French English

Carnets de bord des missions cétacés 2015  

> Pour en savoir plus sur cette mission

Expédition du 16 au 22 juin 2015 au départ de Sète

Expédition du 23 au 29 juin 2015 au départ de Hyères

Expédition du 30 juin au 06 juillet 2015 au départ de Sète

Expédition du 07 au 13 juillet 2015 au départ de Hyères

Expédition du 14 au 20 juillet 2015 au départ de Calvi

Expédition du 21 au 27 juillet 2015 au départ de Porto Vecchio

Expédition du 28 juillet au 03 août 2015 au départ de Porto Vecchio

Expédition du 04 au 10 août 2015 au départ de Calvi

Expédition du 11 au 17 août 2015 au départ de Hyères

Expédition du 18 au 24 août 2015 au départ de Sète

Expédition du 25 au 31 août 2015 au départ de Hyères   

Expédition du 1er au 7 septembre 2015 au départ de Sète

Expédition du 8 au 14 septembre 2015 au départ de Hyères    

Expédition du 15 au 21 septembre 2015 au départ de Sète

Expédition du 22 au 28 septembre 2015 au départ de Hyères

Expédition du 16 au 22 juin 2015 au départ de Sète 

Mardi 16 Juin

Carnet de bord Cybelle Planète 2015Arrivée de tous les écovolontaires entre 10 et 11h. L'Avocet est un très chouette voilier confortable, fonctionnel, avec plein de rangements et tout ce qu'il faut. L'entente entre tout le monde est bonne, entre Margaux l'écoguide super calée en biologie marine, Céline la pro, Antoine le skipper, on apprend plein de choses super intéressantes.

L'après-midi, école avec Margaux, ça rigole pas les punitions pleuvent... Non, en fait, c'est clair, net et précis. Nos différents rôles, les différentes fiches à remplir, les jumelles de pro... pas évident, mais dans l'ensemble on capte. Céline intervient de temps à autres, complète une info ou ajoute des détails.

 

Mercredi 17 Juin

Départ 5h30-6h, trajet Sète-Marseille (avec une demi-heure de retard nous signale le capitaine). Apocalypse chez les J-J's (Joëlle et Jean Louis), mal de mer force 12. Solène rejoint le groupe vomi, ainsi que Nelly un peu plus tard. Pour notre défense, il faut dire que le temps était terrible pour nous, mais standard pour le capitaine. Force 7, 35 nœuds établis, avec rafales à 40. Il fallait le faire pour être pénard toute la semaine. Pari réussi, merci Capitaine. La « Croisière s'amuse » pour Pauline et Céline qui n'étaient pas malade!! Margaux est patraque mais tient le coup... Les JJ's ont un peu plombé la journée jusqu'à 16h, ou le robinet s'est enfin fermé. Fin de soirée calme et cool, on arrive à Marseille, Port des Corbières. TERRE et DOUCHE … le pied !

Jeudi 18 Juin

Carnet de bord Cybelle Planète 2015Tout le monde a le smile : une nuit entière, complète et réparatrice. Petit déj' dans le cockpit avec le soleil. Départ vers 10H, vers l'Anse de la Badine. Tout le monde a bon appétit, les choses sérieuses commencent. Sous la direction de Margaux, on peaufine les règles et on commence les obs' : Margaux et les JJ's. Quelques puffins, maigre butin. Suivi du deuxième groupe, Solène, Pauline et Nelly.

Nous tenons à décerner une mention spéciale au skipper et à la cuisinière pour le repas.

On a continué les obs' mais on n'a rien vu, sauf des goélands et des puffins. Céline nous a fait un super rôti avec de bonnes pâtes, savouré devant un super couché de soleil... On a mouillé à la presqu'île de Giens, ou l'on entendait les « boîte de night » à terre.

Première vaisselle à l'eau de mer avec nos deux seaux ! Un vrai moment de plaisir, on a lancé le défi qu'on serait les premiers à ne rien faire tomber au fond de l'eau... Hihi...

Vendredi 19 Juin

Carnet de bord Cybelle Planète 2015Départ 5h30 du mat', premier quart d'obs' à 7h20. Et premier éclat de joie à 13h : ENFIN ! La délivrance : on a vu deux dauphins. Mais vraiment que 3 minutes... C'était des Stenella, des dauphins bleus et blancs. On les a d'abord vu sauter au loin, puis se sont rapprochés, ont joué avec le bateau et sont repartis aussi vite. Un peu plus tard, un aileron !! Un requin ? Mais Margaux n'était pas loin et nous a expliqué que ce n'était « qu'un » Mola mola (ou poisson lune), qui paraissait un peu désorienté, alors que c'est effectivement comme ça qu'il nage. Bref, c'était cool à voir !

Mouillage au Cap Taillat : premier bain dans la mer. C'était super cool et l'eau était bonne !

Samedi 20 Juin

Carnet de bord Cybelle Planète 2015Super journée de navigation au près. Au niveau des observations c'est light. La mer était belle et calme, c'était un pur plaisir d'avoir cette immensité que pour nous. On se croyait le roi du monde sur la proue du bateau, on a pris notre pied grâce à de belles vagues, c'était génial cette sensation de liberté et de légèreté. Mais rien en vu... Pour le retour, le voilier gîtait, il fallait être bien accrochés, le tribord frôlait l'eau. On s'est pris quelques douches salées, mais on a bien rigolé. Retour au mouillage de la Badine, entourés de pas mal d'autres voiliers. Lequel d'entre eux va nous inviter à danser ?? Ce soir, c'est la fête de la musique !

Dimanche 21 Juin

Carnet de bord Cybelle Planète 2015

Levés à 6h, Nelly est restée au lit jusqu'à la dernière minute... Début des obs' à 7h, que des puffins pffff... La matinée a été longue à démarrer. Tout à coup, chasse de bonites à l'horizon. Pleines de crème et cramées sous le soleil, nous commencions à ne plus y croire quand soudain nous avons vu au loin un petit groupe de 3 dauphins, qui sont ensuite venus jouer à l'étrave du bateau. Nous naviguions au dessus d'un bac de bonites qui reflétaient leur dos argentés à la surface. Et là : feu d'artifices de dauphins de tous les côtés ! Des groupes de 2 à 7 avec des bébés, c'était féerique. Nous nous sommes arrêtés pour manger une super bonne salade de riz composée, quelques pélagies flottaient autour de nous. Hydrophone à l'eau : sans succès nous avons juste entendu le moteur d'un ferry. Après la pastèque-dessert, une nouvelle nuée de dauphins nous assaille. Et encore des puffins... à ne plus en voir la fin... Même s'ils étaient tous très utiles pour repérer les dauphins. Nelly ne lâchait pas la proue du bateau et ses jumelles. Nelly : « OOOOH... J'ai vu quelque chose! » Tout le monde : « Quoi ?! Ou ?! » « SOUFFLE !! » Rouge écarlate, le rêve de sa vie, tremblante d'émotions, Nelly ne pouvait même plus assurer son rôle de quart... Ça y est, notre premier cachalot, qui nous a rempli de bonheur, tous autant que nous étions. Nous avons pu l'observer 10 minutes, il reprenait son souffle. Notre présence ne semblait pas le déranger. Nous avons pu apprécier la délicate odeur de ses excréments, avant l'au revoir de son « salut » caudale !.. L'hydrophone nous a fait découvrir les clics des cachalots. Ensuite nous sommes rentrés à la Badine, après une baignade rapide, très rapide... Dernier apéro tous ensemble sur le voilier, nous nous sommes régalés avec les délicieuses crêpes et la pissaladière de nos deux Céline.  

Pour finir, nous sommes une équipe soudée, nous nous sommes bien marrés, nous avons plein de choses sur les cétacés et la faune marine de Méditerranée. Vaisselle à l'eau de mer géniale sur le pont du bateau, repas supers tout au long de la semaine, et de belles obs' pour conclure...   

Merci à tout l'équipage, Céline, Margaux et Antoine pour cette semaine !

Expédition du 23 au 29 juin 2015 au départ de Hyères

Ploivy David / Pons Burtin Maxence / Pierrat Joséphine / Sdiri Khalil / Bordenave Julie / Mulon José / Porcherot Marine

Mardi 23 Juin

Carnet de bord Cybelle Planète 2015La première impression à la vue du bateau : étonnement de la part de Maxence et Marine qui s'attendaient à un bateau légèrement plus grand...Tout compte fait 14m ça va !

Quand on est arrivés, tout le monde était souriant et agréable, bien que Marine ait un peu trop de préjugés sur les NICOIS …

Les apparences étant parfois trompeuses, le bouclette au vent José n'est pas le skipper comme beaucoup ont pu le croire.

Mercredi 24 Juin

Carnet de bord Cybelle Planète 2015

Mercredi est un grand jour : le départ en pleine mer...L’enthousiasme de 7h du matin s'est vite estompé : la distribution de sac a commencé !

La première à chuter fut Joséphine, suivie de près par Marine, David et Khalil...Les deux survivants sont Julie et Maxence, bravo à eux;)

L'effet rorqual a réussi à ramener tout le monde sur le pont, ce qui ne fut pas de long pour Khalil et David pendant que Margaux notre super écoguide s occupait de Marine !! L'apparition des rorquals accompagnés de dauphins a laissé tout le monde bouche bée ce qui a tout de même rendu la journée plutôt très agréable.

Jeudi 25 Juin

Carnet de bord Cybelle Planète 2015

Après une nuit au large et des quarts de nuits assurés par une équipe restreinte, les quarts d'observation ont commencés par l'observation de 3 rorquals...

Tout le monde était opérationnel pour l'apprentissage de la récolte de données. S'en sont suivie de nombreuses rencontres avec des dauphins. Nous avons navigué jusqu'à apercevoir les côtes espagnoles. Les conditions climatiques étant parfaites, nous avons pu passer à nouveau la nuit au large du golf du Lion.

Les nuits au large en plus d'être très calmes, sont surprenantes : visites de dauphins qui s'approchent près du bateau, le ciel très étoilé et la nuit qui s’achève avec un levé du soleil extraordinaire.

Vendredi 26 Juin

Carnet de bord Cybelle Planète 2015

Les quarts d'observations sont repartis sur la journée du lendemain, de 6h du matin jusqu'à tard dans la journée (19h).

Les observations furent moins riches en mammifères marins mais fournies en oiseaux de différentes espèces. Nous avons aussi croisé plusieurs poissons lune.

Suite à une panne moteur (Joséphine et Julie n'étaient pas confiantes du tout), nous avons rejoint Sète grâce aux talents d'Antoine le skipper.

Maintenant, une nuit calme au port s'annonce... Sur ce nous allons nous coucher. Bonne nuit !!!

Samedi 27 Juin

Journée de repos ! Les conditions ne permettent pas de sortir en mer. Après une matinée de ménage du bateau, nous avons profité de l'après-midi pour nous reposer et découvrir, lors d'une petite visite, la ville de Sète. La chaleur étant accablante, les terrasses des cafés nous ont permis de nous rafraîchir et de déguster des glaces accompagnes des fameuses zézettes de Sète...

Dimanche 28 Juin

Carnet de bord Cybelle Planète 2015

Grâce au décalage horaire matinal de José, certains étaient prêts de bonne heure, ce qui nous a permis d'être présents à la levée du pont à 9h30 ! Le premier quart d'observation et les suivants ont été peu fructueux. Les dauphins qui étaient notre principal objectif ont été aux abonnés absents toute la journée ! Un aileron a simplement fait espérer et a maintenu notre vigilance. Par contre, sternes, puffins et un fou de Bassan ont agrémenté nos quarts.    

Éole avait mieux à faire mais Pétole a accompagné l'Avocet of Ryme, jusqu'à notre emplacement dans le port de plaisance de Sète.

Tout l'équipage souhaite un bon anniversaire au chaton d'Antoine !

Expédition du 30 juin au 06 juillet 2015 au départ de Sète

Mardi 30 Juin

Arrivée à la gare de Sète pour rejoindre le bateau, Delphine et Alex se sont déjà perdues !
Margaux l'écoguide les ont guidés jusqu'au port où Maxence est venu les chercher. Certains écovolontaires dont Maxence Khalil et Joséphine avaient déjà participés la semaine dernière et poursuivent l'aventure cette semaine avec Delphine Alex et Denise, arrivée la veille sur le bateau.
Après une installation dans les cabines, le rangement des courses de la semaine et le repas tous ensemble, nous avons eu droit aux topos vie à bord et sécurité. Le bateau a changé d'emplacement au port de Sète et nous avons vu les ponts se lever.

Mercredi 01 Juillet

Carnet de bord Cybelle Planète 2015

Levés 5h30 pour le départ direction port Camargue pour une escale technique. Première petite navigation à la voile difficile pour deux nouvelles éco-volontaires restées en cabine. Mal de mer quand tu nous tiens !...Ce petit temps d'adaptation n'a pas permis à toute l'équipe de faire des observations.

Une vois arrivés à Port Camargue, tout le monde était levé et prêt à manger le super repas préparé par le quart repas de la veille. Après midi libre. Courses supplémentaires pour un petit groupe avec Margaux l'écoguide et détente au bar pour les filles, suivi d'une après midi plage-détente, girls only !
Pendant ce temps, Antoine et les garçons sont restés sur le bateau pour finir la maintenance. Après l'effort le réconfort, apéro entre homme ! Après le retour des filles et les douches, nous passons à table. Et là la guerre est déclarée ! Les moustiques nous attaquent. Alex dans un élan de bravoure et de solidarité, s'est mise à tous nous frapper ! Dans le but de tuer les moustiques bien sûr ! Trop nombreux et mieux organisés, les moustiques ont eu raison de nous.

Jeudi 02 Juillet

Carnet de bord Cybelle Planète 2015

Première vraie navigation vers le large, encore une malade le matin.
Dans la journée deux sauts de raies pour une mise en bouche. Et à l'heure de l'apéro on a mis l'hydrophone à l'eau pour essayer d'entendre les cachalots, mission accomplie, et c'est au loin que nous avons pu observer la caudale d'un cachalot, sauf Delphine qui s'occupait de ranger l'hydrophone.
On se prépare pour passer une nuit au large, les quarts de nuit sont répartis par Antoine et Margaux. Durant la nuit, certains on pu observer des dauphins venu les saluer vers 3-4H du matin par cette belle nuit de pleine lune. Surveillance des bateaux qui nous entourent et enfin sommeil bien mérité pour le dernier quart. Belle couleur pour le levé de soleil quelque peu nuageux.

Vendredi 03 Juillet

Carnet de bord Cybelle Planète 2015

Joséphine voit de nombreux dauphins qui viennent jouer à l'étrave, c'est de bonne augure pour la journée. C'est le calme plat jusqu'à l'heure de l'apéro, lequel fut précédé par une petite baignade par 1000m de fond. Moment sympathique et jeu avec le pare-bat'. Mer très calme, jolies couleurs et petit « flip » malgré tout.
Et après, on repère 5 souffles de rorqual ! S'en est suivi d'une approche magnifique d'Antoine notre skipper qui réussi à suivre un groupe de 3 mammifères. On navigue à la voile, et les rorquals décident de nous accompagner durant 1h15. Ils nous suivent à tribord jusqu'au moment où les fluides de l'eau et de l'air se sont confondus, et le rorqual volant est apparu à une hauteur de 5à 10m sortant complètement de l'eau à environ 30m du voilier, suivi « Oh magie » de 3 autres sauts qui nous ont époustouflé. Khalil s'esclaffa : «  C'était ENORMEEEEEEE, ce saut MON DIEU se premier saut était ENORME !!! » Le rorqual qui paraît si pataud habituellement s'est envolé avec l'aisance d'une libellule. Et là un kéké, le ferry local, s'est approché à toute vitesse à moins de 2 miles nautiques et les rorquals se sont installés à l'étrave de part et d'autre du bateau (pour faire barrière entre le ferry et nous?). Ils ont continué à nous suivre quelques minutes et après 2h30 de route commune, nous nous quittons d'un commun accord.
S'en suit une deuxièmes nuit au large accompagné d'un feu d'artifice observé du côté de Toulon pour clôturer cette magnifique journée !

Samedi 04 Juillet

Carnet de bord Cybelle Planète 2015

Réveil aux aurores, 6h30 pour Antoine ayant aperçu un groupe de cétacés non identifiés. Une fois Margaux arrivée on a su que c'était des dauphins de Risso. Réflexe, nous avons sorti tout l'attirail pour la prise de données. On a eu le temps de relever toutes les données nécessaires puis c'est enchaîné une traque photo et le réveil du reste de l'équipe pour profiter du spectacle, en effet les dauphins sont restés un moment avec nous dont un jeune et le plus âgé du groupe. En plus des dauphins de Risso, il y avait un dauphin bleu et blanc à l'étrave du bateau. Le reste de la matinée, un banc de bonites nous a suivi durant 3H. Pour l'apéro de midi on a remis l'hydrophone à l'eau pour traquer les cachalots, puis Maxence a entendu un souffle (encore). On a d'abord cru à un cachalot, mais c'était un rorqual qui nous a gratifié de 5 magnifiques sauts (on est gâtés) puis s'en est allé après avoir changé de cap plusieurs fois, on a donc décidé de le laisser tranquille.

Dans l'après midi, un cachalot a été aperçu au loin, ce qui a permis à Delphine de rattraper son retard. S'en sont suivi des observations de dauphins sur le chemin en direction du mouillage de la Badine pour passer la nuit. Fin de journée.

Dimanche 05 Juillet  

Carnet de bord Cybelle Planète 2015

Départ hyper tôt (4h30) accompagné d'un magnifique levé de soleil pour commencer les observations à 6h dans l'espoir d'apercevoir le cachalot et les globicéphales tant espérés. En vain, ils restent insaisissables. 12H : retour au mouillage car la météo se gatte.  Reste de journée farniente pour un repos bien mérité. Dernier repas du soir tous ensemble, demain c'est retour au port pour un retour à la réalité....

Expédition du 07 au 13 juillet 2015 au départ de Hyères

Mardi 07 Juillet 2015

Carnet de bord Cybelle Planète 2015

Arrivée progressive des volontaires à bord du voilier.
Nous faisons connaissances ; sont ainsi représentés les 4 coins de la France: Paris et sa magnifique banlieue (Benjamin et Lætitia), le Sud de la France (Benoît, Marie-Hélène), l'Alsace (Richard) et la Bretagne (Fred). Pour nous coacher, nous avons la chance d'avoir 2 (ou plutôt 1 et demi?) écoguides : Céline et Caroline. C'est Antoine qui skippera le voilier. Il y a également un petit loup de mer qui est là, c'est Louis.

Aujourd'hui, c'est installation dans nos vastes appartements, informations sur les risques potentiels et la sécurité à bord, mise en place des quarts...Étant donné un vent fort au large, nous décidons de partir pour Porquerolles. Premier dîner au port, tous ensemble ! Première nuit, certains dorment dans le cockpit.

Mercredi 08 Juillet 2015

Réveil agréable à Porquerolles. Certains (Fred, Richard, Benoît, Marie-Hélène et Lætitia) partent en  balade à la plage d'argent. Il y a le choix entre une plage « sous le vent » (Mistral annoncé au petit matin par Antoine) et une plage protégée du vent mais sans ombre. Nous choisissons la plage sans vent, nous trouverons bien une solution sur place.

Arrivés à la plage, nous nous construisons une cabane à partir d'une structure de roche : Des bouts de bois flottés, et pour toiture, un sac poubelle et nos serviettes. Nous nous baignons ensuite avec masque et tuba, nous avons pu observer des poissons sympathiques, et nous nous retrouvons tous dans notre cabane de fortune, très salutaire. Dans cette cabane, Fred et Benoît se lancent dans la confection de deux bateaux de bois flottés. La voile du bateau de Benoît est faite en carton de notre boîte de gâteaux Gerblé « Vitalité ». Le bateau « Vitalité » est lancé, nous le suivrons longtemps, au point d'utiliser les jumelles.
Nous rentrons pour déjeuner.

ET LES DAUPHINS DANS TOUTE CETTE HISTOIRE, OU SONT-ILS ??

Jeudi 09 Juillet 2015

Carnet de bord Cybelle Planète 2015

Toujours coincés à Porquerolles à cause du vent... On pourra peut-être partir cet après-midi ? Ça s'impatiente à bord ! Direction la résidence du Président qui nous y attend, le vent s'est calmé. On y va vent arrière au moteur, le capitaine teste l'équipage et sa résistance au roulis ?
Tout le monde résiste ! Et on est partant pour une baignade et un apéro. Et les dauphins dans tout ça ? Céline nous en trouve un... dans le ciel. Nuit des étoiles le soir avec un incollable sur la mythologie grecque : Benjamin. Merci aux Chevaliers du Zodiaque !

Vendredi 10 Juillet 2015

Carnet de bord Cybelle Planète 2015

Réveil dans l'anse du Fort de Brégançon. Petite baignade matinale pour les volontaires. Durant la traversée, expérience unique pour tous avec la rencontre de globicéphales ! Céline n'en avait pas vu depuis 5/6 ans, c'est dire !

Nous avons pu les observer longuement et de très près. A cette occasion, enregistrement exclusif des Globicéphales Boy's Band, à retrouver dans le bacs après la saison 2015 ! Nuit passée en pleine mer et ponctuée toutes les 2 heures de quarts. La moitié de l'équipage ayant nourrit les poissons toute l'après-midi se repose. C'est donc l'autre moitié qui se charge de veiller sur le bateau : Garder le cap, vérifier s'il n'y a pas d'abordage de pirates... tout se passe très bien !

 

Samedi 11 Juillet 2015

Carnet de bord Cybelle Planète 2015

Passage furtif de dauphins (Stenella) à 7 h 30. On est au large, à mi-chemin entre le continent et la Corse. Branle-bas de combat, il faut réveiller tout le monde, et chacun se met en observation !
C'est des rorquaux. C'est pas ça ? Ah non, c'est pas comme le chacal, des chacaux, un chapal, des chapeaux, un apéral, des apéros... Attention aux exceptions, la grande cale, les grandes cales... C'est donc des rorquals, on en compte deux, puis un troisième plus loin, et finalement, en se rapprochant, c'est un groupe de 3 dont un jeune rorqualeau(?). On les observe un bon moment, puis, on va retrouver le groupe n°2. Il y en a deux dont un qui, fait assez rare, sonde en montrant sa caudale. Celle-ci était abîmée, peut-être sectionnée par une hélice ? Et il doit être handicapé, raison de cette manière de faire le canard. COIN COIN !

Ce soir, repas TOP CHEF à l'huile d'olive et poivre. Nous retiendrons les frites à l'huile d'olive au dessert...Mais où est la soupape (pour préparer la ratatouille) ? Tout le monde l'a déjà vue mais personne ne sait où elle est... Le reste n'est qu'anecdotique. Nuit calme, mouillage dans la baie de Revelatta (à côté de Calvi).

Dimanche 12 Juillet 2015

Nous avons cru comprendre avec Céline qu'il était possible d'écrire un journal de bord d'anticipation. Nous proposons donc un programme d'observation exigeant pour cettCarnet de bord Cybelle Planète 2015e journée :
Lætitia souhaite : « voir des tortues... et des petits dauphins qui sautent... bon un cachalot. Forcément !  Un puffin aussi... Ah, et un petit poisson Lune ! Voilà, j'arrête ».
Marie-Hélène, elle aimerait « voir des muffins au chocolat (oui oui, pas des puffins), des petits flippers, des raies manta qui volent, un petit cachalot, et puis, qu'est-ce qu'on pourrait demander d'autre : Des tortues qui volent ?? C'est bon ! »

Fred souhaiterait, sans vouloir paraître très exigeant, compléter la collection d'observations avec un saut de rorqual à 360° tout en faisant un looping... si un ou deux cachalots pouvaient se rapprocher du bateau également... et pour finir, des dauphins qui nous souhaitent une bonne fin de séjour !
Benoît veut voir un cachalot, pourquoi pas ! Une tortue luth aussi, il n'est pas très difficile, ça lui suffit parfaitement.
Benjamin veut voir des dauphins surtout (et pas des dau-gras!).
Caroline voudrait un cachalot chevauché par une raie manta avec, à l'hydrophone, des sons de globicéphale, le tout avec des arcs-en-ciel et des bulles.
Céline dit qu'après avoir vu des cachalots, des grands dauphins et des dauphins de Risso, il nous suffira de voir une baleine à bosse pour faire la totale... ça peut arriver.
Richard sera comblé s'il voit un cachalot et deux ou trois dauphins de Risso (qui peut le plus peut le moins).
Antoine veut une journée farniente (il n'a jamais autant bossé, même les jours de congé, ça ne s'arrête jamais !!).
Ce matin, dénouement de l'affaire de la soupape avec sa découverte parmi les cuillères. Les filles sont restées bouche bée, j'émets quelques doutes quant à leur capacité à distinguer une soupape d'une cuillère...Hier, nous avons proposé de rebaptiser l'association pour la version « SOUPAPE Méditerranée », ou bien « Cybelle SOUPAPE », à voir donc ! Après 2 heures de voile, nous rentrons au même mouillage du matin ,il y a en effet trop de vent...  Tant pis, nous apprenons à être frustrés, nous nous reportons donc sur la baignade, l'apéro, la sieste, l'écriture de ce fameux journal de bord...

A bientôt pour de nouvelles aventures ! Signé : « LE SECRETAIRE DE BORD »

Expédition du 14 au 20 juillet 2015 au départ de Calvi

Mardi 14 Juillet

Carnet de bord Cybelle Planète 2015

Présentation pour Isabelle.B, Isabelle.P, Chris, Cat', Sylvie, Celine, Antoine et Paul.
Livraison par 'Mister U' pour nos provisions.

 

 

Mercredi 15 Juillet

Carnet de bord Cybelle Planète 2015

Nos premiers quart commencent à huit heures, après le briefing sur notre missions.
On a vu nos premier dauphins, au loin, ce matin puis cette après-midi.
Plus de 20 dauphins on tourné autour du bateau.
SUPERBE ! Et enfin, un mouillage près d'une plage sans méduse !;)

Jeudi 16 Juillet

Carnet de bord Cybelle Planète 2015C’était bien, il a fait vraiment très chaud.
« Souffle a 9h !!! » Hurla Chris.  Il s'agit d'un cachalot.  Mais nous avons changé de cap pour l approche. Il s'agissait d'un jeune adulte sans aucune cicatrise, nous l avons suivit quelques minutes, jusqu'à ce qu il plonge et nous salut de sa caudale.  Le soir nous avons mangé le Curry de légumes recette Céline.

Vendredi 17 Juillet

Carnet de bord Cybelle Planète 2015A 21 heures, Chris, c'est écriée : « Il reste de cacahuète ? » et a propos d une bouteille : «  Celle-là, on la finira la semaine dernière ! ».
Depuis 6 heures trente nous étions sur le pont.  Tout le monde a vu le Puffin, sauf la personne de Quart !!! Rien vu de la journée...SNIFFF'....

 

Samedi 18 Juillet

Carnet de bord Cybelle Planète 2015On quitte les SARDES.  Nous sommes partis, pleine mer et avons croisé requins pèlerin, tortue (indéterminée), de rares Diables de Mer et une quinzaine de Stenellas qui ont socialisé avec nous.
Au milieu de rien, on s'est baigné, et l'apéro',  a été allégée pour pouvoir assurer les quarts de nuit.

Dimanche 19 Juillet   

Carnet de bord Cybelle Planète 2015Les premier et deuxième quarts, furent tenus par 'Polochon' et sa 'Moman Sylvie', ils ont vu et entendu une baleine, mais n’ont pas pus l identifié.  Chris' et Sylvie, non pas pu identifié l'age du cap'taine du féry qui a frôlé le bateau a 7 miles nautique ( 13 Km).   
Après cette nuit agité et courte la matinée a commencé en douceur, pas de dauphins, rorquals, diables de la Méditerranée, se sont succédé pour nous réveiller.
Ça y est nous savons tous remplir les fiches.

Expédition du 21 au 27 juillet 2015 au départ de Porto Vecchio

Mardi 21 Juillet

carnet de bord cybelle planète 2015

Les 3 écovolontaires redoublants, à savoir Chris, Cath et Isa accueillent les 3 nouveaux, Sophie, Aurélie et Antoine, venus compléter l'équipage. Un soucis mécanique au niveau de l'enrouleur nous empêche ce jour là de quitter le port. Rangement, ménage et cuisine sont donc les 3 maîtres mots qui ont rythmé cette après midi ; ainsi que de jolies plaintes mélodieuses de la part de certains d'entre nous (je ne citerai pas de nom : Sophie) concernant les odeurs nauséabondes de Gazoil venant du port auxquelles nous étions confrontés durant toute la nuit. 

Mercredi 22 Juillet

carnet de bord cybelle planète 2015

En route pour l'aventure ! Départ à l'aube pour s'approcher des canyons à -2000m, dans la mer Tyrrhénienne. Nous avons pu observer des puffins, des Stenella (dauphins bleus et blancs), ainsi que de grosses éclaboussures non identifiées. Vers 19h30, petite baignade en pleine mer et mise à la Cap pendant la nuit. Qui dit mise à la Cap, dit quart de nuit sur le pont pour assurer la sécurité, qui dit aussi observation d'un magnifique ciel étoilé avec une belle voie lactée.

Jeudi 23 Juillet

carnet de bord cybelle planète 2015

Mise en route difficile pour ceux qui n'ont pas réussi à dormir. Trop de vent et trop de houle nous empêchent de procéder aux observations et ont failli nous faire perdre Aurélie qui a du rester couchée jusqu'à midi. Nous rejoignons donc la Sardaigne car la météo annonce du mauvais temps jusqu'à la fin de la semaine, pour le plus grand désespoir de tous. Quelques dauphins très furtifs sont néanmoins observés sur le chemin. Après midi cuisine, sieste et baignade au programme !

Vendredi 24 Juillet

carnet de bord cybelle planète 2015

Départ de la Sardaigne de la baie de Tavolara à l'aube. Faute d'observation étant donné la houle et le vent, nous rentrons en Corse afin d'éviter de perdre Aurélie comme la veille ; nous avons donc procéder au mouillage dans la baie de Pinarellu. La baignade est suivie d'un apéro (comme chaque jours d'ailleurs, n'oublions pas le fameux apéro), puis d'un bon repas au coucher du soleil. Ha... Ile de beauté quand tu nous tiens...

Samedi 25 Juillet

carnet de bord cybelle planète 2015

Nous poursuivons la recherche sur les cétacés le long des côtes Corses. Comme la semaine précédente, Chris a repéré des cachalots. Nous les avons suivi pendant plus d'une heure afin d'obtenir les meilleurs clichés et les meilleures vidéos possibles. Des Stenella nous ont clairement snobé, l'observation n'a donc durée que quelques minutes. Au contraire, les puffins, qui ne sont pas des animaux contrariants, étaient comme chaque jour au rendez-vous.   

Dimanche 26 Juillet

Mauvais temps = journée de farniente à Pinarellu : au programme, hormis les tâches quotidiennes, crêpe party préparée par les soins de Cath, baignade, lecture, petite escapade organisée jusqu'à la plage et ce à la nage par certains d'entre nous.

Expédition du 28 juillet au 03 août 2015 au départ de Porto Vecchio

Mardi 28 Juillet

carnet de bord cybelle planète 2015

Arrivée Porto Vecchio. Après le ravitaillement, rangement des victuailles, puis attribution des cabines. Présentation de chacun : Bea, Evelyne, Aline, Nico, Sylviane et Yann. Topo sécurité interactif de la part d'Antoine et présentation de la vie à bord par Céline. Navigation impossible ce jour-là cause météo, donc promenade et douche pour les plus sales !!!

Anecdote : nous avons été témoin d'un accident d’appontage entre deux bateaux dans le port (plus de frein:))

Mercredi 29 Juillet

carnet de bord cybelle planète 2015

Réveil tranquille la météo difficile nous permet de faire un peu de grasse matinée. On profite de ce moment pour le topo scientifique sur la biodiversité et nos missions d'écovolontaires. Répartition des quarts.

Départ du port vers 15h pour un mouillage dans le golfe de Pinarellu. 1Iere baignade dans une eau à 28° : le régal ! Et premier quart repas ça commence fort on met la barre haute avec pizza chèvre miel/ miam !

Erreur de novice d'un écovolontaire dont nous ne citerons pas le nom : Evelyne nomma l'animal fatidique aux grandes oreilles redoutés par tous bons marins qui se respectent. Petit louis fixe la sanction : ce sera 7 fois le tour du mat à 4 pattes dans le sens inverse des aiguilles d'une montre : exercice réussi (même après l'apéro!).

Jeudi 30 Juillet

carnet de bord cybelle planète 2015

Départ 5h30 : les choses sérieuses commencent ! Mer d'huile. Début des observations. Calme apparent mais de courte durée. En dépassant les bouches de Bonifaccio on sort les gilets de sauvetage, et ça brasse pas mal, on se fait arroser : vent 35 nœuds. Journée sportive :Ça gîte ! Petit estomac s'abstenir (n'est-ce pas sylviane:)) On arrête les observations.

Mouillage vers Propriano en face de la plage de Taravo. Quelques courageux à l'eau pour une baignade (les autres au pastis). Nuit houleuse et bien méritée.

Vendredi 31 Juillet

carnet de bord cybelle planète 2015

Départ 10h15 après une révision technique en haute altitude : très admiratifs de la dextérité d'Antoine notre capitaine. Réparation très efficace.

Grosse houle de 2m. Observations difficiles et rien en vue ; sauf la découverte par Évelyne d'une nouvelle espèce de méduse : « rhizotome à œdème cervicale » ou sac plastique gonflé à l'helium ou couille de globy ou pet de baleine. Nous concluons : apparition suspecte.

Caudale et dorsale vues à l'horizon mais non validées par notre écoguide malgré un beau dessin.

Quelques chasses de bonites et plus rien.

Mouillage à la plage de Sagone : soirée ti punch, beignets de courgettes façon Pietra et sa farandole de légumes au lait coco et gingembre. Gros dodo aidé du ti punch, d'une lune pleine et de quelques loups garous (nuit magique).

Samedi 1 Août

carnet de bord cybelle planète 2015

Départ 6h30 depuis la baie de Sagone. Mer d'huile, toutes les conditions requises pour les observations. C'était compter sans le réveil de Yann sous une douce mélodie d'Aline. Il a fallu plusieurs rappels avec que celui-ci émerge de ses doux rêves. Réveil difficile. Béa déchaînée, chante et danse au petit matin, tout le monde ne suit pas le rythme.

Première observation : Béa demande pour la première fois : « Sylviane, allume une clope pour voir le sens du vent!!! »

Deuxième observation : Marcel et Simone (libellules) nous accompagnent. Signe précurseur... peut-être... Puis enfin de l'action, un groupe de dauphins croise notre route. Une trentaine de dauphin bleus (Stenella). Tout le monde est sur le pont pour les photos ! Après ce moment magique, retour vers la côte et visite des calanques de Piana et du golfe de Porto. Puis mouillage dans l'anse de Caspio. Puis baignade et comme d'hab. Apéro/repas.

Dimanche 2 Août

carnet de bord cybelle planète 2015

Grosse houle. Levée du mouillage à 6h05. La première observation débute à 7h10. RAS.

La deuxième observation nous offre la vision de souffles au large. On essai d'aller sur zone mais le cachalot? A dû sonder. Donc, nous reprenons le cap initial.  

Troisième observation : tortue de mer visible le long du bateau. On la suit un moment puis elle fuit. Nous poursuivons les observations au large malgré une houle croisée, puis direction Calvi où l'on trouve un très beau mouillage dans la baie d'Alcajio. Cela ressemble à Lavezzi, petit coin de paradis avec baignade... Yann vérifie l'ancrage du bateau. Puis préparation de l'apéro et du dîner que l'on partage une dernière fois avec Nicolas et Aline devant partir demain.   

Belle semaine. Quelques rencontres nous ont manqués (baleines, rorquals pas vus) mais les mystères de la nature sont insondables. En tout cas très bonne ambiance. Et merci à Céline et Antoine. Les animaux sont rares, mais les vagues abondent...

Expédition du 04 au 10 août 2015 au départ de Calvi

Mardi 4 Août

carnet de bord cybelle planète 2015

Levée des troupes à 7h30. Répartition des tâches de la matinée. Ravitaillement (Béa, Évelyne, Céline et Louis). Boulangerie... grand moment d'incompréhension sur la commande mais tout s'arrange... Arrivée de nos nouvelles coéquipières vers 10h, Marion et Véronique, très bien accueillies par Yann.

Remplissage des cuves d'eau (vaches à eau), récupération du linge, rangement des victuailles, puis départ de Calvi vers 12h30 pour établir un mouillage à la Revelatta. Toujours aussi beau, mer belle, un peu de vent (force 3 ou 4). Topo sécu, bio-diversité, présentation du bateau avec nos nouvelles coéquipières.

Préparation du dîner par Céline sous un très beau fond musical de musiques du monde.

Départ du mouillage dans l'après-midi pour nos futurs quarts de nuit, direction le large. Nuit étoilée, mer calme, superbe... étoiles filantes à gogo. Et c'est parti pour le continent ! Quelques dauphins nous rendent visite durant la nuit. L'un d'entre eux fait le tour du bateau, puis saute dans le rayon de lune.

Mercredi 5 Août 

carnet de bord cybelle planète 2015

Direction pleine mer vers 8h du matin. Début des observations et là début du jackpot... Mer parfaite, très belle visibilité.... et c'est parti ! Dauphins à profusion, poisson lune et puis des souffles, yes ! Rorqual (Maman et jeune). On les suit ou il nous suivent. C'est magique, émouvant. Vers 12h30 on arrête les obs. Pour déjeuner et là, rebelote : rorqual en vue, abandon des bols tout juste remplis et c'est du délire. Ils nous soufflent sous le nez puis nous laissent déjeuner en paix. Reprise des obs dans la foulée avec retour de Marcel la libellule, puis pause baignade vers 16h avec 2600 mètres de fond. Petite imitation de différents animaux marins (filmé par Céline) et découverte d'un calamar des grand fond (narcosé dans les pommes) que nous récupérons dans un seau. Ce malheureux va finir à la poêle, pire que Kolhanta. Enorme banc de bonites sous le bateau. Antoine sort la canne à pêche mais reste bredouille car on fait plonger Yann pour aller filmer le banc.... Reprise des obs. et beaucoup de dauphins (Stenela).

Repas vers 20h30 puis distribution des quarts de nuit et déjà premières négociations en fonction du rythme biologique de chacun.... Quelques dauphins tournent autour du bateau vers minuit 30 (petits curieux). Sinon RAS, pas d'abordage, ouf !

Reprise des quarts d'obs. Le matin à 6h.

Jeudi 6 Août 

carnet de bord cybelle planète 2015

Brume de mer. Arrêt des obs. Petit son de corne de brume. On cherche les bateaux fantômes. Radar mis en route. Pendant ce temps chacun vaque à ses tâches. On se met à la cape pour rester au large car nous sommes déjà à deux heures des côtes dans la purée de pois. Silence à bord pour écouter les moteurs des bateaux à plusieurs miles marins. Puis le ciel et la mer s'éclaircissent. Reprise des obs. Et là bingo !!! Un rorqual Minke nous souffle très proche du bateau. Il mesure environ 10 mètres de long. Commence un jeu de cache-cache un coup à droite un coup à gauche. Il nous observe tout autant que nous. Il est « joueur ». Cette petite scène dure environ une heure. Nous déjeunons puis reprise des obs. Et revoici notre ami resté sur zone durant le repas. Il nous suit, revient nos voir puis disparait. Les obs. continuent, toujours des dauphins en chasse mais ignorant le bateau. On approche des côtes (baie des anges et zone de pêche au gros) d'où l'observation de scènes de chasses aux bonites. On change de cap pour rester sur le canyon. Petite pose baignade dans la zone des chinois. Toujours deux milles mètres de fond. Il paraît qu'un grand blanc y a bouffé un chinois.... d'où l'appellation. Nous sommes heureux de ne pas avoir les yeux bridés.

Après cette petite récréation, Yann disparaît dans sa couchette durant tout l'après-midi (insolation).

Les observations continuent, trop calme... RAS (on n'a plus l'habitude). Arrêt vers 20h avec un repas coucous, et de nouveau un nuit de quart en perspective durant toute la nuit.

Vendredi 7 Août 

carnet de bord cybelle planète 2015

Quelque part au large de Camara, nous suivons le relief des canyons. Début des obs. vers 6h30. Très beau levé de soleil, objectif Cavalaire (Gasoil) puis reprise des obs. Visite furtive de deux Stenela puis RAS jusqu'à 9h30. Le vent se lève. On coupe le moteur et on envoit la GV et la Yankee. RAS jusqu'à 9h30. Apéro, repas, vaisselle. Petite baignade pour se rafraîchir. Courant, ligne de vie pour les baigneurs (sécurité). Tentative de mouillage pointe de Cavalaire mais trop de bateau. Nous changeons de plan. Mouillage vers 15h entre la pointe de la chape et la pointe du trésor. Baignade et repos bien mérité. Marion, Evelyne et Syl. dorment à la belle étoile. La nuit est douce mais Marcel et Simone (les libellules) nous ont vraiment lâchées.

 

Samedi 8 Août 

Départ vers 6h35. Début des obs. et là des dauphins blancs et bleus (Stenela) forment un très long banc dispersé de 30 individus durant 15 minutes de croisière, puis RAS. Changement de cap vers 10h30 toujours sur le canyon pour chercher « désiré » le cachalot. Il se cache bien le coquin. Vers 13h baignade en pleine eau au large (au milieu de nul part). Syl. Se transforme en saucisson Lyonnais, ficelée par le bout de la ligne de vie.

Aperçu d'un saut de raie en pleine eau. Plus tard en navigation, le bout de la ligne de vie tombe à l'eau, vite repéré, nous faisons demi-tour pour le récupérer. Merci Gaston (La Gaffe). Direction ile du levant, Port-Cros et Porquerolles pour mouillage. Encore trop de monde partout, nous partons pour un autre site (la Badine). Fort vent. Port des brassières obligatoire. Beaucoup de gîte. Puis enfin mouillage face à Hyères. Tout le monde est naze malgré la musique de la côte. Le vent est très fort et nous fatigue.

Dimanche 9 Août

carnet de bord cybelle planète 2015

Réveil matinal pour cause de pluie à 5h du matin. Après un bon petit déjeuner, inventaire pour liste des courses (pour nos successeurs), début du ménage, rangements. La météo nous bloque au mouillage. Repas puis bronzette, sieste et très belle leçon sur les nœuds marins par Antoine (bon pédagogue). Marion se découvre une nouvelle passion pour le babysitting et se fait inviter par Louis à son prochain anniversaire... Affaire à suivre...  

Céline s'attaque à la comptabilité et au transfert de données sur clés USB. Vente de tee-shirts. Nous faisons également nos sacs pour gagner du temps (snif!). Échange des coordonnées des écobénévoles. Repas préparé par Antoine et apéro par Béa. Sous un vent constant et soulant (ras le bol de ce vent, Éole calme-toi!).    

CONCLUSION

Un immense MERCI à Cybelle Planète pour cette expérience inoubliable. Merci à Céline, Antoine et Louis ainsi qu'à leur beau bateau qui n'inspire que du respect et qui rend la mer encore plus belle (Sylvie).

 

Expédition du 11 au 17 août 2015 au départ de Hyères

Mardi 11 Août 

carnet de bord cybelle planète 2015

Première journée déjà épatante. . Sortie de port à 13h45. Après midi au mouillage à la Badine avec des formateurs au top, un équipage très sympa, ambiance cool et les cuistots parfaits. Tout commence merveilleusement bien avec un super coucher de soleil. Mais pauvre Caro....

 

Mercredi 12 Août 

carnet de bord cybelle planète 2015

Départ du mouillage à 4h05. La nuit fut courte. Un membre de l'équipage est malade toute la matinée et ne peut donc pas observer ce matin. Les observations commencent à 7h. 2 dauphins ont été vus avant 7h.

Nous voyons un dauphin solitaire et un groupe de dauphins ce matin. Les groupes d'observation se relaient de sorte qu'il n'y ait pas d'interruption entre 7h et 19h. A 14h20, nous voyons un rorqual commun : il remontait à la surface pour respirer. Nous le suivons pendant 20 min puis le laissons tranquille. C'était magique !  Il était grand, c'était impressionnant d'autant plus qu'il n'était qu'à une 50aine de mètres. Vers 18h, nous voyons quelques dauphins de très près. C'était également super. Vers 19h30 nous mangeons en regardant le soleil se coucher. Journée splendide, parfaite !

Jeudi 13 Août 

carnet de bord cybelle planète 2015

Expérience unique : nous avons testé pour vous les quarts de nuit. Surveillance, by night, des bateaux, équipés de jumelles et d'un compas fluorescent. A 4h, attaque simultanée et surprise de 7 bateaux dont 2 avec risque de collision, 1er réveil pour Antoine ! Notre héro nous a sauvés.  A 5h, attaque de sous marin fantôme (contrairement aux apparences, nous étions bien à jeun). Objet non identifié en approche furtive mais vite disparu après un coup de projecteur. Quarts très sympas : pluie d'étoiles filantes, sauts de dauphins, nouvelle expérience enrichissante. A 6h30, le brouillard et le vent sont arrivés. Notre malade habituelle a repris du service.  L'orage approchant, direction le port de Sète. Le port se lève à notre arrivée. Amarrage du bateau. Balade dans Sète sous la pluie et découverte d'une route maritime jusqu'alors inexplorée, le passage du dauphins, peuplé de créatures inconnues : le dauphin à queue de poissons étant notre principale découverte (on découvre des espèces qui vont donner du boulot d'étude à des chercheurs à des 100aines de chercheurs). A défaut d'eau de mer, nous avons redécouvert les joies de la douche au port. Un bon diner dans le bateau noyé sous des trombes d'eau... de pluie. Couchés à 23h30 après le sauvetage du bateau, devenu légèrement humide.

Vendredi 14 Août 

carnet de bord cybelle planète 2015

Aujourd'hui le vent n'étant pas favorable à la sortie en mer, c'est la grasse mat que l'on a pu faire. Malheureusement, notre bonne nuit annoncée a été perturbée par un réveil oublié par la personne qui a abandonné le navire (3h40, 5h55, 6h05). Petit déjeuner après une thérapie de groupe ? Notre éco guide nous a chouchoutés. Elle est non seulement comportementaliste animalier, mais aussi humain. Nous avons quand même marché 45 min pour s'offrir un superbe bain rafraîchissant. L'ambiance dans le groupe est toujours aussi bonne. Baignade, bronzette, shopping, la journée a bien continué. On a même eu la chance d'observer une raie mantat et différentes sorties de cétacés non répertoriés à la grande surprise de notre éco guide. Une nouvelle attention de Caro qui nous attendait à notre arrivée au voilier avec des glaces et des zézettes (de Sète) qui sont des spécialités d'ici. Le soir, nous avons eu droit à un topo d'un heure sur les cétacés, et notamment leur sonar : c'était vraiment passionnant, elle s'y connait bien finalement :)

Samedi 15 Août 

carnet de bord cybelle planète 2015

Trop de vent... donc encore une journée au port. Notre éco guide a une très bonne idée : sortie ornithologique à l'étang de Thau. Nous prenons le bus à 13h15 et arrivons au Barrou. Nous voyons des goélands, mouettes (rieuses), une aigrette, un faucon crécerelle. Caro nous explique la différence entre goéland et mouette. Elle nous explique plein d'autres détails sur les oiseaux ; journée passionnante et enrichissante.

Dimanche 16 Août 

Aujourd'hui nous sortons !! Ouverture du pont vers 11h, nous prenons le large. Nous nous mettons en transect assez rapidement même si le vent est levé. Nous observons beaucoup de sternes, quelques mouettes et goélands mais malheureusement pas d'animaux marins...  Mais c'est agréable de sortir après 3 jours au port, d'autant plus qu'il fait très beau ! Retour au port vers 18h30 puis accrochage du voilier au ponton. Dernier repas tous ensemble sur le voilier : on aura passé une super semaine même si nous étions bloqués 3 jours au port !

Expédition du 18 au 24 août 2015 au départ de Sète

Mardi 18 Août

carnet de bord cybelle planète 2015

Il est 20h 50 … Nous voguons vers Port-Camargue, nous assistons à un superbe couché de soleil  quand tout à coup … Un flamant rose
Yeaah !
2h du mat'
Nous sommes enfin amarrés à Port-Camargue.

Mercredi 19 Août

carnet de bord cybelle planète 2015

Lever à 9h. Fausse joie : nous restons au port aujourd'hui à cause du temps :-(
Après un petit apéro bien sympathique organisé par la capitainerie, Caroline nous a fait un (gros) topo sur les cétacés et autres espèces que l'on pourrait croiser durant notre séjour. Nous étions tous très satisfaits d'apprendre de nouvelles choses. 
Jo nous a également parlé de la sécurité « au cas où », suivi d'un petit cours sur les nœuds marins.

Jeudi 20 Août

carnet de bord cybelle planète 2015

Lever : très (trop) tôt ! Nous nous dirigeons vers le large pour la journée.
Le dieu du mal de mer, Vomito, a frappé ! 5 personnes sur 8 sont tombées … Nous déplorons la perte de 3 sacs à vomi dans la journée.
Côté observation : 1648 puffins (vraiment !) et 1648 positions, Jo commence à craquer !
Juliette a commencé à cuire comme un Maroilles au soleil.
Arrivée à Bandol de nuit.

Vendredi 21 Août

carnet de bord cybelle planète 2015

Nous partons au large. Juliette s'exclame : « regardez ! Des dauphins ! » et Jo de répondre, dépité : « mais non ! Ce sont des thons, ... »
MAIS … Plus tard dans la journée, surprise ! Un souffle : c'est un cachalot. Nous nous approchons à peine qu'il sonde déjà …
Ni une ni deux, Caroline deplie le sconoscope … stétoscope ? Ou sténostope ? Eh non ! L'hydrophone ! afin d'écouter le cachalot en plongée et en chasse … quand il rit aussi : hihi :-). Nous avons guetté longuement sa réapparition mais mais malheureusement nous ne le revîmes jamais (c'est triste) !
MAIS … (Eh oui, encore) Une magnifique surprise nous attendait au détour d'une vague : tout un groupe de globicéphales se présenta devant nous et vint nager à l'étrave du bateau. Moment magique pour toute l'équipe ! Caroline courait partout en insultant l'appareil de photo qui ne marchait pas. Ils étaient une dizaine avec des petits et se tournaient sur le flan pour nous observer.
Ils s'éloignèrent ensuite tranquillement, poussés par la matriarche du groupe.
Une heure plus tard, un souffle droit, typique d'un rorqual, apparut au loin. Nous avons seulement aperçu sa dorsale en surface jusqu'à ce qu'il disparaisse sous les flots, certainement à cause d'un bateau tout proche.
Après toutes ces émotions, nous rentrâmes tranquillement mouiller à côté du Fort de Brégançon. Sur le chemin, 2 feux d'artifice étaient là, certainement prévus pour nous accueillir.

Samedi 22 Août

carnet de bord cybelle planète 2015

Nous sommes repartis au matin pour une nouvelle journée d'observation. Mis à part les puffins, nous n'avons rien vu. Nous avons à nouveau assisté à un feu d'artifice (décidément ils nous aiment!)  devant un bon repas.
Avant cela nous nous sommes tout de même baignés pour nous rafraîchir et aussi nous laver. Puis dodo !

Dimanche 23 Août

carnet de bord cybelle planète 2015

Grass mat' !!! Lever à 10h45 après une nuit un peu agitée, entre les ronflements de Jo et la pluie qui nous a surpris au milieu de la nuit.
Lors d'une séance de vaisselle, Fred a fait malencontreusement tomber une casserole au fond de l'eau par 7 mètres de fond. Thifaine et Juliette n'ont pas pu la rattraper. Elle était définitivement perdue.
Nous avons mangé pour la première fois à l'intérieur du bateau !
Thifaine, Juliette et moi sommes sorties faire une baignade et explorer les fonds marins. Nous avons vu une étoile de mer, des oursins et plein de beaux poissons ! Bon, nous avons vu aussi un concombre de mer, ressemblant à un gros étron ! Thifaine nous a aussi remonté de très jolis coquillages d'ormeaux ! Très jolis souvenirs.
Pour terminer cette belle journée, nous avons fait l'inventaire pour les courses de la semaine prochaine et dîné encore une fois dans le carré.

Bêtisier  

– la carte de Saint Valentin de Jo : suite aux feux d'artifice incluant des fusées formant de magnifiques cœurs rappelant la Saint Valentin, Jo nous décrivit une carte qu'il reçut un jour, mais la décence nous interdit d'en dire plus...   
– Jo s'appelle en réalité Patrick ! Quel choc !
– Juliette et son charmant accent du Nord : « J'ai vu un cocholot lô ! »

Expédition du 25 au 31 août 2015 au départ de Hyères

Mardi 25 Août

carnet de bord cybelle planète 2015

Ça y est il est 10h la nouvelle équipe arrive, il était temps !
Au port un vautour fauve ou chauve (on ne sait plus) est passé au dessus du bateau. Nous sommes ensuite sortis du port pour aller au mouillage, durant le voyage nous avons été bien mouillés ! Premières explications par notre éco-guide Stéphanie sur le déroulement des observations.

Mercredi 26 Août

carnet de bord cybelle planète 2015

C'est parti pour le grand large ! Au changement d'équipe, Pascale dit « Dauphin ! » et là un gros groupe de dauphins est arrivé.
Nous nous sommes ensuite installés pour le repas. Puis Aurélie dit placidement « un aileron... » personne ne réagit. Puis un peu plus fort : « Un aileron !»...Un groupe de globicéphale est passé très furtivement.
On a repris le repas et à peine avoir fini, les globicéphales sont revenus.
Durant la vaisselle, des petites paillettes oranges sont passées dans l'eau. On a cru que c'était Mathieu (parti au toilette)...mais il s'agissait en fait de Rorqual !!!
Un souffle..puis 2..puis 3... C'était un feu d'arti-souffle !
Après ce merveilleux spectacle nous nous sommes baignés au large.

Pendant l'apéro, nous avons aperçu un dos de rorqual dans le soleil couchant, avec pour seule pollution sonore..son souffle.

Jeudi 27 Août

carnet de bord cybelle planète 2015

Nuit au large sur une mer d'huile. Juliette et Martine ont réveillé Jo car elles ont cru voir un cargo qui nous foncait dessus. Ce qui s'est avéré exact !! Elles ont senti le souffle du cargo sur leur nuque. Ouf ! Notre coquille de noix a tenu le coup.
La lune a éclairé nos relèves de quart jusqu'à 4h du matin. Certains ont entendu des souffles dans la nuit, d'autres ont vu l'aube se lever.
On note que Mathieu a élaboré une technique de survie à base de tablettes de chocolat pour tenir le coup. Dommage ! Pascale est arrivée trop tard, elle a profité des cartons vides pour s’asseoir au sec.
2h de quart ça passe vite.

Première observation à 8h30 (tantine beurrée alias Françoise insiste sur 8h35), on a eu le plaisir de voir des dauphins furtifs et quelques puffins. Après la journée d'hier on est presque déçus et exigeants : il est où le cachalot !!??
Pascale s'en fout : elle a sondé, 2ème sieste.

Le passage des dauphins a été trop rapide, on ne les a pas tous vus. On s'est abrité au Frioul où un « parigo » a coupé la route à Jo pour aller mouiller et finalement partir 1h plus tard. Trop de vent au large, la nuit dernière a été fatigante, ce soir on se repose.
Petite baignade de fin de journée... pleine de poissons ! A défaut de cachalot et de rorqual dans le frioul on se venge sur un chili et du vin de fesse heu..messe ! Le frioul quelle arnaque :) !

3ème sieste de Pascale qui a beaucoup sondé aujourd'hui.

Plein d'espoir pour demain... Objectif le cachalot. Secret défense Jo connait Huggy le cachalot !

Vendredi 28 Août

carnet de bord cybelle planète 2015

Réveil au Frioul : 2 courageux se lancent dans la vaisselle avant même le petit déj : Mathieu et Pascale. N'écoutant que son audace, Françoise plonge dans l'eau de vaisselle pour se laver. Elle brille comme un sou neuf.

Dans des odeurs d’œuf pourri (on ne sait pas d'où ça vient) nous sommes prêts à prendre le large. Nous suspectons le chili d'hier d'être à l'origine de tout ça ^^ !

Les premiers quarts du matin furent sensationnels : des puffins par milliers, des méduses voltigeant de part et d'autre de l'étrave du bateau tel un festival d’œuf au plat et quand ; blasés par ce spectacle incroyable nous nous apprêtâmes à terminer le 3ème quart d'observation, voilà qu'une maman rorqual et son petit viennent titiller notre curiosité, puis des dauphins bleus et blancs joueurs sautent gaiement et s'approchent quelques instants du bateau avant de prendre le large.

Mais comment oublier ce moment d'émotions, lorsque nous sauvâmes Dundee le crocodile en plastique qui flottait à la dérive ?!

Cette journée fantastique s'est achevée par une baignade par 2000 m de fond suivi d'un joyeux repas à la lueur du coucher de soleil. RDV demain avec l'espoir de voir un cachalot.

Dimanche 30 Août

carnet de bord cybelle planète 2015

Après une journée calme passée au large (samedi) parsemée de puffins et de bateau (aucun n'échappe à l’œil attentif de Françoise) et un dos de cachalot qui nous sema « dare dare » … Nous avons trouvé refuge à Port Macabre heu Camargue.
Population d'alcooliques ? Nous faisons quelques rencontres curieuses en tout cas.
A défaut, de trouver un bar sympa nous nous replions sur le bateau pour boire un dernier verre sous la pleine lune. Les moustiques nous ont enfin laissé tranquille après nous avoir dévoré. Juliette emmitouflée dans sa capuche avec le bout du nez qui dépasse a espéré inutilement y échapper !

La journée de dimanche a été très paisible. A part un Pelicantus Maritimus (si si ça existe!).  
Arrivée à Sète, nous attendons que le pont s'ouvre après un joli parcours piloté par Capitaine Françoise qui barre comme une pro. Françoise s'excusera quand même pour son pilotage qui a crée des irrégularités dans nos bronzages impeccables. Journée en dilettante où nous profitons donc du soleil.   

Une douche sublissime plus tard nous célébrons l'anniversaire de notre tantine beurrée préférée autour d'un délicieux Moscatel offert par Pascale, de jolis T-Shirt Cybelle Planète sur le dos.

A table !!!

Expédition du 1er au 7 septembre 2015 au départ de Sète

Lundi 01 Septembre

carnet de bord cybelle planète 2015

Arrivée des bénévoles au bateau à Sète. Rangement des courses puis repos avec un nouveau plat : risotto de pâtes à la cocotte... ! Malgré tous les scénari catastrophes possibles envisagés lors du briefing sécurité, pour s'assurer de la motivation des bénévoles, Antoine a compris qu'il ne pourrait pas partir tout seul. Les bénévoles motivés experts en sécurité et cétacés sont ensuite allé se reposer pour se préparer à une longue journée de nav', environ 20heures.

Mardi 02 Septembre

carnet de bord cybelle planète 2015

Journée de navigation légèrement houleuse. Les quarts d'observations se succèdent sans succès à part quelques puffins, et un dauphin déguisé en thon. Ce soir la mer se déchaîne un peu plus, et force certaines personnes à aller se coucher pour être en forme pour les quarts de nuit.

 

Mercredi 03 Septembre

carnet de bord cybelle planète 2015

En arrivant au large de Porquerolles certaines personnes ont la chance d'apercevoir quelques dauphins. Antoine estime que nous serons bloqués à terre pour plusieurs jours. Nous accostons donc à Porquerolles plutôt qu'à Hyères pour profiter de l'île. Petit tour en ville, après-midi baignade et repos !

 

Jeudi 04 Septembre

carnet de bord cybelle planète 2015

Matinée promenade vers le Moulin du bonheur. Après le repas repos puis promenade vers le phare pour certains, et encore repos pour d'autres. Glaces puis repas à l'intérieur du bateau à cause du climat glacial.

 

Vendredi 05 Septembre

carnet de bord cybelle planète 2015

Longue promenade jusqu'à la pointe de l'île, puis baignade et repos. Journée très vantée. Bonne nouvelle du soir : on reprend le large demain !   

 

 

Samedi 06 Septembre  

carnet de bord cybelle planète 2015

Levé tôt à 5h30 pour prendre la mer. Navigation et quarts d'observation toute la journée, malgré cela nous ne voyons que des puffins et deux dauphins. Arrivé au mouillage à 22h30 à la Badine.

 

Expédition du 8 au 14 septembre 2015 au départ de Hyères

Lundi 08 Septembre : Hyères - Margaret

carnet de bord cybelle planète 2015

Accueil à 10h sur le bateau par Céline l'écoguide et Antoine le skipper. On vide nos sacs de voyage dans nos cabines. Après la réception des courses, premier repas à bord à 14h.
Nous ne partons pas aujourd'hui : trop de vent pour « mouiller » à Porquerolles. Certains terminent les courses, avec la voiture de Jean-Luc, écovolontaire du groupe, d'autres se baladent dans Hyères.
À 18h, Antoine nous explique la sécurité à bord. Question : que fait-on si on perd le skipper... !!? (Antoine «hilare»). Démonstrations brassières de sécurité. 19h, Céline entre en scène : présentation passionnée de notre « MISSION CETACES ». Repas à 22h. Coucher à 23h.

Mardi 09 Septembre : Hyères - Navigation - Marisol

carnet de bord cybelle planète 2015

On est partis du port vers 9h. On a commencé les observations vers 10h. Malgré la météo et la mer un peu agitée, on a vu 3 Rorquals communs, des Dauphins bleu et blanc, un Espadon, et encore des Dauphins au loin.
3 personnes ont été malades ce qui ne les a pas empêché d'admirer les animaux au plus près du bateau. On a fait des quarts de nuit de 2h en alternance. Il n'y a rien eu à signaler. Antoine a dormi comme un « bébé » Ce qui est bon signe pour demain...

Mercredi 10 Septembre : Navigation - Jean

carnet de bord cybelle planète 2015

Brume plus ou moins épaisse au cours de la nuit, surveillance plus accrue afin de ne pas rater un bateau non signalé sur le radar.
Pendant le dernier quart de 6h30 à 7h, dans de magnifiques couleurs de lever de soleil, avec une mer d'huile, plusieurs groupes de Dauphins ont pointé le bout de leur dorsale au loin, 4 libellules tournaient et se posaient régulièrement autour de nous.
Il est 9h, petit déjeuner réparateur de la nuit avalé, isolés en pleine mer dans la zone des baleines, zone des fonds à -2000m sur les « canyons », c'est le départ en observation par quart. Dans la matinée, quelques Dauphins bleu/blanc nous visitent... puis des batailles de Thons et Bonites.
A 14h, alors que l'observation devait commencer à 14h30, « branle bas de combat », pas de sieste ! Les Globicéphales arrivent... à tribord, derrière, à bâbord, de plus en plus nombreux, des femelles et leur petit, puis les mâles. Ils sont accompagnés de quelques Stenella. Pendant près de 3h30, on avance au ralenti sur 3 milles. Arrêt du moteur, ils s'éloignent un peu, relance du moteur, ils reviennent autour du bateau. Les jeux autour du voilier se succèdent. Photos à gogo, vidéos depuis le pont et vidéos sous-marines grâce à une caméra immergeable accrochée au bout de la gaffe. Les vidéos sont au plus près des animaux avec diverses mises en scène des Globi eux-mêmes (sourires à la caméra, démonstrations d'affection, ...).
Sur la fin de l'observation, les Stenella sont venus à l'étrave avant d'être « poussés » par les Globi qui veulent reprendre leur place. 2 chanceux ont vu le « au revoir des Globi », saut synchronisé et aligné d'une vingtaine d'individus en direction du bateau. Mes coachs n'ont jamais vus une telle quantité de Globicéphales aussi près... la population de l'espèce semble bien stable dans nos secteurs de recherche. Vers 19h, les prévisions météo nous obligent à battre en retraite... remontée plein nord pour arriver demain matin à Sète.

carnet de bord cybelle planète 2015

Jeudi 11 Septembre : Navigation - Port de Sète  - Jean & Vanessa

carnet de bord cybelle planète 2015

Nuit fraîche et humide. Le brouillard nous masque l'arrivée dans le port, puis dans les canaux, le soleil revient pour notre installation dans le bassin du midi.
En prévision du coup de tabac annoncé. Antoine nous amarre solidement (sur 8 points).
Chargement des données, examen des photos et vidéos.
Déjeuner puis un «quart» d'observation part visiter Sète : la gare pour les horaires, les bus, l'office du tourisme, le vieux port, les canaux, l'ambiance de cette ville au riche passé et … touristique.
Apéro mojito sur le cockpit, dîner (sans lumière dans le carré), examen des vidéos sous-marines qui montrent la population de Globi 3 fois plus nombreuse que celle observée en surface, tel l'iceberg. En particulier : les bébés, les tétées, les sexes des mâles avec des Ohhh d'admiration, les jeux avec passage sous l'étrave, dont la «bagarre» pour avoir la meilleure place à l'étrave et devant la caméra...

Vendredi 12 Septembre : Port de Sète - Jean Luc

Aujourd'hui, grasse matinée au port. Au programme, pas de quart de nuit, pas d'observations prévues, … enfin les vacances... mouais :-( ! Me croyant plus réveillé que Noëlla les jours précédents, je pars à la gare pour changer mon train de retour (mission terminée pour cause de météo défavorable) sans le pass du port !
Repartis avec Margaret vers le Mont-Saint-Clair à la poursuite de Noëlla et Jean, nous profitons d'une accalmie et du soleil. Après un repas pris en commun sur notre base flottante, nouvelle expédition vers le quartier « pointu » où une vieille dame nous fait découvrir les recoins originaux (refuge des chats, artistes locaux)....
Retour à bord pour apéro et repas bien mérité, la tempête arrive mais à bord que de fous rires, vive les fromages à paille...Transfert de photos-vidéos, bilan des observations avec Céline.

Samedi 13 Septembre : Port de Sète - Céline

carnet de bord cybelle planète 2015

Matinée gros ménage car la météo ne nous permettra plus de sortir en mer. Retrouve le confort d'une Bonne douche et un peu le mal de terre...  
Vanessa et Jean Luc nous quittent déjà ; bricolage à bord, ballades en ville et rangement afin de reprendre contact avec « la terre »... Le bateau se vide doucement, derniers moments partagés avec quelques membres de l'équipage et au revoir avec les souvenirs des globicéphales qui resteront gravés dans nos mémoires.
Merci à Cybelle et à toute l'équipe.

Expédition du 15 au 21 septembre 2015 au départ de Sète

Mardi 15 Septembre

carnet de bord cybelle planète 2015

Voilà une semaine que je suis sur le bateau. Hier l'équipe est partie et aujourd'hui les nouveaux arrivent : Paul en premier et les autres suivent. Cette semaine nous serons 7 écovolontaires. Chacun prend ses marques, se présente et découvre le bateau. Stéphanie notre écoguide nous explique le fonctionnement de la vie sur le bateau (les toilettes par exemple!!!) et nous indique nos bannettes. Et voilà, la première matinée passée, l'après-midi nous avons quelques explications complémentaires. Candice, Aline et Stéphanie partent faire quelques courses. Avec Julien et Carole, je pars à la plage prendre un bon bain de mer. Antoine nous annonce que nous ne partirons que le jeudi, météo oblige, ce qui fait tomber un peu l'excitation de l'ensemble de l'équipage. Néanmoins, une partie de poker démarre en début de soirée dans une ambiance bon enfant. Bonne nuit les petits !

Mercredi 16 Septembre

carnet de bord cybelle planète 2015

Grosse journée en perspective sous les nuages. Antoine nous fait le topo sécu et Stéphanie nous briefe sur le processus d'observation des cétacés. Nous nous couchons tôt pour être en forme le lendemain matin pour le grand départ !

 

Jeudi 17 Septembre

carnet de bord cybelle planète 2015

9h45, l'impatience se fait sentir devant le pont de Sète prêt à s'ouvrir. 10H30, le pont se soulève enfin ! C'est parti pour un minimum de 20h de navigation pour rejoindre Porquerolles dans l'espoir de croiser nos amis cétacés sur le chemin. Malheureusement, l'excitation n'aura pas réussie à prendre le dessus sur le mal de mer. Un à un les écovolontaires s'effondrent, mis à part Noëlle et Jean-Pierre aux côtés de Stéphanie et Antoine. Se remettant petit à petit un quart d'observation s'organise finalement dans l'après midi. Noella, Stéphanie et Candice finissent par apercevoir au loin 3 dauphins. La nuit tombe. Les quarts de nuit se mettent en place. La navigation sous les étoiles, une nouveauté pour certains, en a excité plus d'un. Nous nous reverrons au petit matin !

Vendredi 18 Septembre

carnet de bord cybelle planète 2015

Arrivée sur l'ile de Porquerolles. Chacun vaque à ses occupations : plages, balades, visites des forts, siestes. Une question nous occupe aussi l'esprit pendant de longues heures : quel est donc le fameux métier de jeunesse d'Antoine ? Le doute subsiste, mais il aurait sans doute été Gogo Dancer... !

Samedi 19 Septembre

Deuxième jour sur Porquerolles. Deux groupes se sont formés, le premier souhaitant faire du vélo et le second de la marche. Le groupe de vélo a fait le tour de l'île en prenant des chemins interdits et d'autres avec un bon dénivelé positif. Dans cette bande de vélos fous un casse-cou s'est révélé en grimpant aux arbres et aussi sur les falaises pour explorer une grotte nommée le trou du pirate. Cependant le groupe s'est divisé afin que certains puissent rejoindre les marcheurs pour se baigner.

Dimanche 20 Septembre   

carnet de bord cybelle planète 2015

Le jour de la dernière chance pour l'observation des mammifères marins. Belle navigation  à mettre à l'actif de notre capitaine Antoine, mais point de cétacé à l'horizon. C'est une grande déception. Mais finissons sur de bonnes nouvelles : la tartiflette de Paul et un petit mouillage à la Badine !

 

Expédition du 22 au 28 septembre 2015 au départ de Hyères

Mardi 22 septembre : A quai - Hyères.

Tout le monde est  au rendez-vous : Danielle, les deux Fred,  Madeleine...manque juste  Alain. Candice, quant à elle, entame sa 2éme semaine…en espérant avoir plus de chance que la semaine dernière.
Céline et Antoine nous accueillent à bord d'Avocet Of Ryme, heureusement que Céline porte le t-shirt car la bannière cachée est tout de même riquiqui… Nous prenons rapidement nos quartiers.
Alain nous retrouve enfin. Equipage au complet.
Naturellement, nous nous organisons pour le repas de midi car les courses tardent à arriver...elles n'arriveront d'ailleurs jamais...suite à un quiproquo… et d'un bug internet lors de la commande. Il faudra nous débrouiller par nos propres moyens.
L'ambiance est bon enfant et nous faisons doucement connaissance. Nos hôtes nous informent et nous forment sur la sécurité et sur notre fonction à bord, du programme, des différentes fiches à remplir, des espèces de cétacés, des outils pour les relevés, des quarts et bordées... Cela nous prend toute l'après-midi.
Nous sommes tous d'accord … la mise en pratique va être laborieuse...
Après un bon repas, les lumières s'éteignent une par une, nos têtes truffées d'infos....demain encore à quai car le vent continu de s'amplifier...

Mercredi 23 septembre

carnet de bord cybelle planète 2015

Beau début de journée sous le soleil et peu de vent. Nous sommes tout de même pressés par le temps, une mission ravitaillement étant organisée de bon matin. Une fois les coursiers revenus, une phase de rangement des victuailles se met en place. Puis le repas de midi est préparé, prêt à être dégusté.... Mais cette fois c’est notre skipper qui manque à l'appel ! Plusieurs hypothèses sont émises quant à sa disparition : parti faire des courses ? À la douche ? Prenant l'apéro avec le voisin ?... nous ne saurons jamais,  mais il revint enfin. L'après-midi se déroule tranquillement à Hyères, entre courses complémentaires, balade pour certains, et briefing technique sur la digue par Céline pour apprendre à maîtriser les appareils. Bref, une journée sans trop de rebondissements, mais nous aurons tout de même retenus une leçon : le prix des douches à la capitainerie fluctue selon la tranche d'âge et l'interlocuteur….Alors la tâche aux demoiselles d’aller recharger les cartes…Nous allons finalement nous coucher assez tôt, pour être fringuant demain matin pour le grand départ !

Jeudi 24 Septembre : Départ - Port Man

carnet de bord cybelle planète 2015

Grand départ :
Nous partons après un rapide petit déjeuner. Le ciel est bleu, le soleil brille, seul le vent rafraîchit la température. Le premier quart se met en place. Nous croisons plusieurs bateaux et vaisseaux militaires, tandis que les hélicoptères croisent au-dessus de nos têtes. La VHF nous annonce des tirs de mines imminents dans notre zone de navigation. Le deuxième quart s'installe mais aucune observation de cétacés jusqu'au déjeuner. Nous apercevons tout de même des goélands, des puffins et 3 méduses œuf au plat.
A la fin du déjeuner, au dessert (comme nous l’avions commandé…exactement),  Céline et Dan nous signalent des gros ailerons au loin mais dans une mer formée. Nos routes se rapprochent, ce qui monopolise toute notre attention. Nous identifions en arrivant sur zone, des globicéphales !!!  Au début, une petite troupe de 4 spécimens assez gros, qui rapidement s'étoffe à 7 puis au fur et à mesure, nous les voyons surgir de toute part. Durant les premières minutes, ils se tiennent à une distance d'environ 10 mètres et rapidement ils viennent jouer avec l'étrave et se frotter contre le bateau.
De toutes les directions d'autres groupes se joignent à eux.
A tel point qu'il nous est difficile d'en évaluer le nombre exact, 50 ?…100 ? … 200 ? … Ils étaient de toutes tailles, tant mâles que femelles et même des bébés.
Missions vidéos sous-marines sportives pour Candice, Madeleine et Antoine.
Ils nous font l'honneur de leur visite une heure et demie durant, et c'est à regret que nous les quittons pour nous mettre au mouillage à Port-Cros avant la nuit.

Vendredi 25 Septembre : Mouillage Port-Man – Bandol

carnet de bord cybelle planète 2015

Départ vers 7h30, cap au Sud. Le premier quart débute à 8h sur une mer très propice à l'observation. Après 30 minutes d'obs, le premier souffle est aperçu. Nous nous dirigeons vers lui, les souffles se succèdent mais à chaque fois dans une direction différentes ce qui nous imposent des virements de bord afin de s’approcher de l’animal.
Nous parvenons à identifier le rorqual commun, très discret, qui finalement s'est en partie dévoilé à nous à environs 50 m du bateau.
Après une longue observation d'une heure, nous reprenons notre cap vers l'ouest afin de ne pas importuner l'animal. La reprise de l'observation nous permet de croiser la route de trois dauphins bleu et blanc puis un autre groupe de cinq, et plusieurs chasses de thons. Nous mouillons dans la baie de Bandol avec le coucher de soleil, et préparons la tartiflette du dîner…tant désirée...

Samedi 26 Septembre : Baie de Bandol - Large

carnet de bord cybelle planète 2015

Démarrage au lever du soleil et premier quart d'observation dès 8h. Très bonnes conditions météo, où nous apercevons quelques dauphins bleu et blanc. RAS jusqu'à la fin de l'après-midi où l’on signale un souffle de rorqual commun. Nous tentons de le suivre en vain car il nous sème dans le soleil. Nous continuons notre route sous un magnifique coucher de soleil tandis que la lune est déjà bien visible dans le ciel. C'est alors qu'un rorqual s'est décidé à se joindre à nous pour l'apéro. La journée se termine sur cette satisfaction et les quarts de nuit débutent dès 22h.

Dimanche 27 Septembre : Large- Sète

carnet de bord cybelle planète 2015

Le réveil est plutôt difficile ce matin après 1 grosse nuit de quarts de veille et de navigation. Les observations débutent tôt (7h30) sous un beau lever de soleil, mais avec une mer plus agitée que prévu. Le vent fraichit rapidement tandis que nous sommes au niveau des canyons, mais pas de cétacé se dessinant au milieu des moutons qui eux sont de plus en plus nombreux… Excepté un unique dauphin venant nous souhaiter une belle journée de manière très furtive.
Les observations cessent à 8h30 pour cause de conditions défavorables. Nos chances d'observer un cachalot s'amenuisent petit à petit….
Alors que les 3 observateurs rentrent à l'intérieur pendant que le skipper reprend les commandes et manœuvre le voilier dans la mer qui se forme rapidement, les autres membres de l'équipage s'éveillent brutalement par une forte odeur de brûlé et d’une fumée suspecte qui se dégage dans les cabines arrière. Sur ordre de notre chef de bord, chacun s'équipe de sa brassière de sécurité et met en place le protocole d'évacuation élaboré en début de semaine. Chaque binôme récupère les éléments nécessaires à « la survie » dans le cas où nous devrions quitter le navire pour cause d’incendie.
Personne ne cède à la panique tandis qu'Antoine et Alain recherchent d'où provient le problème. Finalement il s'agirait d'un court-circuit d’un des pilotes automatiques….ayant fait fondre les câbles électriques et matières plastiques du boitier.
La situation de crise a été parfaitement bien gérée et dans les temps !!! Nous avons les félicitations de notre chef de bord pour la maîtrise dont nous avons fait preuve face à cette situation particulièrement critique… Seul le stock de bananes, prêt à être emporté en cas d’évacuation n’aura pas survécu plus de 5mn sur la table du carré. Il est vrai aussi que notre chef de bord s'est révélé parfaitement professionnel face à cet événement.
Plus de peur que de mal ! La vie reprend doucement sur le voilier entre les malades de mer et les fatigués de cette matinée plutôt agitée. 
Comme pour nous faire plaisir, le vent et la mer se calment enfin et nous continuons notre route direction Sète. Peu de rencontres animales sur le chemin mises à part quelques méduses surnommées « fond plat » par Alain et Frédérique qui affirment que c'est une nouvelle espèce… Nous voyons Sète se dessiner au loin en fin d'après-midi et la rencontre tant espérée avec les grands dauphins n'aura finalement pas eu lieu, malgré le soleil, un vent nul et une mer d'huile, conditions maintenant optimales pour les observations…
17h30 : nous arrivons au port de Sète, en standby en attendant l'ouverture des ponts, qui survient à 18h40. Passage dans le chenal.
Notre bateau toujours habilement manœuvré accoste sans encombre à son emplacement.
Récompenses d’une bonne douche bien chaude sur la terre ferme qui bouge quand même….
Dernier apéro à bord, finalisation de remplissage de données et  transfert des photos- vidéo avec Céline jusqu’à tard dans la nuit…
Demain, les valises et le nettoyage seront faits, en ce dernier jour de la mission et de la saison de Cybelle Méditerranée, après une merveilleuse aventure en mer !

Remonter en haut de la page