choisissons le partage, l’équité et la solidarité pour toutes nos actions.

Nos engagements

Ethique de Cybelle Planète

Déduction Fiscale

La participation à une de nos mission d'écovolontariat est réservée à nos adhérents "soutien" qui versent à Cybelle Planète un don "mission" en complément de leur engagement sur le terrain. Chaque don effectué à Cybelle Planète ouvre droit à une déduction fiscale (pour les entreprises ou les personnes assujetties à l'impôt sur les sociétés ou sur le revenu en France).

En savoir plus sur la déduction fiscale

Témoignages d'écovolontaires pour cette mission

Découvrez les autres missions d'écovolontariat