French English

Témoignages d'ecovolontaires

Vous avez participé à l'une de nos missions ?
Laissez-nous votre témoignage

lauragt a participé(e) à la mission Expéditions dans le sanctuaire Pélagos : étude des Cétacés et de la Biodiversité, France

Mission de 7 jours, effectuée en août 2017

Ma participation

J'étais écovolontaire sur le voilier pour l'observation des cétacés. Nous réalisions deux ou trois permanences d'observation de deux heures, à la proue du bateau, dotés de jumelles, d'une tablette avec le logiciel d'observation et d'un appareil photo. Ensuite, nous avions plusieurs petits boulots dans la semaine: ménage, cuisine, ou vaisselle, mais c'était assez rapide et dans la bonne humeur. Le reste du temps sert à se reposer, profiter du beau temps, se baigner, observer la mer pour le plaisir etc. Il y a aussi des quarts de nuit, si on dort au large: ce sont deux heures où il faut vérifier la trajectoire du bateau, sous les étoiles.

Mes attentes

Ce séjour a surpassé mes attentes. L'équipe était super sympa, nous étions bien encadrés par Camille l'écoguide et Antoine le skipper. Nous avons vu beaucoup de cétacés: rorquals, cachalots, dauphins par dizaines, tortues, poissons lune etc. Nous avons pu observer les animaux marins de très près.

Mes conseils

Pensez aux habits chauds, car les nuits au large sont fraîches, ainsi que les quarts d'observation le matin. Des habits imperméables sont aussi utiles (même si on ne prend pas l'eau normalement!).

Ce que j'en retiens

J'ai appris beaucoup sur les cétacés et un peu sur la navigation. La mission a renforcé mon envie de travailler à la protection des océans et mer, à titre personnel mais aussi professionnel.

Mes acquis

Nous avons appris à utiliser au minimum eau et électricité, à se doucher dans l'eau de mer avec des savons biodégradables etc. Cela amène à repenser son propre mode de vie à la maison et son impact sur la nature.

La mission Cétacés du Pélagos, France

Ces expéditions en voilier ont pour objectif d’étudier la biodiversité marine du large en mer méditerranée, dans le sanctuaire Pélagos des mammifères marins. L’équipage recense et...
Voir la mission

CARGEON a participé(e) à la mission Suivi de la Faune Sauvage, Afrique du sud

Mission de 14 jours, effectuée en juillet 2017

Ma participation

- Tous les 2 jours, aller changer les piles d'une dizaine d'appareils photos à déclenchement automatique et télécharger les photos sur clés USB. Nous y allions dans un pick-up, et chaque déplacement constituait un safari rien que pour nous
- Tous les 2 jours, trier les photos; nous avons pu ainsi observer des animaux invisibles de jour

Mes attentes

OUI

Ce que j'en retiens

La conscience des dangers qui menacent éléphants, rhinocéros et léopards

Mes acquis

J'ai appris à faire la cuisine pour 7 avec des récipients non adaptés à la cuisinière (lol !)

La mission Faune sauvage, Afrique du sud

En vous joignant à ce projet, vous participerez au suivi de la faune sauvage d’Afrique du Sud. Le projet d'accueil se voue à la préservation de la faune sauvage de la brousse et plus particulièrement...
Voir la mission

MAndré a participé(e) à la mission Centre de sauvegarde du loup Ibérique, Portugal

Mission de 15 jours, effectuée en juillet 2017
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Ma participation

Nous commencions à 9 h 30 avec de grandes pauses de deux heures le midi puis nous finissions vers 17 h. Les missions consistaient notamment au découpage de la viande et au nourrissage (3 x par semaine), un travail physique pour débroussailler le terrain en cas d'incendie, des rondes d'eau en particulier quand il fait très chaud. Des missions ponctuelles peuvent être demandées en fonction de la période où vous faites votre mission. J'ai par exemple aidé à effectuer des badges pour le magasin.

Mes attentes

J'ai globalement beaucoup apprécié mon séjour, en particulier le nourrissage : c'est le moment où on peut bien observer les loups et leur comportement, surtout qu'ils sont plus de deux dans un enclos. Chaque loup a ses spécificités et il y a donc à chaque fois des méthodes différentes pour les nourrir. En revanche, il faut s'attendre à un gros travail physique, du débroussaillage notamment car ils ne sont que trois salariés pour 117 hectares et ont donc énormément besoin des écovolontaires. Il faut donc s'attendre à suer ! L'équipe est très agréable et nous apprend énormément de choses sur les loups ibériques. Le cadre est particulièrement beau, nous sommes en pleine forêt avec les loups et si vous tendez l'oreille, vous pourrez les entendre hurler pendant la nuit !

Mes conseils

Ayez une bonne force physique pour effectuer certains travaux, soyez patients pour observer certains loups très timides et prenez un bon appareil photo ! Le meilleur moyen est d'aller les voir seul ou à deux pour les voir plus facilement.

Ce que j'en retiens

J'ai appris pleins de choses très intéressantes sur les loups et j'ai pu les observer comme je le souhaitais. Cela a été une très bonne expérience et nul doute que j'effectuerai d'autres missions écovolontaires !

La mission Sanctuaire Loups Ibérique, Portugal

Dans un sanctuaire dédié à la sauvegarde des loups ibériques, vous participez aux soins quotidiens prodigués aux loups, aux observations comportementales et à la maintenance du site qui se trouve...
Voir la mission

Sonia 83 a participé(e) à la mission Expéditions dans le sanctuaire Pélagos : étude des Cétacés et de la Biodiversité, France

Mission de 6 jours, effectuée en août 2017
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Ma participation

Nous devions recenser les cétacés à l aide de l application ObsenMer.

Mes attentes

Apprécié est pour moi pas assez fort. Cette mission a été une révélation... je ne veux pas m arrêter là!! Je souhaite multiplier ces séjours pour acquérir de l expérience et pourquoi pas devenir écoguide . En parallèle j ai pour ambition de me former dans la navigation, passer mon permis hauturier.

Mes conseils

Il faut le faire!!! L important est de comprendre que l homme est tellement petit face à cette beauté de la nature. Savoir aussi que si nous avons la chance d observer ces individus c est juste parce qu'ils l ont décidés. C est eux qui décident car nous sommes chez eux. Ils sont remplis de bonté, de gentillesse. L échange est tellement plus beau. Il faut comprendre qu il est tellement important de lutter contre ces hommes qui par orgueil ou pour l argent pensent que tout leurs appartient et qu'ils dominent tout!!! Conclusion: la personne qui va faire cette démarche en pensant qu elle est dans un Marineland géant, il faut absolument qu elle s imprègne de cette beauté naturelle pour sortir de cette mission avec une autre vision des choses, ou sinon elle reste chez elle...

Ce que j'en retiens

Que du bonheur et un nouveau projet.

Mes acquis

Une connaissance sur les cétacés de Méditerranée mais pas encore assez. Je veux en apprendre plus. Des souvenirs pleins la tête accompagné de frissons en sachant que j ai pu échanger avec ces individus un moment de nos vies respectives...

La mission Cétacés du Pélagos, France

Ces expéditions en voilier ont pour objectif d’étudier la biodiversité marine du large en mer méditerranée, dans le sanctuaire Pélagos des mammifères marins. L’équipage recense et...
Voir la mission

Ingrid a participé(e) à la mission Suivi de la Faune Sauvage, Afrique du sud

Mission de 28 jours, effectuée en juillet 2017

Ma participation

Monitoring des chiens sauvages d'Afriques, éléphants, lions. Vérification et entretien des caméras dans les réserves. Evaluation des espèces présentes sur chaque zone des réserves grâce aux photos des caméras.

Mes attentes

J'ai beaucoup apprécié ce séjour, il correspondait parfaitement à mes attentes.

Mes conseils

Il faut être à l'aise en anglais pour profiter pleinement de la mission.

Ce que j'en retiens

De nouvelles connaissances sur la faune et la flore sud-africaine, de nouvelles rencontres.

Mes acquis

L'anglais.

La mission Faune sauvage, Afrique du sud

En vous joignant à ce projet, vous participerez au suivi de la faune sauvage d’Afrique du Sud. Le projet d'accueil se voue à la préservation de la faune sauvage de la brousse et plus particulièrement...
Voir la mission

Charlotte a participé(e) à la mission Programme de réintroduction des Chevaux de Przewalski, Mongolie

Mission de 15 jours, effectuée en juillet 2017

Ma participation

Avec les autres éco-volontaires, nous partions par groupes de deux ou trois personnes afin d'étudier l'environnement des chevaux. De 6h à 11h du matin, à une certaine distance des animaux, nous prenions des notes sur la température qu'il faisait, notre altitude, le temps et l'attitude du groupe de takhis que de nous suivions.

Mes attentes

Oui ce fut une expérience unique pour moi que je recommencerai volontiers. J'ai choisi un séjour de 15 jours pour ma première mission, afin de voir si l'aventure me plaisait vraiment et sincèrement j'y serais bien restée 15 jours de plus. Même si je conseille de prendre de quoi s'occuper pour les après midi sans activités organisées, cette mission a pu me vider la tête par ces paysages, cette immersion dans une autre culture et la rencontre avec une population différente, mais sachez que l'on écoute également du Bruno Mars à l'autre bout de la planète ! Ne craignez pas d'être mal accueilli par les habitants de la Mongolie car ils sont vraiment adorables !

Mes conseils

Si vous voulez agir pour l'environnement, que vous n'avez pas peur de l'aventure et des retournements de situation, l'éco-volontariat est fait pour vous ! Plus précisément si vous souhaitez vous changer les idées, la Mongolie sera à la hauteur de vos attentes !

Ce que j'en retiens

De la maturité, principalement. J'ai décidé de partir seule à l'aventure du haut de mes 18 ans et cela m'a fait énormément grandir. Tout le monde devrait faire une mission comme celle ci s'il en a les moyens et dès le plus jeunes âge (même s'il n'y a pas d'âge pour le faire). A mon retour, j'ai pu confirmer à mes proches que c'est cette vie là qui me plait, remplie d'aventure, de retournements, de surprises et de nouveaux paysages. Je repartirai pour une nouvelle mission j'en suis sûre.

Mes acquis

Je souhaite travailler pour des projets environnementaux, le fait d'avoir agit pour les chevaux de Przewalski sera un gros atout pour la suite de mes études comme pour le monde du travail. Je pense pouvoir également être de plus en plus apte à parler auprès des autres, je suis beaucoup moins timide et je n'ai plus peur d'oser. Bref j'ai moins peur d'être confrontée à de nouvelles situations !

La mission Chevaux de Przewalski, Mongolie

Cette mission s’intéresse au programme de réintroduction des chevaux de Przewalski, dans un parc national de Mongolie. Vous participerez au suivi scientifique des populations de chevaux réintroduites...
Voir la mission

Alix a participé(e) à la mission Programme de réintroduction des Chevaux de Przewalski, Mongolie

Mission de 10 jours, effectuée en juillet 2017
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Ma participation

Nous avons travaillé du lundi au vendredi dans la parc pour le monitoring des chevaux. Tous les matins nous nous réveillons vers 5H30 pour un départ dans le parc à 6H. Notre coordinateur nous déposait à notre harem et nous le suivions toute la matinée en relevant la température, le vent, les coordonnées GPS, l'activité du harem.
Super paysage, petit déjeuner dans le parc, et observation de la vie sauvage dans sa globalité !
Nous rentrions au camp vers midi, et l'un des groupes s'occupait de saisir les données dans les ordinateurs du centre de recherche.
Et puis temps libre l'après midi.

Mes attentes

Ce séjour a été un expérience incroyable. J'ai beaucoup apprécié les paysages, la vie sauvage, la connexion avec la nature, l'utilité de notre séjour, notre participation au projet. Je me suis vraiment ressourcée dans les steppes. Le groupe d'éco volontaire était top, nous avons beaucoup partagé et rit !

Mes conseils

Je conseille aux eco-volontaires d'être pro-actifs, et de demander comment ils peuvent se rendre utile pour le projet autrement que par le travail le matin. Il y a la possibilité de s'impliquer plus si vous le souhaitez(relevé des pièges caméras dans le parc...). Je ne me suis jamais ennuyée, j'avais pris des bouquins et des jeux de carte pour les après-midis, mais nous avons aussi profité des steppes, fait du cheval, randonnées entre eco volontaires. C'est très cool, une vraie invitation à la déconnexion et au repos ! Attention il n'y a pas internet, ni de réseau, et la ville se trouve à 2H ou plus selon la circulation. Il faut être préparé à vivre loin de tout.

Ce que j'en retiens

Si je devais résumer en quelques mots je dirais : rencontre, partage, sérénité, dépaysement ... Exactement ce que je recherchais en prenant par à ce projet.

Mes acquis

L'anglais était indispensable pour communiquer et je me suis éclatée à parler anglais à nouveau. Cela m'a permis de travailler à nouveau mon niveau et envisager de travailler en anglais à mon retour en France. J'ai pris aussi beaucoup de recul durant ce voyage par rapport au rythme de la vie en France, au travail ... J'espère garder cet état d'esprit encore un moment ! La patience : les mongols ne sont jamais à l'heure, vous n'avez pas toujours les infos sur les activités ... et c'est comme ça ! et on s'y fait très bien. On se laisse porter par la vie cool dans les steppes !

La mission Chevaux de Przewalski, Mongolie

Cette mission s’intéresse au programme de réintroduction des chevaux de Przewalski, dans un parc national de Mongolie. Vous participerez au suivi scientifique des populations de chevaux réintroduites...
Voir la mission