French English

Témoignages d'ecovolontaires

Vous avez participé à l'une de nos missions ?
Laissez-nous votre témoignage

Chris U a participé(e) à la mission Etude et conservation de la Loutre à longue queue, Brésil

Mission effectuée en mai 2016
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Ma participation

Levée à 8h30 pour nourrir les loutres et quelques autres animaux du centre. Sorties trekking sur le lac Peri en kayak et randonnées dans différents lieux magnifiques de l'île de Santa Catarina dans le but de trouver des traces (fèces) de loutres sauvages, ce qui permettra d'étudier leur composition en laboratoire. Quelques sorties dans une université afin d'effectuer les méthodes de recherches scientifiques afin de déterminer la présence ou non de parasites dans ce qui est récolté sur le terrain.Les fins de journées varient, mais globalement sont vers 17h. Les pauses de midi sont toujours respectées.Le travail dans le centre lui-même est variable, et concerne souvent la mise en place d'aménagements (enclos, barrière etc.), ou bien l'entretien sanitaire des lieux.On a aussi été mettre en place des "trap-camera" qui enregistrent le mouvement de chaque animal passant dans les abris naturels, prouvant la fréquentation d'espèces.

Mes attentes

J'ai été écovolontaire pendant 3 mois, de début mai à fin juillet, c'est-à-dire l'hiver. A part peu de nuits très froides, les journées étaient très agréables en terme de température.Le staff est très gentil et essaye toujours d'aider. Autre que le portugais, ils parlent anglais, parfois espagnol (à différent niveau mais on se comprend), donc si vous avez peur de ne pas savoir vous exprimer, ne vous en faites surtout pas. Avec le langage des signes c'est souvent encore plus facile :p J'ai appris des choses intéressantes sur les loutres comme sur le Brésil lui-même. Les trekking sont agréables et nous permettent de voir de beaux endroits. J'ai fait beaucoup de rencontres, des voyageurs comme moi qui sont venus puis repartis. Ca fait de beaux souvenirs aussi, et nous apprend à vivre en communauté (salle de bain commune, cuisine commune, parfois chambre commune).C'était une bonne expérience qui correspondait à mes attentes.

Mes conseils

Si vous voulez vous sentir utile durant ce stage, être peu me semble nécessaire. Du coup peut-être que je conseillerais d'éviter le mois de juillet, même si en France ce sont les vacances pour beaucoup. Mais si vous venez avec aussi pour objectif de faire plein de rencontres, vous serez servis à cette période (il y a eu principalement des français parmi les écovolontaires).Si vous aimez marcher (parfois beaucoup) et découvrir de beaux paysages, vous devriez aimer.Prévoir des bottes et des chaussures de marche est un plus. 

Ce que j'en retiens

L'envie de voyager encore plus, d'apprendre le portugais, que l'entente en communauté n'est pas facile surtout quand tout le monde n'y met pas du sien, mais puisque c'est surtout ça le sujet, des connaissances intéressantes sur les loutres et autres animaux du centre.

La mission Loutre à longue queue, Brésil

Le projet a comme principal objectif d'étudier et de protéger les loutres au Brésil. Cette mission d'écovolontariat vous offre l'opportunité d'étudier les loutres à longue queue sauvages dans leur...
Voir la mission

Emilie a participé(e) à la mission Forêt Amazonienne : recherche, conservation, et développement durable dans la réserve de Manu au Pérou

Mission effectuée en juin 2016
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Ma participation

En tant que volontaire on est associés aux études scientifiques et écologiques menées et/ou supervisées par le projet Forêt Amazonienne : recherche, conservation, et développement durable au Pérou. Les études sont multiples: papillons, oiseaux, amphibiens et reptiles, chauves-souris… Le planning, programmé en avance, est différent tous les jours ce qui permet d’avoir la chance de participer à tout. Les journées commencent avec un petit déjeuner à 7H du matin, avant un début de travail à 8H jusque 12H30 pour le déjeuner et une reprise de 14H à 16/17H. Les horaires varient en fonction des activités (parfois on peut commencer à 4H30 du matin, mais dans ce cas on a la matinée off). Le dimanche est libre! Pour plus d’infos, j’en dis plus sur mon blog http://emilie-3i7iw3.wix.com/1-an-pour-ma-planete#!juin-2016/acb0f

Mes attentes

J’ai ADORE. J’ai participé à de nombreux projets d’éco-volontariat mais celui-ci est mon préféré. Au delà du fait que le pays est magnifique et qu’être dans la jungle amazonienne est magique, le travail fait sur place est très intéressant et divers… et on apprend beaucoup de choses. Ils mettent un accent sur l’apprentissage, ils prennent le temps de nous former. Ils prennent aussi de stagiaires pour une plus longue durée, et je ne peux que le conseiller!

Mes conseils

Pour ceux qui prévoient de venir 2 semaines, sachez qu’il faut compter plusieurs jours avec le trajet aller/retour de Cusco au centre ainsi que la journée d’acclimatation à Cusco. Bref, au final c’est « seulement » 10 jours dans la forêt ce qui est très peu vu tout ce qui a à voir et faire. Privilégiez les séjours de plus d’un mois. Encore mieux, les stages de plusieurs mois! Les conditions de vie sur place sont au top pour un endroit aussi reculé. N’hésitez pas à venir vos douceurs préférées, car c’est régime « riz » matin/midi/soir. Par contre, on ne peut rien faire contre les moustiques, araignées, et autres bébêtes qui piquent. Soyez surs que vous pourrez vivre avec ça + avec l’humidité et la chaleur de cette région. Les activités sont physiques, on marche beaucoup. Soyez prêts ;)

Ce que j'en retiens

- Une meilleure connaissance de la forêt amazonienne et les problématiques écologiques qui vont avec.- L’apprentissage de la faune locale: différentes espèces d’oiseaux, de papillons, de grenouilles, serpents...- Et tout simplement le sentiment d’avoir agi pour la bonne cause

Mes acquis

La preservation de notre environnement à tous les niveaux. Pour ceux qui ont un background scientifique/biologique/ecologique, cette mission est faite pour vous!

La mission Forêt Amazonienne, Manu, Pérou

C'est au sein de la forêt Amazonienne du Pérou, dans la réserve de Manu, que vous pouvez participer à un programme complet de conservation, de recherche scientifique, et de soutien au développement...
Voir la mission

Simon a participé(e) à la mission Etude et conservation de la Loutre à longue queue, Brésil

Mission effectuée en mai 2016
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Ma participation

Le travail au sein du projet Lontra peut se diviser en deux parties : * une partie liée aux animaux en captivitéPour cette partie, il s'agit principalement de nourrir les loutres et autres animaux du camp (découpage de poissons et fruits) et de s'occuper de leurs enclos (ramassage des excréments).  Lors de mon séjour nous étions 6 éco-volontaires donc le travail allait relativement vite. Nous devions commencer la préparation à 8h30 et on devait en avoir terminé à 10h - 10h30. Le soir, on ne faisait que nourrir les animaux puisqu'on avait préparé la nourriture le matin, on commençait aux alentours de  17h et on avait pour au maximum 30mn en prenant notre temps.* une partie liée aux travaux sur le camp et recherches en extérieur Entre 11h00 et 17h00, on pouvait avoir des tâches ponctuelles à réaliser (réaménagement des enclos, nettoyage du camp...) mais la plupart du temps on sortait du camp en expédition pour rechercher des traces et des excréments de loutres sauvages ce qui nous conduisait à faire des trecks sur l'île de Floripa ou du canoë sur le lac du Peri. 

Mes attentes

Le séjour était magnifique et très intense, nous sommes partis 3 semaines et j'ai eu l'impression de partir 3 jours. On n'a pas le temps de s'ennuyer du tout et ce n'est absolument pas répétitif puisqu'en 3 semaines de séjour on n'a jamais fait deux fois le même treck. Les membres de l'équipe étaient tous adorables et très accueillants. Dédicace spéciale à Marcelo pour sa gentillesse, sa patience, sa bonne humeur et son grand sens de l'humour.   Les loutres sont très mignonnes et c'était vraiment un immense plaisir de pouvoir les nourrir et les entraîner.  Durant nos week end, on a pu voyager à Rio de Janeiro et aux chutes d'Iguacu à la frontière avec l'Argentine.

Mes conseils

Nous sommes partis au mois de mai, durant l'hiver. Même si en journée, il fait dans les 20 degrés, la nuit est une toute autre paire de manches puisque ça pouvait descendre jusqu'à 5 degrés donc prévoyez quelques vêtements chauds, à défaut vous attraperez un gros rhume comme moi. En indispensable, je dirais qu'il faut bien s'équiper d'une paire de bottes parce que dans les enclos il y a souvent de la gadoue et d'un maillot de bain pour les expéditions en canoë. L'anti-moustique peut être un plus même si je n'en pas vraiment trouvé l'utilité parce qu'en hiver il n'y a pas tant de moustiques que ça. Amenez avec vous des habits qui ne sont pas neufs ou sensibles car on a plein d'occasion de les abîmer durant le séjour. Si vous parlez le portugais ou l'espagnol, ça peut être un gros plus mais la plupart des membres du camp se débrouillent très bien en anglais. 

Ce que j'en retiens

Une super expérience qui m'a sensibilisé aux problématiques environnementales de l'île de Floripa et à l'importance des loutres dans cet écosystème. Une découverte de cette île paradisiaque qu'est Florianopolis ainsi que des fabuleuses loutres qui sont toutes très attachantes.Une aventure humaine unique avec de belles rencontres à la clé. Cette mission permet également de comprendre le Brésil de l'intérieur, de vivre comme les brésiliens au milieu d'eux, de s'ouvrir à une culture parfois différente sur certains aspects de la nôtre. 

Mes acquis

Le recyclage, le respect de la nature, le partage et l'entraide.

La mission Loutre à longue queue, Brésil

Le projet a comme principal objectif d'étudier et de protéger les loutres au Brésil. Cette mission d'écovolontariat vous offre l'opportunité d'étudier les loutres à longue queue sauvages dans leur...
Voir la mission

Valérie a participé(e) à la mission Centre de sauvegarde du loup Ibérique, Portugal

Mission effectuée en juin 2016
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Ma participation

Durant les 15 jours, le travail a consisté à préparer la nourriture des loups, leur distribuer, assurer leur approvisionnement en eau (généralement 2 fois par jour, trois en cas de chaleur), des travaux de débroussaillage sur le centre en dehors des enclos. Au début de la mission, des tours de garde (y compris dans la nuit) par groupe de deux ont été mis en place pour surveiller le comportement des loups suite au changement d'enclos d'une des louves.Les seize loups "pensionnaires" du centre de conservation du Loup ibérique et la participation aux travaux d'entretien du centre donnent pas mal d'occupation mais laissent cependant du temps pour des observations personnelles.

Mes attentes

J'ai apprécié le contact avec les loups et le fait d'être un peu responsable (à la mesure de ma petite contribution) de ces animaux qui pour des raisons diverses n'étaient plus capable de subvenir seul à leurs besoins dans leur milieu naturel (car ayant trop connus la captivité). J'ai apprécié aussi la quiétude des lieux et la vie de groupe.Pour les week-end de détente, les possibilités sont nombreuses : parc animalier de Mafra, visite de la ville de Sintra (typique et historique), la plage. Pour Lisbonne, prévoir plutôt de prolonger le séjour avant ou après la mission.

Mes conseils

Prévoir des vêtements ne craignant pas le sale (déjà dit par d'autres volontaires mais ce n'est pas de trop de le rappeler). Il y a une machine à laver (bien pratique).Prévoir plutôt des pantalons que des shorts (végétation dense et épineuse par endroits).Apprécier la vie de groupe, les discussions car pas vraiment de possibilité de distraction ou de sortie le soir (à moins de venir avec son véhicule)Bien gérer son ravitaillement !

Ce que j'en retiens

En plus de ce qui a déjà été dit précédemment, une parenthèse dans ma vie de parisienne permettant de me ressourcer. Pouvoir approcher de plus près cette espèce fascinante qu'est le loup et dont j'avais beaucoup entendu parler auparavant.

La mission Sanctuaire Loups Ibérique, Portugal

Dans un sanctuaire dédié à la sauvegarde des loups ibériques, vous participez aux soins quotidiens prodigués aux loups, aux observations comportementales et à la maintenance du site qui se trouve...
Voir la mission

PARENT a participé(e) à la mission Suivi de la Faune Sauvage, Afrique du sud

Mission effectuée en mai 2016
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Ma participation

J'ai pu aider à repérer les animaux étudiés grâce à des antennes VHF. j'ai également aidé à la mise en place et à l'entretien de pièges photos; J'ai rentré les données recueillies le jour sur l'ordinateur. Mes horaires variaient selon la réserve dans laquelle j'étais. Dans la premièr, je travaillais de 4h30 à 10h et de 15h30 à 18h30 (mois de Mai)et dans la deuxième c'était de 5h30 (ou 6h) à 11h et de 15h30 à 19h ensachant que ces horaires varient beaucoup selon la période durant laquelle on participe à la mission, des moniteurs qui nous accompagnent et des animaux étudiés.

Mes attentes

Oui j'ai vraiment apprécié mon séjour car j'ai pu découvrir une autre culture, j'ai vraiment progressé en anglais grâce à tous les volontaires et les moniteurs qui m'entouraient et tous les animaux que j'ai découverts sont super intéressants à découvrir.

Mes conseils

Je conseille aux futurs volontaires de toujours prévoir pas mal de vêtements chauds mais tous facilement retirables (style gilet et pulls) car même s'il fait plutôt chaud (environ 10degrés le matin et 25degrés l'après midi) comme on est sans cesse sur un 4X4 on a quasi toujours froid quand on roule (ce quio arrive la majorité du temps) . En effet pour trouver les animaux on peut rouler bien une heure sans s'arrêter.

Ce que j'en retiens

Du savoir-vivre, une connaissance non négligeable de la biologie animale sud africaine, un progrès en anglais

Mes acquis

Tous ceux que j'ai cités précédemment notamment parce que je fais des études en Biologie.

La mission Faune sauvage, Afrique du sud

En vous joignant à ce projet, vous participerez au suivi de la faune sauvage d’Afrique du Sud. Le projet d'accueil se voue à la préservation de la faune sauvage de la brousse et plus particulièrement...
Voir la mission

Lo a participé(e) à la mission Sanctuaire des singes Vervets en Afrique du sud

Mission effectuée en mai 2016

Ma participation

Le travail est divisé en plusieurs tâches, un planning est réalisé tous les jours et on peut faire différentes choses au cours d'une même journée. Le travail commence à 7h du matin. Les principales tâches sont la préparation des biberons de lait pour les bébés, la préparation des assiettes de fruits et légumes le matin, remplir les bassines d'eau, collecter et donner du forage au différentes troupes, s'occuper des bébés. La journée se termine vers 16h-17h en général (fonction du nombre de volontaires présents). Il y a aussi de night shift pendant la période des bébés (novembre-mai)

Mes attentes

J'ai beaucoup apprécié mon volontariat à la Vervet Monkey Foundation. Les volontaires sont très bien pris en charge, tout est très bien expliqué de façon à ce qu'on intègre le groupe rapidement. On voit que ce système fonctionne depuis longtemps là bas et du coup tout roule comme sur des roulettes. C'est très appréciable.Mon séjour a bien correspondu à mes attentes.C'était aussi très enrichissant de travailler avec des animaux toute la journée. Le staff fait un travail remarquable pour préserver ces singes, c'est chouette.  

Mes conseils

Dès le mois de mai c'est l'hiver et il fait très froid. Prenez des affaires chaudes !C'est une association formidable qui mérite qu'on s'y arrête. Là bas le temps passe à une vitesse et on part toujours en se disant qu'on serait bien resté un peu plus longtemps. 

Ce que j'en retiens

J'ai découvert l'éco volontariat et travailler avec des animaux pour la première fois. Cette expérience m'a sensibilisé vis-à-vis du monde dans lequel nous vivons, la préservation de notre éco-système.La culture vegan était aussi nouvelle et ça m'a permis de me poser des questions sur mon mode de vie. De belles rencontres avec des personnes de nombreuses nationalités, l'occasion aussi de parler anglais. 

La mission Sanctuaire Singes Vervets, Afrique du sud

Cette mission d’écovolontariat consiste à aider un programme de sauvegarde du...
Voir la mission

Iona a participé(e) à la mission Centre de sauvegarde du loup Ibérique, Portugal

Mission effectuée en avril 2016
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Ma participation

Les horaires étaient très correctes, environ 9h-17h sauf cas exceptionnel, mais le travail, comme annoncé dans les brochures, a pu être assez difficile physiquement. Toutefois, les avantages compensent ça : être dans un bel environnement, entouré des loups, les horaires tranquilles et les week ends de libres pour visiter ! Nous nourrissions les loups ( le top ), aidions à l'entretien du centre ( débroussaillage, creuser un fossé, planter des arbres ) et nous avons aussi eu des après midis d'observation des loups suite à une blessure d'une louve.

Mes attentes

J'ai adoré mon séjour sur place. A une période de chamboulement, renouer avec la vraie vie, passer des soirées dans ce chalet dans les collines accompagné des chants des loups, sentir qu'on travaille pour aider des gens qui en ont réellement besoin, cela fait beaucoup de bien. Les horaires light permettent de passer beaucoup de temps à se balader entre les enclos, à essayer de les observer le matin comme le soir. Les personnes travaillant à l'association qui nous accompagnaient, étaient tous d'une gentillesse et d'un amour pour la nature très forts, c'était vraiment très agréable. C'était un vrai plaisir, un séjour que je referais sans aucun doute.

Mes conseils

Prenez des vêtements sales, vraiment. Dans le cas contraire, ils seront vite salis. Les chaussures imperméables sont aussi un gros plus, surtout à l'hiver et en mi-saison.Préparez vous à être bien fatigué le soir après une journée de boulot.Et surtout, inscrivez vous, ou vous allez passer à côté d'une expérience formidable !

Ce que j'en retiens

Beaucoup de sérénité, de calme, de vie, tout à la fois. On rentre à la maison le coeur gros, mais la tête pleine de super moments, et on a l'impression d'entendre des loups chanter à tous les coins de rue. De façon plus terre à terre, évidemment, beaucoup de connaissance sur le comportement du loup, qui est un animal fascinant !

La mission Sanctuaire Loups Ibérique, Portugal

Dans un sanctuaire dédié à la sauvegarde des loups ibériques, vous participez aux soins quotidiens prodigués aux loups, aux observations comportementales et à la maintenance du site qui se trouve...
Voir la mission

Khalil a participé(e) à la mission Expéditions dans le sanctuaire Pélagos : étude des Cétacés et de la Biodiversité, France

Mission effectuée en juin 2015
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Ma participation

Observation, prise de donnée concernant les mammifères, oiseaux marins, ainsi que sur le trafic maritime.

Mes attentes

Le séjour était génial et correspondait totalement à mes attentes.

Mes conseils

Ne pas avoir peur du mal de mer ça va passer. Sinon une biscotte quand on se sent embué et ça va mieux :)

Ce que j'en retiens

Une expérience Humaine génialissime qui est à faire et à refaire ce n'est pas tous jours que l'on peut assister à des sauts de rorqual à moins de 100m c'est beaucoup mieux qu'à la télé et on peut se rendre réellement compte à quel point ces animaux sont magnifique et majestueux.

La mission Cétacés du Pélagos, France

Ces expéditions en voilier ont pour objectif d’étudier la biodiversité marine du large en mer méditerranée, dans le sanctuaire Pélagos des mammifères marins. L’équipage recense et...
Voir la mission

Raphaelle a participé(e) à la mission Etude et conservation de la Loutre à longue queue, Brésil

Mission effectuée en avril 2016
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Ma participation

Les horaires étaient environ 8h15-18h avec 2h de pause le midi. Le week-end c'est jours off, on peut aider au centre ou bien aller découvrir les alentours, on fait comme on veut ! Aucune journée ne se ressemble totalement. Le matin, il y a préparation/distribution des repas pour les animaux puis nettoyage des enclos. Vers 17h, il y a aussi le nourrissage des animaux. Après les journées s'organisent selon les besoins, j'ai été amenée à frabriquer des "jouets d'enrichissement" pour les animaux, quelques travaux de maintenance, nettoyage de la cuisine des animaux, acceuil des visiteurs, observations comportementales, reunion avec les membres du staff mais aussi plusieurs expéditions que ce soit en kayak ou bien à pied afin de rechercher des traces de présence des loutres!

Mes attentes

Expérience tout simplement inoubliable :) Cela correspond tout à fait à mes attentes, tout était parfais. Découvertes de paysages magnifiques, grande biodiversité, diversité des activités..Le staff et les autres écovolontaires étaient géniaux, toujours pretes à vous aider, ton avis compte et si tu as une idée c'est pris avec grand enthousisate ! beaucoup de liberté du coup. Suberbes rencontres avec des journées et soirées mémorables :) 

Mes conseils

Faites cette mission, elle est inoubliables ! Je suis partie en avril, la majorité du temps il a fait beau mais j'ai aussi eu quelques jours de pluie et froid donc penser à prendre des bottes/kayaw et au moins un gros pull !Produits anti-moustiques indispensables avec vetements long notement en fin de soirée pour éviter les piqures! J'ai eu besoin d'un adaptateur pour certains de mes équipements electroniques (heuresement que le centre en avait pour moi car je n'en avait pas pris).Les 1ers jours j'étais la seule écovolontaire, la nuit arrivant à 18h, les soirées peuvent être longues donc prévoir de quoi s'occuper bien qu'il y ait la wifi et la télé (netflix) Prévoir de l'argent liquide car il n'y a pas de distributeur à proximité.Ne pas oublier son maillot de bain et avoir de bonnes chaussures de marche !   

Ce que j'en retiens

Superbe expérience, elle m'a permis d'améliorer mon anglais, de pouvoir observer et m'occuper de loutres géniales, découvrir une nouvelle culture, nouveaux paysages et espèces et surtout rencontrer des personnes exceptionnelles :)

La mission Loutre à longue queue, Brésil

Le projet a comme principal objectif d'étudier et de protéger les loutres au Brésil. Cette mission d'écovolontariat vous offre l'opportunité d'étudier les loutres à longue queue sauvages dans leur...
Voir la mission