French English

Sanctuaire pour la faune sauvage en Indonésie

Résumé

Cette mission se déroule au sein d’un sanctuaire de faune sauvage Indonésien. Localisé dans une région les plus riches en biodiversité du monde, le refuge accueille un grand nombre d’animaux victimes de trafic illégal. Certains pourront être réintroduits dans la nature, les autres devront rester en captivité. Les écovolontaires vont aider quotidiennement les membres du projet à soigner les animaux et à veiller à ce que leurs conditions de vie soient les meilleures possibles.

sanctuaire faune sauvage indonésie, copyright Cybelle Planète

Présentation

Le sanctuaire mène un travail de fond pour aider à stopper le trafic illégal d’animaux. Le sanctuaire est situé dans une zone géographique stratégique, dans le nord-Sulawesi, sur les routes commerciales entre l’Indonésie, les Philippines, la Chine, le Japon et Taiwan. Cette île est depuis longtemps un pôle central pour le trafic illégal d’animaux venant d’îles de l’archipel Indonésien telles que Java, Sumatra, Bornéo, et de l’île Sulawesi elle-même.

A sa création, en 2004, le sanctuaire avait pour mission d’héberger temporairement les animaux victimes de trafic illégal, le temps de leur trouver un abri permanent dans un refuge dédié ou de les réhabiliter grâce à des programmes de réintroduction existants. Malheureusement, la réalité des choses a rapidement fait comprendre aux fondateurs qu’ils ne pourraient pas « placer » tous les nombreux animaux sauvages confisqués par les autorités. Ils ont dû réorienter leur projet et trouver des solutions pour transformer le sanctuaire en refuge permanent. Depuis, les membres du sanctuaire mènent un travail de fond afin de trouver les moyens financiers et humains qui permettent d’offrir à la faune sauvage un refuge adapté. Les écovolontaires et les financements privés représentent l’essentiel des revenus, grâce à eux de nombreuses transformations et améliorations ont déjà été réalisées, et, espérons-le restent encore à venir…

Le sanctuaire travaille aujourd'hui encore à améliorer ses infrastructures et à pérenniser les salaires de ses employés, et cela grâce notamment aux écovolontaires. Sur place le travail consiste principalement à récupérer les animaux confisqués, à les soigner (lorsque cela est encore possible) et à évaluer si oui ou non l’animal peut être réintroduit dans la nature ou devra rester captif pour le reste de sa vie ; et enfin à fournir des enclos et des conditions de vies décentes pour les animaux captifs. Les écovolontaires vont, au sein du sanctuaire, contribuer principalement aux soins quotidiens donnés aux animaux.

Localisation / Habitat

Le sanctuaire se trouve au Nord de l’archipel de Sulawesi (Célèbes). Ce dernier est inclut dans le « point chaud » de biodiversité de Wallacea qui comprend également les îles de Java, Bali, Bornéo, et la Nouvelle Guinée.

Sulawesi est la 11ème plus grande île du monde.

Habitat

Sulawesi est recouverte de forêt tropicale et de bois de savane (ex : forêts d’eucalyptus). Dans les zones de plus basse altitude, les sol sont particulièrement infertiles et très riches en minéraux et métaux, et hébergent des arbustes de la famille des myrthes.

Le Nord de Sulawesi présente un climat équatorial avec deux saisons : sèche et humide. Cette région possède son propre microclimat et les saisons sont moins intenses que dans le reste de l’Indonésie.

Saison sèche : avril à novembre (23 à 35°C, peu de pluies).

Saison humide : novembre à mars (23 à 30°C, « douches » de pluies éparses).

Pour en savoir plus sur les conditions météorologiques locales

Espèces

Sulawesi est un « point chaud » de Biodiversité mondiale, tant terrestre que marin. Les animaux hébergés dans le sanctuaire proviennent pour la plupart de la faune sauvage vivant dans cette zone géographique.

Sulawesi possède un très fort taux d’endémisme, vous pourrez y observer des espèces qui ne vivent nulle part ailleurs dans le monde ! Sur les 127 espèces de mammifères, 72 sont endémiques. On trouve aussi vivant exclusivement sur cet archipel : 1500 espèces d’oiseaux, 25 espèces d’amphibiens, 40 espèces de lézards et 52 de serpents terrestres, 38 espèces de papillons et 67 espèces de poisson de mangroves.

Parmi eux citons les anoas et les babiroussas victimes de la chasse et en danger d’extinction ; la civette palmiste des Célèbes, espèce vulnérable ; le macaque nègre, en danger critique d’extinction principalement à cause de la chasse et du trafic illégal ;  le Mégapode maléo, en danger d’extinction causé par la perte de son habitat et le ramassage des œufs, la Ninoxe de Burhan découverte en 2004, et le Tarsier pygmée considéré comme extinct jusqu’en 2008 ou il a été redécouvert récemment.

Le sanctuaire héberge une grande variété d’animaux : oiseaux, primates (gibbons, orang-outans, macaques…), ours, oiseaux, reptiles etc…

Implication de l'écovolontaire

Les écovolontaires sont impliqués dans les soins donnés aux animaux. Les tâches sont attribuées en fonction du temps passé sur place, du nombre d’écovolontaires présents, et des connaissances spécifiques de certaines personnes. En général, le travail quotidien implique :

  • Construire, améliorer, réparer les enclos,
  • Créer des enrichissements pour les animaux (afin d’induire des comportements typiques de l'espèce chez l'animal captif)
  • Cueillir, préparer la nourriture et la distribuer
  • Nettoyer les enclos
  • Aider les vétérinaires et les infirmières (quand nécessaire)
  • Participer au jardin, aux activités de reforestation,

Les écovolontaires aident le sanctuaire 5 jours et demi par semaine, la journée comment à 6h00. Ils sont répartis en 3 équipes, chacune ayant son programme de travail défini à l’avance.

Le travail des écovolontaires va aussi évoluer en fonction du temps passé au sanctuaire. La première semaine étant une période quarantaine pour l’écovolontaire qui n’aura pas de contact avec les primates, le temps sera principalement consacré à l’enrichissement des enclos. La deuxième semaine, vous commencerez à soigner les primates. Et après un mois d’écovolontariat vous aurez acquis une expérience assez complète des enrichissements et des soins particuliers donnés à chaque espèce. Vous pourrez alors commencer à accompagner les nouveaux écovolontaires arrivant au sanctuaire.

Important : il est bien plus bénéfique pour les animaux de socialiser avec leur congénères qu’avec des humains. Les interactions humain/animal peuvent gravement troubler les structures sociales et sont donc très limitées au sanctuaire.

Stagiaires

Les stagiaires ne sont pas acceptés

Exigences et contraintes

Pour participer à cette mission :

  • Aucune expérience n’est nécessaire,
  • L’anglais est la langue de travail, un niveau minimum B1 est requis, consulter les détails pour vous auto-évaluer.
  • Vous devez être en bonne forme générale et capable de travailler sous un climat tropical, il est conseillé d’avoir effectué les bilans de santé nécessaires avant de participer,
  • Vous devez être passionné par la condition animale et la conservation de la nature,
  • Vous devez être responsable et autonome    
  • Vous devrez disposer d'un VISA Socio-Culturel **211**.
  • N’oubliez pas que vous êtes un(e) ambassadeur de votre pays et du projet. Les Indonesiens sont très religieux et très pudiques. Vous devrez donc respecter certaines règles de vie (ex: rester discret et pudique en public, y compris au sein du sanctuaire; vous vêtir pudiquement...). Ces règles sont détaillées dans le document à télécharger, à la partie "Specific recommendations" page 15. Tout manquement au respect de l'une de ces règles pourra être sanctionné par une exclusion du projet.

Avant de vous inscrire :

  • Il est important de prendre connaissance de la documentation détaillée à télécharger (voir à droite de ce texte).
  • Vous devrez nous renvoyer le formulaire d'aptitude médicale (joint à la documentation détaillée) rempli et signé par vous et votre médecin traitant.
  • La souscription à une assurance voyage/annulation est obligatoire pour cette mission,
  • Vous devez être à jour de vos vaccinations contre le tétanos, Tuberculose, et Hépatites A et B,
  • Lors de votre préinscription, vous devrez envoyer une lettre de motivation, rédigée en anglais, à cybelle planète (Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.).
  • Vous devez prendre connaîssance des obligations relatives à l'optention d'un VISA **211**, nous pourrons vous aider dans vos démarches. Une fois inscrit au projet nous vous enverrons les instructions nécessaires à vos démarches administratives ainsi que les documents demandés par les ambassades.

Langue(s) utilisée(s)

Anglais, un niveau minimum B1 est requis. Consulter les détails pour vous auto-évaluer.

Conditions pour les mineurs

Les mineurs ne sont pas acceptés

Déroulement

A votre arrivée, vous serez accueilli par un coordinateur qui vous présentera le site, votre hébergement, et les conditions et règles de vie au sanctuaire.
Le travail démarrera réellement le deuxième jour.

Hébergement

Vous êtes logé dans un dortoir (unisexe) de 8-12 lits par chambre, dans une maison commune avec cuisine, salle de repas et salle de repos, salles d’eaux et toilettes communes. La maison est localisée dans le sanctuaire en haut d’une colline, à 5 minutes de marche du centre.

L’électricité est sporadique et la connexion internet instable et limitée.

Les repas sont préparés par le staff du projet. La nourriture est principalement végétarienne (il y a du poisson à de rares occasions).

Les tâches ménagères sont partagées par les écovolontaires à tour de rôle.

Capacité

Le sanctuaire héberge un maximum de 20 écovolontaires à la fois.

FS indonesie hebergement1

Dates et frais de mission

Frais de mission 2017-2018

Particuliers et Congés éco-solidaires* : montant du don "mission"

  • 2 semaines de participation : 1409 € (hors déduc. fiscale)
  • 3 semaines de participation : 1636 € (hors déduc. fiscale)
  • 4 semaines de participation : 1818 € (hors déduc. fiscale)
  • 6 semaines de participation : 2318 € (hors déduc. fiscale)
  • 8 semaines de participation : 2727 € (hors déduc. fiscale)
  • 12 semaines de participation : 3682 € (hors déduc. fiscale)

Supplément : Option chambre d’hôte (si disponible)  309 € par semaine (non déductible d'impôts)

* Le congé éco-solidaire permet aux salariés de partir en mission durant leurs congés avec le soutien financier de leur employeur. en savoir plus

Etudiants et demandeurs d'emploi* : montant du don "mission"

  • 2 semaines de participation : 1107 € (hors déduc. fiscale)
  • 3 semaines de participation : 1286 € (hors déduc. fiscale)
  • 4 semaines de participation : 1429 € (hors déduc. fiscale)
  • 6 semaines de participation : 1821 € (hors déduc. fiscale)
  • 8 semaines de participation : 2143 € (hors déduc. fiscale)
  • 12 semaines de participation : 2893 € (hors déduc. fiscale)

* La réduction des frais de mission ne sera appliquée qu'à condition de la réception d'un justificatif.

 


Déduction fiscale : Pour les particuliers, la participation vous donne droit à une déduction fiscale de 66 %. Ainsi pour un don de 1409 € ce projet ne vous coûtera réellement que 479 €.

Pour les entreprises, la participation de vos employés vous donne droit à une déduction fiscale de 60%. Ainsi pour un don de 1409 € ce projet ne vous coûtera réellement que 564 €.


 

Les frais de mission incluent :
  • L’hébergement et la nourriture,
  • L’encadrement par le personnel du sanctuaire,
  • Les frais de transport de l’aéroport au sanctuaire le premier jour,
Les frais de mission n'incluent pas :
  • Votre voyage jusqu’à l’aéroport,
  • Les frais de transport du sanctuaire vers l’aéroport le dernier jour,
  • Toutes les autres dépenses "hors mission" qui restent à votre charge,
  • L'adhésion à l'association de 50 € (obligatoire),
  • Votre assurance voyage (facultative).

Dates 2017-2018

Le sanctuaire est ouvert toute l’année et accueille les écovolontaires de 2 à 12 semaines. Les arrivées doivent avoir lieu un lundi pour les écovolontaires inscrits pour 2 ou 3 semaines. Pour les participants de 4 semaines ou plus l’arrivée au sanctuaire peut avoir lieu du lundi au vendredi.

Pour des raisons liées au temps minimum recquis pour l'optention d'un VISA **211**, nous vous demandons de vous inscrire à cette mission au MINIMUM un mois et demi à l'avance.

Informations de voyage

Vous organisez votre voyage jusqu’à l’aéroport de Manado. Un membre du projet viendra vous chercher à l’aéroport ou dans un hôtel si vous arrivez la veille (transfert inclut dans le prix). Le dernier jour, vous devrez prendre en charge des frais de voyage pour le transfert vers l’aéroport.

Si vous participez 2 ou 3 semaines, vous devrez arriver un lundi. Le rendez-vous avez le projet devra être organisé au moins deux semaines avant votre départ.

Notez : pour participer à cette mission d'écovolontariat vous devez disposer d'un VISA Socio-Culturel (**211**). Pour la constitution de votre dossier de demande de VISA, Cybelle Planète et le projet vous fourniront les lettres d'attestation après votre inscription. ATTENTION : comptez un délai d'un mois pour l'obtention de la lettre d'invitation (sponsor letter) nécessaire à votre dossier de demande de VISA Socio-Culturel. Votre passeport doit avoir une durée de validité minimum de 6 mois au moment de votre entrée sur le territoire indonésien. 

Organisation du voyage

Vous devez organiser par vous même votre voyage jusqu'au projet : transport, visa, vaccinations si nécessaire, ....

Vous trouverez sur notre site web des informations concernant les visas.

Cybelle Planète peut se charger pour vous de réserver vos billets d'avion, ce service est optionnel.

Conditions Générales de participation

Les conditions générales de participation aux missions d'écovolontariat de Cybelle Planète sont consultables en ligne et téléchargeables. Nous vous invitons fortement à les consulter.

Engagement de l'écovolontaire

Avant de vous engager en tant qu'écovolontaire vous devrez avoir pris connaissance et accepté l' engagement de l'écovolontaire , à consulter en ligne ou à télécharger.

Cotisation annuelle

Cybelle Planète est une association française loi 1901, les séjours d'écovolontariat sont réservés aux membres adhérents à jour de leur cotisation annuelle de 50 €. Cette adhésion vous donne automatiquement accès à une assurance (incluant responsabilité civile, rapatriement, frais médicaux).

En savoir plus sur les adhésions

Assurance

En plus de l'assurance inclue dans votre adhésion, nous vous conseillons de souscrire également une assurance annulation, perte ou dommage de bagages, retard d'avion... Cybelle Planète vous proposera une assurance lors de votre pré-inscription (optionnel). Pour en savoir sur les assurances

Engagements éthiques de Cybelle Planète

Cybelle Planète est une association à but non lucratif. Les bénéfices sont totalement dédiés au fonctionnement de l’association pour atteindre ses objectifs ! Depuis toujours, nous choisissons le partage, l’équité et la solidarité pour toutes nos actions.

Nos engagements

Ethique de Cybelle Planète

Déduction Fiscale

La participation à une de nos mission d'écovolontariat est réservée à nos adhérents "soutien" qui versent à Cybelle Planète un don "mission" en complément de leur engagement sur le terrain. Chaque don effectué à Cybelle Planète ouvre droit à une déduction fiscale (pour les entreprises ou les personnes assujetties à l'impôt sur les sociétés ou sur le revenu en France).

En savoir plus sur la déduction fiscale

Formulaire d'aptitude médicale

Votre inscription ne pourra être validée sans que nous ayons reçu votre formulaire d'aptitude médicale remplit et signé par vous et votre médecin traitant.

Afin de pouvoir éviter d’éventuelles difficultés, nous vous demandons de bien vouloir nous décrire, le plus honnêtement possible, votre état physique et émotionnel.
Quelle que soit la situation médicale, tous les projets ont vocation à accepter un maximum de participants. Pour cette raison, ils restent à l’écoute et se montrent très compréhensif quant aux divers problèmes de santé que peut connaître un candidat. Toutes les solutions sont envisagées pour permettre au candidat de participer au projet et ce, quel que soit son état de santé, et dans la mesure du possible.
Les conséquences de déclarations médicales mensongères et/ou omises peuvent s’avérer très contraignantes pour toute l’équipe impliquée dans la mission, voir dangereuses dans certains cas (missions en haute mer, dans des sites très isolés…). Ainsi, toute fausse déclaration, omission ou information mensongère pourra être sanctionnée par l’exclusion immédiate et définitive du participant à ses frais et sur décision exclusive et unilatérale du projet. 

Télécharger le formulaire pour une mission francophone

Télécharger le formulaire pour une mission anglophone

Témoignages d'écovolontaires pour cette mission