Témoignages d'ecovolontaires

Vous avez participé à l'une de nos missions ?
Laissez-nous votre témoignage

Audrey a participé(e) à la mission Expéditions dans le sanctuaire Pélagos : étude des Cétacés et de la Biodiversité, France

Mission de 6 jours, effectuée en août 2019

Ma participation

Nos tâches quotidiennes se répartissaient de la sorte :
- réveil parce le soleil
- tours de garde de surveillance et de recensement des cétacés et autres animaux marins
- émerveillement devant les cachalots, dauphins et autres tortues
- nettoyage du bateau
- cuisine pour tous les membres
- repos bien mérité
- blagues et moments de détente
- nage avec le mola mola
- danse sur le pont
- nuit sous les étoiles filantes

Mes attentes

Super séjour ! Très bonne ambiance, rencontres animales et humaines de grande qualité !

Mes conseils

Crème solaire, playlist musicale et chapeau à ne pas oublier !

Ce que j'en retiens

Des moments magiques sous les étoiles et au lever de soleil sur la Méditerranée, des belles rencontres

Mes acquis

En tant que plongeuse Bio, les connaissances acquises seront transmises à mes élèves

La mission Cétacés du Pélagos, France

Ces expéditions en voilier ont pour objectif d’étudier la biodiversité marine du large en mer Méditerranée, dans le sanctuaire Pelagos des mammifères marins. L’équipage recense et...
Voir la mission

Emilio a participé(e) à la mission Expéditions dans le sanctuaire Pélagos : étude des Cétacés et de la Biodiversité, France

Mission de 7 jours, effectuée en juillet 2019
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Ma participation

Des groupes de trois personnes étaient constitués chaque jour pour réaliser les quarts d’observation. Un quart durait 1H30 (durée initialement prévue à 2H, mais ramenée à 1H30 étant donné l’effort de concentration que cela pouvait représenter). Chaque écovolontaire en réalisait environ 3 par jour. Les groupes n’étaient pas figés et changeaient à chaque quart de manière à nous faire tous collaborer. Nous étions équipés de jumelles pourvues d’une boussole pour mesurer le cap, et disposions d’une tablette avec le logiciel ObsEnMer pour collecter les données d’observation.

Ces données provenaient des rencontres avec les cétacés - que chaque participant(e) attendait avec un mélange d’espoir et d’impatience ! - mais aussi du recensement des activités humaines (bateaux alentours) et d’éventuels déchets. L’application ObsEnMer est bien conçue et aisée à utiliser. Vous auriez néanmoins tort de considérer cette tâche comme ennuyeuse, car dès que des cétacés sont signalés, le bateau amorce un changement de cap pour aller prudemment à leur rencontre, mais dans une belle effervescence où chacun use des moyens à sa disposition pour prendre photos et vidéos. Dans ces instants nous redevenions des enfants émerveillés par des animaux que certains d’entre nous n’avaient jamais vus de près (comme c’était mon cas).

En dehors des observations à proprement parler, nous étions impliqués dans des tâches ménagères ainsi que dans la préparation des repas. Je m’estime bien chanceux car parmi les participants figuraient plusieurs cordons bleus : nous avons même eu droit durant notre séjour à un risotto (merci Stéphanie et Nicole), une tartiflette (merci Frédéric) et un excellent gâteau au chocolat (merci Karine) !

Mes attentes

J’ai beaucoup apprécié ma semaine d’écovolontariat pour cette première mission d’observation des cétacés. A ces rencontres uniques avec les animaux s'ajoute l'expérience de la navigation très intéressante en elle-même : se déplacer et vivre sur le bateau, observer la houle et lire la mer, comprendre les manœuvres ajoute à l'intérêt de la mission. L’organisation à bord du bateau était très bien orchestrée

Mes conseils

Quelques conseils pour amener moins d’affaires : - Renseignez-vous pour savoir si vous aurez besoin de chaussures à semelle blanche pour vous déplacer sur le bateau. Pour le séjour de fin juillet 2019, nous étions tout simplement pieds nus durant toute la mission. Il se pourrait donc que vous n’ayez pas besoin d’amener de chaussures spécifiques pour rester à bord - Amener votre propre paire de jumelles n’est pas nécessaire puisque l’on vous en fournira une pour les observations, par ailleurs pourvue d’une boussole pour déterminer le cap - Inutile d’amener drap ou housse en plus de votre sac de couchage. Les matelas des cabines étant déjà protégés par une housse

Ce que j'en retiens

Cette mission m’a fait vivre une expérience exceptionnelle : le contact avec des animaux marins que je n’avais jamais approché. Le fait de séjourner à bord d’un bateau jour et nuit pendant une semaine est en soit une expérience gratifiante. Les paysages sont splendides, comme la lumière du soleil à son zénith donnant naissance à d’innombrables reflets scintillant sur les vagues, le coucher et lever du soleil, les étoiles une fois la nuit tombée, les paysages côtiers magnifiques, et bien sûr la solidarité et la convivialité à bord malgré une certaine promiscuité

Mes acquis

Cette mission d’écovolontariat avec Cybelle Planète est porteuse de sens pour quiconque essaye de s’engager vers un mode de vie plus respectueux de l’environnement. La beauté de cette expérience me motive pour m’engager au quotidien vers le zéro déchets et limiter ma propre consommation d’eau et d’énergie. Comportements qui sont naturellement requis lorsqu’on est à bord du bateau

La mission Cétacés du Pélagos, France

Ces expéditions en voilier ont pour objectif d’étudier la biodiversité marine du large en mer Méditerranée, dans le sanctuaire Pelagos des mammifères marins. L’équipage recense et...
Voir la mission

Claire Eloy a participé(e) à la mission Expéditions dans le sanctuaire Pélagos : étude des Cétacés et de la Biodiversité, France

Mission de 7 jours, effectuée en septembre 2019
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Ma participation

Faire les quarts, d'observations, de repas, ménage, vaisselle....
Le réveil était souvent vers 7h du matin (mais pas obligatoire) ce qui permet d'apprécier les levés de soleil ! Les départs tôt permettent d’apprécier sur des plages horaires plus longues les sorties au large pour l'observation des cétacés. Et de profiter parfois des courtes fenêtres de sorties si la météo se gâte dans la journée...
Les horaires de départs se décident la veille ou pendant la nuit par le capitaine, toujours en fonction de la météo.

Mes attentes

La semaine a été très riche, d'une part car il faut partager un espace réduit avec des personnes que l'on ne connais pas toujours et d'autre part parce que la voile procure un sentiment immense de liberté. De plus, nous sommes tous animés par la même chose : trouver les cétacés. Le mauvais temps que nous avons parfois eu permet de naviguer à la voile (pour ceux qui aiment ça !) et de passer des moments fort en rencontre entre nous, à l'abri dans le carré, a s'échanger des connaissances sur la voile, la météo, les animaux, la cuisine, ect...

Mes conseils

Voyager léger, le bateau et assez grand mais il est vite rempli ! Se dire que en mer, la météo est reine, et que rien n'est assuré. Personne n'est maître de la venue ou non des cétacés dans notre champ de vision. Et profiter !!!

Ce que j'en retiens

Des connaissances approfondies sur le milieu marin, de belles rencontres, avec les autres écovolontaires, l'ecoguide et le skipper.

Mes acquis

Une grande attention (renouvelée) sur la gestion de nos déchets. Un regard élargi sur la mer, et une meilleure manière d'en parler autour de moi.

La mission Cétacés du Pélagos, France

Ces expéditions en voilier ont pour objectif d’étudier la biodiversité marine du large en mer Méditerranée, dans le sanctuaire Pelagos des mammifères marins. L’équipage recense et...
Voir la mission