French English

Cybelle Méditerranée, 28 avril 2009

Cybelle Méditerranée est une veille de l’état de santé
de la mer Méditerranée.

 

Ce projet rassemble scientifiques et amateurs. Ensemble ils participent au premier suivi à long terme et à grande échelle de la biodiversité marine en mer méditerranée.

Suivre l’évolution de la biodiversité marine

La campagne Cybelle Méditerranée s’étale sur plusieurs années. Elle permettra de suivre, année après année, l’évolution de la biodiversité marine.

L’objectif principal du programme est de mieux comprendre l’impact des changements de l’environnement (et notamment climatiques) sur la mer méditerranée.

Le principe

Cybelle Méditerranée s’appuie sur la libre contribution d’amateurs pour effectuer des observations en mer.

Les informations collectées viendront s’ajouter à une base de données qui sera mise à libre disposition de la communauté scientifique.

Qui peut participer ?

Tous les usagers de la mer, plongeurs amateurs ou plaisanciers peuvent librement se joindre au projet.

Comment participer ?

En s’inscrivant sur le site www.cybelle-mediterranee.org, les volontaires pourront gratuitement télécharger les méthodes à appliquer ainsi que les documents explicatifs et des outils pédagogiques.

Aucune formation particulière n’est nécessaire.

Après avoir collecté des informations en mer les volontaires pourront les saisir directement en ligne, sur des formulaires prévus à et effet.

Des méthodologies testées et validées

Les méthodologies proposées sont le fruit d’un travail de deux années. Le comité de pilotage du projet se compose d’une vingtaine de scientifiques spécialistes de l’environnement marins et de plongeurs amateurs. Les premiers tests en mer on été effectués en 2008 et ont permit de valider les méthodes que nous proposons aujourd’hui. Les méthodes sont à la fois faciles d’utilisation et exploitables scientifiquement. Nous proposons des méthodologies applicables par plongée sous-marine ou à partir de bateau.

Des indicateurs de la biodiversité marine méditerranéenne

Comme il n’est pas possible de suivre l’ensemble des être vivants constituants la biodiversité, nous avons sélectionné des espèces indicatrices de l’équilibre du milieu. Leur présence/absence ou les variations de leur abondance nous donnent de précieuses informations sur l’état de santé de l’écosystème marin. Les volontaires auront donc à concentrer leur attention sur des espèces de poissons particulières, des espèces animales vivant sur les fonds rocheux, ou encore des méduses, tortues de mer ou cétacés.

Un projet citoyen

L’étude et le suivi à long terme la biodiversité permettent de mieux comprendre les causes des perturbations quelle rencontre. Un tel programme nécessite de gros moyens (humains et matériels), que l’institution ne peut assumer. La participation citoyenne d’amateurs multiplie la collecte d’informations sur le terrain.

Les sciences citoyennes contribuent à l’avancée des connaissances, permettent à chacun d’agir pour l’environnement, et sensibilisent à la préservation de la biodiversité.

Des projets citoyens existent en milieu terrestre depuis plus de cinquante ans, et leur utilité est largement démontrée. Cybelle Méditerranée est la première initiative de sciences citoyennes appliquée à la mer Méditerranée

Qui sommes-nous ?

Le programme Cybelle Méditerranée est porté par l’association Cybelle Planète (www.cybelle-planete.org). Depuis 2007, de nombreux partenaires (chercheurs, gestionnaires, plongeurs, équipiers de bateaux…) ont contribué à sa mise en place.

Notre éthique

Cybelle Méditerranée suit une charte éthique en s’engageant à favoriser chez les usagers de la mer le développement de comportements éco-responsables et le libre accès au savoir. Les expertises scientifiques seront effectuées indépendamment de tout contexte idéologique et/ou économique. Enfin, aucun prélèvement de matériel biologique ne sera effectué par les amateurs.

En savoir plus : www.cybelle-mediterranee.org