French English

Communiqué de presse, avril 2008

Evaluer l'état de santé de la mer méditerranée

Cybelle Méditerranée est un projet d'étude à long terme de la biodiversité marine méditerranéenne. Mené par l'association Cybelle Planète, il consiste en une campagne de collecte de données, menée par des amateurs écovolontaires, par plongée sous-marine ou à partir de voiliers. Ce projet donne à chacun l'opportunité d'agir concrètement au service de la biodiversité marine. Il s'étale sur plusieurs années et permettra d'observer l'évolution de la biodiversité

en Mer Méditerranée et de mieux comprendre l'impact des changements globaux, et notamment du réchauffement climatique sur l'écologie marine méditerranéenne.

Pourquoi ce projet ?

Il reste assez difficile d'évaluer l'impact des changements globaux (pollution, changement climatiques...) sur la biodiversité marine méditerranéenne. Le manque de moyens du côté des scientifiques ne permet pas d'effectuer des suivis sur de grandes échelles et à long terme. Les actions en faveur de la Méditerranée sont principalement axées sur des espèces marines emblématiques (baleines, mérous, ...). Et encore trop peu d'attention est donnée au besoin de protéger toutes les espèces marines, sans exception, et de préserver l'environnement méditerranéen dans son ensemble.
De nombreuses personnes, passionnées par la faune et la flore marine, sont prêtes à donner leur temps et leur énergie pour l'avancée des connaissances.
Cybelle Planète se situe à la frontière entre ces derniers et les scientifiques. Notre objectif étant de réunir toutes les bonnes volontés et les différentes compétences.

Questions

• Quel état des lieux peut-on faire de la diversité marine actuelle en Méditerranée ?
• Quelle en est son évolution ?

Objectifs

• Mesurer SIMPLEMENT la biodiversité marine méditerranéenne, afin d'en comprendre son évolution,
• Rassembler non-scientifiques et scientifiques.

Principe du projet

Dans un premier temps, une commission, constituée d'une vingtaine de scientifiques, a mis en place des méthodologies simples pour la collecte de données :
• Le long de la côte : par plongée sous-marine ou par observations du rivage
• Au large : à partir d'embarcations hauturières (voiliers...).

La collecte des données sera assurée par des personnes non-scientifiques. Les écovolontaires pourront participer au sein de clubs de plongée et associations partenaires. Chaque partenaire désigne un guide, qui suit une formation annuelle, et qui se charge de l'encadrement des écovolontaires et de la collecte des données. Ces dernières seront restituées à Cybelle Méditerranée. La base de données sera mise à libre disposition de la communauté scientifique pour analyses et interprétations.

Que va-t-on mesurer ?

La collecte de données s'effectuera principalement par plongée sous-marine, et à partir de voilier. Les premiers protocoles ont été proposés par la commission scientifique, les données collectées concernent des espèces indicatrices de l'état de la biodiversité (ex : poissons, oursins, cétacés, méduses) facilement identifiables par un biologiste amateur.

Qu'est-ce qu'une espèce indicatrice ?
Les espèces indicatrices (ou espèces sentinelles) sont des espèces dont la présence ou bien l'absence avertit d'un déséquilibre du milieu ou d'un dysfonctionnement d'un écosystème. Ce sont des outils de surveillance utilisés parce qu'il est impossible de surveiller l'ensemble de la diversité biologique.

Quelques exemples des données collectées
• Recensement de la population de méduses Pélagia noctiluca
• Recensement des populations de tortues marines et de poissons lunes (Mola mola)
• Suivis des populations de cétacés
• Estimation des peuplements de poissons
• Estimation des populations d'oursins et des peuplements d'algues
• Comptage des débris en mer

La mise en place d'un observatoire des changements de biodiversité

Les changements globaux ont pour conséquence, entre autre, la modification des aires de répartition de certaines espèces (espèces exotiques ou indigènes). Nous souhaitons pouvoir observer en continu la distribution géographique de ces espèces et en suivre l'évolution dans le temps. Chaque observation d'une espèce « nouvelle » effectuée par un écovolontaire nous sera signalée, accompagnée d'une photographie et des informations environnementales.

Agenda

En 2008, les premières collectes de données en mer auront lieu. Les formations de guides (plongée sous-marine et voilier) ont lieu en avril et mai 2008, tout l'été les guides encadreront des écovolontaires et effectuerons des observations. Les données seront collectées sur une 10aine de sites de plongée en Languedoc-Roussillon et en PACA, et au large dans le sanctuaire Pélagos des Mammifères Marins.