Témoignage de Maud pour la mission Suivi de la Faune Sauvage, Afrique du sud

Mission de 14 jours effectuée en janvier 2020
20200129_181353.jpg

Ma participation

Reveil au lever du soleil(à couper le souffle) pour compter et repertorier les animaux sauvages croisés (espèces d'antilopes, rhino, lions, vautours, phacochères, éléphants etc). Relever les données GPS et leur activité au moment où ils ont été croisés (s'ils mangent, s'ils chassent, s'ils dorment.... Vérifier s'ils sont adultes ou jeunes, male ou femelle et à combien ils se déplacent.
Reperer les animaux grace à leur collier de telemetrie
Retour au camp vers 10h/11h après un petit dejeuner en milieu de matinée sur site.
Départ vers 16h pour des missions comme la vérification des chiens sauvages en bauma (espaces cloturés pour les animaux en voie de réintroduction). Retour à la tombée de la nuit

Mes attentes

Expérience inimaginable et indicible.
Des paysages à couper le souffle
un travail au sein d'une équipe de passionnés et exemplaires.
Toujours prêts à expliquer le but des actions, à faire découvrir la faune et la flore

Mes conseils

Le mois de janvier n'est pas si froid que ça. En revanche, il faut quand meme penser à prendre une veste le matin au réveil parceque vous serez à l'arrière du pick up.
Prendre une lampe de poche car le pays est confronté à de nombreuses coupures d'electricité
Pas trop de moustiques à Hluhluwe mais d'autres animaux qui peuvent s'incruster dans votre lit (pour ma part j'ai eu la visite d'un gentil scorpion) donc il faut prendre sa moustiquaire

Ce que j'en retiens

Cette mission m'a apporté beaucoup d'humilité face à des géants comme les éléphants ou les lions que l'on imagine évidemment impressionnant, mais que l'on vit avec un immense respect.
Sensibilisée depuis toujours à ce type de cause, la vie en direct dans ce type de mission nous ramène vite à l'essentiel.
Des contacts humains chaleureux et passionnés, notamment autour du feu le soir.
Malheureusement, cette expérience nous fait toucher du doigt, loin de nos écran, la réalité du desastre du braconnage avec notamment le desastre sur les rhinocéros. Vision et histoires très marquantes qui permettent de sensibiliser l'entourage à ce genre de pratiques lors du retour à la maison.
Ces histoires et images sont encore intactes dans ma tête plusieurs mois après cette expérience et je m'en fait le relai à la hauteur de mes possibilités

Mes acquis

Indéniablement, parler anglais tous les jours avec des mots inconnus (mots scientifiques ou spécifiques au métier) permet de progresser nettement.
Revenir à l'essentiel notamment sur le gaspillage de l'eau (restriction dans ce pays)
Revenir sur son niveau d'exigences avec les restrictions electriques et le confort que l'on peut avoir à la maison et qui devient de trop en rentrant de ce type de mission

Contact

Vous pouvez me contacter à l'adresse suivante si vous avez des questions : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

La mission Faune sauvage, Afrique du sud

Faune sauvage, Afrique du sud
En vous joignant à ce projet, vous participerez au suivi de la faune sauvage d’Afrique du Sud. Le projet d'accueil se voue à la préservation de la faune sauvage de la brousse et plus particulièrement...
Voir la mission