French English

Témoignage de Camille pour la mission Forêt Amazonienne : recherche, conservation, et développement durable dans la réserve de Manu au Pérou

Mission de 14 jours effectuée en mars 2017

Ma participation

Je n'ai pu participer à ce projet que pendant deux semaines. En début de mission, 4 jours sont prévus pour l'accueil des participants (première journée), le briefing + visite de Cuzco (deuxième jour) et le trajet jusqu'au centre (deux jours). Deux jours sont consacrés à la formation puis on peut participer aux différentes activités (la formation dure 4 jours pour les séjours plus longs).
Les différentes missions sont en rapports avec le suivi de la régénération d'une bande de jungle après exploitation humaine: pose et relevé de pièges à batracien, reptile, papillon, marche diurne et nocturne, suivi de la population d'oiseaux... Chaque volontaire a un planning journalier organisé sur 4 périodes: tôt le matin (entre 4 et 5h du matin), après petit-déjeuner (8h), après déjeuner (14h) et après diner (19h30). Les sorties sont plus ou moins longues et certains repas peuvent être pris dans la jungle, dans un superbe décor!
Certains animaux (batraciens, reptiles, papillons) sont ramenés au centre pour être identifiés, mesurés, pesés, avant d'être ramenés là où ils ont été trouvés.
Des temps de travail au centre sont aménagés pour réparation des pièges,entrée des données dans les systèmes d'information,rangement de la salle de travail...
Chaque volontaire/membre du staff est aussi chargé d'aider en cuisine une journée entière (la fréquence dépend du nombre de personnes présentes au centre)et participe à des débriefs en espagnol et en anglais au reste du centre.
Enfin des journées de travail sont prévues dans la ville de l'autre côté du fleuve pour aider dans des jardins bios et donner des cours d'anglais à la population.

Mes attentes

J'ai adoré ce séjour. L'ensemble de l'équipe est passionnée, adorable et toujours prête à donner des explications sur son travail. Les sorties dans la jungle sont nombreuses, et on ne m'a jamais dit non quand j'ai voulu participer à des sorties où je n'avais pas été prévue (je voulais vraiment rentabiliser mon séjour!).
En peu de temps j'ai vu beaucoup d'animaux et pu participer aux activités dans les jardins bios.
Le logement était parfait, pas trop rustique (le centre accueille aussi des touristes, c'est sans doute pour ça) et les autres volontaires étaient très sympas et motivés. J'ai beaucoup aimé les soirées du Samedi (Saturday night fun!) pendant lesquelles deux personnes sont en charge d'organiser des activités pour le reste du groupe et les soirées film du Dimanche.

Mes conseils

Il faut être conscient que ce projet est physique: on marche beaucoup, longtemps et parfois de nuit uniquement éclairé d'une lampe torche.
Je conseille d'apporter des semelles à glisser dans les bottes (fournies au centre) ce qui limite les dégâts les longues journées de marche.
Apporter une bonne lampe frontale, voire deux, et des piles de rechanges (en une seule semaine de travail j'en ai usé une paire et on a vraiment besoin d'une bonne lumière pour marcher de nuit dans la jungle! ). Beaucoup d'anti-moustiques aussi, on se fait vite dévorer.
Le programme est défini pour la semaine mais peut être bousculé par le temps: j'ai du rentrer en catastrophe un soir à 1h du matin car nous avons été surpris par la pluie. Les traversées de la rivière sont parfois rendues impossibles par la montée du niveau de l'eau.
Enfin, l'espagnol n'est pas indispensable mais est certainement un plus car certains membres du personnel ne parlent pas du tout anglais. Il faut au moins être prêt à tenter de parler "spanglish".

Ce que j'en retiens

J'ai beaucoup appris sur les méthodes scientifiques de monitoring de la jungle, des animaux ainsi que sur l'agriculture durable. Beaucoup de livres et de publications sont mises à disposition des volontaires ce qui permet de creuser les sujets qui nous intéressent.
J'ai eu l'impression d'être réellement utile pendant mon court séjour ce qui est très appréciable.

Mes acquis

J'ai pu améliorer mon anglais et commencer à apprendre l'espagnol, ce que je continue de France depuis.
Je ne pourrais pas utiliser les connaissances animales que j'ai acquises dans mon travail de tous les jours mais j'ai pu monter en compétence sur les méthodes de mise en place d'études scientifiques et l'exploitation des résultats.
Enfin, on apprend également des méthodes d'agriculture/jardinage durable qui sont toujours utiles pour qui a/souhaite avoir un jardin!

Contact

Vous pouvez me contacter à l'adresse suivante si vous avez des questions : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

La mission Forêt Amazonienne, Manu, Pérou

Forêt Amazonienne, Manu, Pérou
C'est au sein de la forêt Amazonienne du Pérou, dans la réserve de Manu, que vous pouvez participer à un programme complet de conservation, de recherche scientifique, et de soutien au développement...
Voir la mission