Témoignage de Celine pour la mission Conservation des tortues marines et de la biodiversité tropicale en Thaïlande

Mission de jours effectuée en novembre 2012

Ma participation

Principalement deux types d'activités : 1. patrouiller les plages de l'île au lever du soleil (entre 6 et 10 km aller-retour) à la recherche d'éventuels nids de tortues et 2. observation d'une crique où les tortues viennent se nourrir ou se reposer depuis un promontoire rocheux. Rotation régulière entre les activités selon le nombre de volontaires et les préférence ou contraintes physiques des uns et des autres. Pour l'activité de patrouille, départ à pied à 5h30 dans la nuit noire, mais le jour se lève très vite. Après la marche, délicieux petit-déjeuner sur la plage (emporté dans un sac à dos) et repos/baignade possible avant de revenir au village pour le déjeuner. Pour l'activité d'observation, départ à 8h à vélo, puis session d'environ 2h d'observation et relevé de données. L'après-midi, selon les besoins, activités au village (bricolage, rénovation du musée, réflexion sur des outils de sensibilisation des touristes, etc.) ou observation depuis le promontoire rocheux. En fin d'après-midi, nous avions souvent un moment pour lire installés dans un hamac (le bureau de la mission Tortues regorge de livres sur les tortues et autres espèces de la région), de discuter avec la responsable du projet pour en apprendre davantage sur le projet, la vie sur l'île, l'écologie des tortues, etc. Le dîner était programmé pour 19h et généralement, nous ne restions pas très tard à veiller car nous étions bien fatigués de notre journée.

Mes attentes

J'ai beaucoup apprécié ce séjour et les personnes que j'y ai rencontrées. J'ai été surprise de l'aspect quelque peu "fantomatique" du village (beaucoup de maison inhabitées) et de l'absence d'école (la brochure du projet n'était pas à jour sur ce point). Les habitants étaient très accueillants mais il était difficile de communiquer avec eux car ils ne parlent presque pas anglais (et moi pas du tout thaï)... mais la communication gestuelle fonctionnait très bien ! La personne qui cuisine pour les volontaires est un vrai cordon bleu, et très gentille. Chaque repas était une véritable fête! J'ai trouvé que le planning était très bien organisé mais j'ai regretté qu'on ne nous donne pas plus d'explications sur les objectifs de notre travail au départ. Je suis allée chercher moi-même les informations (à quoi servent les données collectée lors des sessions d'observation, par exemple) et me suis sentie beaucoup mieux une fois que j'avais bien compris le sens de ce qu'on nous demandait de faire.

Mes conseils

Mon principal conseil est de poser plein de questions à la responsable du projet et ses assistants, et de lire plein de livres ou autres articles sur la conservation des tortues, afin de mieux appréhender les enjeux du travail demandé et de la présence de l'ONG sur l'île. Comme il n'y a pas eu de ponte lors de mon séjour, notre action de protection était un peu abstraite et cet apport d'information était d'autant plus important.

Ce que j'en retiens

J'ai appris des milliers de choses fascinantes sur les tortues marines, j'ai rencontré des gens formidables et vécu dans un environnement incroyablement beau pendant ces deux semaines. Cette mission m'a donné envie de poursuivre mon engagement pour la biodiversité et de repartir.

La mission Tortues marines, Thaïlande

Tortues marines, Thaïlande
Cette mission d'écovolontariat est dédiée principalement aux tortues marines en Thaïlande, ainsi qu'à la conservation de la biodiversité locale. Vous participerez au programme de...
Voir la mission