French English

Témoignages d'ecovolontaires

Vous avez participé à l'une de nos missions ?
Laissez-nous votre témoignage

Léa Daures a participé(e) à la mission Conservation des tortues marines au Nicaragua

Mission effectuée en août 2016
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Ma participation

La majeur partie du travail se fait de nuit. Toutes les nuits on part en patrouille pour sillonner les plages et voir si des tortues montent pondre. Ces sorties se font en duo avec une personne du projet. Lorsqu'il y a une ponte on a la chance de faire des mesure sur la tortue ainsi que de récupérer les œufs pour les amener à la couveuse. Le travail de l'éco-volontaire consiste aussi à aider lors des naissances c'est à dire prendre des mesures sur les tortillons et les relâcher. Il y a aussi des activités le jours, comme les captures de tortues juvéniles dans la mangrove. Il y avait d'autres activités comme la reconstruction d'une digue en sac de sable et la construction d'une petite maison.

Mes attentes

Je partais sans attente particulière, à part l'envie de revoir des tortues. Non seulement je n'ai pas été déçu sur ce point, puisque les rencontre sont très régulières, mais j'ai vécu plus que ce que je ne pouvait l'imaginer. Cependant j'ai mis 2 semaines à réellement m'adapter au rythme de vie et à la langue pour apprécier pleinement mon expérience.

Mes conseils

Ayez les bases d'espagnol ou au moins l'envie de l'apprendre, pour au mieux s'intégrer et découvrir les personnes géniales qui travaillent pour ce projet. Attendez vous à être très isolé et aucune autre activité que le projet, mais l'expérience n'en est que plus belle. Les locaux peuvent sembler distant à cause de la barrière de la langue, mais allez vers eux pour les découvrir et vous ne le regretterez pas.

Ce que j'en retiens

Des amis nicaraguayens, mais surtout l'envie d'améliorer mon espagnol et de repartir découvrir ce pays. 

Mes acquis

Gardez cette joie de vivre au quotidien. Savoir ne rien faire pour ensuite être efficace. 

La mission Tortues marines, Nicaragua

Cette mission se déroule sur une ile de la côte Pacifique du Nicaragua, dans un des plus grands sites de nidification de tortues marines du Pacifique Est. Vous contribuerez aux patrouilles...
Voir la mission

Anaïs a participé(e) à la mission Expéditions dans le sanctuaire Pélagos : étude des Cétacés et de la Biodiversité, France

Mission effectuée en août 2016
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Ma participation

Chaque jour, il y a des quarts d'observation de 2h (5 au total dans la journée). L'observation durant son (ou ses) quarts se doit d'être attentive, dans un champ de vision donné. On peut discuter avec les personnes à côté de nous, mais sans se déconcentrer ni tourner la tête, afin de rester vigilant. En cas de rencontres avec les animaux, des données doivent être collectées (jumelles) et entrées dans l'ipad ou notées sur une fiche. Il est possible d'enchaîner 2 quarts d'observation. Le reste du temps, on peut rester sur le pont à observer la mer d'une manière plus décontractée, ou faire une sieste ou bouquiner. A tour de rôle, on est aussi prévu pour des quarts de cuisine et vaisselle. Il s'agit alors de préparer le repas pour toute la petite équipe, puis de faire la vaisselle. Le bateau est très bien équipé et il y a plein de produits frais à bord pour des repas équilibrés et plein de goûts. Il y aussi des quarts de ménages qui consistent en un rapide entretien du bateau (coups d'éponge et de balais, et éponger les cales pour retirer l'eau qui y goutte). Horaires (de jour) : les observations commencent entre 7h et 8h du matin et finissent le soir quand nous sommes au mouillage (avant la nuit). On fait une pause de 2 heures le midi pour manger et se relaxer.  Note : lors de ma session, nous n'avons fait aucune observation de nuit. 

Mes attentes

J'ai beaucoup apprécié mon séjour. Mes attentes étaient de prendre le temps d'observer et de contempler la mer à longueur de journée, ce qui a été le cas.J'espérais passer un bon moment avec l'équipage, ce qui a été le cas. Le but commun de la mission favorise le contact et permet une ambiance chaleureuse.  Dans mes attentes, j'espérais aussi voir un cachalot, ce qui n'a pas été le cas. Pour ce qui est des rencontres avec les animaux, rien ne peut être garanti. De même que pour la météo : il se peut que le bateau reste au port si le vent souffle trop fort en mer. Il se peut aussi que par un jour de météo idéale, aucun animal ne fasse son apparition. Les paramètres naturels ne sont pas contrôlables.

Mes conseils

Conseils :- ne pas arriver avec une idée déjà toute faire de ce que pourrait être le séjour sur le bateau, ni avec des attentes trop fortes en ce qui concerne les rencontres avec les animaux. Tout dépend de la météo et de la présence des bêtes, et ni l'un ni l'autre ne peut être garanti. - ne pas s'inquiéter et vivre le moment présent. Concernant la vie sur le bateau, tout nous est expliqué le premier jour. Le bateau est confortable, il y a largement assez de nourriture, un skiper est en charge de la navigation, les nuits sont agréables, sur le pont on ne ressent pas le mal de mer. - de la patience et de l'attention pour les observations. - ne pas s'attendre à faire de la voile.  

Ce que j'en retiens

Des moments privilégiés à observer la mer, l'espoir de voir des animaux.Des connaissances sur le milieu marin. L'envie encore plus forte de préserver ce milieu.Des belles rencontres. 

La mission Cétacés du Pélagos, France

Ces expéditions en voilier ont pour objectif d’étudier la biodiversité marine du large en mer méditerranée, dans le sanctuaire Pélagos des mammifères marins. L’équipage recense et...
Voir la mission

ROMAN a participé(e) à la mission Expéditions dans le sanctuaire Pélagos : étude des Cétacés et de la Biodiversité, France

Mission effectuée en août 2016
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Ma participation

Comptage des espèces marines et des oiseaux avec disponibilité sur 24H. en cas de navigation de nuit.Mener à bien les tâches d'entretien, de préparation des repas ...

Mes attentes

Oh oui ! et tous les écovolontaires étaient très ... volontaires dans le partage du travail à fournir.Et puis la récompense, en dehors du plaisir de la navigation en voilier : les dauphins, rorquals, cachalots et autres tortues... 

Mes conseils

N'ayez pas la crainte de rencontrer des personnes que vous ne connaissez pas, à bord nous serez tous dans la même "galère" et forcement cela crée des liens et tout le monde "rame" dans le même sens !

Ce que j'en retiens

Un bon coup de soleil ! Plus sérieusement, le plaisir de s'ouvrir à l'autre, découvrir le monde de la voile et de la mer en général

Mes acquis

La confirmation que notre planète est bien fragile et en grand danger et que chacun à notre échelle devons diminuer notre impact sur l'environnement

La mission Cétacés du Pélagos, France

Ces expéditions en voilier ont pour objectif d’étudier la biodiversité marine du large en mer méditerranée, dans le sanctuaire Pélagos des mammifères marins. L’équipage recense et...
Voir la mission

Mathieu Latour a participé(e) à la mission Suivi de la Faune Sauvage, Afrique du sud

Mission effectuée en août 2016
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Ma participation

Je me suis rendu à Zululand Rhino Reserve. Avec un groupe de 10 ecovolontaires (5 par voiture) nous étions charger de trouver, par télémétrie GPS, un pack de 5 lycaons, un troupeau d'une trentaine d'éléphants et les lions (mais ceux-ci n'avaient pas de collier). Nous partions très tôt le matin (5h pour les lycaons et 6h pour les éléphants et les lions) et nous revenions vers 9h30-10h. Le soir nous partions tous à 15h30 et nous revenions vers 19h. Durant notre temps libres nous passions la journée au camp et une fois nous sommes allés dans un supermarché pour remplir le stock de nourriture (car nous nous faisions à manger nous-même).Le samedi nous recherchions les pièges photographiques et le dimanche nous passions la matinée à travailler sur les espèces prises par les pièges.Durant les sorties nous devions aussi nous arrêter si nous croisions un animal rare (rhino, guépard, vautour, léopard).Une fois durant le séjour, le lavage des voitures est nécessaire. 

Mes attentes

Ce séjour a été extraordinaire pour moi et correspondait encore mieux à ce que j'avais espérer. La météo était TOP et nous avons pû voir une quantité d'espèces incroyable. J'ai eu la chance de pouvoir voir un bébé lycaon, les lycaons manger un impala, mes premiers guépards et même un léopardLe campement est super, les chambres propres, et des phacochères entraient de temps en temps dans celui-ci.L'ambiance avec les guides qui nous encadraient était extra. Elles étaient très drôles et aimaient partager leur savoir avec nous ainsi que leur expérience tout en se familiarisant avec le groupe. L'ambiance du groupe était super, ça fait d'ailleurs plaisir de se retrouver en compagnie de personnes aussi passionnées par la nature comme moi. Chaque jour nous faisions des rencontres plus incroyables les unes des autres ce qui rendait l'atmosphère magique et envoutant. 

Mes conseils

Voici une liste des conseils CAPITAUX si vous voulez partir là-bas:-LE PLUS IMPORTANT prenez des vêtements hyper CHAUDS car là-bas, en Juin-Août, c'est l'hiver et il fait super froid le matin (6 degré parfois). Donc équipez-vous chaudement si vous voulez profiter au maximum du séjour-Prenez des répulsif contre les TIQUES car elles sont nombreuses et en rentrant des safaris, regardez partout sur votre corps (surtout les hauts de pieds) pour voir si vous n'en avez pas-Prenez un livre ou de la musique pour vous distraire durant les temps libres -Enfin, prenez un super appareil photo car là-bas c'est indispensable 

Ce que j'en retiens

Une super expérience avec la faune sauvage africaine, une autonomie pour pouvoir voyager seul et se débrouiller dans un pays anglophone, et des bons moments avec des personnes partageant la même passion que moi

La mission Faune sauvage, Afrique du sud

En vous joignant à ce projet, vous participerez au suivi de la faune sauvage d’Afrique du Sud. Le projet d'accueil se voue à la préservation de la faune sauvage de la brousse et plus particulièrement...
Voir la mission

daval a participé(e) à la mission Programme de réintroduction des Chevaux de Przewalski, Mongolie

Mission effectuée en juillet 2016
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Ma participation

horaire : 7h-11h + quelques heures certaines après midis travail : collecter des donner et observer un harem  

Mes attentes

oui très reposant et ressourçant 

Ce que j'en retiens

la connaissance de la culture mongole

La mission Chevaux de Przewalski, Mongolie

Cette mission s’intéresse au programme de réintroduction des chevaux de Przewalski, dans un parc national de Mongolie. Vous participerez au suivi scientifique des populations de chevaux réintroduites...
Voir la mission

Guillaume a participé(e) à la mission Programme de réintroduction des Chevaux de Przewalski, Mongolie

Mission effectuée en août 2016
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Ma participation

Travail principalement matinal, entre 7h et 11h, pour l'observation des chevaux sauvages. Possibilité de travailler aussi l'après-midi si l'on a envie : relève des pièges vidéos, aide à d'autres projets scientifiques sur place (pour moi, projet de botanie).

Mes attentes

J'ai énormément apprécié mon séjour, il correspondait complètement à mes attentes. L'équipe sur place est très gentille, accueillante, impliquée et soucieuse de nos attentes. Le travail d'observation correspond tout à fait aux descriptions du site internet : on suit des chevaux toute la matinée en faisant des relevés géographique et météorologique. J'ai eu la possibilité de participer à un autre projet lors de mon séjour, pour aider une botaniste à mener à bien son projet. D'autres activités sont possibles pour l'après midi : relever les pièges photos, aider à la saisie ou au tri des données collectées. Des activités de détentes sont aussi proposées pour remplir les après midi de repos, en plus de la lecture d'un livre, de la farniente au milieu des steppes ou des balades dans les environs: équitation, tir à l'arc, ...

Mes conseils

Enjoy.

Ce que j'en retiens

La découverte des steppes, des paysages mongoles et de sa faune. Rencontrer des locaux et pouvoir discuter, échanger, rire avec eux.

Mes acquis

La liberté

La mission Chevaux de Przewalski, Mongolie

Cette mission s’intéresse au programme de réintroduction des chevaux de Przewalski, dans un parc national de Mongolie. Vous participerez au suivi scientifique des populations de chevaux réintroduites...
Voir la mission

Frédéric a participé(e) à la mission Expéditions dans le sanctuaire Pélagos : étude des Cétacés et de la Biodiversité, France

Mission effectuée en août 2016
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Ma participation

J'étais éco-volontaire sur le "Avocest of Ryme" et comme tel, j'observais !!!Les horaires sont définies par la règle des quarts.Cette aventure est une rencontre avec la mer et comme nous sommes faits à l'image de cette dernière; une rencontre avec nous-même !Vue sur des cétacés, dauphins et notamment "GLOBICÉPHALE". Tortue de mer et un requin bleu (le rêve). Pas de rorqual ni de cachalot pour cette fois-ci.    

Mes attentes

Une rencontre avec la mer !!!

Mes conseils

N'ayez pas d'attentes et vous serez surpris !

Ce que j'en retiens

Une rencontre avec moi-même !!!

Mes acquis

Une plus grande sérénité...

La mission Cétacés du Pélagos, France

Ces expéditions en voilier ont pour objectif d’étudier la biodiversité marine du large en mer méditerranée, dans le sanctuaire Pélagos des mammifères marins. L’équipage recense et...
Voir la mission

Emilie a participé(e) à la mission Sanctuaire des singes Vervets en Afrique du sud

Mission effectuée en octobre 2015
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Ma participation

Intégrer ce projet, c'est intégrer une équipe de passionnés. On est plusieurs volontaires (10/15 en fonction de la période) et on est bien suivis par un coordinateur: il y a un programme bien défini pour toute une journée de travail. Concrètement, qu'ai-je fait?  >> Entretien quotidien: Trois rondes dans la journée sont effectuées dans les enclos pour assurer de bonnes conditions de vie aux singes. Il faut préparer leur nourriture (fruits et légumes), changer leur eau régulièrement. Il faut aussi cueillir des herbes & des plantes pour les singes vivant dans des cages à proximité des enclos et désinfecter ces cages-là. >> Surveillance générale : Les singes sont libres dans leurs enclos, personne n’y entre. Il faut donc s’assurer que tout va bien. A l’aide de graines, on appâte les singes en bordure des enclos pour vérifier si tout ce petit monde est en bonne santé.  >> Soins vétérinaires : Une vétérinaire officie à la Fondation, et les écovolontaires l'assistent dans la mesure du possible. >> Baby-sitting de bébés singes : Lors de la « saison des bébés », entre novembre et mars, le Centre accueille ceux qui ont perdu leurs mères (accident de voiture, chasse, …). Après avoir été sevrés, ils sont ensuite présentés à des singes femelles dans les troupes du Centre et choisissent leur mère d’adoption. >> Intégration dans les troupes : Chaque singe est différent, si bien que le protocole d’intégration varie pour chaque individu. Chaque singe a sa propre histoire, son acclimatation dépendra donc de son histoire personnelle.  >> Maintenance : Il est nécessaire d'entretenir régulièrement les enclos des singes et le Centre s'attache à les améliorer sans cesse. Le projet en cours est d’agrandir l'un des enclos. Les volontaires sont aussi sollicités pour réaliser des petits travaux.  

Mes attentes

J’ai beaucoup apprécié cette expérience qui m’a permis d’être en contact direct avec les primates, et de pouvoir concrètement participer à leur sauvegarde.  L’Afrique du Sud est en plus un très joli pays qui mérite d’être visité. Bref, je vous encourage à y aller!  Pour ceux qui veulent en savoir plus, j'ai un blog qui relate mon aventure: http://emilie-3i7iw3.wixsite.com/1-an-pour-ma-planete/octobre---mission  

Mes conseils

Les conditions de vie sur place sont assez roots. Il faut donc bien l'accepter pour bien le vivre :) N'oubliez pas votre moustiquaire, une lampe torche, vos tongues (pour la douche commune), des produits bio de crème solaire/déo/gel douche... (pour ne pas empoisonner les singes lors d'éventuels contacts)  Prévoyez un budget tourisme car les volontaires ont des jours off qui permettent d'aller explorer les environs! 

La mission Sanctuaire Singes Vervets, Afrique du sud

Cette mission d’écovolontariat consiste à aider un programme de sauvegarde du...
Voir la mission

Emilie a participé(e) à la mission Conservation des tortues marines au Nicaragua

Mission effectuée en mai 2016
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Ma participation

Témoignage un peu particulier car je n'ai pas eu l'emploi du temps "classique" d'un écovolontaire. Le mois de Mai est le début des pontes des tortues (et donc début de l'activité avec les volontaires) et malheureusement cette année les tortues sont sorties de l'eau plus tard que prévu. J'ai donc eu le droit à un programme personnalisé pendant mon mois sur place. L'équipe a été très accueillante.J'ai participé à des séances de patrouille le soir et la nuit, sur la plage, en quête de tortues prêtes à pondre. J'ai surtout eu la chance d'aller capturer des tortues dans l'estuaire afin de les étudier.Par ailleurs j'ai également accompagné l'équipe dans leurs missions annexes liées à la vie avec la communauté locale.

Mes attentes

J'ai beaucoup apprécié mon temps sur place, l'endroit est paradisiaque. Et même si je n ai pas vu énormément de tortues, j ai quand même eu la chance de travailler avec et au profit de la population locale ce qui m'a beaucoup plu. Pour plus d'informations sur mon aventure, voici mon blog: http://emilie-3i7iw3.wixsite.com/1-an-pour-ma-planete/mai-2016  

Mes conseils

Les conditions de vie sur place sont bonnes mais n'oubliez pas votre répulsif à moustiques :) Prenez des vêtements longs et légers pour les patrouilles de nuit, pour éviter de vous faire piquer.L'électricité est limité donc il faut être OK pour oublier son téléphone et Internet le temps de la mission. Il est possible de recharger ponctuellement ses appareils électriques quand même. 

La mission Tortues marines, Nicaragua

Cette mission se déroule sur une ile de la côte Pacifique du Nicaragua, dans un des plus grands sites de nidification de tortues marines du Pacifique Est. Vous contribuerez aux patrouilles...
Voir la mission

Marine a participé(e) à la mission Centre de sauvegarde du loup Ibérique, Portugal

Mission effectuée en juillet 2016
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Ma participation

Il s'agissait de nourrir les loups 3 fois par semaine, décongeler la viande, la couper en morceaux et la distribuer. Faire des rondes pour vérifier qu'ils aient toujours de l'eau dans leurs enclos et faire des rondes de feu quand le risque d'incendie est présent. Le reste du temps nous nettoyions la végétation de sorte que les houx poussent correctement. Nous avions les WK de libre et nous avions parfois des après-midi également en semaine lorsque les températures étaient trop élevées pour travailler. Sur les temps libres il est possible d'aller à la plage la plus proche, de visiter Sintra et les alentours, le tout en taxi. Il y a aussi un parc animalier à visiter à pied. Pour les horaires, c'était en général de 9h30 à 12h et de 14h à 17h30 /18h  

Mes attentes

Le séjour correspondait parfaitement à mes attentes. Le travail peut être un peu fatiguant parfois mais on est content de le faire car il est nécessaire. 

Mes conseils

Prendre des vêtements et des chaussures adaptés, c'est rocailleux et on se salit très vite.  

Ce que j'en retiens

Ce fut une expérience magnifique. J'ai réalisé un rêve d'enfant. C'était formidable de pouvoir observer les loups et d'être si proche d'eux. On apprend beaucoup sur leur comportement. L'équipe répond à toutes nos questions et aime transmettre. Le paysage est vraiment superbe, c'est très ressourçant. C'est aussi une très bonne façon de se remettre à l'anglais car bien souvent les autres volontaires ne parle pas forcément français. Je pense à revenir. 

La mission Sanctuaire Loups Ibérique, Portugal

Dans un sanctuaire dédié à la sauvegarde des loups ibériques, vous participez aux soins quotidiens prodigués aux loups, aux observations comportementales et à la maintenance du site qui se trouve...
Voir la mission