French English

Témoignages d'ecovolontaires

Vous avez participé à l'une de nos missions ?
Laissez-nous votre témoignage

Audrey a participé(e) à la mission Etude et conservation de la Loutre à longue queue, Brésil

Mission effectuée en septembre 2015
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Ma participation

J'ai intégré la mission de protection des Loutres à Florianopolis début septembre. Du lundi au vendredi de 8h à 17h30 ou 18h. La journée commence par la préparation de la nourriture à 8h puis à 8h30 commence le tour des enclos pour nourrir les loutres. Cela dure environ une heure. Ensuite il faut aider au nettoyage des enclos et enfin nettoyer la cuisine où se préparent les repas.D'autres animaux étaient hébergés durant mon séjour dans le projet: des perroquets, deux petits singes, un toucan et un raton qu'il fallait aussi nourrir.  La préparation des repas du soir se faisait à partir de 16h, l'alimentation commence à 16h30 et prend environ 1h. Il faut ensuite nettoyer la cuisine. Les activités du début d'après-midi variaient: j'ai participé aux activités de sensibilisation de jeunes écoliers venus visiter le centre, si le temps le permet il y a un tour du lac prévu en kayak afin de collecter des données sur les loutres vivant dans les abris autour de ce lac. J'ai participé au jardinage afin d'aménager les espaces du centre.

Mes attentes

Ce séjour dépassait mes attentes. Les scientifiques responsables de cette mission sont attentifs et présent avec l'écovolontaire. Le travail est plaisant et le cadre est incroyable. Les chambres et commodités mises à disposition des écovolontaires (salle de bain, cuisine) sont propres et tout est fait pour que l'écovolontaire se sente bien.

Mes conseils

Concernant les équipements, ne pas hésiter à apporter des bottes et un k-way aussi bien pour la pluie que pour le travail de manière général (on entre dans les enclos faits de terre).

Ce que j'en retiens

La découverte de l'écovolontariat que je ne connaissais pas. La découverte d'une problématique importante au Brésil: la protection des loutres en voie de disparition. La connaissance plus approfondie de la culture brésilienne et l'échange avec les locaux et les scientifiques de la mission.

Mes acquis

Le respect et la protection de l'environnement, l'entre-aide.

La mission Loutre à longue queue, Brésil

Le projet a comme principal objectif d'étudier et de protéger les loutres au Brésil. Cette mission d'écovolontariat vous offre l'opportunité d'étudier les loutres à longue queue sauvages dans leur...
Voir la mission

Joséphine a participé(e) à la mission Expéditions dans le sanctuaire Pélagos : étude des Cétacés et de la Biodiversité, France

Mission effectuée en juin 2015
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Ma participation

Dès le matin, et pendant deux heures, par groupe de trois, nous observions la mer à l'aide de jumelles afin d'y apercevoir d'éventuels souffles de rorquals ou cachalots, des sauts de dauphins, des oiseaux marins, ou encore des raies, des poissons lunes et également des bateaux. Chaque rencontre avec une espèce était rapportée sur une fiche de route, afin de noter ses coordonnées, et une fiche de comportement pour les mammifères marins, avec l'aide, bien sûre , de notre éco-guide. La relève de l'équipe de quart s'effectue toutes les deux heures afin de pouvoir se reposer. Il faut également cuisiner de bon petit plat pour le reste de l'équipage, et nettoyer le bateau (20 minutes par jours suffisent), et faire la vaisselle à l'eau de mer avec joie et bonne humeur ! Ces trois tâches sont réparties entre les écovolontaires tout au long de la semaine.   Lors des nuits passées au large, les quarts sont aussi opérationnels. Pendant deux heures il faut surveiller les bateaux aux alentours afin d'éviter une collision, et réveiller le skippeur si besoin, après avoir fait le nécessaire pour avertir les autres bateaux de notre présence. Malgré la fatigue, la nuit nous pouvons faire de belles rencontres comme des dauphins qui viennent jouer près du bateau au clair de lune et entendre, parfois, des souffles... Au milieu de l'immensité, nous ne sommes pas seuls !

Mes attentes

Comment ne pas avoir apprécié une si belle expérience ? Découverte de la vie à bord, de très belles rencontres humaines, des moments de partage et de franche rigolade ! Avec, en prime, une éco-guide au top, prête à répondre avec justesse à toutes nos questions. De plus, nous avons eu l'immense chance d'avoir croisé de nombreux cétacés, dauphins blanc et bleu, de risso, rorquals et même au cachalot au loin. Les rorquals, deux jours d'affilés, nous ont offert un spectacle fabuleux:  des sauts majestueux !La coupure avec le monde extérieur pendant quelques jours procure un moment de calme et d’apaisement, et  c'est des étoiles pleins les yeux que nous sommes revenus au port.

Mes conseils

N'oubliez pas une boite de "mer calme" et de mettre de la crème solaire sur le nez !

Ce que j'en retiens

La mission m'a apporté énormément de connaissances sur les cétacés et leur comportement, ainsi que quelques notions de navigation. Regarder l'horizon pendant plusieurs heures m'a permis de développer ma concentration et ma patience...!

Mes acquis

Vivre une semaine sur un bateau sans avoir la possibilité de ravitaillement, m'a fait prendre conscience de l'importance de la gestion de l'eau. Stop le gaspillage !

La mission Cétacés du Pélagos, France

Ces expéditions en voilier ont pour objectif d’étudier la biodiversité marine du large en mer Méditerranée, dans le sanctuaire Pelagos des mammifères marins. L’équipage recense et...
Voir la mission

Clément a participé(e) à la mission Etude et conservation de la Loutre à longue queue, Brésil

Mission effectuée en juin 2015
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Ma participation

Nous avions diverses missions :- Effectuer le nourrissage des animaux le matin et le soir- Partir en randonnée ou en kayak pour trouver des informations sur la population de loutres sauvages- Créer des infrastructures pour les animaux en captivité- Créer des infrastructures pour le centre en lui-même et pour les futurs éco-volontaires 

Mes attentes

Le projet correspondait en tout point à mes attentes. Attention à la culture et la mentalité brésilienne. Elle est très différente, il faut un temps d'adaptation pour ce mettre au rythme brésilien.

Mes conseils

Protéger-vous des moutisquesPréparer votre voyage pour savoir ce que vous voulez visiter sur l'île ou en-dehors. Nous avons par exemple pu visiter sur un week-end les chutes d'Iguazu. 

Ce que j'en retiens

Enormément de choses. Une ouverture sur le monde et sur les différentes cultures.La sensation qu'il est trop tard pour réagir efficacement pour sauver les différents eco-systèmes. Il est trop tard car trop de mal a été fait, mais il est nécessaire d'agir maintenant.Le partage, la convivialité... 

Mes acquis

L'humilité et le partage

La mission Loutre à longue queue, Brésil

Le projet a comme principal objectif d'étudier et de protéger les loutres au Brésil. Cette mission d'écovolontariat vous offre l'opportunité d'étudier les loutres à longue queue sauvages dans leur...
Voir la mission

Pascale a participé(e) à la mission Expéditions dans le sanctuaire Pélagos : étude des Cétacés et de la Biodiversité, France

Mission effectuée en août 2015
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Ma participation

6 volontaires sur le bateau plus l'Eco-guide :  nous avions dans le cadre de notre mission hebdomadaire quelques taches effectuées dans la bonne humeur et en groupe.Par groupe de 3 les taches subalternes mais indispensables : nettoyage et entretien du bateau, préparation des 2 repas - déjeuner et diner -  et pour finir la vaisselle.Nous avions entre 1 et 2 de  ces taches qui prenaient guère de temps et qui étaient partagées en fonction des affinités. Certains préférant de loin la vaisselle à la cuisine alors que moi... je préfère cuisiner ;-)2 à 3 fois par jour à partir de 8h30, toujours par groupe de 3 - groupes définis dès notre arrivée suivant le numéro attribué - nous prenions notre quart : observation sur 90° à l'avant pour l'un et de chaque côté pour les 2 autres. On ne regarde pas derrière nous !!!! L'un avait les jumelles, l'autre la feuille de relevés et le 3eme la fiche d'identification des cétacés. Branle bas de combat dès qu'un cétacé pointait le bout de son aileron. Le temps le permettant, nous avons pu également dériver au large pendant 2 nuits et là... 1 quart de nuit par nuit à partir de 23 heures par groupe de 2. Ambiance étrange... Je n'imaginais pas qu'il put avoir autant de circulation. Le capitaine du bateau - Jo - participait lui 'lensemble des évenements du bateau mis à part l'observation de jour.... Y'a-t-il un pilote sur le bateau ? OUIIIIII ! 

Mes attentes

Passées les 2 premières heures, le temps de mémoriser les prénoms, les provenances, de déterminer qui prend telle couchette et notre numéro de matelot tout a fonctionné commé sur un bateau.Espace réduit et bonne humeur.Je ne voulais pas avoir d'à priori aussi je n'avais rien lu des témoignages pendant que les choses se dérouleraient naturellement. Et puis qu'est-ce que j'y connaissais moi à la vie d'un bateau...Belle semaine, beau temps, de belles rencontres avec les humains et les cétacés même si nous aurions aimé en voir plus.... de cétacés. Pourtant nous avons été gatés : mutitude de dauphons, globicéphales, rorquals et même pour 2 d'entre nous cachalot ! 

Mes conseils

Crême solaire et petit coussin pour les postérieurs fragiles. Moi j'ai adopté le tee-shirt manches longues aux heures chaudes d'observation ainsi que la casquette de rando - grande visière et protection pour la nuque et les oreilles. 

Ce que j'en retiens

Je suis plongeuse donc des dauphns j'en ai vu un certain nombre... sous l'eau... par contre sur cette mission j'ai du développer mon sens de l'observation. Cherchre un souffle, un aileron demande de la concentration et ça 2 heures durant. Mais quelle joie sur le bateau dès qu'un cétacé est apperçu. Tout le monde sur le pont !!!

Mes acquis

Nous avons malheureusement aperçu de nombreux déchets. J'étais déjà très sensibilisés en tant que plongeuse à cette dégradation. Je continuerais à "prêcher" dans ce sens : pas de mégots par terre, utilisation systématique des poubelles de recyclage.Je parle aussi au quotidien de cette mission afin de montrer qu'il y a celle-ci mais que beaucoup d'autres existent également qui permettent à des familles avec enfants, à des hommes et femmes qui sont malades en bateau, etc, de participer  au quotidien ou ponctuellement à des missions de volontariat diverses et variées pour que nous, nos enfants contineunt à découvrir les beautés de notre planète.

La mission Cétacés du Pélagos, France

Ces expéditions en voilier ont pour objectif d’étudier la biodiversité marine du large en mer Méditerranée, dans le sanctuaire Pelagos des mammifères marins. L’équipage recense et...
Voir la mission

Fanny a participé(e) à la mission Sanctuaire des singes Vervets en Afrique du sud

Mission effectuée en août 2015
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Ma participation

Le travail est assez varié, on peut s'occuper de l'eau, de la nourriture, du lait ou bien d'un singe si nécessaire. Tout dépend de ce qui se passe au sanctuaire. Les horaires ( d'hiver la bas ) étaient de 7h a 17h avec une pause le matin et une a midi. L'ambiance pour travailler est très décontracté mais cela reste tout de même un travail qu'il faut faire soigneusement.

Mes attentes

Le sanctuaire de singes vervets était pour ma part ma première expérience d'écovolonteriat et fut une expérience unique et magique ! Le séjour était vraiment incroyable et je compte même y retourner.

Mes conseils

Si vous avez la possibilité de partir pour au moins un mois c'est préférable car le temps passe très vite et vous risquez de repartir avec un sentiment de " non fini ". Pensez a prendre des tongues c'est plus simple pour les douches. 

Mes acquis

Après avoir mangé vegan pendant mon séjour, d'ailleurs ce n'est pas aussi difficile qu'on ne le pense, j'ai décidé de réduire considérablement ma consommation de viande, poisson et produit laitier. 

La mission Sanctuaire Singes Vervets, Afrique du sud

Cette mission d’écovolontariat consiste à aider un programme de sauvegarde du...
Voir la mission

Heloise a participé(e) à la mission Conservation des tortues marines au Nicaragua

Mission effectuée en juillet 2015
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Ma participation

Le travail était très varié. Parfois en rapport direct avec la conservation des tortues marines et parfois plus orienté vers la communauté locale. Les horaires étaient extrêmement variés aussi à part pour les patrouilles nocturnes qu'il était possible de faire tous les soirs de 19h à 00h ou de 00h à 5h.

Mes attentes

Oui ce projet m'a beaucoup appris sur le plan environnemental comme sur le plan humain. J'ai beaucoup apprécié la gentillesse des gens sur place malgré les ressources très limitées. Ce fut évidement très différent de ce à quoi je m'attendais mais très positif dans l'ensemble. 

Mes conseils

Abandonnez toutes vos habitudes quotidiennes car au Nicaragua la vie est très rustique et différente. Préparez vous également à avoir CHAUD!

Ce que j'en retiens

Cette mission m'a énormément apporté. Je dirais qu'avant tout, passer 2 semaines au Nicaragua m'a ouvert les yeux. Dans tous les pays occidentaux nous sommes véritablement "pourri gâtés" et pourtant la plupart d'entres nous ne sommes que rarement heureux. Au Nicaragua nombreux sont ceux qui ne possède que le minimum vital et encore... cependant leur joie de vivre, générosité, et bonheur rayonne tout le temps. J'espère avoir compris en quoi il faut apprécié ce que l'on a.

Mes acquis

Je pense que je ferai beaucoup plus attention aux mers et oceans en general car j'ai réalisé à quel point ils sont essentiels dans le monde entier, que ce soit pour la faune et la flore ou les humains.

La mission Tortues marines, Nicaragua

Cette mission se déroule sur une ile de la côte Pacifique du Nicaragua, dans un des plus grands sites de nidification de tortues marines du Pacifique Est. Vous contribuerez aux patrouilles...
Voir la mission

frery a participé(e) à la mission Expéditions dans le sanctuaire Pélagos : étude des Cétacés et de la Biodiversité, France

Mission effectuée en juillet 2015
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Ma participation

Après une distibution des quarts,observations par groupe de 3 ,prises des données , remplissage des fiches d'obs.puis ,tâches de bords(repas,,vaisselle,entretien du bateau et de sa propreté),respect pour ce magnifique voilier!!!Se rendre utile à tout moment en fonction de la forme  et de la compétence de chacun .On ne compte pas les horairess,on là quand il faut et on se rend le plus utile possible!!!!

Mes attentes

Après une deuxième expérience(golfe du lion), j'ai découvert une nouvelle aventure toute aussi enrichissante dans le Pelagos.Découverte de mes premiers Rorquals (maman et ado) superbe séquence émotion.Avant tout,très bon topo de la part de Céline sur la biodiversité marine dans cette zone ,passionnant !La magie de la mer et de ces habitants m'a concquise.....et merci à notre skipper de nous avoir permis de les approche,sans les déranger! 

Mes conseils

Foncez,c'est unique et c'est joindre l'utile à l'agréable...On apprend  énormémment sur la fragilité de notre mère nature...et sur la fragilité de notre écosystème! En plus ,les rencontres sont belles (animaux et équipage).Vivez cette expérience,elle nous enrichi et nous sensibilise..... 

Ce que j'en retiens

Respect,solidarité,prise de conscience de notre fragilité face à la nature,et envie de continuer à me rendre utile pour défendre la vie  tout simplement.....

Mes acquis

Faire prendre conscience à mon entourage,que si l'on ne respecte pas la nature,la terre,les animaux ,les hommes nous serons les prochaines victimes d'un écosystème qui risque de disparaitre.....Donc respect,civisme et merci CybellePlanète.....

La mission Cétacés du Pélagos, France

Ces expéditions en voilier ont pour objectif d’étudier la biodiversité marine du large en mer Méditerranée, dans le sanctuaire Pelagos des mammifères marins. L’équipage recense et...
Voir la mission

Clément a participé(e) à la mission Centre de sauvegarde du loup Ibérique, Portugal

Mission effectuée en août 2015
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Ma participation

Le travail au sein du Centre de sauvegarde du loup ibérique consistait principalement dans l'entretien du centre, le nourrissage des loups et l'observation de leur comportement. S'agissant de l'entretien, il s'agissait avant tout de défricher des zones du centre afin de permettre de replanter d'autres espèces de plantes ou de créer des zones coupes-feu. Le travail est assez physique et nécessite notamment l'usage de la bêche (votre principale compagne lors de cette activité) ou encore hache, sécateur, faux, etc.Concernant le nourrissage des loups, il s'agissait d'une part de remplir régulièrement les abreuvoirs du centre, et d'autre part, de préparer les repas : décongeler la viande, puis la découper avant de la distribuer aux loups. C'est un travail assez salissant (on broie les os, le sang sort facilement...) mais à la clé vous êtes assuré de voir les loups lors du nourrissage. C'est donc assez gratifiant ! Enfin, il est demandé aux volontaires d'observer les loups (notamment leur comportement lors du nourrissage), et c'est l'occasion pour les photographes de prendre des clichés sympas. Au niveau des horaires (période d'été), c'est assez souple, le matin travail de 9h à 12h30, pause de 3h environ pour manger et se reposer, puis reprise du travail vers 15h30 ou 16h jusque 18h ou 18h30 environ.  

Mes attentes

J'ai apprécié ce séjour, même si je ne m'attendais pas à autant de travail physique. Cela ne m'a pas gêné outre mesure, c'était l'occasion d'une petite remise en forme.S'occuper des loups et pouvoir les observer m'a vraiment plu et on peut passer des heures à naviguer entre les différents enclos pour chercher à observer tel ou tel loup sans voir le temps passer. Le fait de vivre au milieu de la nature (le chalet des volontaires est dans le parc) est pour moi un gros plus et permet de se déconnecter totalement de la vie quotidienne. Le staff est très sympa et accueillant de manière générale. Si vous souhaitez sortir du Centre lors des days off, Filipa est de très bon conseil sur ce qui est faisable ou non, et vous propose les moyens de transports les plus appropriés.

Mes conseils

Il faut bien se préparer avant de venir, les chaussures de randonnées sont obligatoires (beaucoup de dénivelés, sur des chemins de terre ou caillouteux), les gants de travail fortement conseillés ainsi que la crème solaire pour l'été.Il faut s'attendre à un travail assez physique, qui sollicite beaucoup le dos.Le travail étant assez salissant, également prévoir des vêtements qui ne craignent rien ! 

Ce que j'en retiens

J'ai pu découvrir un animal qui m'était en fait assez méconnu, et comprendre leur comportement, leur mode de fonctionnement. Les voir d'aussi près est vraiment impressionnant, quand bien même il y a un grillage entre eux et nous. Aimant beaucoup la nature, ce séjour a été l'occasion de la découvrir différemment et de façon plus active grâce à ce bénévolat.

Mes acquis

Pour les acquis transposables, je dirais que j'ai pu développer davantage l'esprit d'équipe. Autrement, les acquis de ce séjour sont difficilement transposables dans la vie quotidienne. Je pense plutôt que c'est une expérience à part entière et qui mérite d'être vécue au moins une fois dans sa vie. 

La mission Sanctuaire Loups Ibérique, Portugal

Dans un sanctuaire dédié à la sauvegarde des loups ibériques, vous participez aux soins quotidiens prodigués aux loups, aux observations comportementales et à la maintenance du site qui se trouve...
Voir la mission

Rébecca Garcia a participé(e) à la mission Suivi de la Faune Sauvage, Afrique du sud

Mission effectuée en juillet 2015
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Ma participation

Traque des lions et des lycaons par télémétrie, de 4h à 11h et de 15h à 18h. Comptage des herbivores, mise à jour de la base de données, identification des individus grâce aux photos prise sur le terrain...

Mes attentes

Oui très, ce séjours était formidable, mais j'aurais voulu être encore plus impliquée et participer d'avantage à la mission. A part ça, le séjours était très intéressant, et je suis très contente d'avoir pu y participer.

Ce que j'en retiens

Des connaissances sur la faune et la flore d'Afrique du Sud, sur la traque par télémétrie et des souvenirs géniaux !

Mes acquis

Etant étudiante en biologie, toute les choses que j'ai appris sur le terrain sont utiles pour mon parcours.

La mission Faune sauvage, Afrique du sud

En vous joignant à ce projet, vous participerez au suivi de la faune sauvage d’Afrique du Sud. Le projet d'accueil se voue à la préservation de la faune sauvage de la brousse et plus particulièrement...
Voir la mission