French English

Témoignages d'ecovolontaires

Vous avez participé à l'une de nos missions ?
Laissez-nous votre témoignage

Yves a participé(e) à la mission Forêt Amazonienne : recherche, conservation, et développement durable dans la réserve de Manu au Pérou

Mission de 42 jours, effectuée en mai 2019
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Ma participation

Aide a la remise en états des "Biogardens" utilisés par les familles les plus pauvres de la communautés de "Salvacion".
Enquête de terrain, en foret amazonienne sur la faune, la flore, les fungi (champignons). Entré des datas récoltées dans les bases de données.
Sorties en foret 8H30-12H et 14H-17H, quelque fois 5H-9H ou aussi 19H-23H.

Mes attentes

Oui complètement. Apres une adaptation de quelque jours et des formations quotidiennes étalées sur plus d’une semaine, (dont la sécurité en foret amazonienne), j’ai pu rejoindre les groupes de travail qui relèvent les informations sur le terrain, relever les cartes mémoires de «camera-trap » dispersées dans la forêt J’ai pu observer des singes avant leur réveil, des insectes de toutes sortes, des plantes, des grenouilles, des papillons, des serpents, des tapirs, des empreintes de guépard et de puma... L’environnement est multiculturel (Australie, Germany, canada, pays bas,..), et multi-âge (de 18 a 60ans et +, ce qui donne une grande richesse au échanges que l’on a entre écovolontaire et avec le staff, les coordinateurs/trices, et les chercheurs qui font des études de 6 mois dans leur domaine.

Mes conseils

Oui, bien préparer son matériel comme indiqué dans la liste, apprendre un peu la langue espagnol. Garder l'esprit ouvert et positif

Ce que j'en retiens

Je comprends ce que biodiversité signifie. Je sais que la reconstruction de la forêt humide est possible, partout sur terre. C'est un gros message positif pour la planète.

Mes acquis

La connaissance des animaux, des plantes, des "fungi" et l'équilibre qu'ils donnent pour la vie sur terre. On n'a qu'une seule planète, il faut la conserver, la préserver.

La mission Forêt Amazonienne, Manu, Pérou

C'est au sein de la forêt Amazonienne du Pérou, dans la réserve de Manu, que vous pouvez participer à un programme complet de conservation, de recherche scientifique, et de soutien au développement...
Voir la mission

Charlotte a participé(e) à la mission Forêt Amazonienne : recherche, conservation, et développement durable dans la réserve de Manu au Pérou

Mission de 33 jours, effectuée en juillet 2018
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Ma participation

Chaque début de semaine, un grand tableau était affiché décrivant les différentes missions de la semaine pour chacun. Nous avions une mission le matin (8h-12h) et une l'après midi (14h-16h/17h). Nous étions répartis en groupe et les missions était très variées: mise en place de piège à papillons, recherche et observation de différentes espèces de singe, entretien du jardin bio, observation des reptiles , etc... De temps à autre, il y avait des balades nocturnes organisées avec certains d'entre nous. A partir de 21h/21h30 nous partions pour la forêt car c'est la nuit que nous pouvions observer plus de reptiles et d'insectes (grenouilles, araignées, serpents, etc ...).
Le samedi soir il y avait des soirées d'organisées, le dimanche était notre jour de pause et le soir c'était cinéma !

Mais il n'y avait pas que cela, nous avions souvent l'occasion d'aller rendre visite à des villages alentours en bateau, ou d'aller nous baigner dans les rivières ou dans le fleuve.

Enfin, une dernière partie EXCEPTIONNELLE de mon programme: vu que je parlais un peu espagnol, on m'a proposé de partir pendant une semaine dans le village de Boca Manu afin de construire la structure d'une jardin bio ! ... Et j'ai dit oui bien évidemment!!
Nous étions 4 femmes et en 4 jours nous avions tout construit ! Les petites écolières n'en revenaient pas et les hommes les plus macho du village encore moins ! Nous avions bien rigolé et ce fut riche d'expérience !

Mes attentes

J'ai tout à fait apprécié mon séjour ! Je voulais être déconnectée du monde que l'on connais, je voulais retrouver nos origines, la mère Terre, la vraie. Les premiers et derniers jours ont été consacrés à la visite de la ville de Cuzco, ce qui a permis de découvrir un nouveau paysage et de nouveaux modes de vie. Puis l'arrivée dans la jungle … Je ne vous en parle même pas tellement ce fut époustouflant à mes yeux ! Je sortais de 2 années de classe préparatoire, j'avais besoin de me vider la tête et d'évacuer le stress, pendant un mois je n'ai eu qu'une seule raison de me prendre la tête: "Quel déguisement je vais choisir pour la soirée du samedi soir ?" :p Enfin bref, être allongée sur un hamac avec la forêt à perte de vue, d'une certaine manière ça détend beaucoup !

Mes conseils

Prévoyez un bon nombre de vêtements de rechanges car il fait souvent humide et le linge à du mal à sécher après avoir été lavé. Prévoyez des vêtements chauds aussi pour le soir, car avec l'humidité et quand il vient de pleuvoir des trombes d'eau il fait assez froid. Et aussi un point qui me tient à cœur ! Ne prenez pas des tas de médicaments avant de venir. Les vaccins restent importants mais le médicament pour le paludisme provoque souvent des effets indésirables bien plus graves que la maladie elle même ! En sachant bien une chose, la forêt contient des arbres qui apportent des remèdes naturels ! Quand nous sommes arrivés, on nous a présenté un arbre qui pouvait soigner le palu ! OUI c'est magique !

Ce que j'en retiens

Un regard totalement différent sur notre monde, voila ce que cela m'a apporté ! J'ai appris les différentes méthodes pour voir l'état de santé de la forêt, voir si elle arrive à se régénérer après avoir été détruite … Et oui la vie revient malgré tout le mal qu'on peut lui avoir fait, même si elle n'en ressort pas indemne aujourd'hui à cause du réchauffement climatique !

Mes acquis

Depuis mon voyage, beaucoup de choses ont changé dans ma vie, dans mon état d'esprit. - Je ne mange plus du tout de produits à base d'huile de palme , je les boycott ! - Je souhaite faire un métier où je travaillerai en extérieur. Comme je suis en école de Commerce, le bureau est un passage assez courant mais rester enfermée ce n'est pas pour moi ! - Je ne me soigne plus avec des médicaments qui ne font qu'empirer l'état de notre système immunitaire. Les plantes, les huiles essentielles sont des remèdes bien plus efficaces qui font de plus en plus partie de mon quotidien. - Enfin, aujourd'hui je m'engage pour protéger cette Terre qui est notre seule et unique maison, notre seule mère à tous. Je souhaite m'initier au Chamanisme afin d'être encore plus proche de ce qui nous à vu naître et où nous retournerons poussière ... Je reviendrais dans ce pays, je reviendrais dans la forêt c'est sûr et certain ! Mais cette fois ci je veux pouvoir rencontrer de vrais peuples autochtones et apprendre leurs savoirs. BLOG : http://ecovolontariatperou2018.eklablog.com/ (je ne l'ai toujours pas commencé mais des photos et vidéos sont à venir !)

La mission Forêt Amazonienne, Manu, Pérou

C'est au sein de la forêt Amazonienne du Pérou, dans la réserve de Manu, que vous pouvez participer à un programme complet de conservation, de recherche scientifique, et de soutien au développement...
Voir la mission

Pierre a participé(e) à la mission Forêt Amazonienne : recherche, conservation, et développement durable dans la réserve de Manu au Pérou

Mission de 33 jours, effectuée en octobre 2016
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Ma participation

J'ai participé aux différentes activités proposées pour la mission.
Les horaires étaient variables en fonction des activités. Parfois on se lève très tôt le matin par exemple pour l'observation et le comptage des oiseaux. Parfois on finit tard dans la nuit pour les études d'observation nocturnes. Mais l’enchaînement des journées est bien pensé.
Le dimanche est le jour de repos, bien mérité.

Mes attentes

J'ai tout simplement adoré. C'était au delà de mes attentes.

Mes conseils

2 semaines, c'est suffisant si vous voulez changer d'air mais un peu court si vous voulez vraiment vous investir. 4 semaines, c'est bien. Davantage, c'est encore mieux. N'hésitez pas à prendre un peu de matériel photo avec vous. Besoin de conseils supplémentaires ? N'hésitez pas à m'écrire.

Ce que j'en retiens

Beaucoup d'images et de sons resterons en mémoire. J'ai aussi rencontré des personnes vraiment formidables avec lesquels je garde contact. Que ce soit parmi les autres volontaires que des personnes du staff. Je me suis senti proche de la nature. Cette richesse m'a impressionné. Ça donne envie de la préserver. J'ai hâte d'y retourner.

Mes acquis

Il s'agit d'une expérience très enrichissante tant du point de vue scientifique qu'humain. Je me suis senti utile pour la conservation de la biodiversité, même à mon petit niveau.

La mission Forêt Amazonienne, Manu, Pérou

C'est au sein de la forêt Amazonienne du Pérou, dans la réserve de Manu, que vous pouvez participer à un programme complet de conservation, de recherche scientifique, et de soutien au développement...
Voir la mission

Camille a participé(e) à la mission Forêt Amazonienne : recherche, conservation, et développement durable dans la réserve de Manu au Pérou

Mission de 14 jours, effectuée en mars 2017
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Ma participation

Je n'ai pu participer à ce projet que pendant deux semaines. En début de mission, 4 jours sont prévus pour l'accueil des participants (première journée), le briefing + visite de Cuzco (deuxième jour) et le trajet jusqu'au centre (deux jours). Deux jours sont consacrés à la formation puis on peut participer aux différentes activités (la formation dure 4 jours pour les séjours plus longs).
Les différentes missions sont en rapports avec le suivi de la régénération d'une bande de jungle après exploitation humaine: pose et relevé de pièges à batracien, reptile, papillon, marche diurne et nocturne, suivi de la population d'oiseaux... Chaque volontaire a un planning journalier organisé sur 4 périodes: tôt le matin (entre 4 et 5h du matin), après petit-déjeuner (8h), après déjeuner (14h) et après diner (19h30). Les sorties sont plus ou moins longues et certains repas peuvent être pris dans la jungle, dans un superbe décor!
Certains animaux (batraciens, reptiles, papillons) sont ramenés au centre pour être identifiés, mesurés, pesés, avant d'être ramenés là où ils ont été trouvés.
Des temps de travail au centre sont aménagés pour réparation des pièges,entrée des données dans les systèmes d'information,rangement de la salle de travail...
Chaque volontaire/membre du staff est aussi chargé d'aider en cuisine une journée entière (la fréquence dépend du nombre de personnes présentes au centre)et participe à des débriefs en espagnol et en anglais au reste du centre.
Enfin des journées de travail sont prévues dans la ville de l'autre côté du fleuve pour aider dans des jardins bios et donner des cours d'anglais à la population.

Mes attentes

J'ai adoré ce séjour. L'ensemble de l'équipe est passionnée, adorable et toujours prête à donner des explications sur son travail. Les sorties dans la jungle sont nombreuses, et on ne m'a jamais dit non quand j'ai voulu participer à des sorties où je n'avais pas été prévue (je voulais vraiment rentabiliser mon séjour!). En peu de temps j'ai vu beaucoup d'animaux et pu participer aux activités dans les jardins bios. Le logement était parfait, pas trop rustique (le centre accueille aussi des touristes, c'est sans doute pour ça) et les autres volontaires étaient très sympas et motivés. J'ai beaucoup aimé les soirées du Samedi (Saturday night fun!) pendant lesquelles deux personnes sont en charge d'organiser des activités pour le reste du groupe et les soirées film du Dimanche.

Mes conseils

Il faut être conscient que ce projet est physique: on marche beaucoup, longtemps et parfois de nuit uniquement éclairé d'une lampe torche. Je conseille d'apporter des semelles à glisser dans les bottes (fournies au centre) ce qui limite les dégâts les longues journées de marche. Apporter une bonne lampe frontale, voire deux, et des piles de rechanges (en une seule semaine de travail j'en ai usé une paire et on a vraiment besoin d'une bonne lumière pour marcher de nuit dans la jungle! ). Beaucoup d'anti-moustiques aussi, on se fait vite dévorer. Le programme est défini pour la semaine mais peut être bousculé par le temps: j'ai du rentrer en catastrophe un soir à 1h du matin car nous avons été surpris par la pluie. Les traversées de la rivière sont parfois rendues impossibles par la montée du niveau de l'eau. Enfin, l'espagnol n'est pas indispensable mais est certainement un plus car certains membres du personnel ne parlent pas du tout anglais. Il faut au moins être prêt à tenter de parler "spanglish".

Ce que j'en retiens

J'ai beaucoup appris sur les méthodes scientifiques de monitoring de la jungle, des animaux ainsi que sur l'agriculture durable. Beaucoup de livres et de publications sont mises à disposition des volontaires ce qui permet de creuser les sujets qui nous intéressent. J'ai eu l'impression d'être réellement utile pendant mon court séjour ce qui est très appréciable.

Mes acquis

J'ai pu améliorer mon anglais et commencer à apprendre l'espagnol, ce que je continue de France depuis. Je ne pourrais pas utiliser les connaissances animales que j'ai acquises dans mon travail de tous les jours mais j'ai pu monter en compétence sur les méthodes de mise en place d'études scientifiques et l'exploitation des résultats. Enfin, on apprend également des méthodes d'agriculture/jardinage durable qui sont toujours utiles pour qui a/souhaite avoir un jardin!

La mission Forêt Amazonienne, Manu, Pérou

C'est au sein de la forêt Amazonienne du Pérou, dans la réserve de Manu, que vous pouvez participer à un programme complet de conservation, de recherche scientifique, et de soutien au développement...
Voir la mission

Emilie a participé(e) à la mission Forêt Amazonienne : recherche, conservation, et développement durable dans la réserve de Manu au Pérou

Mission effectuée en juin 2016
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Ma participation

En tant que volontaire on est associés aux études scientifiques et écologiques menées et/ou supervisées par le projet Forêt Amazonienne : recherche, conservation, et développement durable au Pérou. Les études sont multiples: papillons, oiseaux, amphibiens et reptiles, chauves-souris… Le planning, programmé en avance, est différent tous les jours ce qui permet d’avoir la chance de participer à tout. Les journées commencent avec un petit déjeuner à 7H du matin, avant un début de travail à 8H jusque 12H30 pour le déjeuner et une reprise de 14H à 16/17H. Les horaires varient en fonction des activités (parfois on peut commencer à 4H30 du matin, mais dans ce cas on a la matinée off). Le dimanche est libre! Pour plus d’infos, j’en dis plus sur mon blog http://emilie-3i7iw3.wix.com/1-an-pour-ma-planete#!juin-2016/acb0f

Mes attentes

J’ai ADORE. J’ai participé à de nombreux projets d’éco-volontariat mais celui-ci est mon préféré. Au delà du fait que le pays est magnifique et qu’être dans la jungle amazonienne est magique, le travail fait sur place est très intéressant et divers… et on apprend beaucoup de choses. Ils mettent un accent sur l’apprentissage, ils prennent le temps de nous former. Ils prennent aussi de stagiaires pour une plus longue durée, et je ne peux que le conseiller!

Mes conseils

Pour ceux qui prévoient de venir 2 semaines, sachez qu’il faut compter plusieurs jours avec le trajet aller/retour de Cusco au centre ainsi que la journée d’acclimatation à Cusco. Bref, au final c’est « seulement » 10 jours dans la forêt ce qui est très peu vu tout ce qui a à voir et faire. Privilégiez les séjours de plus d’un mois. Encore mieux, les stages de plusieurs mois! Les conditions de vie sur place sont au top pour un endroit aussi reculé. N’hésitez pas à venir vos douceurs préférées, car c’est régime « riz » matin/midi/soir. Par contre, on ne peut rien faire contre les moustiques, araignées, et autres bébêtes qui piquent. Soyez surs que vous pourrez vivre avec ça + avec l’humidité et la chaleur de cette région. Les activités sont physiques, on marche beaucoup. Soyez prêts ;)

Ce que j'en retiens

- Une meilleure connaissance de la forêt amazonienne et les problématiques écologiques qui vont avec.- L’apprentissage de la faune locale: différentes espèces d’oiseaux, de papillons, de grenouilles, serpents...- Et tout simplement le sentiment d’avoir agi pour la bonne cause

Mes acquis

La preservation de notre environnement à tous les niveaux. Pour ceux qui ont un background scientifique/biologique/ecologique, cette mission est faite pour vous!

La mission Forêt Amazonienne, Manu, Pérou

C'est au sein de la forêt Amazonienne du Pérou, dans la réserve de Manu, que vous pouvez participer à un programme complet de conservation, de recherche scientifique, et de soutien au développement...
Voir la mission

stéphanie a participé(e) à la mission Forêt Amazonienne : recherche, conservation, et développement durable dans la réserve de Manu au Pérou

Mission effectuée en décembre 2014
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Ma participation

Une fois arrivés au centre à Manu, près de la forêt, nous avons participé à différents projets en cours. Les projets sont coordonnés par les salariés du centre et/ou par les volontaires de 6 mois. Il y a de nombreux projets en cours, et chaque semaine, un programme est réalisé par le centre pour déterminer qui participe à quel projet chaque jour (entre 2 et 4 volontaires par projet par jour). On participe donc à un projet différent chaque jour sur la 2ème semaine. Les projets en cours dépendent de la période, des conditions météo... Pour les horaires, c'est selon les projets, parfois 5h avant le petit déjeuner, le plus souvent 8h le matin, et retour à 12h ou 15h/17h pour les projets à la journée. Quelques fois des sorties de nuit vers 20h.  En décembre, j'ai pu participer aux projets suivants : - comptage et observation des perroquets : au lever du soleil, nous nous installons au bord de la rivière, et nous comptons, notons et observons les perroquets qui viennent sur la falaise (2h).- identification des papillons : dans les filets suspendus à 2m, 5m et 10m, nous attrapions les papillons, mesurions leurs ailes et la taille de leur corps, les identifions, marquions une aile et les relâchions (la journée dans la forêt). - grenouilles : attraper les grenouilles près de la zone humide (20h, de nuit); puis le lendemain matin, identification et mesure des différentes espèces récoltées. Les grenouilles étant particulièrement sensibles à la qualité de l'environnement, elles sont un bon indicateur de l'amélioration ou de la dégradation de la qualité de l'eau et de l'air.- jardin potager : il a été installé au centre pour faire des essais à transposer ensuite au village. Comme ce n'était pas la période de plantation, nous avons fait de l'entretien (avant le petit déjeuner, le matin, puis pause aux grosses chaleurs et reprise en milieu d'après midi).- observation des traces de félins : suivre les sentiers, observer les traces (nous en avons trouvé 19 de 2 animaux différents !) et préparer des zones de terre meuble pour essayer d'avoir de belles traces.- mesure des arbres : après avoir tracé une ligne de 50m en plein milieu de la forêt, nous avons mesuré tous les arbres de plus de 10 cm de circonférence, récolté quelques feuilles, estimé la hauteur...Tout en participant à ces différents projets, nous passons du temps dans la forêt, et pouvons donc avoir la chance d'observer de nombreux animaux : signes (tous les jours), paresseux (exceptionnel !), insectes, grenouilles, oiseaux...

Mes attentes

Le séjour était super, participer aux différents projets, passer des heures dans la forêt Amazonienne, était pour moi la réalisation d'un rêve. Dépaysant, convivial, instructif... Les activités sont diversifiées : les membres du staff nous permettent de participer à des projets différents chaque jour la 2ème semaine pour avoir une vision globale de ce qui est fait là bas. Juste frustrant de ne participer réellement que 4 jours aux projets. Et en 15 jous, difficile de voir la portée réelle des données récoltées. L'ambiance est très conviviale, entre les volontaires et avec les membres du staff. Ce sont principalement des jeunes (moyenne d'âge 25/30 ans), les liens se créent naturellement et simplement.

Mes conseils

2 semaines d'écovolontariat, c'est vraiment trop court pour profiter au mieux de cette expérience. La première semaine, entre le jour d'arrivée, le temps de trajet vers le centre (1.5 jour), les temps de présentation et de formations, nous n'avons fait qu'une courte balade en forêt. C'est la 2ème semaine que nous avons vraiment pu participer aux projets, soit seulement 4 jours pleins, puis il a fallu reprendre la route pour rentrer à Cusco. Rester 1 mois ou plus, permet donc de plus participer aux différents projets.La plupart des volontaires et tous les membres du staff parlent anglais (langue maternelle). il faut donc s'attendre à faire de l'anglais intensif !!! Dans tous les cas, vous comprenez très bien les consignes, et ce n'est pas un obstacle, sauf pour faire mieux connaissance avec les autres volontaires.

Ce que j'en retiens

Découvrir la forêt Amazonienne, voir de nombreux animaux, participer aux projets en cours, c'est une expérience unique. Cependant, en 15 jours ou même 1 mois ou 2, on ne peut qu'apporter notre bonne volonté aux projets en cours. Ne pas espérer développer de nouveaux projets ou influencer ceux en cours.

Mes acquis

Continuer à respecter la nature, et avoir un comportement responsable dans les actions de tous les jours, notamment vis à vis de nos modes de consommation. La société de consommation, les emballages à tout va, l'huile de palme dans les produits industriels, les steaks hachés des hamburgers... ont tous un point commun de l'autre côté de la planète : la déforestation ! Nous pouvons agir ICI, pour protéger la forêt la-bas !

La mission Forêt Amazonienne, Manu, Pérou

C'est au sein de la forêt Amazonienne du Pérou, dans la réserve de Manu, que vous pouvez participer à un programme complet de conservation, de recherche scientifique, et de soutien au développement...
Voir la mission