French English

Témoignages d'ecovolontaires

Vous avez participé à l'une de nos missions ?
Laissez-nous votre témoignage

Lucie a participé(e) à la mission Suivi de la Faune Sauvage, Afrique du sud

Mission de 14 jours, effectuée en novembre 2018
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Ma participation

Les missions sont le suivi GPS des animaux, et comptages d'animaux (chiens sauvages, lions, vautours, etc.).
Nous devons aussi relever si certains animaux ont des soucis, s'il y a du changement dans les comportements.
Le matin, départ à 4h30, retour au camp vers 10h. L'après-midi, nous repartions entre 15h30 et 16h30 en fonction de la chaleur, et retour au camp entre 19h et 20h.

Mes attentes

Magnifique Parc (Hluhluwe), les monos très sympas, une très belle expérience

Mes conseils

Attention, il fait très froid le matin!!! Faites l'oignon, et emmenez de quoi enlever les épaisseurs au fur et à mesure de la journée. Le temps change très vite, prenez des imperméables (pantalons impers aussi)

La mission Faune sauvage, Afrique du sud

En vous joignant à ce projet, vous participerez au suivi de la faune sauvage d’Afrique du Sud. Le projet d'accueille se voue à la préservation de la faune sauvage de la brousse et plus...
Voir la mission

Tina a participé(e) à la mission Suivi de la Faune Sauvage, Afrique du sud

Mission effectuée en août 2018

Ma participation

My experiences with this project have been absolutely amazing and unforgettable – experiences that will stay with me forever. It was a childhood dream to be able to visit Africa and see the wildlife in its natural home, specifically elephants. Each time I visit South Africa, I leave a little piece of my heart behind. I can’t wait to return for my next experience volunteering with this project; I would go back tomorrow if I could!

With each project you get to be part of real conservation, learning from amazingly dedicated and knowledgeable wildlife monitors, being part of a small team of international volunteers that very quickly become your bush family and hopefully lifelong friends, and of course seeing the wildlife. There is nothing like having an African elephant walk directly down the road towards you, seeing a lion napping under a tree, and spotting an African Wild Dog pack. These are experiences that most people will never have.

Though sometimes you may not find the animals you are looking for, there is no shortage of things to see. There is amazing bird life, plants and trees, as well as other animals all around the reserves. You will quickly learn the difference between a nyala and an impala! There are a lot of photo opportunities as well as time to get to know your monitor and team better, and just being in South Africa and taking in the natural surroundings is enough.

While not all of the work is easy or pretty, you know that what you are doing is actually making a difference to the conservation and future of these animals and the reserves.

La mission Faune sauvage, Afrique du sud

En vous joignant à ce projet, vous participerez au suivi de la faune sauvage d’Afrique du Sud. Le projet d'accueille se voue à la préservation de la faune sauvage de la brousse et plus...
Voir la mission

Tolga a participé(e) à la mission Suivi de la Faune Sauvage, Afrique du sud

Mission effectuée en septembre 2018

Ma participation

For a first time in South Africa, you best believe that this project goes out of their way to deliver and provide everything that they state in their project descriptions. It is by far Real Africa and Real Conservation from the moment you arrive at your project location. I am so grateful to the wonderful monitors at Somkhanda and Manyoni that made me fall in love with the bush and made me understand the true meaning of wildlife conservation. If you want to monitor and protect wildlife the correct way, then this is the project for you. I will be coming back!!!

La mission Faune sauvage, Afrique du sud

En vous joignant à ce projet, vous participerez au suivi de la faune sauvage d’Afrique du Sud. Le projet d'accueille se voue à la préservation de la faune sauvage de la brousse et plus...
Voir la mission

Judith a participé(e) à la mission Suivi de la Faune Sauvage, Afrique du sud

Mission effectuée en juin 2018

Ma participation

I volunteered with this project for a month in September 2018 at iMfolozi Park and Tembe Elephant Park. This project delivers a real wildlife conservation experience. It’s a hands-on experience teaching ethical conservation practices. It’s an opportunity to work alongside elephant and lion experts, a chance to meet other volunteers from around the world, and have unforgettable wildlife sightings. Thank you for this truly remarkable experience.

La mission Faune sauvage, Afrique du sud

En vous joignant à ce projet, vous participerez au suivi de la faune sauvage d’Afrique du Sud. Le projet d'accueille se voue à la préservation de la faune sauvage de la brousse et plus...
Voir la mission

Erick a participé(e) à la mission Suivi de la Faune Sauvage, Afrique du sud

Mission effectuée en mars 2018

Ma participation

An absolutely enriching experience. It is not only about helping on-site and enjoying watching animals, it is about getting involved in this real problem of conserving endangered animals; about contributing to preserve their habitat; about learning with experts what the major issues facing conservation are and why. And probably a factor of utmost importance: about spreading the word and raising awareness. Species are disappearing from their habitats because of human activity. Although there are many ways of contributing to wildlife conservation, it has been exciting working with this project, one of the organizations tackling the many problems facing the threatened and endangered species of South Africa.

Being in the field monitoring various priority species daily, we are exposed to mind-blowing wildlife experiences. The contribution of a volunteer may appear small at first glance, however, overall this contribution adds up day-by-day, with the monitoring team providing invaluable information to help maintain the equilibrium of the whole ecosystem. This includes endangered and non-endangered species, their habitat, and ultimately protecting them from the threat of extinction.

La mission Faune sauvage, Afrique du sud

En vous joignant à ce projet, vous participerez au suivi de la faune sauvage d’Afrique du Sud. Le projet d'accueille se voue à la préservation de la faune sauvage de la brousse et plus...
Voir la mission

Maurice a participé(e) à la mission Écovolontariat dans une réserve de la Biosphère au Bénin

Mission de 15 jours, effectuée en novembre 2018
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Ma participation

Le suivi écologique - relevé des informations sur la flore et la faune menacée - reste très varié: suivi de la mangrove / palétuvier rouge, des oiseaux / 5 variétés, recherche de traces animales et pose de caméra, patrouille nocturne pour la récupération des oeufs de tortues, suivi de la pêche maritime et continentale, sensibilisation des villageois pour restreindre la consommation de bois.
Généralement je participais à 2 activités différentes par jour 1 de 8 à 13h puis 16 à 18 ou 22 à minuit. Mais c'est le terrain qui commande, certains points de relevé sont à 1h30 de pirogue ou le Chef de village est absent et nous ne pouvons pas toujours circuler librement pour notre mission.
L'apport n'est pas réellement flagrant, le suivi est encore à ses débuts et notre questionnement apporte une réflexion méthodologique à une équipe Béninoise jeune qui s'appuie beaucoup sur des stagiaires. Mais cela devrait évoluer en délégant un peu plus aux eco-volontaires dans le futur.

Mes attentes

Une immersion dans un village de pêcheurs en Eco-Lodge permettant d'être très proche de la population pendant 15j et en multipliant les rencontres improbables facilitées par l'accueil et le sourire des Béninois. Tous les jours avaient son lot de surprises , de découvertes. En prime, un site exceptionnel au milieu des cocotiers à Avlo.

Mes conseils

Au niveau équipement, la journée tenue d'été, des chemises légères à manche longues et pantalon le soir. Penser aux affaires de pluie surtout pour protèger sac à dos et appareil photo. Ne pas craindre la pirogue et le déplacements à l'arrière de la moto Possibilité de se baigner en piscine d'hôtel ou dans le fleuve. Ne pas hésiter d'aller sur le site d'Eco-Benin très riche. Un programme détaillé - même si les modifications sont inévitable - sera communiqué quelques jours avant le départ. Le petit futé du Bénin

Ce que j'en retiens

15j. de sensibilisation sur notre environnement et beaucoup d'échange avec les stagiaires de nationalité différente

Mes acquis

Le renforcement d'un comportement anti gaspi

La mission Reserve du Delta du Mono, Sud Bénin

Suivi écologique dans la Réserve de la Biosphère du Mono MAB UNESCO Lors de cette mission, vous contribuerez au suivi écologique et la à...
Voir la mission

Anne a participé(e) à la mission Sanctuaire pour la faune sauvage en Indonésie

Mission de 14 jours, effectuée en septembre 2018
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Ma participation

Une journée au centre commence à 6h00. Top départ pour aller cueillir la "jungle salad" : des feuilles et des jeunes pousses à donner aux "pensionnaires". A 7h retour à notre salle de travail (l'enrichment room) pour préparer les rations des petits déj' des animaux....et c'est pas une mince affaire. Faut dire qu'il y en a du monde, 2 ours, 1 walabi, 1 couscous, 6 long tails, 2 ourang_outan, 3 gibons, 2 langers, et un peu plus de 140 macaques. Si les ours ne prennent pas de petit déj' et que les autres se satisfont des feuilles de notre collecte, les long tails et les macaques ont droit à des "bundles", des petits paquets de feuilles et de lianes tressées ... un pour chacun ... c'est du boulot !
A 8h ce sont les humains qui vont déjeuner, faut prendre des forces pour retourner à l'enrichment room à 9h. Jusqu'à midi, on confectionne des petits plus pour l'alimentation des pensionnaires. Le but étant de leur donner un complément d'alimentation, toujours sous une forme ludique pour faire travailler leur curiosité et les amuser.
On a donc fabriqué des piñatas en feuilles de palmiers pour les ours, des ballons en papier mâché pour les macaques, on a caché des graines dans des morceaux de troncs de papayes pour des long tails, et on a préparé des glaces ... des multitudes de sorbets (aux fruits, au sucre de palme, aux graines, aux poissons séchés)...ils adorent ça !!!
Notre atelier préparation se termine à midi, l'heure pour nous d'aller manger. Mais avant distribution de la jungle salad de midi !
L'après midi redémarre à 13h. Le temps pour nous d'aller chercher notre kit de nettoyage (sceau, brosse, pelle) et à 13h30 les keepers des ours nous accompagnent à l'enclos. Bimbi et Bombo sont frères et sœurs. Il sont mis dans une petite cellule à part le temps que l'on intervienne dans l'enclos. ils ont droit à une petite glace pour patienter. Pendant ce temps là, on nettoie l'enclos, on jette les déjections, les épluchures des fruits de la veille, et on nettoie le bassin, de vrais fées du logis! Un fois que tout est propre les keepers distribuent les fruits et nous nos créations : des glaces suspendues au bout de cordes, des jouets pour chiens garnis de feuilles et de cacahuètes, des piñatas ou d'autres inventions.
Les ours connaissent très bien le rythme des journées, et ils savent parfaitement qu'il y a des choses à chercher quand nous sommes passés. Le moment où les keepers les libèrent de la cellule, c'est trop drôle ... ils courent partout comme des foufous en cherchant les surprises, trop drôle !
Ensuite on recommence l'opération "bundles" pour les macaques, suivi de la distribution, et de la distribution de la dernière tournée de jungle salad pour la journée. Une fois tous les deux ou trois jours on prépare un petit enrichissement pour les singes ou les orangs-outans, ou les long tails ...c'est chacun son tour !! Parfois c'est aussi pour les oiseaux. Je n'ai pas encore mentionné les quelques 200 oiseaux de la colonie .. des cacatoès, des perroquets, des loris, des paons, des casoars. C'est plein de plumes, de cris et de couleurs, on dirait le moulin rouge !!
La journée se termine vers 16h... mais je vous avoue qu'il est rare que l'on rentre à l'heure tant il est agréable et magique de partager ces moments avec ces animaux, de pouvoir rester 5 minutes à regarder le couscous grignoter un fruit ou Ies l'orang-outan faire une démonstration de balançoire.
La journée type telle que décrite ci avant, se reproduit 5 jours par semaine, les mercredis et samedis c'est relâche.
Pas d'inquiétude pour les animaux, nous ne sommes pas les principaux gardiens. Les keepers sont là pour s'en occuper, les nourrir, nettoyer les enclos et veiller à leur santé. Nous pouvons nous absenter une journée tout se passe bien pour les animaux. Et nous pouvons profiter de nos jours de repos pour découvrir la région, se reposer, plonger ... faire les touristes quoi !
Il y a tellement de choses à faire qu'il me faudrait trois pages pour tout raconter.
On va pas se mentir les journées sont longues, et fatigantes, le site (ça monte et ça descend) on le crapahute dans tous les sens, il fait chaud, on transpire, on est sales mais c'est une expérience extraordinaire, inoubliable. ça change une vie.

Mes attentes

Une expérience incroyable. D'une part pour tout ce qu'on fait pour les animaux, pour l'interactivité avec eux, apprendre à connaitre leurs capacités (qui sont bien plus grandes que l'on imagine). Je voulais réparer ce que d'autres humains ont pourri. Beaucoup des animaux qui sont au centre souffrent de handicaps physiques ou de troubles psychologiques, dus aux humains. Je voulais apporter ma contribution pour les aider. D'autre part pour toutes les belles âmes que j'ai rencontré là bas. Ellie et Gavin qui en ont fait leur vie, des bénévoles qui ne sont jamais repartis (en raccourci ;) ), et Ulricha et Luis et Billy, et tous ceux que l'on a pu croiser, autant de personnalités différentes et généreuses, que je n'oublierai jamais. Mais c'est dur. Très dur. De voir ces animaux innocents et majestueux, enfermés, sans autre avenir que ces cages pour beaucoup d'entre eux. Et puis un jour il faut partir, trop tôt, trop vite, avec ce gout d'inachevé et cette impression d'avoir voulu vider la mer avec une petite cuillère.

Mes conseils

ALLEZ Y !!! FONCEZ !!! N'hésitez pas, vous ne regretterez rien, si ce n'est de ne pas l'avoir fait plus tôt ! D'un aspect plus pratique, j'avais très peur des insectes (araignées, moustiques etc.) j'en ai très peu vu. l'usage de l'antimoustique est indispensable tout de même. Par contre faut pas être allergique aux piqûres de fourmis, ça m'a rendue folle !!! Il y en a partout de toutes les tailles et les morsures sont douloureuses et urticantes au possible. La chaleur et les horaires, faut pas s'en faire un monde on s'habitue. C'est l'affaire de deux trois jours. Par contre faut avoir un "savoir être" assez "cool" ... et un bon estomac. La vie en collectivité c'est pas toujours simple, l'Indonésie n'a pas du tout les mêmes concepts d'hygiène que nous (MAIS PAS DU TOUT !!!) et faut aimer le piment !!! mais aux dernières nouvelles personne n'est mort d'un évier salle ou d'une bouchée de piment ;)

Ce que j'en retiens

Je suis rentrée en France avec un regard nouveau sur ce qui est important et ce qui ne l'est pas. Je relativise et me réajuste sur des vrais valeurs. J'ai vu dans les yeux de ces animaux toute la souffrance que l'Homme inflige à la Terre, et aujourd'hui j'ai envie de changer ça. De m'engager encore et bien plus pour que ça change, pour que l'on change tous ensemble. Ce qui m'inquiète et me révolte c'est qu'un pays comme la France, 67 millions d'habitants, pratique le tri, le recyclage, se sensibilise à la consommation de l'huile de palme et commence à refuser les emballages plastiques. En Indonésie c'est 264 millions d'habitants qui s'en contrefichent et n'y sont même pas sensibilisés, des emballages plastiques à foison, pas de traitement des déchets quels qu'ils soient et donc encore moins de tri sélectif ou de recyclage....c'est très inquiétant pour l'avenir.

Mes acquis

Pour tout ce qui est pratique il faut avouer que je n'ai pas des masses de palmiers chez moi pour me fabriquer des piñatas, mais en même temps je doute que ça amuse mon chat ... Blague à part tout ce que j'ai ramené avec moi qui m'est incontournable au quotidien maintenant c'est cette envie de recommencer et de faire encore plus ! Ha si, pour économiser l'eau j'ai arrêté de me brosser les dents sous la douche :)

La mission Sanctuaire Faune Sauvage, Indonésie

Cette mission se déroule au sein d’un sanctuaire de faune sauvage Indonésien. Localisé dans une région les plus riches en biodiversité du monde, le refuge accueille un...
Voir la mission

Marco a participé(e) à la mission Etude et conservation de la Loutre à longue queue, Brésil

Mission de 15 jours, effectuée en juillet 2018
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Ma participation

plus nombreux que prévus...La première semaine aucune intervention dans le centre , essentiellement de la rando pour découvrir l'île dans toute sa splendeur et d'éventuels traces de loutres sauvages...
seconde semaine à tour de rôles, à 8h00 nettoyage des enclos,préparation des repas des animaux et nourrissage même chose à 16h30 et entre temps travaux d'entretien du centre en fonction des besoins et des compétences de chacun : clôture, désherbage, bois, pêche, gravillonnage etc...Dans la joie et la bonne humeur selon le rythme de chacun ...Todo bem !

Mes attentes

super accueil et site d'exception à quelques mètres du lagon de Péri. Environnement au delà de nos espérances bien sûr ...Ouistitis, toucans et bien des hôtes pour nous exotiques de la forêt toute proche.Structure d'accueil de qualité En plus des loutres vous aurez à vous occuper de martres, furets et d'un raton laveur...Bientot un couple de loutres géantes ! Une équipe au top, que des bonnes volontés jamais démontée par les aléas du centre...Tranquilo !!

Mes conseils

bonne condition physique ...Faites quelques randos avant de partir pour suivre le rythme ! Prévoyez peut-être un minimum de 3 semaines pour plus d'implications auprès des loutres , mieux les connaitre et envisager des expériences avec (jouets à confectionner...) révisez votre espagnol ou apprenez le portugais surtout pour la vie au dehors du centre

Ce que j'en retiens

Remise en forme, patate et sourires !!! meilleure connaissance de l'animal en question

Mes acquis

la tronçonneuse !!

La mission Loutre à longue queue, Brésil

Le projet a comme principal objectif d'étudier et de protéger les loutres au Brésil. Cette mission d'écovolontariat vous offre l'opportunité d'étudier les loutres à longue queue sauvages dans leur...
Voir la mission

Anouk a participé(e) à la mission Expéditions dans le sanctuaire Pélagos : étude des Cétacés et de la Biodiversité, France

Mission de 7 jours, effectuée en juin 2018
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Ma participation

La mission consiste à embarquer sur un voilier pour quelques jours, loin de la terre et de son quotidien, en compagnie de personnes inconnues et à connaître, prêtes à partager la même expérience. L'objectif affiché est le recensement des cétacés et celui qu'on a tous au fond de nous, c'est repérer les animaux, ne pas en rater un, partager l'émotion de la rencontre, préparer de bons repas et tout ce qui peut agrémenter la vie à bord. Pour les amoureux du milieu marin et les adeptes de nouvelles rencontres, c'est vraiment une chouette expérience.

Ce que j'en retiens

L'envie de repartir

La mission Cétacés du Pélagos, France

Ces expéditions en voilier ont pour objectif d’étudier la biodiversité marine du large en mer méditerranée, dans le sanctuaire Pélagos des mammifères marins. L’équipage recense et note...
Voir la mission

sophie a participé(e) à la mission Expéditions dans le sanctuaire Pélagos : étude des Cétacés et de la Biodiversité, France

Mission de 6 jours, effectuée en juin 2018

Ma participation

être postée debout 2 heures durant à l'avant du bateau (par équipe de 3) pour scruter le souffle des baleines, les sauts des dauphins, les signaler à l'écoguide et au skipper pour que ceux ci amorcent une approche respectueuse et prennent des photos. Renseigner également au fur et à mesure la tablette sur tout évènement qui se passe sur l'eau, dans l’eau, dans l'air dans le triangle d'observation alloué. renseigner toutes les demie heures la tablette sur les condition météo. Et ceci 2 ou 3 fois pas jour. faire à manger; faire le ménage; faire la vaisselle à tour de rôle

Mes attentes

c'est un travail qui peut paraitre fastidieux lorsqu'il ne se passe rien mais qui est si enthousiasmant dès qu'un animal se présente : Cela demande de la concentration qui sur la dernière demie heure est un peu difficile à soutenir.

Mes conseils

quand on reste 2 heures immobile il faut penser que le temps peut changer. donc prendre sur le pont un vêtement chaud, de l'eau, des petits gateaux et surtout dans l'action on ne pense pas toujours à renouveler la crème solaire... aussi, une chemise légère à manche longue et un paréo léger qui peut tenir le rôle de sarong (pour les jambes) me parait une bonne idée.

Ce que j'en retiens

le partage d’émotions fortes, le gout de l'humain, la joie de voir un banc de dauphins se détourner de sa route pour suivre un moment le bateau, entendre le souffle des rorquals pendant les nuits de quart... que dire : on remercie ces animaux de nous accepter dans leur domaine

La mission Cétacés du Pélagos, France

Ces expéditions en voilier ont pour objectif d’étudier la biodiversité marine du large en mer méditerranée, dans le sanctuaire Pélagos des mammifères marins. L’équipage recense et note...
Voir la mission