French English

Carnet de bord des missions cétacés 2013

> Pour en savoir plus sur cette mission

Expédition du 17 au 23 août 2013 au départ de Marseille

Expédition du 17 au 23 août 2013 2013 au départ de Hyères

Expédition du 10 au 16 août 2013 au départ de Marseille

Expédition du 10 au 16 août 2013 au départ de Hyères

Expédition du 3 au 9 août 2013 au départ de Marseille

Expédition du 3 au 9 août 2013 au départ de Hyères

Expédition du 27 juillet au 2 août 2013 au départ de Marseille

Expédition du 27 juillet au 2 août 2013 au départ de Hyères

Expédition du 20 au 26 juillet 2013

Expédition du 13 au 19 juillet 2013

Expédition du 6 au 12 juillet 2013

Expédition du 29 juin au 5 juillet 2013

Expédition du 17 au 23 août 2013 (au départ de Marseille) 

Samedi 17 Août

Arrivée au port de tous les écovolontaires, et oh surprise nous avons même une passagère supplémentaire ! Petit malentendu sur sa destination, nous donnons donc rendez-vous à l’autre bateau à Bandol le lendemain pour leur livrer « le colis ».
Nous attendons la fin de journée pour appareiller et se rendre sur les îles du Frioul afin de mouiller pour la nuit. La première traversée se passe plutôt bien pour tout le monde, le capitaine nous annonce même que nous avons l’œil vif ! Quelques petits maux de mer tout de même, mais l’équipage à le pied marin et ne manque pas d’entrain !
Nous mouillons donc dans une des criques du Frioul face au château d’If, et nous avons la surprise qu’un bateau « night-club » pour un enterrement vie de jeune fille décide de venir à nos côtés. Musique et ambiance garanties jusqu'à pas d’heure.

Dimanche 18 Août

Départ matinal d’Antoine pendant que nous nous reposons encore tous (vers les 6h) cap sur Bandol en visant les points clefs de rencontres potentielles avec les rorquals vus la semaine précédente.
Première prise de quart pour les observations nous avons le plaisir d’être accompagnés au bout d’une heure et demie par 6 Stenellas qui viennent jouer à notre étrave. Quelques difficultés pour les premières prises de données accompagnées d’un GPS récalcitrant mais nous profitons tout de même de cette première rencontre.
Nous retrouvons nos collègues de l’autre voilier Cybelle à Bandol pour le mouillage en début de soirée, plouf tous ensemble et transfert de la passagère « colis » sur l’autre bateau.

Lundi 19 Août

Départ un peu plus matinal (5h) pour profiter des dernières heures de beau temps sans vent avant la tempête annoncée pour l’après-midi.  Malheureusement à part quelques bateaux rencontrés nous finissons bredouille…
Nous avons tout de même l’explication de l’absence de cétacés depuis deux jours, un sous-marin est en exercice entre Marseille et Toulon !
Déjeuner à la cap et baignade au large avant le retour dans la baie de Bandol pour se protéger à côté de nos collègues écovolontaires de l’autre bateau.
La journée se termine avec la spécialité de notre capitaine : ses fameuses lentilles (arrosées au vin blanc) et une magnifique cascade de notre écoguide qui préfère ne pas prendre l’échelle pour descendre dans la cabine et termine sur les fesses !

Mardi 20 Août

Nuit agitée avec un vent de force 7-8 mais peu de mer ce qui nous permet de dormir tranquille.
Après étude de la météo des jours à venir et des différents choix proposés par le skipper et l’écoguide, nous décidons de rester protégés dans la baie pour aujourd’hui et de partir en navigation de nuit pour rejoindre le golfe du lion.
Notre frigo ayant décidé de rendre l’âme depuis notre départ, une odeur s‘en dégage, il devient urgent de faire un bon tri et nettoyage ! Mission gonflage de l’annexe pour rejoindre la terre, promettant des denrées tant désirées (des glaces !!).  

Mercredi 21 Août

Mise en place de tours de garde de deux heures (suite aux instructions du capitaine), durant lequel les yeux de chaque écoguide étaient aux aguets afin d’éviter une rencontre inconfortable avec d’autres navires. Sur un bateau qui bouge sans cesse, PAS FACILE.
8h les premiers tours d’observation commencent : 8h06 premier souffle de rorqual en vue ;  nous nous dirigeons immédiatement dans sa direction,  puis -agitation sur le bateau- un banc de dauphins apparaît… Dur choix, lesquels suivre ??
En avant toute vers les dauphins afin de les contempler sauter le long de l’étrave du navire.
Puis changement de cap vers les rorquals.
Grand moment d’émotion, le bateau se retrouve entouré de deux rorquals qui nous jaugent. Ca mitraille sec de photos !
Dans la continuité l’après-midi sera aussi riche : notre attention est attirée par des oiseaux qui nous conduisent à un groupe de thons en pleine chasse ainsi qu’à une tortue Caouanne surnommé Rasta Tortue de par sa carapace recouverte de moules et de coquillages.
En fin d’après-midi, un groupe de dauphins viennent à notre rencontre, s’éparpillant autour du bateau.
La fin de journée arrive, nous nous arrêtons à la cape –seuls au monde- nous en profitons pour faire une petite baignade/lavage et à peine sommes nous sortis de l’eau qu’un rorqual se montre à l’avant du bateau accompagné d’un jeune dauphin.
Installation de l’hydrophone afin d’écouter les fond sonore de la mer durant notre repas. Une tortue suivra à la fin du repas (2ème tortue de la journée QUELLE CHANCE).

Jeudi 22 Août

Après une nuit de navigation, nous testons une nuit à la cape au large. Les tours de veille s’enchainent jusqu’au matin sans problème particulier. Au lever du soleil les veilleurs chanceux ont pu apercevoir un rorqual furtif derrière le bateau et un petit groupe de dauphins de passage dans la pénombre.
Reprise de la route et des observations, nous entendons au bout que quelques heures via la VHF que des navires militaires sont de sortie aujourd’hui… nous perdons espoir de voir quelque chose durant cette journée… le moral de l’équipage est au plus bas !
C’était sans compter sur notre Nathalie qui ne cesse d’appeler « Pupuce » pendant qu’elle épluche les pommes pour le crumble. Pupuce l’a-t-elle entendue ?
Notre œil de Lynx Laurine, aperçoit tout à coup un souffle à bâbord arrière ! Inespéré ! Nous faisons rapidement demi-tour et essayons de rattraper l’animal. Rorqual ? Nous commençons à avoir des doutes sur l’espèce, une caudale apparait, plus de doute c’est un cachalot !
Nous arrêtons le moteur et descendons l’hydrophone pour pouvoir le suivre. 30min plus tard nous écoutons toujours et l’écoguide nous annonce que nous pouvons entendre deux cachalots !
Et finalement au bout de 45min un souffle réapparait devant nous à quelques centaines de mètres ! Le cachalot reprend son souffle ce qui nous laisse le temps de l’approcher pour en prendre plein des yeux et l’objectif. Moment magique qui se termine par une sublime caudale au moment de sa sonde.
Le reste de la journée est plus que calme mais tout le monde garde en tête l’image et ce moment magique partagé avec ce grand cétacé.

Vendredi 23 Août

Dernier jour à bord, nous rentrons au port des corbières. Nettoyage et rangement pour tout le monde, pendant que notre écoguide termine les fichiers informatiques et s’occupe des photos.
Il nous tarde à tous de prendre une vraie douche à l’eau chaude mais nous sommes aussi tristes de quitter notre bateau et nos rituels de douche à l’eau de mer…
Direction le restaurant « La Rade » pour un dernier repas tous ensemble, on fait notre bilan de la semaine : de belles rencontres autant émergées qu’immergées !
Tout l’équipage se dit au revoir, les adresses mails sont échangées et nous nous promettons de rester en contact pour échanger tous nos souvenirs.
Cybelle Planète, une belle aventure, des moments inoubliables, merci à tous !!!

Expédition du 17 au 23 août 2013 (Au départ de Hyères)

Samedi 17 Août

Carnet de bord Cybelle Planète 20131ère journée bien sympathique. Rencontre des collègues joviales mais timides. Répartition des tâches entre courses et rangement.
1er repas vers midi, bon petit poulet et langues qui se délient…..Jo nous explique les consignes de sécurité et vers  14 heures nous prenons enfin le large. Malheureusement, un vent de force 4 nous oblige à faire demi-tour…..  Faux départ mais Jo nous promet de partir le lendemain dès l’aube.
Mouillage à la Badine Après un petit briefing de Céline (programme, explications de la prise de données…..), première baignade ! On se sent plus que chanceux sur ce voilier à l’heure de l’apéro !  

 Dimanche 18 Août

Carnet de bord Cybelle Planète 2013Une 2nde journée qui a commencé bien tôt. L’équipage réveillé au doux son de la remontée de l’ancre. Nous étions toutes prévenues, il sera bien difficile de voir des animaux, l’équipe de la semaine dernière n’a pas eu beaucoup de chance !!! Pourtant, premiers dauphins : des Tursiops Truncatus !  (nom savant !!)
L’équipage est ravi de pouvoir même apercevoir des petits et au total une quinzaine d’individus ! Puis, deuxième surprise quelques heures plus tard avec un groupe  de Stenellas en pleine chasse et des images dignes de carte postale.
Malgré une forte houle et quelques hauts de cœur, nous sommes rentrés au mouillage avec une dernière visite de dauphins, et de supers souvenirs déjà plein la tête.
Demain peut-être le premier cachalot ? Nous l’espérons tous.

 Lundi 19 Août

Carnet de bord Cybelle Planète 2013Poisson-lune et Puffins aperçus. Retour au port vers 13 h, un peu déçus, la danse de la baleine n’a pas fonctionné. Y’a moyen que demain, ça aille mieux !
Après une petite partie de cartes, l’après-midi se déroule tranquillement entre baignade et bronzette. Tout le monde est impatient, ce soir Jo nous fait son fameux couscous !
En attendant, la joyeuse équipe se livre un à un petit jeu : trouver le nom  des bébés animaux.
Bébé du dauphin : delphino ?
Bébé du thon : thonneau ?
Bébé tortue : un tourteau ?
 « Alors, Céline, comment on l’appelle le bébé du Rorqual ? Un rorqualeau ? Céline, à toi de nous trouver tout ça pour la prochaine fois …

 Mardi 20 Août

Départ de Bandol, cap 200, direction le large. L’occasion pour nous de sortir les voiles et Isa, en vrai capitaine avec sa marinière, se place à la Barre ! Pas de cachalots, ni de dauphins, à notre grand regret …….
Seul un hélico militaire viendra à notre rencontre aujourd’hui. La déception de ne rien voir nous pousse un peu au désespoir. Nous nous dirigeons alors vers Brégançon. Décor de fou : superbe coucher de soleil, les îles de Porquerolles et du Levant en fond………… La journée s’achève avec des pâtes au pesto et un délire sur un animal bizarre de Dordogne :  mi chauve-souris, mi goéland : le migoel.

 Mercredi 21 Août

Carnet de bord Cybelle Planète 2013Premier quart : Marine, Lisa et moi prenons nos postes. Et c’est avec joie que vers 8 h 30,  j’aperçois mon premier souffle entre les vagues ! Nous avons droit à la visite d’un Rorqual !
Première baleine depuis le début du séjour, nous n’en revenons pas, c’est impressionnant !
Nous avons la chance de pouvoir nous approcher et plusieurs fois, nous voyons notre rorqual revenir à la surface pour respirer. Enfin, dans une dernière révérence, notre  rorqual sonde et nous apercevons son petit aileron, si démesurément minuscule comparé au reste du corps ! Pour finir la journée, nous tentons l’île de Port- Cros pour passer la nuit au mouillage mais il y du monde partout. Finalement, nous nous installons à notre place d’hier à Port Brégançon, décor toujours aussi parfait.

 Jeudi 22 Août

Carnet de bord Cybelle Planète 2013Dernier jour d’observation … Ce départ au large prend un goût tout particulier, notre dernière chance de voir cachalot ou dauphin de Risso.
7 h 30, déjà au poste ! Les mots me manquent pour exprimer ce que je ressens ce matin. Je suis là, debout à l’avant du voilier, scrutant l’horizon à la recherche d’un souffle ou d’un aileron. C’est calme. Mis à part le ronronnement du moteur, seul le bruit du vent et du bateau glissant sur l’eau nous accompagne. Je me sens toute petite face à cette immensité de bleu. … La mer apaise…
Soudain, un souffle, juste en face du bateau me tire de ma rêverie. Un rorqual ! Que ça fait plaisir de commencer la journée avec une baleine !! Celle-ci se montre plus timide que notre rorqual d’hier. A peine 2 ou 3 souffles et la voilà qui sonde déjà. Elle laisse derrière elle la tâche d’ « huile » caractéristique : le pas.
Quelques heures plus tard, une dizaine de Stenella font leur apparition. Suit de près Pascal le grand rorqual qui nous ignore totalement. Nous avons le temps de l’admirer pleinement. Encore un succulent repas sur le Diapason, sans aucun bateau à l’horizon. Sentiment de solitude absolue, d’être les premiers pionniers qui sillonnent ces eaux emplies de merveilles. Pensant avec angoisse à tous ces kg pris cette semaine à cause de nos assiettes toujours richement pleines, un petit plongeon en pleine mer s’impose et nous découvrons une nouvelle espèce des plus surprenantes : une dizaine d’individus à long cheveux sondent en même temps sur ordre de leur dresseur (sauf une créature à palmes = Isa, qui rêvasse). En résulte une superbe photo, toutes fesses à la surface, parfaite pour la page web de Cybelle.
Nous repartons après de longs fou rires, cuisons sur le pont lors de nos quarts, résistons à l’envie de nous terrer à l’ombre en pensant à nos futurs bronzages. Peut-on rêver mieux que cette semaine : des rencontres fabuleuses, humaines et animales, paysages sublimes, fou-rires inoubliables…
La lune se lève rouge. Nous ne pouvions espérer de plus beau spectacle pour notre dernier soir. Nous profitons de ces instants à fond ; un étroit nœud à l’estomac nous rappelle que demain nous nous séparerons. Lisa le calamar rose, Marie avec ses « tipitipiti », Mathilde la rescapée de Marseille, Marine la toute douce, Pauline la bout-en-train, Céline la savante, Marion la wesh-qui-pue, Isa la plongeuse invétérée et Jo le druide. Une fine équipe qui nous manquera à tous.

Vendredi 23 Août

Et oui, toutes les bonnes choses ont une fin, après un dernier petit déjeuner sur une mer d’huile limpide, on boucle nos valise et grand ménage : c’est du sport, et sauna pour celles qui sont à l’intérieur…Echanges de contacts et la photo de groupe qui marquera pour tous la fin de cette semaine extraordinaire.

Merci Cybelle Planète pour ces délicieux moments et à l’année prochaine.

Expédition du 10 au 16 août 2013 (Au départ de Marseille)

Samedi 10 Août

Arrivée de tous les écovolontaires le matin. Une petite expédition l’après-midi au port de l’Estaque pour faire les dernières courses. Tout le monde est impatient de prendre la mer mais le vent ne le permet sans doute pas.

Dimanche 11 Août

On prend le large vers 8h : nous démarrons nos premiers quarts d’observations et nous apercevons les  premiers rorquals l’après-midi. Mouillage dans la baie de Bandol où on retrouve l’autre équipage Cybelle parti de Hyères. Nous avons réveillé plusieurs fois Antoine, dans le doute ! Sa nuit a été agitée !...

Lundi 12 Août

Belle météo (ou pas), l’équipage est enthousiaste de partir à 6h du matin. Nouveaux rorquals observés, la mer est belle. On profite d’une pause baignade dans le grand bleu qui inquiète certains de nous. L’après-midi nous pouvons observer de nombreux dauphins bleus et blancs. Nous profitons de cette météo clémente pour passer la nuit au large.

Mardi 13 Août

Les quarts de surveillance de nuit se sont bien déroulés dans un grand sentiment de liberté, certains ont cru voir des soucoupes volantes, des calamars phosphorescents, d’autres ont entendu des souffles  ! Nous reprenons notre route le matin et croisons un banc de bébés dauphins. Par force 4 à 5 nous regagnons la côte, à la voile ; chacun assure un quart de barre sous l’œil vigilent du capitaine Tonio ! Nous assistons alors à un spectacle fabuleux : sauts de rorquals ; les mêmes nous supposons que nous avons observés la veille.

Mercredi 14 Août

Journée détente dans la baie de Bandol (à cause du vent!), baignade, sauts du bateau, excursion au port pour d’autres... séance gonflage de l’annexe et test moteur peu concluant, c’est pas gagné ! Départ au large prévu en fin de soirée pour une nuit de navigation afin d’arriver sur le site d’observation au levé du jour. Les gars préparent le diner pour prendre des forces, le capitaine nous concocte son petit salé aux lentilles, excellent ! La compétition culinaire est définitivement lancée.

Jeudi 15 Août

Un problème moteur nous oblige à changer de cap en pleine nuit, pour finalement regagner le port d’attache. C’est férié, il n’est pas possible de faire intervenir un technicien, nous décidons donc de mouiller au Frioul, où nous nous amusons à observer les étoiles de mer et à chercher les poulpes et profitons d’une journée chaude et ensoleillée.
Nous passons notre dernière nuit dans ce site splendide où les Puffins déchainés chouinent une bonne partie de la nuit !

Vendredi 16 Août

Retour au port de Corbières, pour le grand ménage du bateau. La fin de l’aventure est toute proche mais nous sommes bien décidés à revenir l’année prochaine.

Expédition du 10 au 16 août 2013 (Au départ de Hyères)

Samedi 10 Août

Carnet de bord Cybelle Planète 2013Départ du port à 14h30 au moteur, après un déjeuner poulet/chips, dont le découpage a fait l’objet d’une initiation par Jo : Du grand art !
Mouillage à la Badine, au calme ; BMS annoncé empêchant l’accès aux îles.
Après un topo formation et préparation psychologique autour d’un apéro convivial en compagnie d’une adorable famille de « goë l». Splendide coucher de soleil et nuit des étoiles pour finir en beauté.

 Dimanche 11 Août

Carnet de bord Cybelle Planète 2013Aujourd’hui nous avons forcé le destin ! Les conditions ne jouant pas en notre faveur  pour les prochains jours, nous avons décidé de tous nous lever à 5H pour commencer les observations à 6H30.
La journée a commencé en présence d ‘une cigale sur le voilier qui nous a portée chance : de nombreuses espèces ont agrémenté notre itinéraire (puffins, dauphins, rorquals, raies, tortue, papillons, méduses, libellules), nous laissant à peine le temps de trouver un moment pour déjeuner. Eloise nous a montré ses talents de dompteuse de la nature : à peine a-t-elle-pointé son doigt
vers une sorte d’abeille que celle-ci s’est posé dessus.  Françoise mériterait quant à elle le surnom de « Femme qui tombe à pic » : à peine sortie d’une sieste qu’elle aperçoit un souffle de rorqual !

 Lundi 12 Août

Carnet de bord Cybelle Planète 2013part de la Ciotat à 6 heures par mer calme. L’équipage se réveille très lentement pendant que le bateau fait cap au sud. Mer force 2 et bonnes conditions d’observation. Les 2 ¼ du matin : rien ! Les premiers dauphins se signalent lors du premier ¼ d’après-midi.  Une tortue passe ensuite tout près du bateau. En fin de journée : un cachalot à l’arrière du bateau que nous cherchons à rejoindre, nous salue de sa caudale. Nous verrons aussi avant la baignade du soir un balai de dauphin.

 Mardi 13 Août

Cette nuit nous avons dormi au large ! Rien à l’horizon, pas de terre, la mer et seulement la mer à porte de vue ! Le BONHEUR ! Dés que la nuit est tombée des tas de méduses ont encerclé le bateau. Tout était phosphorescent ! Superbe ! Il y avait aussi des calamars et à un moment donné nous avons aussi entendu plusieurs souffles de dauphins. La classe !! :D
La voie lactée était juste exceptionnelle, les étoiles filantes aussi d’ailleurs ! Entre nous c’était à celui qui en voyait le plus ! Je pense que c’est Céline qui a gagné !
On a dû surveiller la mer toute la nuit pour ne pas qu’un bateau nous fonce dessus .
Ce matin la mer était juste parfaite ! Une mer d’huile, le ciel se reflétait dans l’eau d’une couleur bleu profond !!! On a pu voir un rorqual et un souffle de cachalot !  Par la suite le vent s’est levé, donc la houle a commencé à être forte, les moutons (de mer) sont apparus…impossible de voir quelque chose. On est donc rentré progressivement vers la badine.  Arrivés à la badine, au programme il y avait baignade, bronzage, rentrée des données avec la précieuse aide de l’informaticien du groupe ! Et ce soir, une bouffe énorme et super bonne ! Merci à Jo et Anne.

Mercredi 14 Août

Carnet de bord Cybelle Planète 2013Réveil vers 7h30/8h à la Badine. Mer d’huile et calme plat après le bruit des moteurs en tout genre la veille après-midi /soirée. Petit-déjeuner suivi d’une baignade pour certains en guise de douche. Départ du bateau à 9h, direction l’île du Levant pour passer Brégançon et chercher au large les animaux marins…
Vu 1 tortue pendant le déjeuner, mais à part cela, et malgré nos yeux de Lynx … Bredouilles !
Nous avons cru voir des dauphins de Risso vers Porquerolles, mais peut-être avons-nous été victimes d’une hallucination collective…
Après une après-midi à bronzer au soleil pendant les quarts, sans voir l’ombre d’une nageoire, nous voici au mouillage devant la résidence présidentielle grâce à un vent favorable et les bonnes grâces de notre skipper exceptionnel, qui il faut bien le dire, mouille la chemise à la barre mais aussi devant les fourneaux…  «Chez Jo, le resto bateau qu’il vous faut ! »

Jeudi 15 Août

Carnet de bord Cybelle Planète 2013Et voilà, notre périple en mer prend fin. Et jusqu’au bout, l’équipage a trouvé la motivation de se lever tôt pour commencer les observations à 6h, dans l’espoir de trouver quelques (petits) cétacés … Dans une mer de plus en plus agitée, nous avons eu droit à la rencontre d’une méduse pélagie, d’une tortue caouanne et d’une tortue verte… Nous sommes donc loin de notre objectif mais nous étions tout de même tous ravis.
Dans le cours de l’après-midi, les conditions météorologiques rendant impossibles les observations nous ont conduits à l’apprentissage de la navigation sous voile. Et c’est notre petit capitaine Marie qui nous a ramené à notre mouillage bien connu : la Badine.
Dans le même temps, nous avons eu la chance de croiser une espèce rare mais loin d’être en voie de disparition : l’humanis slipard léopard …  Ca donne envie !
Nous avons terminé cette journée par un petit moment de détente,  une bonne baignade et des pennés à la crème de poivrons … hum !!

Vendredi 16 Août

Carnet de bord Cybelle Planète 2013Lever vers 7h30 pour le dernier petit déjeuner sur le voilier. Certains en ont profité pour une dernière baignade avant le départ vers la station essence puis le port pour le ménage et surtout un très bon resto avant de se quitter avec émotion ! Au revoir difficile… Mais on se donne rendez-vous très bientôt !

 

Expédition du 3 au 9 août 2013 (Au départ de Marseille)

Samedi 03 Août

Nous sommes accueillis par Andréa, notre éco-guide et Antoine, notre skipper. Après avoir découvert le bateau nous essayons nos gilets de sauvetage et les ajustons (on ne sait jamais, ça peut servir !).

Andréa nous propose un point sur le déroulement de la semaine et les objectifs de la mission. Antoine nous liste quelques recommandations :
- comment se déplacer sur le bateau
- les 5 F pour éviter le mal de mer ! (faim, fatigue, froid, "f"oif, frousse)
- comment se comporter face au mal de mer
- les risques d'incendie sur un bateau

En fin de journée, nous naviguons vers l'île de Ratoneau et mouillons sur l'anse de Pomegue. Les premiers effets du mal de mer se font sentir pour certains. Une baignade bien méritée nous rafraîchit face au coucher du soleil : on a perdu Sophie et ses palmes !

Dimanche 04 Août

Baignade matinale et solitaire (sans prévenir !....)  pour Alain. Lever de mouillage à 8 h. Navigation en "haute mer", direction le large !

A peine les observations débutées, nous apercevons une troupe de 5 grands dauphins ! C'est Andréa qui les a repérés. Moment magique ! Ils viennent jouer à l'entrave.
Nous nous préparons à passer notre première nuit au large. Antoine nous fait un point sur les quarts de nuit et nous explique la technique du "gisement constant", qui permet de se prémunir du risque de collision avec d'autres bateaux.
Nous dormons au Sud Est du Cap Sicié, à 16 miles de la côte ! La profondeur est de plus de 2000 m. Les binômes se succèdent tout au long de la nuit. C'est l'autoroute des bateaux !! C'est aussi la "nuit des méduses", pour un binôme qui en a aperçu des centaines ! Nous avons réveillé plusieurs fois Antoine, dans le doute ! Sa nuit a été agitée !...

Lundi 05 Août

Au petit-déj, nous nous racontons le déroulement de nos quarts respectifs. La mer est belle et les observations débutent à 8 h.
Dès 09h30, nous apercevons un groupe de 20 dauphins bleus et blancs. Merci à Carole qui les a repérés. Nous profitons de ces beaux instants reproduits dès la fin du déjeuner. Nous continuons les observations tout l'après-midi, en vain, jusqu'à l'apparition d'un souffle de biais tout juste avant 20 h ! Il s'agit de 2 cachalots. Ils sondent et nous voyons leurs queues. Nous arrêtons le moteur en fin de journée et nous nous mettons à table avec un nouveau souffle ! Nous passons notre deuxième nuit à la cape, au large du Cap Camara.

Mardi 06 Août

Nous sommes quelques uns à nous être levés à 5 h pour assister au lever du soleil. Et ça valait le coup ! Nous sortons de la cape à 6h30 et envoyons la grand voile. Moment très agréable de navigation. Nous nous installons au mouillage de Port-Cros. Pour certains, petite randonnée en palmes/masque/tuba et observations de la flore et faune très diversifiée : loups, mérous, sars, bancs de sopes, girelles, étoiles de mer rouges, etc.

Mercredi 07 Août

Départ du mouillage à 08h00 sous un ciel couvert (7/8). Nous naviguons à la voile plusieurs heures. Plusieurs éco-volontaires se font la main à la barre. La mer est un peu agitée, les vagues font un mètre, le vent est de force 4.
Nous longeons les calanques. On fait un début d'entrée dans la calanque d'En Vaux mais les conditions ne nous permettent pas de mouiller. En fin de journée, nous amarrons au port de Corbières.

Jeudi 08 Août

Journée "tranquille" entre saisie des données, inventaire de la nourriture, etc. Antoine nous apprend à faire des noeuds marins ! Nous faisons 2 essais en mer suite à une petite défaillance du pilote automatique.

Expédition du 3 au 9 août 2013 (Au départ de Hyères)

Samedi 03 Août

LCarnet de bord Cybelle Planète 2013e jour du départ est enfin arrivé … chacun rejoint le quai à son rythme ! Cap vers l’île de Porquerolles où nous mouillerons pour la nuit avec les premiers briefings pour organiser au mieux la vie à bord de la part de Jérôme notre Eco guide et Jérémy notre skipper. Nous profitons de notre fin d’après-midi pour partir en exploration snorkling autour du bateau. Nous sommes fatigués mais une équipe de supers cuistots est née, à nos fourchettes !!

 Dimanche 04 Août

Carnet de bord Cybelle Planète 2013Départ de Porquerolles et premier ¼ d’observation malgré une mer un peu agitée. Pas d’animaux mais nous apprenons à suivre le protocole. A la pause de midi, en pleine mer, écoute et enregistrement de cachalots. La soirée est passée soit en mode détente à l’extérieur, soit dans le carré avec Jérôme pour explication d’autres espèces marines, poissons, limaces de mer…..
Bilan catastrophe de la journée : Laeticia a cassé un bitoniau de la table, Jérémy a perdu un seau en mer et Odile a cassé la carafe…. Très bonne ambiance à bord !

 Lundi 05 Août

Carnet de bord Cybelle Planète 2013Départ de la Ciotat à 6 heures par mer calme. L’équipage se réveille très lentement pendant que le bateau fait cap au sud. Mer force 2 et bonnes conditions d’observation. Les 2 ¼ du matin : rien ! Les premiers dauphins se signalent lors du premier ¼ d’après-midi.  Une tortue passe ensuite tout près du bateau. En fin de journée : un cachalot à l’arrière du bateau que nous cherchons à rejoindre, nous salue de sa caudale. Nous verrons aussi avant la baignade du soir un balai de dauphin.

 Mardi 06 Août

Carnet de bord Cybelle Planète 2013Premier réveil au large après une nuit plus ou moins reposante. Les plus chanceux ont pu partager leur ¼ de nuit avec un groupe de dauphin qui a accompagné le bateau pendant une petit heure. D’autres dauphins et un poisson lune se montrent en début de journée  puis plus rien. L’équipe prend son mal en patience. La pause est l’occasion d’une baignade au large… et d’une sieste bienvenue !
La météo particulièrement clémente jusque là se gâte en milieu d’après-midi. Cap sur St-Tropez au milieu des yachts et mouillage en face de la Madrague dans l’anse de Canebiers.

 Mercredi 07 Août

Carnet de bord Cybelle Planète 2013La journée commence par une mémorable séance de yoga (merci Laeticia) adapté à l’espace contraint du pont. Chacun arrive à s’isoler dans son corps et à se relaxer… belle expérience.
Après une petite sieste, cap vers la terre avec l’annexe pour un petite balade jusqu’à la citadelle dominant le village de St-Tropez. Sur le chemin explications sur les laisses de mer, les plantes du littoral et quelques insectes. Retour au bateau pour un dîner gourmet « tortillas et coca » (tourte aux poivrons) la vaisselle se termine en chanson et canon, nous avons même eu droit aux applaudissements de nos voisins de mouillage. Demain si tout va bien cap vers la mer à nouveau nous avons hâte…

 Jeudi 08 Août

Carnet de bord Cybelle Planète 2013Départ au lever du soleil, l’équipage plein d’espoir se rend vers la « chinois » pour observer ses premiers rorquals. Petit déjeuner organisé sur le pont avec les plus matinaux et motivés de l’équipage. Le déluge nous surprend et nous oblige à faire demi-tour. Nous observons quelques acrobaties de thons. Nous repartons donc (un peu déçus) à la voile (moins déçus) vers la badine pour passer l’après-midi. Le calme est revenu et nous profitons cet endroit pour aller observer quelques poissons avec notre éco-guide tout terrain. Certains rejoignent la terre pour profiter de la plage. Nous passons malgré tout une journée très agréable avec (comme d’habitude) des repas de grands chefs. 

Expédition du 27 juillet au 2 août 2013 (Au départ de Marseille)

Samedi 27 Juillet

Nous sommes accueillis chaleureusement par Antoine notre skippeur et Vincent notre éco-guide. A peine sur le bateau la guerre ancestrale est déclarée entre marseillais et parisiens de notre nouvelle bande. Prise de contacts mouvementée pleines d’éclats de rire.
Mise à profit des sanitaires de la capitainerie pour une dernière douche à l’eau douce avant de connaître les joies des toilettes à l’eau de mer.
Nos aventures à quai : arraisonnement brutal de nos voisins de droite, faux départ de nos voisins de gauche, réveillé en fanfare par les cris d’un désespéré « hanté » lol

Dimanche 28 Juillet

Départ de bonne heure. Quelques perturbations dues à de très forts relents de gasoil, sont survenues en cours de journée. Une pénurie de sacs poubelles et de sopalin nous obligent à regagner Bandol dans l’après-midi. Soirée tranquille, au mouillage, sous le ciel étoilé. 

Lundi 29 Juillet

Bloqué à Bandol du fait d’une météo défavorable. Grosse déception force 4. Activité du jour : ravitaillement en denrées et crème solaire !!! Cuisine communautaire, baignades, cours de nœuds marins, apprentissage du « revêtement » (relèvement) prodigués avec patience par nos deux « hôtes ». Apéro cubain pour noyer notre chagrin dans la joie et la bonne humeur.
Après un délicieux repas, nous avons révisé les différents types d’espèces et les procédures que nous aurions à appliquer le lendemain ainsi qu’une initiation aux feux de navigations et à la lecture de carte marine. 

Mardi 30 Juillet

A nouveau à Bandol météo toujours défavorable. Déception force au moins 12.Baignades consolatrices, courses avec « coup de la panne » : heureusement que les femmes sont là pour ramer !!! Soirée bien remplies par des parties de poker acharnées aux règles douteuses et fluctuantes au détriment de la gent féminine de l’équipage. Communication des consignes de sécurité à suivre lors d’un quart de nuit. Découverte d’un monde nouveau fait de calme apaisant, et de ciel étoilé lors du premier quart de nuit.

Mercredi 31 Juillet

Enfin nous faisons route !!!! Déception 0, espoir + 1000.  A nous cachalots, baleines et dauphin !!!! Très vite un jeune Cachalot traversa notre route, en nous montrant sa Caudale plein cadre sur notre arrière. Il fut suivi de près par un jeune Rorqual poursuivi par un bateau à moteur rempli de touristes.
Puis quelques Dauphins sont venus clôturer cette excellente journée. Nuit magique de quart sous la voie lactée pimentée d’un évitement de collision avec un bateau de pêche et passages de bancs de méduses pélagiques.

Jeudi 01 Août

Réveil à l’aube avec petit déjeuner mouvementé lié au passage d’un porte container.
Après des quarts de veille décevants, un banc de Dauphins est venu nous souhaiter « Bon appétit !!!  Nous, on a déjà commencés… on s’excuse !!! ». Après un bon repas préparé par notre Vincent, baignade, suivie d’un après-midi d’observation sous voile ponctuée d’une initiation à la navigation (Messieurs du Crossmed désolé pour les zigzags nous n’avons pas bu !!!!). Direction les iles du Frioul.

Vendredi 02 Août

Retour au port de l’estaque pour le grand nettoyage et un dernier repas au restaurant tous ensembles.

Expédition du 27 juillet au 2 août 2013 (Au départ de Hyères)

Samedi 27 Juillet

Carnet de bord Cybelle Planète 2013

Petit moment d’incertitude à l’arrivée au port : où est le bateau ? A notre rescousse arrive une volontaire qui nous met en contact avec notre éco-guide. Youpi !! L’aventure va commencer !!
Rencontre avec les équipiers, bien sympas, dont certains ont fait du covoiturage.
Accueil avec présentation de l’association,  du programme et point sur la sécurité, préparation du déjeuner puis départ cap vers Porquerolles.Arrivée dans la baie, baignade et observation de quelques poissons. Après une petite douche à l’eau de mer, c’est l’heure de l’ « apéro » !!  Au programme du soir : présentation de la mission, des espèces et du protocole.

 Dimanche 28 Juillet

Carnet de bord Cybelle Planète 2013La météo ne permettant pas l’observation, nous sommes restés au mouillage à l’île de Porquerolles. Matinée consacrée à préciser le protocole d’observation des cétacés, écologie des espèces et du milieu marin. Après midi détente : baignade et balade avec explication de Jérôme notre éco guide sur le faune et la flore terrestre de l’île. 

 

Lundi 29 Juillet

Carnet de bord Cybelle Planète 2013Réveillée à 6h30 par une rafale de vent, nous voilà tous sur le pont pour assister à cette scène, cette mer capricieuse et cette belle voile toute gonflée qui nous mènera à l’abri au cap Camara. En cours de route le mal de mer a frappé à bord, et rendu 2 membres de l’équipage HS et en a envoyé 2 autres au lit. Première session d’observation toutefois pleine d’enthousiasme et d’espoir. En fin d’après midi quelques uns partent plonger. Les stars de l’expédition seront une nacre et un petit poulpe. 

Mardi 30 Juillet

Carnet de bord Cybelle Planète 2013Réveil très calme après une nuit très venteuse face à la plage de Pampelone. Nous faisons cap au sud –est, avec une première matinée d’observation assez peu fructueuse. Déjeuner rapide en pleine mer, baignade et nous reprenons les observations. RAS jusqu’à 16h puis un tir groupé de cétacés : 1 cachalot, 2 rorquals et des dizaines de dauphins bleu et blanc qui nous ouvrent la voie. Nous suivons l’évolution de nos amis à l’hydrophone.
Cap vers les iles de Lérins en fin de journée et magnifique couché de soleil sur l’Estérel. Quelques dauphins pointent le bout de leurs rostres. Equipage HS. Vivement la suite.

Mercredi 31 Juillet

Carnet de bord Cybelle Planète 2013Départ matinal des iles de Lérins pour une nouvelle journée en mer. Dès le premier quart les cétacés sont au RDV : cachalots, rorquals nous accompagnent. A midi nous stoppons pour la pause déjeuner et un rorqual se joint à nous  faisant des apparitions répétées autour du bateau. Un rorqual « calin » qui poussera le skipper à remettre le bateau en marche pour éviter d’éventuels désagréments. L’après midi nous amène encore des dauphins et nous croisons la route de plusieurs tortues caouanne et d’un poisson lune.
En parallèle, « repos forcé » pour tous afin d’anticiper notre nuit en mer. Après un délicieux repas, une fois la répartition des quarts de nuit effectuée, chaque binôme s’est relayé au cours d’une nuit belle et « relativement calme »

Jeudi 01 Août

Carnet de bord Cybelle Planète 2013Après la nuit au large, durant laquelle certains ont entendu des dauphins se frotter sur la coque du bateau, les premiers levés ont le droit à un réveil rythmé par le souffle de 3 rorquals à proximité : magique ! A part quelques purées de méduses sur la route, rien à noter du côté des observations pour la suite.
Nous rentrons à la voile à la plage de Badine en passant au milieu des îles d’Hyères. Une fois au mouillage, petite baignade, liste de courses à faire pour la semaine d’après, préparation du dernier repas. Le début d’une courte nuit s’annonce pour tout le monde, les étoiles prennent la relève en attendant le lendemain.  

Vendredi 02 Août

Carnet de bord Cybelle Planète 2013Rapide retour au port d’Hyères, nettoyage intégral du bateau pour les suivants, bagages…la semaine est passée très vite mais un esprit d’équipe est naît… il faut maintenant se dire au revoir avec un petit pincement et laisser partir cette super équipe avec laquelle des moments forts ont été partagés.

 

Expédition du 20 au 26 juillet 2013

Samedi 20 Juillet

Carnet de bord Cybelle Planète 2013Les écovolontaires sont tous réunis sur le pont vers 10h30. Guillaume, étudiant en BTS Gestion et protection de la Nature, Nadège étudiante en droit, son amie Floriane étudiante en Sociologie et Jean-Michel  le papa de Nadège responsable logistique. Les courses sont réceptionnées et rangées dans la foulée. Une fois le déjeuner engloutit nous quittons le port pour rejoindre l’île de Porquerolles et sa baie de sable blanc pour une baignade bien agréable. La journée défile nous dormons sur place pour partir au large le lendemain.

Dimanche 21 Juillet

Carnet de bord Cybelle Planète 2013Réveil 7h, début des observations à 8h30, 10 minutes plus tard un poisson lune et autre aileron non identifié. Une dizaine de Pélagia sont observées au cours de la journée, nous serons prudent pour la baignade. Les filles appréhendent leur première baignade au large mais prennent leur courage à 2 mains et sautent dans la grande bleue. Reprise des observations à 16h où nous récupérons plusieurs ballons d’hélium à l’effigie d’Hello Kytie. Nous rentrerons pour dormir dans la baie de Cassis, accueillis par un beau coucher de soleil.

Lundi 22 Juillet

A peine partis de Cassis, sur une mer d’huile nous apercevons un beau poisson lune en transparence, grâce aux bonnes conditions d’observation tout le monde peut profiter du spectacle. Nous partons en direction de l’Ouest toute la journée, pas d’observations particulières. Ce soir nous dormons au large, au soleil couchant tout le monde est sur le pont pour essayer d’assister à l’apparition du fameux rayon vert… sans succès les nuages se sont aussi invités… Jeremy nous explique les quarts de nuit, la lune est presque pleine nous attendons avec impatience l’apparition de quelques créatures marines…

Mardi 23 Juillet

PremièCarnet de bord Cybelle Planète 2013re nuit au large… longue et éprouvante pour une équipe réduite mais l’expérience était sympathique. Au petit déjeuner, Jeremy et Charlène apercevront une vingtaine de dauphins ils s’approchent et nous régalent pendant un quart d’heure. Une mère et un jeune restent près du bateau pour notre plus grand plaisir. Ce sont des dauphins bleus et blancs, les premiers observés de la semaine. Nous nous sommes bien reposés durant la journée pour faire les quarts de nuit, nous ferons cette fois-ci des quarts de 3h consécutives pour ne faire qu’un quart chacun dans la nuit.

 Mercredi 24 Juillet :

Carnet de bord Cybelle Planète 2013Deuxième réveil au large. A 11h30  nous apercevons au loin un bateau qui tourne en rond. A l’aide des jumelles, Charlène et Guillaume ont vu la raison de cet intérêt : une trentaine de dauphins éparpillés de part et d’autres et qui entre sauts, petites cabrioles et plongeons, ont trouvé le temps de venir nous dire bonjour. C’était vraiment génial, il y en avait de partout, deux dauphins communs (apparemment rarement observés) ont été vus.  De retour sur l’île de Porquerolles, nous avons vu un petit poisson Lune et deux dauphins sont venus le temps d’un flash à l’avant du bateau.
Une fois à Porquerolles, nous nous sommes baignés dans une eau claire, où l’on pouvait enfin voir le fond. Nous avons pris quelques photos avec la Go-pro de Guillaume, et des petites vidéos des poissons qui se trouvaient près des côtes. Jean-Michel et Jérémy ont pris l’annexe du bateau pour aller au port de Porquerolles faire des courses.

Jeudi 25 Juillet

Carnet de bord Cybelle Planète 2013Nous sommes partis tôt de Porquerolles, afin de commencer  à 10h (le plus loin possible des côtes) les quarts d’observation. Encore une fois à l’occasion du petit déjeuner, Charlène a vu des dauphins mais trop loin cette fois-ci pour que nous les approchions. Pour cette journée nous n’avons observé qu’ un petit poisson volant. Nous sommes rentrés à proximité de Hyères, à la Badine, pour passer la nuit. Pendant que Charlène et Jérémy finalise la prochaine commande d’avitaillement, les écovolontaires font la vaisselle, Nadège a voulu rincer la casserole directement à l’eau de mer en s’accrochant à l’échelle, qui elle, n’était pas fixée… Elle est donc tombée à l’eau ! Heureusement, nous n’étions pas au large et… elle n’a pas lâché la casserole ! Si nous avions organisé un concours de remontée d’échelle, elle aurait gagné haut la main ! La soirée se termine sur l’hilarité générale. La semaine est presque finie, demain c’est le grand ménage qui nous attend !

Expédition du 13 au 19 juillet 2013

Samedi 13 Juillet

Carnet de bord Cybelle Planète 2013

Les écovolontaires arrivent au compte goutte non sans péripéties et découvrent le bateau et l’équipage : Pauline, une jeune étudiante en biologie ; Maëlle et Philippe, deux professeurs de biologie dans un lycée parisien ; Hélène et Florence, venues partager cette mission en famille ; Tiphaine, un jeune rugbyman aux doigts palmés et Agathe une institutrice débutante. Le tout chapeauté par Charlène notre éco-guide et conduit par Jo notre skipper. Nous mouillons proche du port d’Hyères, à la Badine. Les éco-volontaires s’habituent doucement au tangage et surtout profitent d’une première baignade bien agréable. Une fois rafraîchis et reposés, les éco-volontaires sont prêts à recevoir les  règles d’observation. Nous sommes tous réunis dans le carré pour la première fois. Dauphins bleu et blanc, rorqual, dauphins communs, méduses, cachalot,… Les éco-volontaires sont encore plus impatients de commencer leurs premiers quarts d’observation. Le repas se prépare et se partage dans la bonne humeur. Nous avons même la chance de voir un bout de feu d’artifice au loin. Certains éco-volontaires s’attardent et font quelques parties de cartes.

Dimanche 14 Juillet

Carnet de bord Cybelle Planète 2013

Jo est toujours le premier levé et démarre le bateau chaque matin vers 5h la première équipe ne tarde pas à le rejoindre et prend son petit-déjeuner sur le pont avec le soleil levant à l’horizon. La mer s’agite et le vent ne tarde pas à se lever, la houle retourne  quelques estomacs. Les observations sont difficiles et  les écovolontaires ne voient que quelques goélands et bateaux. Jo met le Cap sur les côtes pour nous abriter. Arrivés à Pampelone, nous enfilons tous nos maillots et plongeons. Masque, palmes et tubas auront eu raison du mal de mer. Les fonds sont plus fournis : premiers poissons et quelques méduses. Le dîner se prépare pendant que Charlène saisie les données pas très fournies.

Lundi 15 Juillet

La Carnet de bord Cybelle Planète 2013mer est calme, le soleil est haut, les quarts reprennent mais cette fois-ci nous sommes plus chanceux : nous voyons au loin les premiers dauphins bleus et blancs, de nombreuses Pelagies et surtout 2 tortues caouanne. Le tout dans le même quart, il fallait tirer le bon numéro. Jo arrête le voilier à midi, nous plongeons à nouveau pour nous rafraichir avant le déjeuner. Hélène souffre de coups de soleil qui l’affaiblissent et l’empêche de profiter des observations. L’après-midi n’a pas été très riche en observations, mais nous rentrons mouiller aux îles du Lérins près d’un magnifique 2 mâts. Nous avons la chance de profiter d’un autre feu d’artifice, le plus beau de cette mission.

Mardi 16 Juillet

Nous voyCarnet de bord Cybelle Planète 2013ons quelques dauphins s’approcher du bateau, d’autres transitent au loin sans se soucier de nous. Typhaine est un bon observateur. Le soleil tape fort et les observations sont agréables, l’ambiance à bord est bonne. Le soir nous dormirons au large, ce qui nous permettra de goûter la spécialité de Jo : le couscous ! Sitôt le bateau arrêtés, nous voyons quelques souffles, ce sont nos premières baleines. Jo redémarre le bateau et nous tentons de les suivre. Malgré nos efforts, elles sondent rapidement, nous ne les reverrons plus. Peu de temps avant de nous coucher nous entendons des remous, quelques dauphins frôlent la coque du bateau. Une fois le soleil tombé, une purée de Pélagies remontent à la surface que nous observons à l'aide de nos lampes de poches. Dernier quart de nuit, premier du matin, Maelle et Agathe observent au loin une forme indéterminée. Une baleine ? Un requin ? Non, juste un fauteuil devenu nichoir flottant des puffins.

Mercredi 17 Juillet

La méditeCarnet de bord Cybelle Planète 2013rranée est aujourd’hui un grand désert aquatique… ça tombe bien, chacun peut récupérer ses heures de nuit… Nous sommes cernés par les bateaux militaires…

 

 

 Jeudi 18 Juillet

Carnet de bord Cybelle Planète 2013

Dernier jour d’observation, tout le monde est levé tôt, yeux braqués sur la mer pour ne rien louper. Mais nous n’aurons pas plus de chance, seuls les thons et les puffins oseront braver la sortie du  sous-marin du port de Toulon, les avions de chasse en exercice et le porte-avion à quelques encablures de nous… Des orages nous attendent au rivage, un petit coup de vent montant à 17 nœuds nous fera arrêter les observations et le moteur pour dérouler le génois. Nous longeons les îles de Port-Cros et Porquerolles pour un retour près du port d’Hyeres, où nous profiterons de notre dernière baignade au soleil couchant.

Vendredi 19 Juillet

7h30 tout le monde au petit déjeuner, la matinée s’annonce chargée ! Grand ménage en perspective… d’ailleurs, il ne va pas se faire tout seul, le devoir nous appelle !

Expédition du 6 au 12 juillet 2013 (Au départ de Hyères)

Samedi 06 Juillet

Carnet de bord Cybelle Planète 2013Les écovolontaires font connaissance et prennent leurs marques sur le bateau. Direction les Iles de Porquerolles, pour une petite baignade.  Nous découvrons autour d’un petit apéro et de quelques olives quel sera notre rôle au cours de la semaine.

 

 Dimanche 07 Juillet

JournCarnet de bord Cybelle Planète 2013ée idéale et mer d’huile, nous partons direction le large. Tout le monde a bien dormi et l’équipage est en forme malgré le concours de ronflements… Nous croisons quelques dauphins dans la matinée et observons nos premiers rorquals de tout prêt grâce à l’approche en douceur de Jo.

 

 Lundi 08 Juillet

Nous prenons le petit déjeuner et chacun raconte son expérience au large. Nous partons vers l’Ouest et croisons un groupe d’une soixantaine de dauphins pendant que Catherine nous prépare de délicieuses crêpes. Nous déjeunons avec un rorqual qui tourne autour du bateau. Nous passons une nouvelle nuit au large.

 Mardi 09 Juillet

Carnet de bord Cybelle Planète 2013Nous reprenons la navigation avec un équipage qui maitrise maintenant toutes les ficelles d’une bonne observation. Nous croisons 3 rorquals que nous suivons un petit moment, ce qui nous permet d’effectuer une tentative de vidéo sous-marine malheureusement infructueuse.  Nous rejoignons la baie de Bandol pour un couscous « provençal » autour d’une ambiance festive.

 

 Mercredi 10 Juillet

Carnet de bord Cybelle Planète 2013Grasse matinée ce matin, petit déjeuner à 9h pendant que Jo, Vincent et Helline sont partis au marché pour ramener du ravitaillement. Les coéquipiers sont maintenant des vrais marins.  Nous reprenons donc la route toutes voiles dehors avec  les écovolontaires à la barre.

 

 Jeudi 11 Juillet

Carnet de bord Cybelle Planète 2013Dernière journée d’observation, nous sommes bien décidés à croiser nos premiers cachalots. Toutes les forces sont mobilisées et nous sillonnons la zone au large de Porquerolles. Nous croiserons finalement un rorqual et l’essentiel est là ! Tout le groupe profite d’un dernier repas ensemble en racontant ses meilleurs souvenirs.

 

 Vendredi 12 Juillet

Carnet de bord Cybelle Planète 2013Nettoyage du bateau et douche à l’eau douce au Port bien mérités ! Tout le monde se retrouve au « Café du Port » pour un bon repas.
Pas d’adieux mais des « A bientôt » clôturent cette belle semaine.

 

 

Expédition du 29 juin au 5 juillet 2013

Samedi 29 Juin

Carnet de bord Cybelle Planète 2013Les écovolontaires prennent possession des lieux, et font connaissances avec leurs coéquipiers. Mouillage à la badine, il est annoncé du vent pour le lendemain. L’équipage est encore timide.

 

 Dimanche 30 juin

Carnet de bord Cybelle Planète 2013Grosse houle et premières nausées... Sortie de cabine en mode suricate :  Oh, ça bouge ! » Direction Port–Cros pour se mettre à l’abri. Dans l’après-midi, nous partons tous ensemble au sentier sous marin pour une après midi au soleil. De retour au bateau premier bain/douche pour tous à l’eau de mer et il était temps…).

 Lundi 01 Juillet

Carnet de bord Cybelle Planète 2013Première journée d’observation en pleine mer. Dès les premières minutes, les premiers dauphins apparaissent. Ont également été observés des méduses, des bonites, un poisson-lune et un rorqual commun en fin de journée. Notre première nuit au large débute avec les dauphins et les ronflements...

 Mardi 02 Juillet

 Carnet de bord Cybelle Planète 2013Mer rosée avec saut de dauphin dès les premières lueurs du jour. Un groupe de dauphins joue à l’étrave, les premiers films sont faits. Pierre chante faux et fait fuir les cachalots (aucun n’a d’ailleurs été vu de la semaine…). Vers 9h, un groupe d’une vingtaine le dauphins bleus s’approche du bateau.
Les données sont saisies.2 nouveaux nés sont observés, ainsi qu’un jeune. Au total, plus de 100 dauphins sont observés aujourd’hui sans oublier les 2 rorquals vus au loin en fin de journée.

 Mercredi 03 Juillet

 Carnet de bord Cybelle Planète 2013Pendant la nuit vers 4h, un rorqual vient souffler près du bateau. La météo s’annonce moins clémente que les jours précédents. Le ciel est gris. A croire que les rorquals apprécient car 3 ont été observés dans la matinée. Dans l’après-midi, nous partons nous mettre à l’abri toujours accompagnés par les dauphins. Après midi studieuse avec saisie des données dans l’ordinateur, des observations effectuées sur le pont

 Jeudi 04 Juillet

Carnet de bord Cybelle Planète 2013Soleil retrouvé, sortie en mer sur les canyons, a priori le terrain de jeu favori des cachalots. Avec la houle, aucun souffle n’a cependant été détecté. La journée n’est cependant pas perdue, le bronzage méritait d’être unifié.  

 

 Vendredi 05 Juillet

Carnet de bord Cybelle Planète 2013Retour à Hyères et fin de cette inoubliable expédition. Nettoyage du bateau.
On souhaite une excellente semaine à la prochaine équipe d’éco-volontaires!   

 

 

Remonter en haut de la page