French English

Forêt Amazonienne : recherche, conservation, et développement durable au Pérou

Résumé

C'est au sein de la forêt Amazonienne du Pérou, que durant cette mission exceptionnelle, vous pourrez participer à un programme complet de conservation, de recherche scientifique, et de soutien au développement économique local. Dans une des biodiversités les plus riches au monde, vous contribuerez aux programmes en cours au cœur de la forêt, et aux initiatives d’éco-développement locales. Vous participerez ainsi à la création d’une Amazone Durable, où l’Homme et la Nature cohabitent en harmonie.

Expéditions Romero:  4 expéditions annuelles exeptionnelles où les volontaires participent à la collecte de données dans une zone de la réserve préservée ou la forêt primaire est particulièrement dense et riche en biodiversité. Une opportunité unique !

Copyright CREES

Présentation

La forêt amazonienne est l’un des plus importants réservoirs de biodiversité au monde où les animaux et les plantes foisonnent et où leur abondance représente plus de la moitié des forêts tropicales mondiales ! Malheureusement, la destruction de cette nature exubérante existe aussi, elle est principalement due à l’Homme. Aujourd’hui la majorité des forêts équatoriales de notre planète est fortement impacté voire détruite. Pour lutter contre ce désastre beaucoup d’actions locales et mondiales ont cours afin d'arrêter l’exploitation abusive de la forêt amazonienne. En parallèle, il est aussi important de mener des études afin d’évaluer la capacité de régénération de ces écosystèmes endommagés, et la mesure des efforts de conservation qui doivent être mis en place.

Cette mission suit un programme de recherche scientifique et de conservation précis pour tenter de mieux comprendre la capacité de régénération de la forêt amazonienne, et les actions à mener pour qu'elle soit optimale. Le projet est mené avec des laboratoires de recherche internationaux dont les universités de Glasgow et Oxford. A cette fin, le projet a mis en place une station de recherche au sein de la forêt amazonienne, dans une réserve de la biosphère, patrimoine mondial UNESCO, au Pérou.

Depuis 2009 le projet recueille des informations naturalistes et écologiques notamment au niveau des salines argileuses où viennent picorer les perroquets et dans différents écosystèmes de la forêt. Les observations concernent de nombreuses espèces d’oiseaux, amphibiens, reptiles, papillons, et mammifères (présence, abondance relative, distribution…). Les bases de données, alimentées en permanence notamment grâce au travail des écovolontaires, permettent d’effectuer des études sur le long terme. Cela permettra d’une part de comprendre le potentiel actuel de régénération de la forêt, mais aussi sa capacité d’adaptation et les changements à venir.

En tant qu’écovolontaire vous allez vivre une expérience hors du commun au sein d’une mission à la fois scientifique et sociale. Ce programme a été conçu de manière à ce que les populations locales puissent directement en bénéficier et que des emplois soient créés, la contribution des écovolontaires est une aide supplémentaire et non un remplacement des ressources humaines locales.

Deux types de missions sont possibles : au Centre de Recherche (16 jours minimum), ou une expédition en forêt primaire au site de Romero (4 semaines). Un encadrement adapté et plusieurs programmes structurés en cours vous permettront de vivre pleinement cette aventure.

Copyright CREES

Localisation / Habitat

Le projet est localisé dans la réserve de la biosphère de Manu, dans la région sud-ouest du bassin de l’Amazone, au Sud-Est du Pérou. Cette région du monde est connue comme étant une des plus riches en biodiversité, avec une part importante de forêt primaire.

La réserve de la biosphère de Manu, dans laquelle se déroule cette mission, est une des réserves de forêt tropicale les plus grandes au monde, avec une surface représentant la moitié de la taille de la Suisse. La région est située dans le bassin de la rivière Amazone, à l’intersection des fleuves Manu et Madre de Dios, à 3800 mètres au-dessus du niveau de la mer.

Cette région est l'une des plus riches du monde en matière de biodiversité. Il est possible d'observer toutes les variétés d'étages écologiques présentes en Amazonie, ce qui en fait l'une des régions les plus importantes. Sur un seul hectare, on peut dénombrer jusqu'à 250 espèces différentes d'arbres. Dans la réserve de biosphère de Manú, 222 espèces de mammifères et 1005 espèces d'oiseaux ont été répertoriées.

Cette région offre un cadre idéal pour mener des programmes de recherche, grâce notamment à son emplacement, au contrefort de la cordillère des Andes, où les montagnes viennent rejoindre les plaines, région très peu étudiée jusque-là.

Environnement

La zone d’étude comprend 3 principaux types de forêts : en régénération, secondaire, et primaire. La zone de régénération de forêt secondaire est protégée depuis plus de 40 ans. Cela offre des opportunités d’étude fantastiques pour la connaissance des capacités et des processus de régénération des forêts tropicales après des périodes de destruction par l’Homme.

En étudiant la diversité des espèces animales et végétales, ainsi que leur distribution, il est possible de mesurer le potentiel de conservation des forêts secondaires et en régénération, étape essentielle pour leur protection. Les recherches menées jusque-là, dans le cadre du projet, ont montré que 90% des espèces observées dans la forêt primaire sont également présentes dans la forêt secondaire ! Ce qui va bien au-delà des estimations effectuées jusqu’à présent.

La saison des pluies, ou basse saison, s'étend de Janvier à Mars, mais des précipitations inattendues peuvent être observées tout au long de l'année. Dans les zones de basse altitude, les températures peuvent varier de 35°C la journée à 20°C la nuit.

Pour en savoir plus sur les conditions météorologiques locales

Espèces

La biodiversité de la réserve de la biosphère de Manu est une des plus riches au monde. On dénombre plus de 800 espèces d’oiseaux et 200 espèces de mammifères. La zone en altitude (Puna) abrite des espèces comme le Lama et l’Alpaga. Dans la forêt de montagne (de nuage) il est possible d'observer le magnifique Coq-de-Roche péruvien, des ours, et des fougères denses. La partie basse altitude est habitée quant à elle par le Caïman Noir, la Loutre géante, 13 espèces de singes et plus de 1000 espèces d’oiseaux. Cette faune abondante est largement méconnue. Ces 10 dernières années, près de 1150 nouvelles espèces de plantes ont été identifiées dans le parc, et dans un périmètre restreint ! Il est très probable que le nombre d’espèces vivant dans cette zone soit sous-évalué.

La zone d’étude héberge de nombreuses espèces reconnues comme rares et/ou en danger d’extinction, comme par exemple l’Ara de Coulon, le Jaguar, le Tapir Brésilien, le Tatou, et les Singes laineux. Au Pérou on peut observer 10% des espèces de mammifères, 10% des amphibiens, et 20% des oiseaux et papillons du monde. A cela on peut ajouter de nombreuses espèces de poissons, reptiles, invertébrés (avec 500 espèces d’arthropodes).

Cela fait de cette mission un endroit unique pour découvrir une faune et une flore sauvage et luxuriante !

Implication de l'écovolontaire

Participation de 16 jours

Votre expérience ne sera pas la même selon que vous participez 2 semaines (16 jours) ou plus. Une participation de deux semaines ne vous permettra pas d'acquérir les connaissances et l'expérience nécessaire pour aider concrètement les différents projets de recherche et de conservation. Vous pourrez cependant accompagner les volontaires plus expérimentés, ainsi que les chercheurs et les membres du projet impliqués dans le programmes de développement communautaire. Une belle opportunité pour comprendre et apprendre sur le travail de conservation en forêt tropicale.

Participation de 33 jours ou plus

Vous aurez l'opportunité de vous former et de participer concrètement aux travaux de recherche et de conservation. A votre arrivée, vous commencerez votre mission par un programme de 7 jours durant lequel vous recevrez la formation nécessaire pour pouvoir travailler dans la jungle et comprendre les différents programmes en cours. (Cette formation est réduite pour les missions de 2 semaines). Puis, vous pourrez participer, selon les besoins, aux différents programmes de recherche et d’éco-développement en cours, sous la direction du personnel du projet (2 activités par jour en moyenne) :

  • Suivi des Aras de Coulons : observations des salines argileuses près des plages à la l’aube : ces falaises argileuses sont un lieu de rassemblement pour des milliers de perroquets qui viennent ingérer la terre et assimiler ainsi ses minéraux,

  • Suivi des oiseaux dans différentes zones de la forêt en régénération : transects journaliers et recensement d’espèces d’oiseaux, piégeages

  • Projets d’herpétologie (amphibiens et reptiles) : transects, comptages, piégeages…

  • Suivi des papillons : piégeages à différents niveaux de la forêt, canopée haute, moyenne, et sol.

  • Suivi des mammifères à différents niveaux de la forêt, canopée haute, moyenne, et sol (incluant Tapir, singes hurleurs, Pécaris) : pose et collecte de caméras.

  • Étude de la régénération de la forêt : suivi de la biomasse produite, phénologie, Canopée…. Les échantillons sont pesés et séchés.

  • Contribution à l’éco-développement local: vous aidez à la mise en place d’initiatives locales visant à réduire la pauvreté et la malnutrition dues à la destruction de la forêt, aux mines, et au surdéveloppement de l’agriculture.

  • Participation à l’entretien et au développement de jardins potagers avec les femmes, ce qui contribue significativement à réduire la malnutrition.

  • Participation à des programmes d’agroforesterie, associant cultures et plantations d’arbres.

Expéditions ROMERO
Ce site servira de point de comparaison pour évaluer les zones ayant subies des dégâts causés par l'Homme. Après 9 jours de préparation au centre de recherche, les écovolontaires iront collecter des données scientifiques de terrain dans la zone de Romero, durant 19 jours. Les écovolontaires ne participeront pas aux programmes communautaires durant cette expédition.

Stagiaires

Le projet n'accepte pas les stagiaires.

Exigences et contraintes

Pour participer à cette mission :

  • Vous devez avoir plus de 18 ans
  • Vous devez parler et comprendre l’anglais : Le niveau minimum d'anglais requis est A2 : consulter les détails pour vous auto-évaluer
  • Vous devez être en bonne condition physique
  • Vous devez pouvoir vivre à des altitudes de plus de 3500 mètres au-dessus du niveau de la mer
  • Vous devez avoir une attitude positive vis à vis du travail de terrain et de la vie en groupe.

Avant de vous inscrire :

  • Il est important de prendre connaissance de la documentation détaillée à télécharger (voir à droite de ce texte).
  • Lors de votre réservation vous devrez fournir à Cybelle Planète (Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.) « l’application form »  disponible à la fin du document complémentaire
  • Vous devrez nous renvoyer le formulaire d'aptitude médicale (joint au à la documentation détaillée) rempli et signé par vous et votre médecin traitant.
  • Lors de votre réservation vous devrez fournir un CV et une lettre de motivation rédigés en anglais (par email à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.)
  • La souscription à une assurance voyage/annulation est obligatoire.
  • Vous devez être vacciné et à jour de vos rappels contre : l’Hépatite A, la Fièvre Typhoïde, le Tétanos, et la Fièvre Jaune.
  • Le projet recommande (non-obligatoire) la vaccination contre : la Tuberculose et la Diphtérie, l’Hépatite B, et la Rage.

Langue(s) utilisée(s)

La langue de travail est l’Anglais. Le niveau minimum d'anglais requis est A2 : consulter les détails pour vous auto-évaluer

L’Espagnol est un plus.

Conditions pour les mineurs

Les mineurs sont acceptés à partir de 6 ans. Ils devront être accompagnés d’un de leur parent. Cela devra cependant être accepté par le projet.

Le projet rappelle que la forêt tropicale n'est pas un environnement offrant toutes les conditions de sécurité optimales. Les mineurs devront rester avec leurs parents qui seront les seuls responsables de leurs actions.

Pour les mineurs participants, les parents devront fournir une décharge de responsabilité à Cybelle Planète.

Déroulement

La durée minimale de participation est de 2 semaines (16 jours / 15 nuits). Mais il est fortement recommandé de participer 4 semaines afin de profiter au maximum de cette expérience unique ! 

Exemple de programme pour une participation de 2 semaines :

  • Jour 1 : Arrivée à l’aéroport, acclimatation
  • Jour 2 : Journée à Cusco
  • Jour 3-4 : Voyage de Cusco au centre de recherche
  • Jour 5-6 : présentation du centre de recherche et acclimatation
  • Jours 7 : journée off, visite des sources chaudes
  • Jours 8-13 : participation aux programmes en cours
  • Jour 14 : journée de repos
  • Jour 15 : voyage retour vers Cusco
  • Jour 16 : récapitulatif et départ

Exemple de programme pour une participation de 4 semaines :

  • Jour 1 : Arrivée à l’aéroport, acclimatation
  • Jour 2 : Journée à Cusco
  • Jour 3-4 : Voyage de Cusco au centre de recherche
  • Jour 5-6 : présentation du centre de recherche et préparation
  • Jours 7 : journée off, visite des sources chaudes
  • Jours 8-9 : entrainement et préparation
  • Jours 10-31 : participations aux recherches (sauf le dimanche)
  • Jour 32 : voyage retour vers Cusco
  • Jour 33 : récapitulatif et départ

Hébergement

Les deux premières nuits sont passés à Cuzco dans un hôtel dans des chambres confortables (petits déjeuners sont inclus).

Les jours suivants, le centre de recherche, dans la forêt, offre un hébergement confortable mais modeste, dans des bungalows sur pilotis. Chaque bungalow possède 2 lits, les pièces sont ouvertes sur la forêt (pour une splendide vue). Les sanitaires sont à l’extérieur à seulement quelques mètres des chambres. L’électricité est disponible fois par semaine, durant 2 heures (afin de recharger les batteries).

Le centre dispose d’une connexion internet solaire (très sporadique), et d’un système de toilettes et pompe à eaux respectueux de l’environnement.

Les repas sont préparés 3 fois par jour à base des produits locaux : riz et légumes, et occasionnellement viande et poisson. Les végétariens sont les bienvenus, ils devront le signaler au projet avant leur arrivée.

Si vous participez à l'expédition Romero

Après une semaine au Centre de Recherche, vous passerez la majorité de votre séjour dans une lodge normalement réservée aux touristes au confort équivalent de celui de la station de recherche. Aucune connexion internet ou téléphone mobile n'y est possible.Vous devrez participer à la préparation des repas et aux tâches quotidiennes (rangement, nettoyage...).

Capacité

Le projet accueille un maximum de 12 écovolontaires à la fois sur le centre de recherche.

L'expédition Romero ne peut avoir lieu qu'avec un minimum de 4 écovolontaires inscrits. Si ce nombre n'est pas atteint elle pourra être annulée et une participation à la mission au centre de recherche vous sera proposée.

Dates et frais de mission

Frais de mission 2017

Particuliers : montant du don "mission"

  • 2 semaines de participation (16 jours / 15 nuits) : 2249 € (hors déduc. fiscale)
  • 4 semaines de participation (33 jours / 32 nuits) : 3287 € (hors déduc. fiscale)
  • 6 semaines de participation (44 jours / 43 nuits) : 4324 € (hors déduc. fiscale)
  • 8 semaines de participation (61 jours / 60 nuits) : 6054 € (hors déduc. fiscale)
  • 10 semaines de participation (72 jours / 71 nuits) : 7092 € (hors déduc. fiscale)
  • 12 semaines de participation (89 jours / 88 nuits) : 9514 € (hors déduc. fiscale)
  • Expéditions à Romero (33 jours / 32 nuits) : 4757 € (hors déduc. fiscale)

Etudiants et demandeurs d'emploi* : montant du don "mission"

  • 2 semaines de participation (16 jours / 15 nuits) : 1767 € (hors déduc. fiscale)
  • 4 semaines de participation (33 jours / 32 nuits) : 2582 € (hors déduc. fiscale)
  • 6 semaines de participation (44 jours / 43 nuits) : 3398 € (hors déduc. fiscale)
  • 8 semaines de participation (61 jours / 60 nuits) : 4757 € (hors déduc. fiscale)
  • 10 semaines de participation (72 jours / 71 nuits) : 5572 € (hors déduc. fiscale)
  • 12 semaines de participation (89 jours / 88 nuits) : 7475 € (hors déduc. fiscale)
  • Expéditions à Romero (33 jours / 32 nuits) : 3738 € (hors déduc. fiscale)

* La réduction des frais de mission ne sera appliquée qu'à condition de la réception d'un justificatif.

Congés éco-solidaires :

Le congé éco-solidaire permet aux salariés de partir en mission durant leurs congés avec le soutien financier de leur employeur. en savoir plus

  • 2 semaines de participation (16 jours / 15 nuits) : 2586 € (hors déduc. fiscale)
  • 4 semaines de participation (33 jours / 32 nuits) : 3780 € (hors déduc. fiscale)
  • 6 semaines de participation (44 jours / 43 nuits) : 4973 € (hors déduc. fiscale)
  • 8 semaines de participation (61 jours / 60 nuits) : 6962 € (hors déduc. fiscale)
  • 10 semaines de participation (72 jours / 71 nuits) : 8156 € (hors déduc. fiscale)
  • 12 semaines de participation (89 jours / 88 nuits) : 10941 € (hors déduc. fiscale)
  • Expéditions à Romero (33 jours / 32 nuits) : 5470 € (hors déduc. fiscale)

 


Déduction fiscale : Pour les particuliers, la participation vous donne droit à une déduction fiscale de 66 %. Ainsi pour un don de 2249 € ce projet ne vous coûtera réellement que 765 €.

Pour les entreprises, la participation de vos employés vous donne droit à une déduction fiscale de 60%. Ainsi pour un don de 2586 € ce projet ne vous coûtera réellement que 880 €.


 

Les frais de mission incluent :
  • hébergement et la nourriture,
  • le transfert de l'aéroport jusqu'au projet,
  • l'encadrement
Les frais de mission n'incluent pas :
  • votre voyage jusqu'au Pérou
  • toutes les dépenses supplémentaires "hors mission"
  • l'adhésion à l'association de 50 € (obligatoire).
  • votre assurance voyage (obligatoire).

Dates 2017

Missions au Centre de Recherche:

Votre participation est possible toute l’année, la durée minimale est de 16 jours et maximale de 89 jours. Vous pouvez programmer votre arrivée au projet à l'une de ses dates :

  • 09 janvier 2017
  • 06 février 2017
  • 06 mars 2017
  • 03 avril 2017
  • 01 mai 2017
  • 26 juin 2017
  • 24 juillet 2017
  • 21 aout 2017
  • 18 septembre 2017
  • 16 octobre 2017
  • 13 novembre 2017
  • 11 décembre 2017

Expéditions ROMERO

La participation à ce programme sera possible uniquement pour les dates suivantes (33 jours /31 nuits) :

  • 18 mars 2017
  • 10 juin 2017
  • 05 aout 2017
  • 28 octobre 2017

Pour calculer votre date de départ du projet :

Ce projet propose différentes durées de mission fixes : 

  • 16 jours
  • 33 jours
  • 44 jours
  • 61 jours
  • 72 jours
  • 89 jours

Pour calculer votre date de retour,vous devez additionner le nombre de jour de participation à votre date d'arrivée au projet (en comptant bien le premier jour de participation !).

Par exemple : si vous arrivez au projet le 11 janvier et que vous prévoyez de rester 16 jours, votre date de départ sera le 26 janvier

Informations de voyage

Vous vous rendez par vos propres moyens jusqu’à l’aéroport de Cuzco au Pérou, où un membre du projet viendra vous chercher le jour de votre arrivée. Vous passerez les deux première nuits à Cuzco dans un hôtel (inclut dans les frais de participation).

Après 2 jours à Cuzco, vous commencerez votre voyage jusqu’à la station de recherche, au cœur de la forêt (en voiture). Vous traverserez les montagnes des Andes, et y passerez une nuit. Le jour suivant vous continuerez votre périple jusqu’à la vallée de la forêt, dans un village fluvial. Vous devrez alors prendre un bateau pour une traversée de 45 minutes vers la station de recherche.

Organisation du voyage

Vous devez organiser par vous même votre voyage jusqu'au projet : transport, visa, vaccinations si nécessaire, ....

Vous trouverez sur notre site web des informations concernant les visas.

Cybelle Planète peut se charger pour vous de réserver vos billets d'avion, ce service est optionnel.

Conditions Générales de participation

Les conditions générales de participation aux missions d'écovolontariat de Cybelle Planète sont consultables en ligne et téléchargeables. Nous vous invitons fortement à les consulter.

Engagement de l'écovolontaire

Avant de vous engager en tant qu'écovolontaire vous devrez avoir pris connaissance et accepté l' engagement de l'écovolontaire , à consulter en ligne ou à télécharger.

Cotisation annuelle

Cybelle Planète est une association française loi 1901, les séjours d'écovolontariat sont réservés aux membres adhérents à jour de leur cotisation annuelle de 50 €. Cette adhésion vous donne automatiquement accès à une assurance (incluant responsabilité civile, rapatriement, frais médicaux).

En savoir plus sur les adhésions

Assurance

En plus de l'assurance inclue dans votre adhésion, nous vous conseillons de souscrire également une assurance annulation, perte ou dommage de bagages, retard d'avion... Cybelle Planète vous proposera une assurance lors de votre pré-inscription (optionnel). Pour en savoir sur les assurances

Engagements éthiques de Cybelle Planète

Cybelle Planète est une association à but non lucratif. Les bénéfices sont totalement dédiés au fonctionnement de l’association pour atteindre ses objectifs ! Depuis toujours, nous choisissons le partage, l’équité et la solidarité pour toutes nos actions.

Nos engagements

Ethique de Cybelle Planète

Déduction Fiscale

La participation à une de nos mission d'écovolontariat est réservée à nos adhérents "soutien" qui versent à Cybelle Planète un don "mission" en complément de leur engagement sur le terrain. Chaque don effectué à Cybelle Planète ouvre droit à une déduction fiscale (pour les entreprises ou les personnes assujetties à l'impôt sur les sociétés ou sur le revenu en France).

En savoir plus sur la déduction fiscale

Formulaire d'aptitude médicale

Votre inscription ne pourra être validée sans que nous ayons reçu votre formulaire d'aptitude médicale remplit et signé par vous et votre médecin traitant.

Afin de pouvoir éviter d’éventuelles difficultés, nous vous demandons de bien vouloir nous décrire, le plus honnêtement possible, votre état physique et émotionnel.
Quelle que soit la situation médicale, tous les projets ont vocation à accepter un maximum de participants. Pour cette raison, ils restent à l’écoute et se montrent très compréhensif quant aux divers problèmes de santé que peut connaître un candidat. Toutes les solutions sont envisagées pour permettre au candidat de participer au projet et ce, quel que soit son état de santé, et dans la mesure du possible.
Les conséquences de déclarations médicales mensongères et/ou omises peuvent s’avérer très contraignantes pour toute l’équipe impliquée dans la mission, voir dangereuses dans certains cas (missions en haute mer, dans des sites très isolés…). Ainsi, toute fausse déclaration, omission ou information mensongère pourra être sanctionnée par l’exclusion immédiate et définitive du participant à ses frais et sur décision exclusive et unilatérale du projet. 

Télécharger le formulaire pour une mission francophone

Télécharger le formulaire pour une mission anglophone

Témoignages d'écovolontaires pour cette mission