French English

Programme de réintroduction des Chevaux de Przewalski, Mongolie

Résumé

Cette mission s’intéresse au programme de réintroduction des chevaux de Przewalski, dans un parc national de Mongolie. Vous participerez au suivi scientifique des populations de chevaux réintroduites vivant dans le parc ainsi que de la faune et de la flore de la steppe Mongole. Cette mission vous offrira également l’opportunité de découvrir le mode de vie traditionnel des nomades de Mongolie.

hustai chevaux

Présentation

Cette mission se déroule au sein du parc national Hustai. Le projet a en charge la gestion du parc depuis 1993, il s’occupe notamment des programmes de préservation des écosystèmes, de réintroduction des chevaux de Przewalski, de recherches internationales menées au sein du parc ; et du développement social et économique des nomades vivant au sein du parc et dans sa zone tampon.

Votre mission sera axée sur le programme de réintroduction des chevaux de Przewalski, ou Takhi comme l’appellent les mongoles. Cet animal est le dernier ancêtre vivant des chevaux domestiques. Depuis des millénaires il sillonne les steppes eurasiennes. Malheureusement, au XXème siècle, l’augmentation de la population humaine l’a conduit à migrer vers la zone désertique du Gobi, entraînant une diminution importante de la population de chevaux. La chasse intense pour la viande menée par les Cosaques donna le coup final et causa son extinction totale dans les années 1960. Fort heureusement beaucoup de chevaux survivaient dans des zoos ou au sein de collections privées. C'est à partir des années 1990 qu'un programme de réintroduction a été mis en place dans plusieurs endroits de Mongolie, le parc national de l’Hustai fut l'une des zones de réintroduction. Aujourd'hui, plus de 350 Takhi y vivent dans le park de l'Hustai (33 harems), formant la plus grande population au monde. D'autre chevaux Takhis ont également été réintroduit avec succès dans d'autres parcs naturels (Takhin-Tal et Khomiin Tal en Mongolie, 3 parcs en Chine, 1 parc en hongrie et 1 parc au Kazakhstan).

Le projet mène également un suivi écologique de la faune et de la flore vivant dans la Steppe et dans les Foêts environnantes.

En participant à cette mission vous contribuerez au suivi journalier de la population de chevaux de Przewalski vivant dans le parc national et à la collecte d’informations utiles aux recherches menées sur place. Ces dernières on notamment pour objet l’étude de l’adaptation biologique et éthologique des Takhi. Vous aurez également l’opportunité de découvrir le mode de vie traditionnel des nomades des steppes de Mongolie grâce aux programmes d’accueil organisés par le projet.

Localisation / Habitat

Le parc national d’Hustai est situé à environ 100 kilomètres à l’ouest de la capitale, Oulan-Bator.

Hustai Nuruu National Parc (en mongole, Hus signifie bouleau et Nuruu signifie montagnes, Hustai Nuruu signifie donc La montagne aux bouleaux) couvre quelques 50 000 hectares. Il est entouré de 350 000 hectares de zone tampon où vivent les nomades. Cette zone fait partie des Réserves de la Biosphères de l’UNESCO.

La mission se déroule dans une zone de steppe et de steppe montagneuse. L’altitude varie entre 1200 et 1800 mètres. Le climat est de type continental, quatre saisons se succèdent avec une température 30°C en été à moins 35°C en hiver.

Pour en savoir plus sur les conditions météorologiques locales

Espèces

Le cheval de Przewalski (Equus przewalskii Poliakov) ou Takhi, comme l'appellent les Mongoles, est une sous-espèce de cheval sauvage, répertoriée comme le dernier cheval sauvage au monde vivant dans son état naturel.

Suite à une pression anthropique grandissante, le Takhi a été amené à disparaitre dans les années 1960. Certains individus de cette espèce survivaient dans des zoos ou des collections privées, grâce à ces derniers un programme de réintroduction a pu être organisé dans plusieurs réserves naturelles de Mongolie. On peut les retrouver aujourd’hui dans les steppes du parc national de l’Hustai. Cette espèce a conservé son statut "d'espèce disparue" jusqu'en 2008 à l'UICN. Depuis 2011, elle est considérée comme étant une "espèce en danger". Sa présence dans le parc de l’Hustai reste sous la vigilance des scientifiques et fait l’objet d’un suivi permanent.

L'apparence du cheval de Przewalski révèle plusieurs traits « primitifs » : Il possède une grosse tête, des yeux placés en hauteur et non sur les côtés comme chez les autres chevaux, de longues oreilles, une encolure épaisse, un gros corps avec une raie de mulet foncée et des zébrures sur les membres.

Il mesure en moyenne 1,40 m pour un poids de 270 kg et possède toujours une robe isabelle avec les extrémités foncées, un bout du nez clair et des crins foncés. La crinière pousse toute droite et mue chaque année, il n’y a pas de toupet. Impossible à discipliner par nature, il ne peut être ni dressé ni monté. Le cheval de Prjevalski survit sur de très maigres rations et peut supporter des conditions extrêmes de chaleur et de froid.

Là n’est pas la seule différence avec les chevaux domestiques, la génétique a également mis en évidence d’autres particularités. Le cheval de Przewalski possède 66 chromosomes alors que les chevaux domestiques en possèdent 64.

Le Takhi est un animal grégaire vivant en troupeau ou en harde, avec une organisation sociale qui lui est propre. La structure sociale des chevaux est composée d’un étalon dominant, de plusieurs juments et de leurs progénitures : ce qui constitue un harem.

Au sein du Parc de l’Hustai vous pourrez observer de nombreuses autres espèces. On y trouve 46 espèces de mammifères tels que les gazelles,  cochons sauvages, marmottes, loups, blaireaux, lynx… et plus de 217 espèces d’oiseaux. Les chercheurs ont également recensés plus de 400 espèces d’insectes.

Implication de l'écovolontaire

Votre rôle principal sera de participer aux observations du cheval de Przewalski sur le terrain. Vous effectuerez chaque jour des randonnées dans les steppes, durant lesquelles vous observerez les groupes de Takhi ainsi que leur comportement. Vous collecterez également des informations environnementales (biotope, air, vent, géolocalisation…). Les informations collectées varieront en fonction des recherches en cours. Vous serez encadré par un coordinateur qui vous préparera au travail de terrain et vous guidera tout au long de votre séjour. 

Deux fois par semaine, des documentaires sur la faune et la flore locale seront diffusés. Et deux fois par semaines les biologistes du projet organiseront une présentation (cours) sur la faune et la flore sauvage et sur les Takhi.

Le projet mène également des campagnes de collecte d'information sur la faune et la flore environnante, en partenariat avec les laboratoires de recherches avec qui il collabore. les écovolontaires seront ammenés à collecter des informations/données diverses lors de leurs sorties de terrain.

Les écovolontaires participeront aux recherches durant la semaine, le matin et l’après-midi. Les week-ends sont libres. Durant ces derniers, vous pourrez passer une journée à visiter les environs et la capitale Oulan-Bator, des visites aux familles nomades vivant autour du parc seront également organisées.

Stagiaires

Le projet n'accepte pas les stagiaires.

Exigences et contraintes

Pour participer à cette mission :

  • Vous devez être en bonne santé.
  • Vous devez avoir 18 ans au minimum
  • Vous devez pouvoir marcher jusqu'à 10 - 15 km par jour
  • Vous devez vous préparer à être immergé dans une culture très différente de la vôtre et avoir un comportement tolérant vis à vis des différences.
  • Le niveau minimum d'anglais requis est B1 : consulter les détails pour vous auto-évaluer

Avant de vous inscrire :

  • Il est important de prendre connaissance de la documentation détaillée à télécharger (voir à droite de ce texte).
  • Vous devrez nous renvoyer le formulaire d'aptitude médicale (joint au à la documentation détaillée) rempli et signé par vous et votre médecin traitant.
  • Vous devrez, une fois inscrit à cette mission, prendre contact avec le projet au moins 15 jours avant votre date d'arrivée pour lui communiquer les renseignements nécessaires à l'organisation de votre transfert jusqu'au projet.
  • La souscription à une assurance voyage/annulation est obligatoire.

Langue(s) utilisée(s)

Anglais. Vous devez être capable de communiquer en anglais. Beaucoup de personnes sur place ne parlent qu’un anglais rudimentaire, il peut être parfois difficile de vous faire comprendre, soyez indulgent ! Le niveau minimum d'anglais requis est B1 : consulter les détails pour vous auto-évaluer.

Conditions pour les mineurs

Le projet accepte les adultes accompagnés d'enfant(s) de 14 ans minimum. Les tarifs sont les mêmes pour les adultes et les enfants.

Les projets ne sont pas un environnement offrant toutes les conditions de sécurité pour des enfants. Les enfants devront rester avec leurs parents qui seront les seuls responsables de leurs actions.

Pour les mineurs participants, les parents devront fournir une décharge de responsabilité à Cybelle Planète. 

Déroulement

Exemple d’une mission de 10 jours :

Jour 1 : transfert jusqu’au bureau du projet à Oulan-Bator, et transfert jusqu’au Parc National de l’Hustai (si le temps le permet)

Jour 2 à 9 : travail au sein du parc les matins et les après-midi de la semaine. Visites possibles le week-end aux familles nomades ou dans les sites touristiques.

Jour 10 : transfert vers Oulan-Bator.

Hébergement

Vous vivez dans les grandes tentes rondes traditionnelles mongoles, les yourtes ou ger (Ø de 6 mètres), dans lesquelles vous trouverez 2 lits, quelques meubles simples et un poêle à bois. Deux écovolontaires partagent une yourte.

Les Yourtes sont situées dans le campement touristique, à 15 km du site de recherche. Le transfert d’un site à l’autre sera assuré par le projet en voiture. Le campement touristique est équipé de toilettes et douches occidentales, le site de recherche ne dispose que de toilettes rudimentaires.

Les connexions internet et le réseau téléphone ne fonctionnent pas au camp. Les moyens de communication sont donc très limités et vous devez vous y préparer.

Les repas sont servis dans un restaurant du camp touristique : un petit déjeuner (buffet), un diner et un souper. Si cela s’avère nécessaire on vous préparera un pique-nique si vous devez rester sur le terrain toute la journée.

Capacité

Le projet accepte un maximum de 8 écovolontaires à la fois.

Dates et frais de mission

Frais de mission 2017

Particuliers : montant du don "mission"

  • 10 à 21 jours de participation : 91 € par jour (hors déduc. fiscale)
  • 22 jours de participation et plus : 82 € par jour dès le premier jour (hors déduc. fiscale)

Supplément hiver** : 9 € par jour (hors déduc. fiscale).

Réduction de 10% pour les missions de plus de 45 jours.

Etudiants et demandeurs d'emploi* : montant du don "mission"

  • 10 à 21 jours de participation : 71 € par jour (hors déduc. fiscale)
  • 22 jours de participation et plus : 64 € par jour dès le premier jour (hors déduc. fiscale)

Supplément hiver* : 7 € par jour (hors déduc. fiscale).

Réduction de 10% pour les missions de plus de 45 jours.

* La réduction des frais de mission ne sera appliquée qu'à condition de la réception d'un justificatif.

Congés éco-solidaires :

Le congé éco-solidaire permet aux salariés de partir en mission durant leurs congés avec le soutien financier de leur employeur. en savoir plus

  • 10 à 21 jours de participation : 105 € par jour (hors déduc. fiscale)
  • 22 jours de participation et plus : 94 € par jour dès le premier jour (hors déduc. fiscale)

Supplément hiver* : 9 € par jour (hors déduc. fiscale)

Réduction de 10% pour les missions de plus de 45 jours.

 


Déduction fiscale : Pour les particuliers, la participation vous donne droit à une déduction fiscale de 66 %. Ainsi pour un don de 910 € ce projet ne vous coûtera réellement que 309 €.

Pour les entreprises, la participation de vos employés vous donne droit à une déduction fiscale de 60%. Ainsi pour un don de 1050 € ce projet ne vous coûtera réellement que 420 €.


 

** Le montant des frais de mission est un peu plus élevé l’hiver (du 1er octobre au 1er mai), à cause des frais de chauffage.

 

Les frais de mission incluent

  • l'hébergement et la nourriture,
  • l'encadrement par les membres du projet,
  • votre transfert aller/retour dUlaanbaatar jusqu'au projet

Les frais de mission n'incluent pas :

  • votre voyage jusqu'à Ulaanbaatar
  • vos assurance vouage et annulation
  • toute les dépenses "hors mission" (souvenirs, boissons, ...)
  • l'adhésion à l'association de 50 € (obligatoire).
  • votre assurance voyage (facultative).

Dates 2017

Les écovolontaires sont les bienvenus du 1er Mars au 15 novembre, pour une durée minimale de 10 jours de mission. La durée maximale de participation est de 60 jours.

Informations de voyage

Vous organisez vous-même votre voyage vers la capitale, Oulan-Bator. Oulan-Bator est accessible en avion (Chinggis Khaan International Airport) ou en train (par le célèbre trans-sibérien). Si vous communiquez vos informations d’arrivée au moins 2 semaines avant votre départ, le personnel du centre peut s’organiser pour vous accueillir soit à l'aéroport soit à la gare, ou dans un hôtel de Oulan-Bator et vous transférer jusqu’au parc national de l’Hustai. Ce service est gratuit (transfert A/R). Pour être certain d’arriver au parc le jour de votre arrivée, le rendez-vous avec le projet ne devra pas avoir lieu après 20h.

Le jour de votre départ le projet vous raccompagnera gratuitement vers Oulan-Bator. Si vous souhaitez être amené directement à l’aéroport, votre avion devra partir après 10h du matin.

Organisation du voyage

Vous devez organiser par vous même votre voyage jusqu'au projet : transport, visa, vaccinations si nécessaire, ....

Vous trouverez sur notre site web des informations concernant les visas.

Cybelle Planète peut se charger pour vous de réserver vos billets d'avion, ce service est optionnel.

Conditions Générales de participation

Les conditions générales de participation aux missions d'écovolontariat de Cybelle Planète sont consultables en ligne et téléchargeables. Nous vous invitons fortement à les consulter.

Engagement de l'écovolontaire

Avant de vous engager en tant qu'écovolontaire vous devrez avoir pris connaissance et accepté l' engagement de l'écovolontaire , à consulter en ligne ou à télécharger.

Cotisation annuelle

Cybelle Planète est une association française loi 1901, les séjours d'écovolontariat sont réservés aux membres adhérents à jour de leur cotisation annuelle de 50 €. Cette adhésion vous donne automatiquement accès à une assurance (incluant responsabilité civile, rapatriement, frais médicaux).

En savoir plus sur les adhésions

Assurance

En plus de l'assurance inclue dans votre adhésion, nous vous conseillons de souscrire également une assurance annulation, perte ou dommage de bagages, retard d'avion... Cybelle Planète vous proposera une assurance lors de votre pré-inscription (optionnel). Pour en savoir sur les assurances

Engagements éthiques de Cybelle Planète

Cybelle Planète est une association à but non lucratif. Les bénéfices sont totalement dédiés au fonctionnement de l’association pour atteindre ses objectifs ! Depuis toujours, nous choisissons le partage, l’équité et la solidarité pour toutes nos actions.

Nos engagements

Ethique de Cybelle Planète

Déduction Fiscale

La participation à une de nos mission d'écovolontariat est réservée à nos adhérents "soutien" qui versent à Cybelle Planète un don "mission" en complément de leur engagement sur le terrain. Chaque don effectué à Cybelle Planète ouvre droit à une déduction fiscale (pour les entreprises ou les personnes assujetties à l'impôt sur les sociétés ou sur le revenu en France).

En savoir plus sur la déduction fiscale

Témoignages d'écovolontaires pour cette mission